• La disparue de Noel : Book Club avec Gaelle

     

    La disparue de Noel : Book

     

        Avec son art consommé de la psychologie, Rachel Abbott tisse un suspense familial riche en émotions et hautement addictif, dans la lignée de P. D. James et de Lisa Gardner. Une route de campagne verglacée. Une voiture qui perd le contrôle : la conductrice est tuée sur le coup ; Natasha, sa fille de six ans assise à l'arrière, se volatilise sans explication. Quelques années plus tard, David fait de son mieux pour se reconstruire après le drame qui a emporté sa femme et sa fille. Il forme désormais un couple heureux avec la douce Emma et le petit Ollie, adorable bambin de dix-huit mois qui comble leur foyer. Mais un jour, une inconnue débarque dans leur cuisine. Natasha. Où était-elle toutes ces années ? Comment a-t-elle retrouvé le chemin de la maison ? Si David est fou de joie, Emma, elle, se sent vulnérable devant cette adolescente silencieuse. Cadeau ou malédiction ? Que cache le retour de la disparue de Noël ?

     

    Editeur :  Le cercle Belfond
    Genre: Thriller polar
    Date de sortie: 02/11/2017
    Prix du livre papier : Broché : 21,90€ 
    Version numérique: 14,99€ 
    ISBN: 2714475272 

     

     

     

    Tout d'abord je tiens a remercier Le Cercle Belfond pour ce concours et Carine Verschaeve , éditrice et l'organisatrice, La disparue de Noel : Booksans qui je n'aurais pas découvert cette auteure et ce qui me permet ainsi de participer à mon premier Book-Club. J'avoue que le nom m'étais familier mais l'occasion ne s’était pas présentée. J'ai hâte d'être a dimanche et de pouvoir dialoguer avec l'auteure.

    C'est aussi un coup de bol d'avoir gagné ce livre avec ma binôme Gaelle, combien de chances avions-nous d'en faire ainsi une LC ? 

    Ce tome est le quatrième volet d'une série mettant en scène  l'inspecteur Thomas Douglas Pour autant ne pas avoir lu les opus précédents ne nuit en rien à la compréhension de l'intrigue, malgré la présence de ce personnage récurrent et de l'attention que lui porte l'auteur en insistant sur sa propre histoire. Cependant  lire les autres tomes avant est un plus quand un auteur construit ses enquêtes auteur du personnage principal.

    Les chapitres sont courts, concis, efficaces. Le prologue nous plonge d'emblée dans une aventure intrigante avec la mort de Caroline et la disparition de Natasha, puis avec son retour 6 ans plus tard. 

    J'ai aimé la manière dont l'auteure sème ses petits cailloux, joue avec les rebondissements, nous donne un os à grignoter pour nous le reprendre plus tard. L'intrigue est particulièrement bien construite, le suspens familial riche en émotions et le tout particulièrement addictif.

    Rachel Abbott nous faire suivre 2 enquêtes distinctes, la privée et la publique.  Ainsi elle nous attache à Thomas, et aux autres protagonistes. J'ignore si Emma est déjà citée dans les opus précédents donc pour une lectrice comme moi qui prend le train en route certaines situations et liens se sont trouvés être étonnantes.

     D'une manière plus générale, le lecteur s'interroge sur les raisons du comportement de Natasha envers son père David et Emma. Autant l'on peut comprendre l'animosité de l'adolescente envers celle qui a pris la place de sa mère, autant l'on ne comprend pas son agressivité envers David, d'autant inexplicable qu'elle est de retour dans sa famille. Ces retrouvailles devraient faire le bonheur de tous les membres de la fratrie, cependant l'auteur met l'accent sur les difficultés qu'aurait une ado enlevée aux siens et les problèmes évidents de réinsertion dans la dynamique familiale, ce qui explique dans un premier temps le comportement ambivalent de cette gamine.

    Alors forcement de prime abord cette jeune fille ne nous apparaît pas sous son meilleur jour, le lecteur comprend rapidement que durant ses 6 ans d'absence la vie de Tasha n'a pas été très rose. Mais Rachel Abbott maîtrise sa plume et son approche psychologique des personnages, et comme dans la vie tout n'est pas si blanc et noir, l'on est assez indulgent et la lectrice que je suis compati, trouve des excuses et pardonne à certains personnages des actes pourtant bien répréhensibles.Parce que la vie, parfois vous donne une deuxième chance de vous rattraper, de réparer certaines erreurs. Cependant peut-on tout pardonner ? 

    J'ai apprécié l'histoire, suivi avec plaisir tous les personnages, leurs pensées, leur personnalités et particulièrement celle d' Emma avec sa volonté farouche et son amour inconditionnel pour son enfant qui la pousse au delà de certaines limites. Que dire du personnage de David ? Inconsistant au départ, puis tout au long de l'intrigue son étrange comportement s'explique, ne nous offrant pas cependant des raisons de l’apprécier.  

    Au fil des chapitres cependant le dénouement du synopsis devient très prévisible, un peu trop rapidement peut-être.

    Néanmoins, le lecteur se laisse prendre dans les mailles du scénario  avec ses mensonges, ses manipulations, ses effets papillon, rebondissant sur les nombreuses révélations dans le monde du dark-web, et des tiger-kidnapping, ce qui est assez innovant.Le rythme soutenu rend la lecture addictive. 

    La plume de l'auteur est fluide et plaisante et son personnage principal si charismatique que j'ai bien envie de le suivre dans les enquêtes précédentes et futures.

    Pour moi donc un auteur à suivre.

    PS : J'aime beaucoup la couverture sobre qui m'aurait bien fait de l'œil si je l'avais vue en librairie, lieu que je tente d'éviter pour des raisons évidentes. 

     

     

     

     

    Avec Gaëlle

     

    La disparue de Noel : Book

     

     

    Extraits citations

     

    "Tom lui disait souvent que les choses ne sont jamais toutes noires ou toutes blanches, et que parfois les gens biens commettent de mauvaises actions. Mais Becky ne pouvait s’empêcher de penser que la vie serait plus simples si les gens bien se comportaient toujours comme tels et les gens mauvais comme les sales pourris qu'ils étaient"

     

    " (...) Emma avait passé des années à essayer de convaincre David que la vie était une série de coïncidences, parfois bonnes, parfois mauvaises. Une décision prise en un quart de seconde pouvait tout changer.Admettons par exemple qu'ne personne at décidé de faire un  détour pour rentrer chez elle. Elle pouvait tout aussi bien rencontrer sur sa route l'amour de sa vie que trébucher sur un obstacle et finit ses jours à l'hopital. la vie était faite de  tous ces chemins potentiels..."

     

    "Ce soir-là, cependant, elle avait pleuré. Pleuré pour la vie qu'elle aurait dû vivre. La vie qui leur avait été volée, à elle et à sa maman. Mais elle n'avait pas pleuré comme Emma. Quand Emma pleurait, on aurait dit que quelqu'un la découpait en petits morceaux avec une hache.
    C'était peut-être ça qu'on ressentait quand on aimait vraiment quelqu'un.
    Elle ne le saurait jamais."

     

    © Rachel Abbott

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaoulette
    Mercredi 13 Décembre 2017 à 21:25
    Je compte sur toi du coup pour les tomes précédents. Tu as plus développé que moi dans ta chronique mais je partage tout ce Que tub as écrit
    2
    Mercredi 13 Décembre 2017 à 23:53

    Merci pour ta chronique. Ton avis donne effectivement envie de découvrir toute la série. Du coup, je me suis procurée celui-ci et j'espère le lire très bientôt. Je ne pense pas avoir le temps de le lire pour le book club de ce week-end, hélas.

    Bisous

    3
    Jeudi 14 Décembre 2017 à 06:44

    belle chronique

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :