• Fais le pour maman

     

    Fais le pour maman

     

    Au début des années 70, Sébastien, 7 ans, vit seul avec sa mère et sa sœur adolescente, Valérie. Leur mère arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts, malgré ses deux emplois qui lui prennent tout son temps et toute son énergie. Une dispute de trop avec sa fille qui dégénère, et c’est le drame familial. Valérie survivra à ses blessures mais la police ne croit pas à la version de la mère accusant son petit garçon d'avoir blessé sa soeur. La mère prendra 5 ans de prison. Des années plus tard, et grâce à ses parents adoptifs, Sébastien mène une vie « normale », alors que sa sœur vit dans un institut spécialisé et que sa mère n’est jamais reparue après sa sortie de prison. Sébastien est devenu un père et un médecin exemplaires. Jusqu'à de mystérieux décès d’enfants parmi ses patients et avec eux, le retour funeste des voix du passé.

     

     

     

     

    Comment croire en quelque chose d'aussi abominable ? Une mère qui poignarde sa fille et  demande à son fils de s'accuser  ? Quand ce drame détruit psychologiquement toute une famille entrainant tout ses membres dans les abysses de la folie comment peut-on se reconstruire et le peut-on vraiment ? Et si la vérité était ailleurs ?

    C'est dans une intrigue particulièrement ficelée et addictive que nous entraine l'auteur François-Xavier Dillard. C'est le premier roman de cet auteur  que je lis , merci Marie pour m'avoir incité à découvrir ce roman. C'est incontestable la plume de l'auteur et  la construction de l'intrigue est efficace et redoutable. Elle vous scotche et vous perturbe , l'atmosphère est angoissante et plus nous avançons plus nous sommes déconcertés parvenant ainsi à une issue improbable de prime abord.

    Sebastien , médecin exemplaire, papa formidable qui ne se remet pas de la mort de sa femme Sarah est particulièrement attachant. On compatit, s’émeut sur son histoire, le drame qu'il a vécu, tandis que  l'on honnit la psychopathe de sœur et la mère indigne. On s'attache à Léa la fille ainée,cette gamine qui s’inquiète pour son père et tend de le protéger. L'arrivée de Claire, une Claire sympathique ( mais mon personnage préféré est Léa )  dans le tableau avec ses propres bagages et qui va se retrouver dans une position délicate de par son statut de commissaire et sa relation naissante pour Sébastien va venir compliquer la situation dans une enquête dans laquelle on  ne sait plus s'il est suspect ou victime.

    L' histoire est racontée à deux voix, celle de l'auteur et celle de Léa, mais nous assistons également à des flashbacks sur des évènements antérieurs de la vie de Sébastien. Le tout est bien coordonné, précis et important pour progressivement nous faire découvrir la personnalité des personnages.

    Un plongeon dans un monde d'une noirceur absolue  mais on se laisse prendre tellement  c'est haletant et déconcertant et j'en  sort toute retournée. C'est presque un coup de cœur parce que toutefois je reste avec quelques questions sur la mort de Sarah ( je ne dirais pas quoi pour ne pas spolier).  Cependant c'est un excellent  thriller psychologique à découvrir.

     

     

     

     

     

    Extraits citations

     

    "parce que le pire c'est que les images s'effacent avec le temps, c'est comme si je la perdais une deuxième fois"

     

    "- je trouve que ça te va bien en fait le bonheur!"

     

    "la folie c'est peut-être le chagrin qui n'évolue pas"

     

    "elle avait compris que la violence conjugale est un prison dont on ne peut s’échapper qu'en saisissant son destin à bras le corps "

     

    ©F-Xavier Dillard

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    gaoulette
    Mercredi 15 Février à 19:36

    Je n'ai pas lu ta critique mais rien que le résumé j'adore. Et en plus j'ai vu ta note, je fonce pour le lire le mois prochain. Il faut juste que je le déniche en ebook.

    2
    Mercredi 15 Février à 20:22
    LADY MARIANNE

    ça me donne envie de le lire-
    merci pour ta présentation- bonne soirée-

    3
    Jeudi 16 Février à 06:46

    il restera une bonne lecture de l'année ! bonne journée

    4
    alain
    Jeudi 16 Février à 09:02

    Il me plait bien

    merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :