• Le reste de leur vie LC

     

    "Comment, au fil de hasards qui n'en sont pas, Ambroise, le thanatopracteur amoureux des vivants et sa grand-mère Beth vont rencontrer la jolie Manelle et le vieux Samuel, et s'embarquer pour un joyeux road trip en corbillard, à la recherche d'un improbable dénouement?Un conte moderne régénérant, ode à la vie et à l'amour des autres. Tout lecteur fermera heureux, ému et réparé, ce deuxième roman qui confirme le talent de Jean-PaulDidierlaurent."

     

     

    La LC de janvier chez Marie, à laquelle s'est joint Abby. Que dire ? si ce n'est qu'à peine commencé j'ai bien cru que  j'allais abandonner malgré le résumé prometteur et la belle couverture de ma version e-book.

    Autant j'ai souri en découvrant les relations particulières de Manelle avec certains personnages, autant les descriptions détaillées du travail d' Ambroise m'ont rebutée.

    Certes , de par ma propre expérience personnelle, je ne comprends que trop bien l'importance et la noblesse , oui je le pense, de ce métier méconnu et manifestement peu attractif avec tous les à priori  que l'on peut imaginer, et j'aurais dû bien mieux apprécier la volonté de l'auteur de démystifier ce métier, mais j'ai trouvé que Jean-Paul Didierlaurent décortique la pratique de manière trop chirurgicale. Je ne veux pas dire pour autant que le tout est froid ,glacial, que l' ambiance est morbide, bien au contraire, l'auteur possédant un réel talent d'écriture pour transmettre de l'émotion.

    Cependant le, plutôt les thèmes abordés ici ne me sont pas étrangers , ils font partie de Ma réalité quotidienne. Les personnages plus vrais que natures ressemblent que trop bien à ceux que je côtoie au  jour le jour dans mon métier, avec le meme " package " dans les bagages: isolement social, vieillesse, ruptures familiales, non-dits,deuils ...  et dans un premier temps j'ai reçu cette histoire en peine face et n'y ai vu que tristesse et douleur, pas vraiment ce que je souhaitais ressentir comme émotions en ce moment.

    Cependant devant les avis positifs sur le roman et l'auteur, que je découvre par la meme occasion, j'ai décidé de persévérer.

    Les aventures de nos deux protagonistes principaux sont racontées en alternance . Nous partageons les difficultés relationnelles de Manelle avec certaines personnes âgées dont elle a la charge, tandis que des liens affectifs se créent avec d'autres. Nous découvrirons son métier, les exigences des uns et celles des autres, chaque individu dans une attente particulière. La vie tout simplement avec la complexité des relations humaines.

    D'un autre coté nous suivons Ambroise, fils d’un imminent professeur en cancérologie, prix Nobel dont la carrière semble plus importante que  la vie de sa famille, Ambroise dont le choix de carrière, la thanatopraxie,  ne lui permet pas de faire des rencontres qui pourraient aboutir sur une relation d'amour durable. Bien évidemment ceci nous choque, puisque nous sommes  confrontés  à la dure réalité des a priori, de l'image de métiers "nobles".

    Manelle et Ambroise , deux protagonistes dont la manière d'aider est au antipodes l'une de l'autre, pourrait-on croire, puisque l'un s'occupe de vivants et l'autre des morts. Mais il faut aller bien au delà de ce simple constat. C'est avec finesse que l'auteur va nous faire dépasser cette impression première.

    D'autres protagonistes tels que Samuel et Beth sont également des personnages clefs de cette aventure humaine.

    J'avoue qu'il m'a bien fallu parvenir à la moitié du roman pour enfin parvenir à y trouver un peu d’intérêt et des nouveaux thèmes, forcement sujets à controverses, j'éviterais de développer afin de pas perturber le potentiel futur lecteur.

     Dès la rencontre entre  les divers protagonistes, et la "fameuse  épopée" promise dans le résumé, qui à vrai dire reste un peu décevante, l' histoire cousue de fil blanc se laisse lire.Il faut reconnaitre que la plume de l'auteur y est pour beaucoup.

    La fin de cette courte histoire est particulièrement prévisible et l'on ne peut que sourire bien sûr. Ah! cette rigueur " Suissesque" qui finalement changera le cours d'une vie (plutôt d'un mort annoncée devrais-je dire)

    En résumé je dirais que c'est un roman sur l'espoir, de foi en la nature humaine. L'auteure insiste, (et selon la vision personnelle de chacun, certains trouveront peut-être,  un peu trop), sur le fait que la vie mérite d'être vécue et qu'elle est précieuse.

    Pour autant malgré la beauté intérieure des personnages  et la magnifique plume de l'auteur, je n'ai pas été vraiment touchée par cette histoire.

     

     

     

    Extraits citations

     

    " L'amour c'est comme les bonbons, c'est pas en les regardant qu'on les apprécie."

     

    "Le laisser-aller était l'ennemi. Un sournois qui vite fait de s'installer si l'on n'y prend pas garde (...) On commence par espacer le coiffeur, on délaisse le maquillage, on laisse pousser les ongles, on abandonne l'épilation et on finit par  ressembler à rien"

     

    "le pilulier semainier est l'agenda des vieux"

     

    " je m'ennuie , lui avoua-t-elle. L'ennui peut-être une souffrance. (..) Par moments à vous faire pleurer avant de refluer, ça va, ça vient, mais au final, vous êtes obligé de faire avec avec parce que l'ennui  quand on a 94 ans n'est pas le même que lorsqu'on en a 20. Il a de la place pour s'installer, se faufile entre nos souvenirs et nos regrets, remplit les vides."

     

    © J.P Didierlaurent

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Janvier à 16:29
    C'est vrai que par ton métier tu as été touchée différemment.
    Mais perso j'ai plongé dans l'histoire tout de suite et ai beaucoup aimé.
    Bien sûr on devine ce qui va se passer entre 2 des personnages.
    Ma critique sera publiée le 16 sur mon blog photos et tu verras mon ressenti.
    Pourtant j'ai du mal à écrire ce que je ressens.
    Pas de lecture commune les prochains mois car pas intéressée ou déjà lu.
    Bisous
    2
    Dimanche 8 Janvier à 17:16

    Bonsoir . Merci pour ton passage sur mon blog des lectures communes qui n'est pas eklablog.

    C'est vrai que chacun a un ressenti différent selon son âge, son activité, le moment où on lit le livre ...ça accroche ou pas ...Et c'est bien de découvrir comment le livre est perçu par telle  ou telle personne.

    Je pense que nous nous sommes déjà croisées par le passé, ici ou là  wink2 .

    Bonne semaine !!!! Francine (Clio) 

    https://clio48.blogspot.be/2017/01/lectures-communes-pour-janvier-2017-le.html

    3
    Dimanche 8 Janvier à 17:51
    LADY MARIANNE

    oui de par ton métier tu n'es pas étonnée par ce roman-
    merci pour tes explications- la vie mérite d'être vécue --- ça se discute-- certains naissent  avec de tels handicaps --
    bonne fin de journée et bonne semaine à venirè

    4
    Lundi 9 Janvier à 06:41

    je comprends que ton ressenti soit celui là par ton expérience ! merci d'avoir partagé ce moment de lecture ! bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :