• Entre mes doigts coule le sable LC

     

    Entre mes doigts coule le sable LCPas facile de concilier médecine et vie privée quand on est internes à l’hôpital ! Marie-Lou, qui a quitté sa Savoie natale pour Brest, et Matthieu, le ténébreux surfeur, sont tombés amoureux au premier regard. Mais entre leurs stages en psychiatrie et en neurochirurgie, les nombreuses gardes à effectuer, les apéros au « Gobe-mouches » et les fêtes carabines, leur histoire d’amour n’est pas un long fleuve tranquille. C’est plutôt la valse des sentiments… Surtout quand leurs proches deviennent leurs patients.
    Matthieu parviendra-t-il à vaincre ses peurs et à laisser Marie-Lou entrer dans sa vie ? Marie-Lou apprendra-t-elle à laisser glisser le sable entre ses doigts ?

     

    Editeur :  Livre de poche
    Genre: Romance contemporaine
    Date de sortie: 2/05/2018
    Prix du livre papier : Broché 17,00€  Poche :7,70€
    Version numérique:  4,99 €
    ISBN: 2253074098 

     

     

     

     

     

     Entre mes doigts coule le sable LCSuite des aventures de Matthieu et Marie-Lou et on reprend les mêmes ingrédients, on les mélange à la même sauce et le résultat est dans la même veine que le précédent tome : pas transcendant et je ne m'explique pas le succès de l'auteure.

    Non rien ne change. Ni la trame de la romance avec cette relation de couple toujours aussi scabreuse. Matthieu fait un pas en avant, trois en arrière. Marie-Lou reste impassible. Il ne se passe grand grand chose dans cette liaison.

    Si ce n'est que Sophie Tal Men tient son lectorat avec le volet médical de son histoire, qu'elle maîtrise, entre comptes rendus médicaux,  détails d'interventions chirurgicales avec des termes que de nombreux lecteurs ne doivent pas comprendre. Par chance, c'est mon domaine.  Elle brosse le portrait d'un milieu hospitalier un peu trop "monde des bisounours" dans lequel les grands pontes sont de parfaits médecins attachés à leurs patients, parfaits pédagogues, ah les attachés sont un peu imbus d''eux même, Mais dans la réalité ce n'est pas toujours le cas, loin sans faut, ces belles têtes pensantes ont souvent leurs petits défauts, poussent des coups de gueule, et roulent un peu des mécaniques. Dommage, il manque quelques personnages de cette trempe pour pimenter un peu ce roman. Et les  blagues de potache de Mattthieu et Bruno ne relèvent pas la sauce.Cependant des médecins hors du commun, j'en ai aussi rencontré et les visites et contre visites m'en rappellent bien d'autres !

    Que dire du style, oscillant entre simplicité et poésie quand l'auteure décrit les paysages Bretons ? Elle   maîtrise ce sujet ainsi que le volet médical. Dès lors ces phrases sont concises, le vocabulaire juste et adapté pour le reste... eh bien je suis surprise qu'une ME  si connue se contente de si peu !

    L’intérêt de ce roman est dans l'approche de certains personnages secondaires, - Anne est un poil plus présente et encore il faut le dire vite-, mais là encore l'analyse et les développements sont justes car ils abordent un sujet encore bien connu de l'auteure en tant que médecin : l'alcoolisme, ses ravages et ses raisons pas toujours si tranchées. Là encore  un sujet  que je ne connais que trop bien ayant été cadre de santé pendant 5 ans en service de gastro-entérologie avec ce genre de profil patient. C'est pourquoi je ne comprend pas, ni n'adhère au comportement de Matthieu, médecin de surcroît  dans sa relation avec Josic !

    L' histoire avance doucement et se laisse lire, sans vraiment me passionner. Les personnages sont froids et lisses, les interactions inexistantes et le tout manque toujours de peps. Il faut arriver presque au terme pour vivre un rebondissement inattendu et un peu tiré par les cheveux.

    Heureusement parfois l'auteure m'a fait sourire avec quelques scènes que je suppose anecdotiques  et qui résonnent en moi, en ayant vécu de similaires -coursée par un patient en stage de psychiatrie- durant mes études d'infirmière. 

    Pour le reste il n'y a pas grand chose à dire de ce roman, de gare diraient certains, de plage pour d'autres, car il se lit en quelques heures le temps d'une pause, dans un train ou au bord de l'eau  malgré les bruits alentours qui ne vous feront pas perdre le fil de votre lecture. Bref un roman qui plaira à beaucoup pour peu qu'ils n'attendent pas grand chose d'une lecture, se satisfasse d'une romance sans prétention ou bien cherche une lecture légère entre deux romans forts. Si vous cherchez un bon feel-good je conseillerais les romans de Julie De Lestrange avec Hier encore s'était l’été et  Danser encore, un cran nettement au dessus à tous les niveaux, style, personnes étoffés etc.. .

    Pour autant je vais poursuivre cette série en LC avec ma binôme  Gaelle dont je suis très curieuse d'avoir l'avis.

     

    Entre mes doigts coule le sable LC

    Entre mes doigts coule le sable LC

     

     

    Avec Gaelle


  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Août à 13:42
    LADY MARIANNE

    ha la suite du premier roman !!
    dans la même teneur--- des progrès à faire si elle persévère dans ce milieu-
    bonne continuation-

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :