• Jeux imprudents

     Un amour d'enfant peut-il perdurer au delà du temps ?

     

    Jeux imprudentsPour eux, la vie a cessé d'être un jeu ! 

    « À 17 ans, je fuis l’enfer, ma famille d'accueil et le désert du Nevada pour venir retrouver Harry Quinn sur son île paradisiaque. Harry, c’est mon amour d’enfance. Et ma plus grande trahison. Kidnappé à 3 ans et séquestré jusqu’à 11, il a traversé le pire. Et j'étais là. 
    Maintenant majeur, de retour parmi les siens et devenu le roi de la fac de Key West, il s'est reconstruit sans moi et s'est métamorphosé : je l'ai quitté enfant, je le retrouve immense, puissant, sculpté, beau à crever. C’est bien joli, tout ça… mais moi, je deviens quoi ? Moi qui lui rappelle son enfance volée, cette vie d’avant qu’il veut tant oublier, j'ai tout à perdre. Harry compris, mais j’ai trop besoin de lui pour renoncer. 
    Il avait juré de ne jamais m’abandonner. Pourquoi a-t-il brisé notre pacte d’enfants ? » 
    Petits, June et Harry ont partagé leur solitude et joué à ne pas avoir peur. Aujourd'hui, leur passé les rattrape et, pour sauver leur peau, ils vont devoir s'apprivoiser à no

     

    Editeur :  Les Addictives
    Genre: New Adult
    Date de sortie: 12/4/2018
    Prix du livre papier : Broché : 14,90€ 
    Version numérique: 9,99€ 
    Nombre de pages :  724

     

     Jeux imprudentsJe dois reconnaître que notre duo d'auteures fonctionne à merveille. 2 ans plus tard Jeux interdits, elles réitèrent l'exploit de nous offrir une aventure romanesque pleine de rebondissements et plutôt inattendue, et aussi passionnante que celle de Tristan/Liv.

    Comment aurions pu imaginer qu'Harry  cache quelques secrets de sa vie passée dans le Nevada. Un passé bien plus sombre avec des démons qui le hantent et qu'il s'est efforcé de laisser très loin derrière lui, soit 3700 km environ, qu'il  est décidé de jeter aux oubliettes un pacte d'enfants fait à 11 ans ? Après tout des promesses d'amour éternel d'enfance ne sont-elles pas toujours oubliées ? Dans le cas contraire, on s'en souvient le sourire aux lèvres, une pointe de nostalgie au fond du cœur, mais la vie nous pousse en avant, l'on grandit, on se fait de nouveaux amis, on tombe amoureux parfois, on se construit au fil du temps, ou comme Harry, on tente de se reconstruire en voulant délibérément effacer ces années de séquestration et une fille qui le connait mieux que personne.

    Sauf que les souvenirs jamais ne s'effacent. Ils sont en vous,  il suffit d'un rien pour qu'ils vous reviennent en force surtout quand, la dite fille, en l’occurrence June, vient perturber votre vie par sa présence quotidienne.

    Le récit est une voix, celle de June, qui elle, malgré ses 17 ans, croit encore aux serments conclus par le sang. Hum !  A vrai dire j'ai trouvé cela un peu trop romance eau de rose, au prime abord. Cependant Emma Green traite bien son sujet et nous fait tomber sous le charme de cette ado qui cherche un peu d'amour et de tendresse auprès de la seule personne qu'elle connaisse. La seule personne qui lui en a donné en retour, un jour. Donc le seul être au monde qui pourrait l'aider dans son épreuve.

    Le hasard lui fait croiser le chemin de la grand-mère, fantasque très bohème, qui va la prendre sous son aile, sans ne rien savoir du passé de June, du pur Betty-Sue, puis celle de la famille Quinn/Sawyer car malgré les efforts d' Harry pour la tenir éloignée de sa vie, il ne peut s'empêcher   de venir en aide à la jeune fille et encore moins à lutter contre l'alchimie qui les lie.

    L'aventure  peine, pour mo,i à se mettre en place, puis elle devient addictive, avec ses personnages charismatiques, principaux et secondaires comme Zelda, l'amie peu ordinaire de June et Abby l'assistante sociale. Leurs portraits sont bien brossés et les personnages bien campés.

    Les dialogues sont  tantôt drôles, tantôt décapants, les relations entre les divers protagonistes sont intéressantes parfois complexes. Harry, on ne le comprend pas toujours dans un premier temps.

    C'est avec plaisir que le lecteur retrouve Tristan et Liv. Perso j'aurais aimé un peu plus d’interactions avec Archie, mais peut-être Emma Green a d'autres projets pour lui, un tome pour lui. Hum, j'adorerais. 

    Evidemment les révélations sur le passé de June, les raisons de sa cavale ne sont pas surprenantes. Mais ce n'est pas le plus important. Ce qui prime c'est les émotions par lesquelles nous font passer le duo de choc. Le fait qu'il nous lie à Harry, et à Liv. 

    Et ces reines de la romance font rêver les lectrices avec cette histoire d'amour d'enfant qui perdure au delà des années et de la distance. Oui c'est très conte de fées, mais en cette fin d'année morose ça fait du bien. Mais au fil de la lecture, ce n'est pas que la belle histoire qui vous séduit, mais la profondeur des personnages et du fait qu'Emma Green parvient à vous faire  vibrer avec eux et  nous faire vivre leur quotidien de jeunes étudiants, partager leur rêves, leurs espoirs, vivre leur combat.

    Emma Green reste fidèle à sa trame, et le dénouement vous déroutera, bien qu'il reste cohérent avec la personnalité de June, à la force de son amour, et ses choix sont de ce fait frustrants, mais compréhensibles.  Ainsi la suite se profile à l'horizon annonciatrice du tome suivant déjà, grâce à Addictives Editions, dans ma PAL.  

    Un coup de cœur pour ce 1 tome qui met en scène Harry et June dans un quotidien pas toujours facile, malgré un entourage aimant et protecteur. Les personnages secondaires sont touchants et l'on aimerait bien lire un jour une histoire qu' Emma Green pourrait leur concocter. Je pense à Zelda, Julius et Archie bien sur.  

    Coté couverture, je suis pas très fan, je ne la trouve pas assez moderne, mais je suis désormais une fan inconditionnelle d' Emma Green.

     

    Jeux imprudents

     

     

     

    Extraits citations

     

    "- les regrets, ça n'aide pas à avancer, June, me glisse doucement Harry."

     

     " Les adultes ne sont pas les héros qu'on s' imagine en grandissant. Ceux qui ont la tache de nous protéger deviennent parfois ce qui nous blessent, le plus profondément. À jamais"

     

    " Est-ce qu'on peut encore sauver de la dérive deux enfants malmenés, trahis, volés, détruits ? Est ce qu'on peut seulement devenir des adultes quand  personne nous a montré le chemin ? "

     

    "- je sais reconnaître la nuit noire au fond des yeux des enfants. Ceux de Tristan et Harry sont bleu océan.. et ils peuvent prendre des nuances plus sombres . Je suis sure que les tiens aussi étaient plus claires, dans le temps"

     

    "- June, tu sais que, même quand on est à bout de souffle, au bord du gouffre, avec les pieds qui dépassent dans le vide, il y a encore des choses à faire. Il suffit d'un tout petit pas en arrière. D'une décision qu'on prend au bon moment. Même quand on croit qu'on a épuisé toutes nos chances. Il reste celle à laquelle on n'avait  pas pensé. Et toutes les autres."   

     

    © E. Green


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    alain
    Samedi 5 Janvier à 10:33

    merci pour le livre il me plait bien 

    bonne journée

    bises

    2
    Samedi 5 Janvier à 12:43
    LADY MARIANNE

    merci pour ta présentation et ton avis éclairé-
    bisous et bon samedi-

    3
    Gaelle
    Samedi 5 Janvier à 15:06
    Moi c’est mon duo préféré. Coup de cœur aussi pour ce tome. On va se planifier plus souvent des LC Emma Green
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :