• Fast Track : carrément craquant

     

     

     

    Ève est LA professionnelle des courses automobiles, en tant que responsable des relations publiques. Aussi, quand une affaire défraie la chronique, la voilà plus impliquée que jamais à défendre l’image du milieu. En effet, une vidéo indécente fait sensation sur la toile : celle des fesses nues et exposées du sportif Nolan Ford lors d’une course hypermédiatisée, qualifiée par l’intéressé de « dérapage vestimentaire ». Malgré son sérieux exemplaire, Ève doit toutefois bien avouer qu’elle a, elle aussi, un petit faible pour le corps sensuel de ce pilote rebelle

     

     

    Fast Track : carrément craquant

    C'est avec  beaucoup de plaisir que je me suis lancée dans cette lecture, j'avais apprécié tous les autres tomes avec des préférences pour certains et j'attendais la suite des aventures de la petite bande et j'avais hâte de découvrir les amours d' Eve.

    J'ai été plutôt déçue, je ne sais vraiment pas pourquoi mais la mayonnaise n'a pas vraiment pris  . j'ai trouvé le tout un plat et terne par rapport aux autres tomes.

    Peut être est ce du à la personnalité d' Eve ?  Ou le fait que tout devient un peu trop répétitif.

    bref je   ne dirais pas quand même que  que c'est nul mais pas le meilleur volet de cette saga, on passe un bon petit moment de lecture ,très légère, idéale pour déstresser , mais on trouve de bien plus belles romances que celle ci

    la couverture est très belle et attirante comme toutes les autres mais le livre est bien moins à la hauteur que les précédents

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Août 2015 à 08:42

    bon j'espère pouvoir reprendre mes lectures ! depuis quelques jours je seche ! bonne journée

    2
    Samedi 1er Août 2015 à 10:08
    LADY MARIANNE

    une couverture vendeuse qui attire le lecteur-
    bon week-end- bises :

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :