• Idaho

     


     

    Etats-Unis, 1959. Lorsque Paul est muté à Idaho Falls, sa femme, Natalie, et leurs deux petites filles s’installent avec lui dans une base militaire au milieu du désert. Au cœur de cette communauté isolée, il est difficile de se lier d’amitié et dangereux de se faire des ennemis. Dans un climat étouffant de secrets et de trahison, leur mariage résistera-t-il aux tensions qui montent inexorablement ?

    Des personnages inoubliables, un cadre hors du commun, une langue précise et lyrique… Le portrait, subtil et poignant, d’un mariage, comparé à juste titre à La fenêtre panoramique de Richard Yates.

     

    Ce qui m'a tenté en premier lieu c'est la couverture, elle me narguait sur le bandeau de Babelio, aussi  dès que je l'ai vu proposé en SP sur NetGgalley par les éditions Kero, je n'ai pas pu résister et les remercie de m'avoir permis de faire sa lecture.

    Deuxième point attractif , le contexte social des années 1960, et pour finir le titre Idaho çà fait rêver non ?

    Pour autant, ce n'est pas ce quoi je m'attendais. Néanmoins  cette approche de la vie communautaire et des impacts sur la vie des résidents est juste et particulièrement bien traitée malgré quelques longueurs liées a  trop de détails  sur tout ce qui touche le fonctionnement du fameux réacteur, pour moi.

    Le tout semble parfois monotone ,  mais cependant traduit bien l'atmosphère étouffante, voire angoissante et reflétant de l'ennui et des difficultés d'adaptation de Nat.

    Une Nat décalée dans son temps, voire un peu naïve meme. Nous découvrons un monde de conventions, de règles , de principes et de comportements attendus ,oui tout est histoire de codes et de tabous.

    "Rien de plus admirable, pour un mari qui rentre de mission, que de se rendre compte comme il l'avait espéré que son épouse a parfaitement accompli ses devoirs en son absence  Le guide des officiers de l'armée (20e édition 1954"

    Incroyable n'est ce pas?

    Ainsi nous avons donc d'un coté la femme à la maison et l'homme qui subvient aux besoins de sa petite famille.

    Nous avons un Paul pétri d'idées conventionnelles  (renforcés par les règles militaires inculquées) et face à lui une jeune femme en mal d'être qui se comporte un peu bizarrement parfois pour l’époque bien sur!    

    Il est évident que de nos jours, le besoin de liberté de Nat ne serait pas surprenant, son amitié , quoique un peu ambiguë avec Esrom ne serait pas stigmatisée, enfin pas autant je veux croire.

    Nat cherche sa place, ressent  comme le besoin d'être quelqu'un , a des attentes  et des sentiments qu'elle ne peut expliquer 

    "-parfois j'ai besoin de sortir J 'aimerais pouvoir me satisfaire de ce que j'ai comme tout le monde, vous savez être heureuse là ou je suis (...)je me sens comme un bibelot dans une vitrine"

    Pour autant certaines  femmes comme Patrice se satisfaisaient de leur petit vie pétrie de codes et d'autres comme Jeannie  trouvaient une faille. et de constater que nous avons l’impression de retrouver les petites femmes de Desperates Houswives,avec Bree qui pourrait être Jeannie en maitresse de maison exemplaire, Lynette toujours débordée par sa marmaille (se serait Nat ) ,nous évoluons  donc dans un contexte purement Americain avec des années d'écart mais une vie régie par les codes sociaux.

    L'auteur aborde un sujet toujours d'actualité de nos jours  "le permis " pour les hommes et l’inadmissible pour les femmes.

    Nat est un personnage pour lequel on éprouve de l'empathie, quand à Paul il faudra avancer dans cette histoire pour porter sur lui un autre regard. Car il faut avouer qu'on a bien envie de le secouer et de lui demander de dialoguer et de tente de comprendre sa femme, catapultée dans un univers un peu hostile. La maladresse de Nat dans sa relation avec Esrom  est touchante  et j'avoue que ce personnage très généreux m'a assez émue.

    Ce récit est inspiré d'une histoire vraie, ayant pour thème donc les balbutiements du nucléaire et un accident très grave , dont il fut fait peu état à l'époque bien sur.

    Ici l'auteur nous présente Paul partagé entre le respect de hiérarchie et ses propres inquiétudes, qui va se heurter à plus haut placé que lui sans pouvoir mettre en évidence des insuffisances qui auront des répercussions très grave sur sa vie et celle de ses collègues de travail.

    Ce roman  est une fiction mais qui ressemble tellement à la réalité  avec ses non-dits , ses mensonges , les incompétences de certains. Bien sur au début du  nucléaire tout n'était que tâtonnements , pour autant aujourd'hui toutes les vérités ne sont pas dites

    Un roman qui aborde des sujets sérieux de société, vie militaire, le nucléaire la vie de couple .

    L'approche psychologique est mise bien plus en avant que l'action, action qui s’accélère sur les derniers chapitres quand en fait on en revient au début de notre histoire. Et j'avoue que j'ai stressée pour la fin avec cette histoire de réacteur.

    On compare ce portrait à celui de La  fenêtre panoramique de  Richard Yates, je ne pourrais le dire,  vu que je n'ai pas lu ce roman, mais j'avoue que je suis curieuse du coup.

    En conclusion je dirais que ce fut une découverte intéressante, je regrette que les paysages d' Idaho n'est pas été davantage décrits, mais l'étude psychologique et les thèmes sont particulièrement bien approchés, à découvrir

     

     

     

     

    Extraits citations

     

    "- je ne peux pas faire confiance à un homme qui veut contrôler les autres sans être lui meme capable de se contrôler"

     

    "tout ce que vous faisiez pour vous en sortir n'était qu'une illusion et ne durait jamais"

     

    " se devait être possible que l'amour d'un époux se  tarisse, et qu'il passe à autre chose"

     

    "-vous ne trouver pas çà bizarre?  que tout le monde un ,jour est été l'enfant de quelqu’un ?"

     

    "chaque fois qu'ils quittaient un endroit, il regardait droit devant lui, mais Nat serait celle qui regarderait en arrière"

     

    © A.Williams

     

    Badge Lecteur professionnel

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :