• In tenebris

     

    In tenebris

     

    Des dizaines et dizaines de personnes ont disparu à New York dans des circonstances étranges. La moitié d’entre elles n’ont pas été retrouvées. Julia, elle, l’a été. Elle est découverte vivante, scalpée dans un parc. Sa photo figure au milieu d’une soixantaine d’autres …

    Jeune détective à Brooklyn, Annabel O’Donnel prend l’enquête en main, aidée par Joshua Brolin spécialiste des tueurs en série. Quel monstre se cache dans les rues enneigées de New York ? Et si Julia avait raison ? Si c’était le diable lui-même ? Ce mystère , ce rituel …

     

     

    Mon avis

    Une très bonne étude du travail de la police Américaine, à travers le travail d'enquête scientifique, détaillée sans être ennuyeuse.

    Une étude des personnages très soignée que ce soit celle des  tueurs avec leurs motivations ( bien sur que nous ne découvrirons qu'en fin de roman)

    Brolin que nous avions laissé blessé (psychologiquement dans  le denier opus) reste toujours aussi doué pour démêler les intrigues et se mettre à la place du tueur comme un excellent profiler qu'il est .

    Sa collaboration avec Annabel cette flic de New York est efficace (pas trop règlementaire)  et leur relation particulière, l'on pourrait penser et espérer que ces 2 êtres meurtris se reconnaissant se rejoignent, mais non n’espérez par de romance, ce sera une relation processionnelle efficace teintée d'un je ne sait quoi qui rend les personnages attachants

    ce roman est bien ce qu il est , un thriller et un bon thriller, angoissant, émouvant parfois à la limite du soutenable, décrivant une fiction qui pourrait ne pas en être une , il n'y a qu'a lire les journaux

    Tant  et si bien que parfois même si j'avais grande hâte de parvenir à la fin du roman pour en découvrir l’énigme , j'ai du poser parfois  mon livre pour me plonger dans  quelque chose de  plus frais

    Une énigme superbement ficelé à la Chattam dans un style d’écriture très plaisant, riche en vocabulaire et images poétiques ( le pendant aux atrocités)

    J'en apprécie le rythme ,parfois intense, parfois plus posé, permettant de souffler un peu

    Au final , la réponse à la question après qui ?  c'est pourquoi ? 

    et waouh ce pourquoi est terriblement dérangeant  car tellement possible.

     

     

    In tenebris

     

    Un coup de coeur

    Ma note : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥/5

     

    Extraits citations :

     

    " c'est en satisfaisant la curiosité des inconnus, qu'on s'en fait des alliés" 

    "le temps devient palpable dans la solitude.Et la culture moderne nous apprend à craindre l'un et l'autre"

    " nous ne construisons plus pour respirer un air pur,..pour aimer et jouir du peu de temps que nous passons ici-bas en étant  en harmonie avec le vie, non peu a peu nous glissons vers un modèle synthétique.nous nous robotisons, les êtres se font .. au travers de ce qu ils possèdent"

    " pour être il faut avoir....un numéro de sécurité sociale, un permis, une maison, une femme un mari, une grosse télé avoir encore et toujours de nouveaux vêtements, avoir de l'argent sur son compte pour pouvoir partir en vacances... pour faire plaisir aux autres par plaisir. C'est ce que Bob a compris "

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Avril 2014 à 19:07

    tu l'as lu super vite !!!!! tu n'as plus qu'à lire le 3ème ! bonne soirée

    2
    Mercredi 23 Avril 2014 à 08:16

    Lecture sans doute non?
    Bisous et bon mercredi

    3
    Vendredi 25 Avril 2014 à 20:14

    Wahou, je l'ai dans ma pal en plus. Ta chronique donne envie et vu ton coup de coeur ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :