• Diabolic Le trone de sang LC

    Diabolic  Le trone de sang LCLes Diabolics, ces créatures issues d'une manipulation génétique, plus fortes, plus rapides et plus impitoyables que n'importe quel être au monde, ont été décimées.
    Mais trois Diabolics sont encore vivants.
    Deux sont gardés en isolement total, enchainés à vie.
    Le troisième s'apprête à prendre le pouvoir.
    Depuis la mort de sa maîtresse, Némésis n'a plus aucune limite.
    Mais avant de devenir la future impératrice de la galaxie, Némésis doit réussir à obtenir le statut d'être humain.
    Et pour cela, elle est prête à tout.
    Quitte à donner sa vie.
    Quitte à en prendre d'autres.

     

    Editeur :  Bayard jeunesse
    Genre:  SF, Jeunesse
    Date de sortie: 16/05/2018
    Prix du livre papier : Broché  17,90€  Numerique : 11,99€  
    ISBN:  2747090809 

     

    Diabolic  Le trone de sang LCC'est diaboliquement monstrueux  que de  torturer le lecteur de la sorte ! Mais c'est aussi si riche en émotions.

    L'auteure souffle le chaud et le froid  dans cette relation qu'entretiennent Némesis et Tyrus, certes pas toujours de leur fait. Tantôt  tout laisse à penser que nous 2 tourtereaux vont vivre une magnifique histoire d'amour pour laquelle chacun est  prêt à sacrifier sa vie pour l'autre, et tantôt leur avenir commun semble des plus compromis face aux manipulations  et  tortures mentales qu’inflige Passus à nos 2 héros. L'amour est-il un moteur si puissant qu'il peut triompher des coups du sort, des manipulations, d'un sentiment d'abandon  ?

    En parallèle, SJ Kindaid brosse le portrait d'une société décadente dans laquelle la drogue et les jeux de pouvoir  tiennent une place prépondérante, tant et si bien qu'on ne peut dénouer la part du vrai et celle des mensonges. Nous assistons de véritables jeux de cirques pour amuser le peuple ( et je ne peux m’empercher de penser que l’auteure a pu s'inspirer de l' Empire Romain pour créer son ambiance impériale ). La soif de pouvoir et son obtention mènent à des ignominies.  Dans un tel contexte  les idéaux de Tyrus sont-ils utopiques et irréalisables ? Quand restera-t-il après avoir subi l'emprise de Passus, sa le bien triomphera-t-il du mal ? Lui et Némesis parviendront-ils à construire un nouveau monde ?

    Dans cet univers futuriste, crée par SJ Kindaid, les fléaux modernes  y ont la part belle, drogue, pouvoir de l'argent qui permet de tout acheter ou presque y tiennent une grande place. Jusqu'au peut-on aller pour survivre ? Le effets pervers et néfastes de certaines conditions de vie sont-ils irréversibles ?   Et qu'en est-il de facteurs  extérieurs aggravants sur un individu fragilisé ?  Car c'est un peu la question que l'on se pose : quelle est la part de responsabilité de Nemesis, pour avoir pris une décision unilatérale au nom de l'amour qu'elle porte à Tyrus, quand elle n'ignorait pas les conséquences possibles ?

    L'auteure ne cesse de nous surprendre, avec moultes rebondissements, nous faisant osciller, tout comme Némesis, entre espoir, doute et déception. Sa plume magique nous transporte, et personnellement  elle m'a, par le rôle qu'elle fait jouer à Tyrus totalement chamboulée me laissant angoissée au fil des pages tant ce tome est violent et stressant. Les héros m'ont touchée et je ne peux que féliciter l'auteure pour m'avoir accrochée aux personnages qui ne vous laissent pas indifférents. On souffre avec eux !  Cette saga est à classer pour moi, parmi ces romans dont on a du mal à abandonner les personnages et qui vivent encore dans votre esprit, une fois la dernière page tournée.

    La fin est bouleversante et inattendue... quoique  en y réfléchissant  à tête reposée, la plus logique aussi, et l’auteure nous y a emmenée progressivement. Elle est même effrayante, nous savions déjà qu'il ne suffit pas d'avoir un statut d'humain pour en être un, mais qu'en est-il de la fragilité de cette humanité qui fait de nous ce que nous sommes quand les coups du sort s'acharne sur vous ? Tout ce qu'à subi Tyrus justifie t-il tous changements de en lui ?  La vengeance est-elle la réponse à toutes les souffrances que les autres vous infligent ?

    La fin ouverte laisse présager, ou tout au moins espérer en, un troisième opus. J'espère, donc, que SJ Kindaid va puiser dans son imagination fertile  et nous concocter de nouveaux rebondissements pour nous offrir un happy-end.

     

     

     

     

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations

     

    "- dans la vie, reprit-elle, les gens s'aiment, les gens  meurent, les gens voient disparaitrent ceux qu'ils aime de tout cœur. Ça arrive tout le temps et les gens passent à autre chose."

     

    " sans lui il n' a pas d'empereur que le nom. Il n'est qu'un jeune homme amoureux de la mauvaise fille"

     

    © SJ Kindaid

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaelle Guitton
    Mercredi 4 Juillet à 18:56

    Je pense que si je l'avais lu comme toi à la suite j'aurais eu un coup de cœur.

    Trop d'attente te fait perdre certains fils de l'histoire. Mais je te rejoins entièrement sur cette histoire de pouvoir et d'espoir que peut apporter Némésis. Je me demande si on ne devrait pas se relire les deux tomes avant la sortie du tome 3 pour se remettre dans l'ambiance. 

    Cette saga est ouffffffff, un pure délice. 

    Et cette fin, je suis d'accord....

    Comme toi j'ai pensé à l'empire romain mais aussi Hitler (souvient toi les livres qu'il brulait pour ne pas avoir le savoir) comme les domitrien qui cachent la technologie...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :