• Le cercle des canailles Tome 4

     

     

    Le jour, elle est Lady Georgiana, la soeur d'un duc, ruinée avant sa première saison dans la pire espèce de scandale. Mais la vérité est beaucoup plus choquante - dans les coins les plus sombres de Londres, elle est Chase, le mystérieux inconnu fondateur du plus légendaire cercle de jeu de la ville. Pendant des années, sa double identité est restée cachée ... jusqu'à maintenant.

    Brillant, entrainé, beau comme un péché, Duncan West est intrigué par la belle femme ruinée qui est d'une manière ou d'une autre connectée à ce monde de ténèbres et de péchés. Il sait qu'elle est plus que ce qu'elle semble être et il faut le vœux de découvrir tous les secrets de Georgiana, mettant à nu son passé, menaçant son présent et risquant tout ce à quoi elle tient ... y compris son cœur. 

     

    Le cercle des canailles Tome 4

     

     Petite parenthèse avant de commencer : Attention ne pas lire cette chronique sans avoir lu les précédents tomes, certains éléments révélés et qui sont en lien avec les opus antérieurs  gâcheraient le plaisir de découvrir cette saga.Il faudrait même ne pas lire le résumé qui en dit trop, beaucoup trop.

    J'attendais avec impatience le dernier volet de cette saga, je l'attendais depuis le premier tome. Oui je voulais tout savoir sur l’énigmatique propriétaire de l' Ange déchu, ce club le plus canaille de Londres où dans lequel vient se perdre , un  peu plus chaque jour, la belle aristocratie Londonienne.

    Ces lords et ladies, les premiers à dénigrer, salir ses propres pairs, suivant une logique plutôt aberrante, comme nous avons pu le voir dans les précédents opus, en découvrant les aventures de Bourne, Cross et Temple. C'est ce que dénonce finalement l'auteur en nous dépeignant une aristocratie, un monde de gentlemen,  pas si propres que çà , ni si gentlemen non plus d’ailleurs, cachant leurs secrets plutôt inavouables, et pourtant jugeant les autres ne se conformant pas aux règles de bienséance , de manière implacable, détruisant et ruinant des réputations.

    Je ne spoilierais pas en disant que c'est qui est arrivé à Georgiana/ Chase , l'identité de Chase est révélé dans le résumé, et j'ai trouvé que c'est dommage, bien que dès la fin du Paria nous le devinions déjà.

    Une fois encore l'auteure ,s'attache aux convenances ,conventions, règles de vie, de l'époque, la place d'une femme n'est pas très enviable même chez les aristocrates, mariage convenu, place importante de l'argent, des titres de noblesse...  Le statut de la femme dans la société .Et la place de l'amour dans tout çà ?

    Ah oui très importante pour l'auteure , dans ces romances.

    J'attendais donc de connaitre l'histoire de Chase , son passé, comme ceux des autres compères.Je me l'étais imaginé Chase bien sur, le visualisais très bien  à chaque épisode, mon imagination débordante me le projetait beau ,blond, grand et très classe. Et patatras, Chase est une femme. Vous vous demandez forcement si j'en ai été déçue et bien étonnement, non.

    Pour autant , ce quatrième volet ne m'a pas enthousiasmée autant que les autres ,  énormes coups de cœurs pour les précédents  tomes, C'est sur mes attentes se trouvaient surement trop hautes comme de toujours.

    Nous y retrouvons Ducan West , un journaliste membre du club, avec des secrets que Chase ne parvient pas à découvrir, qui tombe sous le charme de Lady Georgiana. Une lady peu conventionnelle, une battante qui par la force des choses a fait des choix de vie.

    Georgina véritable séductrice, par ses atouts physiques (oui je la voit bien correspondre à la magnifique page de couverte) et sa personnalité forgée par son destin nous tient sous sa coupe,tout comme elle  tient tout le monde, de sa main de fer dans un gant de velours.  parfois un brin hésitante , un peu en désaccord avec la personnalité de Chase , mais mettons çà sur son trouble et son attirance pour Duncan, et l'Amour, qui fait perdre les moyens  à tous. Et ,je dois l'avouer je m'y suis laissée prendre aussi.

    Non, non mes propos  ne sont pas ambivalents, j'étais moins enthousiasmée mais j'étais quand même sous le charme de cette histoire. et de son personnage principal, enfin peut être pour être franche , en analysant bien je crois que c'est Duncan qui porte cette histoire plus que Chase. Duncan et ses secrets que nous découvrirons en fin de lecture, bien que l'on s'en doute un peu.  Parce que ceux de Chase/ Georgiana, nous sont dévoilés très vite.

    Ce fut aussi un grand plaisir de retrouver nos canailles et leurs épouses, d’apprécier encore les liens qui les lient entre eux, cette amitié puissante, et l'Amour  qui rime ici avec toujours

     Dans cette série, l’auteur nous propose un éventail de héros hétéroclites.,Un plume  toujours aussi agréable et un style addictif, des dialogues savoureux entre les protagonistes. Le tout est très rythmé avec du suspens

     Je conclurais en disant que j'attendais une fin à cette série peut être un peu plus flamboyante, mais je ne saurais dire quoi. Enfin comme de toujours , j'attends peut être trop , un je ne sais quoi des sagas  et de leurs  personnages attachants que j'ai du mal à quitter

     

     

     

     

     

    Jaquette VO

     

     

     

    Extraits citations

     

    Lady Déshonneur, l'appelait on, en partie à cause de lui, Et peut importe qu'elle incarne ce qu'ils adoraient : la jeunesse, l'aristocratie et la beauté."

     

    "A une époque où elle avait cru aimer d'amour, où elle avait pensé que cette passion la rendait invincible Que ensemble l'homme quelle et elle pouvaient conquérir le monde. Puis elle s’était retrouvée brisée. Et seule"

     

    "comme si la dame en question était responsable des cartes qu'on lui avait distribués Comme si elle ne devait pas uniquement au destin son statut de femme et conséquent d’inférieure.

     

    "- avec ses jolis mots et ses caresses encore plus jolies, l'amour m'a deja séduite, et je l'ai payé très cher"

     

    "- il y a une dizaine de jeux, et vous choisissez toujours la roulette. Pourquoi ?

    - C'est le seul qui dépend du destin, le seul qui échappe aux calculs Le vrai gain , c'est le plaisir du risque"

     

    "Thémis et Némesis

    -  la Justice et la Vengeance

    -Les 2 faces d'une même pièce (...)

    - laquelle êtes vous ?

    - Je ne peux pas être les 2 ?"

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :