• Les chroniques lunaires : Winter LC

    Les chroniques lunaires : Winter LCLa princesse Winter est admirée par les Lunaires pour sa grâce et sa bonté, et malgré les cicatrices sur son visage, sa beauté à couper le souffle surpasse celle de sa belle-mère, la reine Levana.
    Winter méprise sa belle-mère et sait que Levana n'approuvera pas ses sentiments envers son ami d'enfance -et beau garde du palais- Jacin Clay. Mais Winter n'est pas aussi faible que Levana le croit et elle se moque bien des souhaits de sa belle-mère depuis des années. Ensemble, avec la mécanicienne Cyborg Cinder et ses compagnons, Winter pourrait bien avoir le pouvoir de lancer une révolution et de gagner une guerre qui fait rage depuis trop longtemps.
    Cinder, Scarlet, Cress et Winter pourront-elles vaincre Levana et avoir une fin heureuse ?

     Editeur : PKJ
    Genre: Jeunesse Dystopie
    Date de sortie: 21/4/2016
    Prix du livre papier :  22,90€  
    Version numérique: 14,90
    Nombre de pages :  992

     

     

     Les chroniques lunaires : Winter LCDernier tome de la saga et un parcours sans faute de Marissa Meyer qui nous tient sous le charme de sa plume et de son imaginaire pendant 4 tomes, 5 avec celui consacré à Levana.

    Un opus riche en rebondissements. Les situations extrêmement stressantes s’enchaînent dans une scénographie particulièrement maîtrisée qui laisse espérer d'en voir un jour prochain une version cinématographique. Il n'y aurait qu'à suivre le script de l'auteure et jouer de quelques effets spéciaux. J'adorerais !

    L’émotion est au rendez-vous et le lecteur vibre et tremble pour la petite bande de rebelles qui se battent pour libérer la population assujettie à un pouvoir dictatorial et bien évidemment sauver la Terre de cette psychopathe de Levana. Après avoir lu le tome qui lui est consacré, le peu sympathie que l'on pouvait ressentir disparaît totalement devant tant de cruauté et de manipulations.

    L'univers futuriste de notre auteur tient la route, tout en mêlant conte de fée et vie contemporaine et on ne peut que féliciter l'auteure pour la manière personnelle d'utiliser les grands moments des contes et les transposer dans une réalité toute autre. 

    J'avoue qu'elle m'a scotchée, ici, avec le passage sur le meurtre programmé de Blanche Neige. Marissa Meyer est vraiment surprenante et logique dans la construction de son récit et n'oubliant jamais les grandes lignes du texte de départ. Cependant elle marque les esprits par son originalité et son talent pour transformer totalement les histoires qui ont bercés notre enfance. Nous offrira-t-elle un happy-end ? L'on se le demande et j'avoue, qu'ayant lu Heartless, on ne peut présumer de rien. Et dans la réalité tout ne se termine pas forcement bien. Quel sera le choix de Marissa Meyer ? Il faudra partager bien des épreuves pour le découvrir. Certains trouveront peut-être la fin un peu surprenante dans une certaine mesure, mais une fois de plus, l'auteur joue la carte réaliste. 

    Au fil des tomes, ceux sont les aventures de toutes les héroïnes que nous suivons, cet opus donc n'est pas uniquement consacré à Winter, bien que l'on en apprenne davantage sur la personnalité de la jeune fille, les raisons de l’animosité croissante de Levana envers sa belle-fille et la complexité de la relation entre Jacin et Winter. 

    L'on s'attache bien évidement à tous les personnages, qu'ils soient principaux où secondaires. D'ailleurs Iko, Wolf, Thorne, Jacin, Kinney, Torin sont-ils si secondaires que ça, tant leurs rôles respectifs sont essentiels dans cette dystopie ? Sans  eux beaucoup de choses n'auraient pu être possible. Tout comme, sans Cress, Scarlet et Winter, Cinder la badass, n'aurait pu mener à bien sa mission. C'est cette complémentarité qui fait le charme de cette aventure empreinte de magie qui fait rêver, qui nous tient en haleine et, sans même s'en apercevoir, nous voilà parvenus au terme de ce conte de 1000 pages.

     

    Les chroniques lunaires : Winter LC

     

      

     

    Extraits citations 

     

    "- J’ai besoin de lui autant qu’il a besoin de moi. Ça n’en fait pas de l’amour pour autant.
    Winter baissa les yeux.
    - En réalité, mon amie, je crois que c’est précisément ce qui en fait de l’amour."

     

    "-Je me sens tellement inutile, se désola Iko avec une tristesse que seul un androïde aurait pu comprendre."

     

    "Jacin poussa un soupir, et elle sentit ses doigts lui frôler les cheveux. un souffle, l'amorce d'un contact, avant qu'il ne reprenne son immobilité de statue."

     

    "- Vous êtes parfaite, la coupa-t-il. Je me moque que vous voyiez des loups morts et que vous vous changiez en sculpture de glace chaque fois que vous avez une mauvaise journée. Je me moque d'avoir une trace de morsure à l'épaule. Je me moque que vous soyez... réparée. (Il cracha ce mot comme s'il avait mauvais goût.) Je veux simplement vous savoir en sécurité, et heureuse. C'est tout."

     

    "Kinney hocha la tête quand le deuxième garde se pencha et cracha. Un gros jet de salive sur le sol immaculé.
    - Oh ! s'écria Iko. Grossier personnage !
    - Quand elle t'attrapera, gronda l'homme, ma reine te dévorera le cœur avec du sel et du poivre.
    - Ma foi, rétorqua Cinder sans s'émouvoir, vu que mon cœur est à moitié synthétique, elle aura probablement une indigestion."

     

    "- Il n'y aurait pas du riz, là-dedans ? On pourrait peut-être en verser dans la tête de Cinder.
    Tout le monde le dévisagea.
    - Vous savez, pour... absorber l'humidité, ou quelque chose comme ça. Ce n'est pas un truc qu'on fait ?
    - Il n'est pas question de me verser du riz dans la tête.
    - Pourtant, je suis presque sûr d'avoir vu un reportage sur quelqu'un qui avait plongé son minicran dans un sac de riz après l'avoir oublié dans la machine à laver, et...
    - Thorne !
    - Je voulais juste aider, c'est tout."

     

    "- Essayez de penser à moi quand vous le pourrez.
    - Essayer, princesse ? releva Jacin avec un petit sourire. Je ne pense pratiquement à rien d'autre."

     

    "Winter était une princesse adorée de son peuple, plus jolie qu'un bouquet de roses et plus cinglée qu'un poulet sans tête."

     

    "Elle s'efforça de ne pas deviner combien la voyaient comme une princesse perdue ou une pauvre cyborg pathétique, une justicière ou une criminelle, une révolutionnaire ou une vulgaire mécanicienne qui avait eu de la chance."

     

    "Elle s'efforça de ne pas deviner combien la voyaient comme une princesse perdue ou une pauvre cyborg pathétique, une justicière ou une criminelle, une révolutionnaire ou une vulgaire mécanicienne qui avait eu de la chance."

     

    © M.Meyer

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaelle
    Vendredi 27 Septembre 2019 à 11:16
    Je croise les doigts pour une version cinématographique aussi. J’ai eu du mal à quitter cette saga. DÈS que son autre saga est complète on s’y penche ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :