• La liste de nos interdits LC

     

    La liste de nos interdits LC1) Ne pas sortir sans bombe lacrymo 
    2) Toujours repérer les sorties 
    3) Toujours avoir un plan de secours 
    4) Ne jamais se retrouver coincée 
    5) Ne jamais paniquer... 

    Et la règle n°1 : ne jamais monter dans la voiture d'un inconnu. 

    Elles avaient tout prévu. Rédiger une liste exhaustive des dangers qui peuplent notre environnement. Établi tous les interdits. Pris toutes les mesures de sécurité pour rendre leur monde plus sur. 
    Aucun imprévu ne devait plus pouvoir les surprendre. 
    Elles ont enfreint la première règle : elles ont pris un taxi. 
    ès lors, le cauchemar n'aura plus de fin.

    Editeur : Fleuve Noir Pocket
    Genre: Thriller psychologique
    Date de sortie: 14/09/2017
    Prix du livre papier : Broché 19,90€   Poche :  7,50
    Version numérique: 13,99 €  ??
    Nombre de pages version papier :  384

     

    Attention: ce livre est paru sous le titre "Au bout de la peur" aux éditions France Loisirs.

     

    La liste de nos interdits LC Malgré la liste de leurs interdits, Jennifer et Sarah, à la limite paranoïaques, n'échappent  pas au psychopathe qui va les séquestrer pendant plusieurs années dans une cave. Et de se poser la question : Peut-on se protéger de tout ?

    Christine suit les cours de Jack D  ,brillant professeur de philosophie qui subjugue son auditoire, étudiants comme confrères. Mais attention aux apparences, elles sont parfois trompeuses. Même sous un visage d'ange se cache quelquefois un être démoniaque. C'est ce que découvrira trop tard Christine.

    Tracy vit dans la rue avec son frère Ben pour survivre, négligés par une mère droguée en permanence.  Elle aussi est relativement prudente. Mais un jour elle chutera et deviendra à son tour la proie de Jack.Est-elle la victime type ?

    4 filles au parcours de vie différents  vont vivre enchaînées, soumises aux fantaisies  de leur tortionnaire, ce personnage public bien sous tout, rapport, ce conférencier de renom qui parcourt le pays et mène des débats philosophiques, en dehors de chez lui, bien sûr. Car Jack est un pervers qui maltraite physiquement mais surtout psychologiquement. Ils les étudie, les manipule, comme s'il s'agissait d'un sujet d'études. Qu'en est-t-il vraiment? Est-il fou au point de vouloir mettre en pratique une analyse qui lui tient à cœur ? Ou n'est-ce qu'un sadique qui retire de la satisfaction des tortures qu'il inflige ? Quel est son objectif ?  Adèle sa dernière assistante qui se passionne pour des sujets scabreux a-t-elle été dupée ? Ou est la limite entre l’étude intellectuelle des comportements et une mise en pratique, avec tortures ? C'est très flippant.

    Koethi Zan est suffisamment talentueuse pour ne pas nous noyer sous des descriptions détaillées des sévices vécues par les jeunes filles. Elle les suggère seulement, et l'imagination du lecteur fait le reste. Et nous partageons aisément le quotidien et l'horreur des conditions  de vie de ces jeunes séquestrées. Battues, humiliées, mentalement manipulées.

    L'auteure ne se contente pas de nous narrer le martyre de ses filles. Elle nous bascule 10 ans après le drame dans leur univers personnel. Chacune a repris sa vie à sa manière. Cependant au fil des pages, alors que Koethi Zan, nous fait partager leur passé et leur présent, il est vite évidemment qu'il s'est passé quelque chose de grave qui au lieu de resserrer les liens entre elles, comme on pourrait le supposer après avoir partagé ensemble de telles épreuves, il n'en est rien. Pourquoi ? Dans des aventures similaires, faut-il au contraire s'éloigner les uns des autres pour se reconstruire ? Effacer de sa mémoire les éléments traumatiques ?

    Sarah/Caroline est la narratrice de ce récit. J'avoue avoir eu du mal à saisir qu'elle était sa véritable identité. C'est à travers son récit que nous découvrirons les éléments marquants de son internement, que l'auteure distille au compte goutte , mais aussi son présent avec ses peurs, ses tocs, sa paranoïa,sa culpabilité. Pourquoi se sent-elle coupable alors qu'elle les a sauvées toutes ?

    Outre les flash-backs, le présent est tout aussi important. Il nous laisse voir les impacts de cette séquestration sur le mental de ces jeunes filles avec cette analyse  subtile des capacités de résilience et les mécanismes de défenses de chaque individu face à un drame monstrueux. Certains sont sujets à un choc post-traumatique, d'autres ont la capacité de rebondir plus facilement.  Cependant rien ne s'oublie.

    Et nos protagonistes ne sont pas au bout de leur peine, avec la sortie possible de leur tortionnaire. D'autant que Jack du fin fond de sa prison est toujours aussi démoniaque et manipulateur. Et parvient à atteindre Sarah. Cette dernière vit recluse dans son appartement, plus paranoïaque que jamais, en proie à une souffrance qui cessera peut-être si elle parvient  à trouver une réponse à la question qu'elle se pose toujours et à laquelle  Jack n'a jamais répondu. Nous la suivons donc dans son enquête dont l'issue finale permettra peut-être à garder le monstre en prison à vie.

    Si Sarah n'est pas au bout de ses peines, le lecteur ne l'est pas non plus ! Car l'auteure ne cesse de nous surprendre et le dénouement s'avère d’être des plus inattendu. Même si j'avais quelque soupçon en ce qui concerne  Jennifer, ce final m'a déboussolée.

    Une chose est sûre, c'est que le plan de Koethi Zan, dont c'est le premier roman est remarquablement organisé et bien pensé. l'auteure nous tient en haleine,  avec ce récit bien rythmé, angoissant, stressant, tant nous tremblons pour ces jeunes femmes. Cette histoire est particulièrement addictive et on a du mal à poser son livre.

    Cependant je reste frustrée. Certaines questions ne trouvant que des réponses incomplètes, particulièrement en ce qui concerne Jennifer, et les motivations de Jack. Sadique, ou malade mental à la recherche de notoriété avec en retour une étude comportementale basée sur la pratique ? Adèle nous met le doute. Ne cherche-t-elle pas une certaine reconnaissance en présentant son propre sujet d'étude basé sur la victimologie, oubliant ce qu'on subi les jeunes femmes ? Comment  Jack choisissait-il ses victimes ? Comment a-t-il pu passer la barrière de protection de Jennifer et Sarah ? Oui, je reste avec des pourquoi et des comment. Mais peut-être n'étais-ce pas le sujet, puisque tout tourne autour des réactions des jeunes femmes. Mais  quand même j'aurais voulu en savoir plus sur le monstre que ce que l'auteure a voulu nous donner.

    Pour le reste les thèmes sont bien traités, les approches angoissantes vous poussant à vous questionner. Jusqu'au serions nous capables d'aller pour survivre, pour alléger notre souffrance ?

    En conclusion, un thriller psychologique, déroutant et perturbant qui vous remue au fond des tripes. Même avec une liste de nos interdits, nous ne sommes pas à l'abri d'un psychopathe. Quelque soit les statistiques.

     

    La liste de nos interdits LC

     

     

    Avec Anne et Gaelle

     

    Extraits citations

     

    " La capacité de dormir de Christine m'émerveillait. D'une certaine manière c'était l'exemple parfait du pouvoir d'adaptation des humains. Elle était capable de faire abstraction de la situation et, au final, cette aptitude s'est révélée salutaire pour elle"

     

    " Christine avait toujours été un être extrême, dont l’imprévisibilité me mettait mal à l'aise"

     

    " les fanatiques, les mystiques et les extrémistes ont tous tendance à agir de façon irrationnelle et  inattendue. Les statistiques ne pouvaient vous protéger contre ça."

     

    " la captivité n'est pas sans conséquence sur le mental. cela nous enseigne quel animal primaire sommeille en nous. Que l'on est capable de faire n'importe quoi pour rester en vie et souffrir un petit peu moins que la veille"

     

    " la connaissance c'est le pouvoir après tout. Nous savions  que nous avions un risque sur 2 millions de trouver la mort dans une tornade, 1 risque sur 310 000 de mourir dans un crash d'avion et un risque sur 500 000 d'être tuées par un astéroïde."

     

    © Koethi Zan

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaelle GUITTON
    Mardi 2 Octobre à 10:38
    J’en suis ressortie plus sceptique de ce roman. Même si je partage beaucoup de tes avis.
    2
    Mardi 2 Octobre à 11:13

    C 'est  vrai que des questions mériteraient des réponses; peut-être avec un autre livre plus centré sur Jack.
    En tous les cas, bien aimé ce thriller psychologique.
    Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :