• Fandom T1

     

    FandomAucune histoire ne mérite qu’on meure pour elle…
    Imaginez que vous puissiez vous glisser dans la peau de votre héroïne préférée… Katniss, par exemple ! Le rêve, non ? Du moins, jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que vous êtes incapable de tirer à l’arc ou de grimper aux arbres, et que vous n’avez pas le moindre instinct de survie. Mais pas de panique, vous pouvez toujours choisir de retourner à votre petite vie tranquille de fan, dans le monde réel. Ce qui n’est malheureusement pas le cas de Violet, coincée dans son roman favori...

     

    Editeur :  PJK
    Genre: Jeunesse 
    Date de sortie: 18/10/2018
    Prix du livre papier :  Broché : 18,90€  Poche : 9,50 €
    Version numérique:  13,99€
    Nombre de pages: 336

     

     

     

     

     Fandom T1Sans Masse critique privilège, je ne suis pas certaine que je me serais penchée sur cette lecture, malgré le fait que j'aime la lecture jeunesse bien que je soit une lectrice hors cadre lectorat visé. Mais je suis très éclectique.

    Pourquoi, alors, ce roman ne m'attirait pas au prime abord ? 

    Le fait peut-être qu'il évoque la fan-fiction ?  Et que je pensais tomber dans une suite d'une des très célèbres dystopies, genre Hunger Games ou Divergent, qui pour moi se suffisent à eux mêmes.

    La curiosité l'a emporté. D'ailleurs adolescente, j'ai ,moi aussi, imaginé des suites à mes romans ou films préférés dans lesquels je me donnais un rôle à jouer auprès du principal protagoniste. On peut donc comprendre le concept qui ne manque pas d'originalité. Avec une histoire dans une histoire.

    Mais ne cherchez pas. La dystopie de base La danse des pendus n'existe pas... dans notre monde, juste dans l'imaginaire d' Ana Day, dont c'est le premier roman.  

    Je ressors un peu décontenancée par ma lecture, étant passée par différentes phases allant du : " c'est vraiment original comme idée, à hum c'est assez passionnant au bout du compte", malgré de nombreux bémols, en passant : " par je me suis ennuyée". 

    En effet, après un longgggggg passage dans lequel notre héroïne joue la remplaçante de Rose, la protagoniste du roman de base, malgré quelques intéressantes scènes, un peu animées, qui posent la trame de l'histoire de Violet et de ses compagnons de route, le récit devient plus passionnant et riche en rebondissements, et pas tout à fait en adéquation à ce que l'on peut supposer, suite aux infos de l'auteur, distillées au compte goutte. 

    Mouais, c'est assez complexe tout ça, et un peu difficile à expliquer sans spolier l'intrigue. Car on se demande vraiment dans quoi nous sommes plongés. 

    Un rêve ? Une réalité virtuelle ? Comment Violet, Nate, Alice et Katie sont-ils arrivés dans un univers de papier qui n'existe que par l'imagination de Sally KIng ?

    Violet est une jeune fille de 17 ans. Le stéréotype de l'anti-héroine. Elle est tout l'opposé de Rose, l'héroine de La danse des pendus, fougueuse, courageuse, téméraire. Violet, elle, est une ado mal dans sa peau qui vit dans l'ombre de sa meilleure amie Alice qu’elle adore.  Comment va -t-elle parvenir à jouer le rôle qui lui est imparti pour mener à bien sa mission ?

    Pas évident, d'autant que l'arrivée du  quatuor vient de provoquer un immense remous dans cet univers parallèle, avec " le Fameux effet papillon". Malgré tout, sera-t-il possible au groupe de suivre le scénario, car il en va leur survie dans cette nouvelle réalité dans laquelle ils ont désormais un rôle à jouer ?

    Bon, vous l'aurez compris, on peut déjà féliciter l'auteure pour avoir imaginé une intrigue complexe. Avoir du créer" Le roman de base " et y ajouter les aventures de Violet, Alice, Katie et Nate.

    À vrai dire les personnages secondaires y jouent un très petit rôle, hormis Nate, le frangin de 14 ans, très mature pour son âge et auquel le lecteur va s'attacher. Katie, ma foi, ne sert pas à grand chose, quant à Alice il faudra parvenir au dénouement pour apprécier ce personnage qui y tient une place primordiale.

    Car l'amitié indéfectible qui lie Alice est Violet est un des thèmes importants de ce roman qui tient du fantastique, mais pas que. La beauté de l'âme humaine est plus importante que l'attraction physique. C'est une leçon que va apprendre Violet dans sa rencontre avec Ash, un personnage très secondaire de La danse des pendus, auquel elle va s'attacher. En tombera-t-elle amoureuse ? Ce nouveau scénario va-t-il compromettre sa mission?

    Malgré tout, je trouve que les protagonistes sont assez superficiellement abordés.Violet ne se comporte pas toujours comme une ado de son âge,elle semble avoir 13 ans, plutôt que 17 ans, pleurniche un peu trop souvent, (cependant je ne l'ai pas trouvée  aussi détestable que certaines lectrices),  Alice, alors qu'elle est dépeinte comme l'archétype de la blonde égocentrique, n'en est pas vraiment une, Katie, eh bien je ne sais que dire à son sujet, Nate est drôle et charismatique, Willow, tient bien son rôle de prince charmant, juste un peu trop beau et sans cervelle, et Ash est touchant. Il leur manque un petit quelque chose pour faire vibrer le lecteur. Enfin moi autant cas.

    Cependant, je n'oublie pas que je juge en tant qu'adulte, ni qu'il s'adresse à un public jeunesse qui appréhendera pas cette lecture de la même manière que moi.

    Le style est plaisant et agréable et adapté au public visé, le vocabulaire à leur porté, les décors bien plantés. 

    Le dénouement, quant à lui, reste un peu inattendu. Malgré les pièces du puzzle qui s’emboîtent les unes aux autres, il flotte, toujours, un parfum de mystère que les plus jeunes apprécieront. J'avoue, que moi-même, j'ai aimé cette fin cohérente avec l'intrigue et qui annonce le tome suivant.

    Après avoir dû digéré cette lecture, avant d'en faire la chronique, je peux dire que je ressors avec un avis mitigé. Certaines situations et comportements sont trop abracadabrantes pour moi et le tout manque d'émotions. Les personnages sont trop lisses à mon goût. Cependant l'histoire d'amitié, cet amour qui lie les uns aux autres est très belle. Car l'amitié est une forme d'amour différente de l'amour  tel que  l'on le conçoit le plus souvent.

    Je remercie Les Editions PJK et Masse critique pour m'avoir permis de faire cette lecture très intéressante, une expérience à tenter de par l'originalité du concept. Des aventures qui séduiront le public visé, mais peut être un peu moins les adultes fans des romans jeunesse, avec un peu trop de critères en tête.

     

    Fandom T1

     

    Fandom T1

     

    Extraits citations 

     

    " C'est le problème avec les filles qui ont un physique de rêve : elles ont quelque chose à perdre"

     

    " je crois que je viens de comprendre mon problème. L'amour n'est pas quelque chose de prédétermine qui peut vous être imposé. Tomber amoureux c'est au contraire se confronter à l'imprévisible. Cela implique de prendre des risques."

     

    "- si être parfait signifie perdre son humanité, alors tu peux te la garder ta perfection"

     

    "- (...) tu devais être témoin de ces atrocités, voir de tes propres yeux la barbarie des  Ingas pour devenir une véritable Impa : Un impa qui se lèverait et combattrait pour son peuple. Car un seul sacrifice consenti par amour peut achever le canon. Ça toujours été une histoire d'amour Violet. Mais en ce qui te concerne, l'amour ne se limite pas à 2 personnes, il est plus grand que ça "

     

    " Je vais êrte pendue pour mes amis, ma famille et avant tout par amour. Mais pas pour l'amour d'un homme. Je vais être pendue pour bien plus que cela . Je vais être pendue pour l'amour de mon peuple. Par amour pour les Impas "

    © A.Day

     


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Novembre à 10:40
    LADY MARIANNE

    un avis bien argumenté qui nous donne envie d'en savoir plus-
    merci-
    bisous du lundi-

    2
    Gaelle GUITTON
    Lundi 5 Novembre à 11:28
    Tu as su te mettre à la place du public visé mais dans ta chronique on sent qu’il y a désormais points négatifs. J’espère le trouver pour le lire il m’intrigue
    3
    Lundi 5 Novembre à 18:15
    Bon, cette fois je ne note pas, ma TAL me remerciera.
    TAL tour à lire
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :