• Harry Potter et l'enfant maudit

     

     

     

    Être Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

     

     

     

    Fan de Harry Potter comment résister à l’annonce d'un nouveau tome  avec nos personnages préférés dix huit ans plus tard. Donc et bien je fonce tête baissée ( c'est tout moi) pour  découvrir une fois ce tome en ma possession et avoir échangé avec d'autres personnes que cet opus n'est pas vraiment à ce qu'il parait.

    C'est en fait  une pièce de théâtre  écrite à plusieurs mains. Cependant elle nos transporte dès les premières pages dans un univers pétri de références aux précédents ouvrages, et la magie opère. J.K Rowling nous avait abandonnés sur le quai de gare avec Harry/Giny, Ron/Hermione et leurs enfants Albus et Rose prenant le Poudlard  Express pour leur première année scolaire dans la célèbre école de sorciers.

    Cependant malgré la petite déception de ne pas retrouver un roman  conventionnel, je me suis plongé dans cette pièce et je ne pouvais plus m'arrêter. Dès les premières pages on parvient à oublier la trame script pour s'immerger dans le monde fantastique des Harry Potter.

    La pièce débute donc à Kingscross,  Albus particulièrement inquiet sur son avenir à Poudlard, sur la maison qu'il va intégrer (et ses pires craintes se réalisent) va faire la connaissance de Scorpius Malefoy, le rejeton du pire ennemi de son père. Plusieurs années passent et sont très superficiellement abordés pour parvenir à l'instant T.

    L’intérêt de cette approche est de vraiment visualiser les scènes, grâce aux commentaires , c'est comme si nous assistions au tournage du film, que le metteur en scène y joue d'effets spéciaux, du son et de la lumière,  qu'il dirige les acteurs pour que nous puissions ressentir leurs émotions et leurs sentiments.

    Nous découvrons un Albus peu sur de lui et plein de ressentiments envers son père, une relation difficile entre les deux , dû au manque de dialogue entre eux, les auteurs  soulevant la difficulté relationnelle entre parents et adolescents, l'adolescent cherchant sa voie.

    Albus va donc prendre des décisions qui vont perturber l'ordre des choses, entrainant avec lui Scorpius devenu son meilleur ami.

    Cette pièce met ainsi en avant l'amitié, les à priori et les questionnement sur l'éducation des enfants. Pas facile d'être père, prendre les bonnes décisions, accompagner son fils dans les bons choix, lui imposer involontairement  une notoriété dont Harry lui même n'a jamais voulu.

    C'est avec plaisir que l'on retrouve notre petit quatuor, fidèle à  leurs personnalités qui nous avaient tant séduits avec une dynamique de groupe inchangée. L'on s'attache même à  un Drago très présent  et assez surprenant.

    Pour tout dire, la forme importe peu, cet Harry Potter est une réussite et j'avoue que j'ai beaucoup aimé ce volet, bien sur on n'y retrouve pas la force d'un roman, c'est peut être ce qui a gêné de nombreux lecteurs et j'avoue que j'aurais apprécié une histoire avec plus d'interactions avec d'autres personnages, découvrir James  la personnalité de l'ainé des Potter, celle de Rose la fille d' Hermione et encore beaucoup d'autre choses. Oui il y matière mais au demeurant ceci n'est pas dans les projets de J.K Rowling qui est passé à un autre style litteraire. Concentrons sur cette intrigue bien menée et passionnante avec cette question : qui est l'enfant maudit ?

    Un livre a conseiller à tous les fans qui ont du mal à quitter la famille Potter, même si les critiques sont parfois négatives il faut se faire sa propre opinion.

    Merci à mon neveu pour m'avoir prêté la version complète papier très agréable à lire.

     

     

     

     

     

     

    Extraits citations

     

    "Dumbledore

     

    - Et c'est à moi que tu demandes comment protéger un jeune garçon d'un terrible danger ? On ne peut pas protéger les jeunes de la souffrance La douleur doit arriver et elle arrivera"

     

    Harry il n'existe pas de réponse parfaite dans ce monde d’émotions e t de désordre La perfection est hors de portée de l'espèce humaine de la magie. dans chaque instant rayonnants de bonheur, il y a cette goutte de poison : la conscience de la douleur reviendra Pour un humain souffrir c'est comme respirer"

     

     

    Harry

     

    " c'étaient des grands hommes avec des défauts et je vais  te dire une chose: ces défauts les ont peut-être rendus encore plus grands"

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :