• Corps insoumis

    Corps insoumisÀ tout juste 25 ans, Solveig décide de plaquer le peu qu’il lui reste pour parcourir les États-Unis d’est en ouest au volant de son tas de ferraille. Mais, la jeune blonde explosive va devoir partager un bout de chemin avec Dante, un spécimen aussi sombre et tourmenté qu’elle est solaire et délurée.
    Seul problème, le beau brun tatoué et mystérieux n’aime pas qu’on lui dicte sa conduite. En tête-à-tête pendant cinq mille kilomètres, comment ces deux âmes contraires et ces cœurs insoumis vont-ils faire route ensemble ? Et jusqu’où ce road trip les mènera-t-il ?

    Editeur : Les Addictives
    Genre: New Adult Collection Luv
    Date de sortie: 1/7/2017
    Prix du livre papier : 14,90€
    Version numérique: 9,99 € 
    Nombre de pages :  516 p

     

     

    Corps insoumisCelles qui pensent que Corps insoumis va répondre à vos questions en suspens de Corps impatients vont être déçues. Finn, Thelma, y font bien une apparition,- plusieurs même - mais nous n'en apprendront pas davantage sur des questions restées sans réponses, même pas sur la relation Finn avec Dante et son frangin. On pourrait s'y attendre au vu du dénouement du précédent tome; mais non! Ce qui me permet de vous dire qu'après tout l'ordre de lecture importe moyennement. 

    J'ai été déçue d'apprendre grâce au bonus, à travers la voix de Dante, et ce bien trop tôt, soit au 2 e chapitre qui il est. Bien évidemment le secret est révélé en cours de route, mais j"aurais préféré que les auteures conservent un peu de mystère et placent ce bonus en fin de tome comme dans l'opus précédent, quand Emma Green nous offre la rencontre entre Finn et Thelma du point de vue de Finn.

    Le road trip que nous offre Emma Green est assez animé, dans un rythme soutenu avec des reparties et des dialogues percutants, et des personnages atypiques et à l'opposé l'un de l'autre qui vont devoir se supporter pendant 2 mois.

    De cette aventure naîtra une relation complexe empreinte de désir et de culpabilité ; mais peut on se refuser d'aimer à nouveau ? Solveig s'interroge tout au long de cette traversée des états qui doit les mettre au bout du chemin face à face et l'un contre l'autre. Quant à Dante, le taciturne aux lourds secrets sera-t-il capable d'ouvrir son cœur ? 

    Les 2 personnages portent bien la romance pimentée, et cette fois ci suffisamment dosée, cependant Emma Green vient la compliquer avec une histoire assez abracadabrante : celle des beaux parents qui la suspectent de  mauvaises intentions. Un peu tiré par les cheveux, je trouve d'autant que 2 ans viennent de s'écouler entre le drame et le procès par lequel ils espèrent justice et dépouiller notre héroïne et de ce fait  le comportement du frère de Solveig est encore plus incroyable.  Que dire des révélations concernant le mari défunt ? Là encore 2 ans après me semblent tout aussi détonantes.  Un pan d'histoire dont on aurait pu se passer, le lourd passé de Dante est déjà un bon élément d'émotions. 
    Pour autant, même si j'ai aimé le duo, Dante/Solveig, je n'ai pas ressenti plus d'émotion que ça. D'ailleurs j'ai trouvé l'histoire assez longuette dans la première moitié et j'ai un peiné dans ce road-trip. Peut-être un récit à 2 voix avec le point de vue de Dante aurait été plus captivant et touchant.

    Je ressors donc un peu désapointée de cet  opus, que j'ai néanmoins préféré au tome précédent. Il reste à découvrir l'histoire de Calliopé dans une prochaine lecture en LC  avec ma binôme, peut-être m'apportera-t-il une belle surprise.

     

    Juste avant de disparaitre SP

     

    L'auteur : Emma Green

     

    Extraits citations

     

    " - Je n'appartiens à personne, rétorqué-je en caressant sa joue. Je suis une insoumise.

    - Et moi un insoumis. Et pourtant, quand on aime , on appartient forcement à quelqu'un."

     

    "- on ne peut pas avoir pitié de ceux qu'on aime, rétorqué-je spontanément"

     

    "- Les monstres n'existent pas, riposte soudain sa voix grave, puissante et affirmée. Ils ont été crées par l'imaginaire collectif pour endosser la cruauté, les crimes, les ignominies de tout un chacun. Les monstres,, ce sont les hommes. Toi et moi" 

     

    "- Le fric, la condition sociale, la renommée, n'ont rien à voir avec le bonheur."

     

    © E.Green

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Juillet à 08:34
    LADY MARIANNE

    j'aime les extraits--  merci pour ton ressenti-
    bises du mardi-

    2
    Gaelle
    Mardi 23 Juillet à 11:12
    J’avais préfère Le tome Dante. J’attendais de lire Caliope car je savais que ce ne serait pas contraignant
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :