• Les cendres froides

     

    Les cendres froides

    Le drame, quand on commence à creuser le passé, c'est qu'il faut aller jusqu'au bout !

    1999. À la mort de son grand-père, Aurélien Cochet découvre que celui-ci aurait travaillé durant la guerre dans un lebensborn, une maternité nazie accueillant des jeunes femmes enceintes de membres de la SS. Au même moment, dans un petit village de la Marne, une octogénaire sans histoire est retrouvée assassinée à la suite d un cambriolage. Les gendarmes soupçonnent très vite une mise en scène, mais ils sont loin de se douter que cette retraité est la victime indirecte, plus de cinquante ans après la fin de la guerre, de l entreprise eugéniste nazie. Aidé par une jeune universitaire, Aurélien Cochet va tenter de lever le voile sur le passé de sa propre famille. Cambriolage, menaces, agression... Rien ne l'empêchera de plonger au coeur d un des programmes les plus mystérieux et les plus terrifiants du IIIe Reich. Quitte à mettre ceux qu'il aime en danger...

     

    Mon avis

     

    En premier lieu je dois dire que je ne connaissais cet auteur que de nom

    Merci Angèle pour cette découverte dans le cadre

    "échanges de livres ente copianutes"

     

    Ce roman à la fois thriller et saga familiale  nous raconte une histoire passionnante et émouvante

    Une intrigue très bien menée , et bien qu 'au fur et à mesure les différents éléments du puzzle se mettent en place l'auteur sait ne pas trop nous en dire pour que le final reste spectaculaire.

    Ainsi il nous promène du présent au passé , nous entrainant dans la sombre histoire de la dernière guerre mondiale

    Encore dirait certains. Mais cette fois l'auteur nous fait partager la vie dans les "lebensborn" français et j'avoue que personnellement j'ai encore appris quelque chose

    Personnellement  j’apprécie d'enrichir ma culture à travers des romans, ainsi je  me documente sur les thèmes abordés, sur les musiques évoqués que je ne connais pas....

    l histoire est en fait une double enquête plutôt consacré à Aurélien et à l'histoire de sa famille

    j'ai grandement apprécié le style de l'auteur,facile direz vous après ma  dernière  lecture : la communauté du Sud

    et oui je vous prouve ainsi que mes gouts sont vraiment éclectiques

    Le style est très soigné la langue est belle,  avec un vocabulaire  riche et varié , c'est très agréable.

    les personnages sont bien travaillés d' Aurélien à Héloïse en passant par Anna et Abuelo.

    C'est une très agréable surprise pour moi de découvrir que cet auteur est le frère de Guillaume Musso

    un auteur dont je suis fan mais qui écrit dans un tout autre registre

     Ce livre fait parti de mes coups de cœurs

    Fan de romans policiers et de saga familiale je vous conseille fortement de le lire

    quant à moi je vais partir à la découverte d'autres romans de Valentin Musso

     

     

    Les cendres froides

     

     

    Ma note :  ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

     

    Extraits :

     

    "C'est le grand drame des handicapés des sentiments : Ils ont l'impression constante de se faire violence et de dépasser leurs propres limites dans l'indifférence la plus totale, sans que personne ne leur sache gré de leurs efforts. "

     

    "C'est une absurdité de croire que les sentiments seuls ont le pouvoir d'effacer les mensonges et les trahisons"

     

     

    lebensborn  ou la maternité des enfants parfaits

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Avril 2014 à 08:43

    j'ai lu la ronde des innocents de cet auteur   pas mal ! bonnej ournée

    2
    Lundi 21 Avril 2014 à 19:46

    Je n'ai jamais lu de livres de cet auteur. il faudrait que j'essaye ;)

    3
    Vendredi 25 Avril 2014 à 20:15

    Ça me dit quelque chose ça, je dois avoir un livre de cet auteur ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :