• Le jardin de Pétronille

     

    En cette fin d’année 1940, Jeannette, fille adoptive d’un notable de Nancy, est gérante de la brasserie Lorraine sur la plus grande artère commerçante de la ville. Ses affaires sont prospères au point qu’elle a ouvert un second établissement, un salon de thé, Le jardin de Pétronille.

    La soldatesque allemande est omniprésente. C’est une manne pour les restaurateurs qui s’adaptent aux goûts de cette clientèle nouvelle. Comme les Allemands sont friands de musique, les brasseries font appel à des orchestres pour mettre de l’ambiance pendant que l’on boit ou dîne.

    Mais comment s’approvisionner quand tout est rationné ? Jeannette parcourt la campagne à vélo en quête de ravitaillement tout en œuvrant pour la Résistance. Par l’intermédiaire d’une Française qui travaille à la base d’aviation d’Essey-lès-Nancy, elle fait la connaissance d’un officier de la Luftwaffe. Leur relation devient de plus en plus intime, au point que Jeannette est bientôt confrontée à un dilemme terrible

     

    Formats disponibles

    • Format : GF cartonné
    • Editeur : CALMANN-LEVY
    • Prix : 19,50 € (EUR)
    • Nombre de pages : 342
    • ISBN : 9782702158456

     

     

     

    Roman  dans lequel l'auteure pose les bases historiques qui sert de toile de fond de cette aventure. Ainsi l'auteur nous raconte la guerre 35/45 à travers la vie d'une famille Nous vivons plus particulièrement la répression et tous  les autres évènements  qui se sont déroulés ,plus particulièrement en Alsace et Lorraine avec beaucoup de détails.

    L'action se situe à Nancy dans cette région qui vient juste d'échapper au joug Allemand lors de la dernière guerre avec bien évidemment toutes les implications en découlant.

    C'est Jeannette la patronne du jardin de Pétronille et de la Lorraine la brasserie , lieux de rencontres  de la population et des envahisseurs , qui va nous faire vivre cette période tragique de notre histoire.

     C'est à travers ses mots et le regard qu'elle porte sur les événements que nous partagerons son ressenti sur cette tranche de vie sous l’occupation Allemande

    Toutes les situations  et allusions à des personnages secondaires, miliciens, résistants, hauts dignitaires  sont authentiques. Ils rendent cette histoire crédible, renforcent le fait que beaucoup d'anonymes auraient pu s'appeler Jeannette, Philippe, Arlette .. .et ont certainement vécu ces aventures.

    C'est émouvant, triste avec des notes joyeuses, ce roman véhicule un message d'espoir avec ces histoires d'amour entre Mariette et Frantz, et Jeannette et Karl.

    Oui il faut parfois dépasser les a priori, de toute façon ,l'auteur prouve que certains Français possédaient une âme bien plus noire que certains Allemands. Et oui on peut être Allemand et ne pas adhérer à tout.

    "la guerre est une belle saloperie C'est lui, un Allemand ,qui dit cela"

    La musique est très présente dans ce roman, chansons  Françaises et voire Allemandes.

    je me suis un peu perdue, parfois avec tous ces personnages et leur propres passés dont il est fait souvent allusion avec des renvois par note d'auteur à des tomes précédents.

    Le style est plaisant , fluide et agréable, avec des touches d'humour et d'ironie Un roman qui tient presque du documentaire ( un peu trop à mon gout, avec beaucoup de renvois à  des notes ) laissant un peu en deuxième plan les sentiments et émotions des protagonistes parfois dans des moments forts qui m'ont particulièrement émue, oui presque aux larmes, j'aurais aimé partager davantage avec eux. J'aurais pensé que nous les suivrions davantage dans leur action de résistants.

    Il faut dire que le roman est assez court, avec un condensé de vie  sur plusieurs années, mais l'histoire est addictive car bien sur on se demande si les couples vont se retrouver et comment ils seront perçus après la guerre. C'est aussi quelque chose qui m'a manqué avec une fin , que j'ai trouvé un peu précipitée.

    Que dire du titre  ? Un titre et une couverture magnifique énormément tentantes  plus que le reste parce que je ne connaissais pas l'auteur Petite déception parce que l'action se situe très peu , au Jardin de Pétronille mais plutôt à la Brasserie La Lorraine.

    Merci à NetGalley et Calmann- Levy pour ce roman très éducatif , j'ai passé un bon moment de lecture, à découvrir plus pour le coté historique que l’intrigue elle meme.

     

     

     

    Extraits citations

     

    "moi Philippe le pharmacien, j'ai le cœur triste et pas de remède contre ce mal"

     

    "elles sont à l'aube de leur vie et cette foutue guerre leur tombe dessus"

     

    " faire le dos rond n’enlève rien à ma liberté La liberté, est au-dedans On peut donner l'impression d’obéir et penser le contraire"

     

    " l'essentiel est de vivre afin de résister"

     

    "J'ai besoin d'entendre que sur cette terre, au moins un Allemand n'est pas un pur salaud et qu'il pourra racheter les autres" 

     

    "un livre c'est un peu de liberté volée à l'occupant Le livre vibre sa vie, et s'ouvre des espaces fous, avec lui on s'envole.."

     

    "on ne peut plus dire à une femme an ceinte : il faut manger pour 2. Déjà que personne ne peut manger pour un"

     

    " dans de tels cas, guerre ou pas guerre , c'est l'être humain qui compte"

     

    © Elise Fischer

     

    Badge Lecteur professionnel

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Juin 2016 à 21:01
    Merci pour ton avis.
    Je ne pense pas le lire.
    Bisous et bonne soirée
    2
    Jeudi 23 Juin 2016 à 14:11
    LADY MARIANNE

    un très bon résumé de ce mi-roman-
    j'aimerais le lire, car justement il y a l'histoire craie-- Nancy dans le 54 proche de Lunéville où je suis née-
    merci !! bonne continuation-

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :