• La jeune fille sur la falaise LC

    La jeune fille sur la falaise LCEn plein chaos sentimental, Grania Ryan quitte New York pour aller se ressourcer en Irlande, dans la ferme familiale. C'est là, au bord d'une falaise, qu'elle rencontre Aurora Lisle, une petite fille étrange et attirante qui va changer sa vie... En trouvant de vieilles lettres datant de 1914, Grania va découvrir le lien qui unit leurs deux familles depuis des années. D'une histoire d'amour incroyable à Londres en temps de guerre à une relation compliquée dans le New York d'aujourd'hui, les destins des Ryan et des Lisle s'entremêlent tragiquement depuis un siècle. Mais quel est ce secret qui est à l'origine de presque cent ans de chagrins ? Obsédante, exaltante et bouleversante, l'histoire d'Aurora raconte le triomphe de l'amour sur la mort. 

    Editeur :  Charleston
    Genre: Litterature contemporaine
    Date de sortie: 6/11/2015
    Prix du livre papier :  Broché : 24,75€ Poche : 9,50€
    Version numérique:  7,49€
    Nombre de pages: 629

     

     

     

    La jeune fille sur la falaise LC Tout comme Aurora, je vais tout d'abord vous raconter une histoire.  Celle de ce livre. Eh oui, le lire a été compliqué.

    Salon du Livre 2017. Une couverture accrocheuse attire notre attention. Gaëlle et moi ne connaissons pas l'auteure présente sur le stand  Charleston. C'est l'occasion de le faire. Le résumé et tentant. Et notre credo : n'acheter que des livres dédicacés. Malheureusement par un fâcheux concours de circonstances, j'égare un de mes nombreux sachets dans lequel  se trouve La jeune fille sur la falaise. Un an plus tard le Bookjar a parlé.  Alors  est-ce que je regrette de me l'être procuré à nouveau ?

    Depuis tout ce temps, il est clair que je ne me souvenais plus du thème du roman ! Et j'ai décidé de me plonger dans la lecture sans lire le résumé.

    Ce fut donc une agréable surprise d'y découvrir des thèmes que j'affectionne, comme les sagas familiales, les secrets. En toile de fonds, deux périodes  : la contemporaine et celle de la deuxième guerre mondiale, le contexte social du milieu de XXe siècle, le statut social, le tout se déroulant entre 3 pays : L'Irlande, l' Angleterre et les Etats-Unis sur trois générations. 

    L'entrée en matière choisie par Lucinda Riley est déroutant. J'avoue n'avoir pas apprécié l'introduction avec la présentation d' Aurora, qui viendra à plusieurs reprises mettre son grain de sel dans ce récit. 
    Mais une fois plongée dans l’histoire  de ces 2 familles et de leurs secrets, on n'a pas envie d'en sortir. 

    Nous suivons donc le quotidien de Grania venue se ressourcer sur la terre de ses ancêtres, après un choc terrible qui va l'éloigner de son compagnon, Matt. Pourtant les 2 jeunes gens semblent s'aimer toujours. Elle nous entraînera dans une histoire étonnante et nous fera partager son passé familial qu'elle découvre soudain.

     C'est ainsi qu'après s'être attachée à la petite fille sur la falaise et à son père, elle va découvrir que leurs familles sont étroitement liées depuis plus de 100 ans. C'est sa relation avec Aurora qui va pousser la mère de Grania a faire des révélations sur la vie de son ancêtre et dévoiler le destin tragique cause de la brouille entre les 2 familles.

    Faut-il croire aux anges, au karma, aux événements qui se répètent de génération en génération ?  Faut-il croire aux missions de certaines personnes, afin de faire pardonner,  un jour, les péchés de leurs aïeux ? 

    La romance est passionnante et addictive. Le fait que nous oscillons entre présent et passé n 'est pas perturbant.

    L'auteure nous émeut au fil des pages en traitant de sujets éternellement d'actualité, le deuil, la perte d'un enfant, d'un parent, la solitude, le suicide, la maladie, les blessures secrètes, la difficulté à communiquer, le sentiment de rejet, l'ingratitude des enfants envers leurs parents qui ont tout sacrifié pour eux, l'évolution des mœurs, du mode de vie.

    Tous ces thèmes font de ce roman une histoire réaliste et crédible.

    Enfin presque.

    Le bémol pour moi, c'est la relation Alexander/ Grania avec la naissance de ce lien affectif, qui les lie si vite, alors qu'ils croisent à peine. De  même je ne suis pas parvenue à donner un âge à ce personnage. Encore moins quand Kathleen nous fait ses révélations sur son lien avec Lily, la femme d' Alexander. Je suis sortie déroutée. Et quel âge a donc la mère de Grania en sachant que celle dernière a 31 ans  ?

    Je sais, je sais, certains diront : ce ne sont que des détails. Mais moi, ils m'ont perturbée.  

    Pour le reste, c'est le genre de saga familiale que j'affectionne, une saga historico-familiale dirais-je !

    L'auteure sait nous surprendre tout au long de cette aventure avec des rebondissements et situations inattendues, mais surtout avec son dénouement étonnant auquel on est loin de songer et qui rend cette aventure encore plus émouvante.  Les personnages touchants, aux  personnalités bien campées vous font vibrer, trembler, espérer, et certains vous émeuvent  plus que d'autres que l'on trouvera détestables.

    Aurora, personnage central du roman, s 'exprime dans un langage très adulte et l'on peut s’en étonner, jusqu'à ce l'on comprenne que c'est un choix de l’auteure de brosser le portrait d' une enfant très mature, marquée par les drames de sa vie, et un coté un peu mystique.

    J'ai été parfois un peu déroutée par l'emploi de certains mots, comme assoyez vous et magasiner, avant que je comprenne que mon exemplaire avait été traduit par un canadien.

    Arrivée au terme de ma lecture, je suis encore sous le charme de ses deux familles  et des personnages qui m'ont accompagnée tout au long du chemin, sur cette falaise frappée par le vent dans le comté de Cork en Irlande.

     

    La jeune fille sur la falaise LC

     

    Avec Gaëlle

     

    Extraits citations

     

    " maman essaie de croire que rien n'a de fin, surtout pas l'amour"

     

    " tu sais, tout le monde est confronté, à des situations merdiques dans la vie. C'est ces moment-là qui peuvent renforcer une relation. Ça et les compromis.   "

     

    " Pourtant, son cœur lui disait tout autre chose, parce que son mariage était une imposture, le triomphe du conformisme"

     

    "(...) Je préfère penser que chaque nouveau-né est doté de son propre esprit et que, quelle que soit son éducation, il  deviendra ce qu'il est prédestiné à devenir."

     

    " -Ce n'est pas parce que quelqu'un  ne se trouve pas dans la même pièce que toi, ou qu'il n'est pas avec toi en ce moment qu'il ne t'aime pas"

     

    " Et comment saurions-nous que nous sommes heureux si nous n'étions pas tristes parfois ?"

     

    " Et si la mort de Sean, la perte de ses rêves et de ses espoirs lui avaient appris quelque chose, c'était bien qu'il fallait vivre l'instant présent"

     

    "- (...) Tu sais aussi bien que moi qu'on ne peut pas reprocher à la nouvelle génération les péchés commis par la précédente "

     

    " À présent, on exige d'être heureux. On pense qu'on le mérite" 

     

    "(...)les couples modernes étaient devenus trop exigeants. la hiérarchie des besoins avait évolué. Un couple n'avait plus les même priorités"

     

    © L. Riley

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Octobre à 15:37
    LADY MARIANNE

    un bon roman donc-
    oui magasiner c'est du Canada ---
    mais comment être sur que la traduction  ne déforme pas le roman original-- c'est vite fait--
    bonne continuation- vu le temps qu'il  fait chez moi-- pluie-
    bises-

    2
    Gaelle Guitton
    Jeudi 11 Octobre à 11:22

    Moi aussi j'ai eu du mal avec certains termes. Je n'ai pas lu ma version papier car il est dans les cartons et je voulais vérifier si la traduction était différente. Je te dirais ça plus tard. Il y a eu plusieurs éditions et couvertures. 

    Je partage entièrement ton avis. Je lui accorde même mon coup de cœur malgré que je suis comme toi suis restée sceptique sur l'age Alexander et Kathleen. Et tu as raison c'est Matt non Marc mdr

    On devrait relire d'autres livres d'elle. J'aime sa manière de nous balader tout en douceur. 

    3
    Jeudi 11 Octobre à 13:07

    Intéressant ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :