• Les insurgés T2 Addiction LC

     

    Les insurgés T2 Addiction LCVivre une histoire d'amour dans un monde dans lequel on est menacé chaque jour est un véritable challenge. Lennox et Jamie se connaissent depuis l'enfance. Ils ont toujours été là l'un pour l'autre, se soutenant dans les épreuves et essayant tant bien que mal de se construire une vie.  Jamie sais que Lennox est un mec bien et attirant, mais elle ne veux pas qu'une histoire entre eux gâche la plus belle relation amicale qu'elle ait jamais connue. Pourtant, il suffit d'une seule nuit dans les bras de Lennox pour qu'elle se rende à l'évidence. Il est l'homme de sa vie. Maintenant qu'elle a goûté au vrai plaisir, elle est certaine qu'elle ne pourra plus jamais s'en passer.

    Editeur : Hugo Roman
    Genre: New Romance
    Date de sortie: 4/07/2018
    Prix du livre papier : Broché 17,00€   Poche : 7,60€
    Version numérique: 9,99 € Le prix du numérique plus cher que du poche ça me sidère !
    Nombre de pages :  300

     

     

     

    Les insurgés T2 Addiction LCNous voici de retour avec les insurgés, malgré le fait que je n'avais pas apprécié le tome 1, trop centré à mon goût sur le sexe. Eh oui ma binôme croit encore en la dystopie ! Je reste plus dubitative et ce tome va nous prouver que j'ai raison. 

    Ce tome est consacré à Jamie et Lennox, les propriétaires de la maison close, désolée mais c'est pour moi ce qu'était leur lieu de vie. Un bar, des filles et des mecs qui viennent se détendre, où on assiste à des ébats sexuels en public, c'est quoi sinon ?  Bref, bref, bref !

    Donc un opus sur les amours tumultueuses de ce couple qui n'en est pas un, plutôt que sur les autres protagonistes de la bande à Connor, comme on aurait pu s'y attendre. Ben, du moins ce que j'aurais espéré en voulant en savoir davantage sur Pike, Xander et l'énigmatique Kade, enfant de la cité. 

    Très vite, l'auteure nous annonce la couleur avec les propos de Lennox, de ses attendes dans la vie, "de l'action et du sexe". 

    Coté sexe, Elle Kennedy assure, elle tient ses promesses.

    Pour l'action on repassera. On retrouve ici la même construction du roman, avec un seul chapitre avec des rebondissements et de taille dois-je avouer. Alors heureuse ? Non !

    J'en veux énormément à l'auteure. Mais c'est sûr qu'avec ça ! elle sort sont épingle du jeu et je comprend pourquoi avoir choisi Jamie et Lennox. Bon séquence émotion garantie sur ce coup là, sur ce coup bas !

    je suis partagée entre colère et frustration, car de ce fait je n'ai pas de réponses à mes questions. Oh, c'est qu'en plus Elle Kennedy me nargue avec le seul sujet intéressant de cette intrigue.

    Je ne sors pas avec un avis mitigé, je ressors déçue par cette saga  qui ne correspond pas à mes attentes en matière de dystopie. Même si c'est de la NR, je veux une histoire qui tienne la route. OK ! Elle tient la route, juste qu'elle n'est pas assez développée. C'est ce qui me manque.

    Dans Off Campus, l'auteure nous tenaient sous le charme de la romance. Ici, nada, rien, nothing, niet !

    pas moyen de s’intéresser  l' histoire d'amour entre nos protagonistes dans cette intrigue qui tourne autour de l'échangisme, le libertinage. De fait le triolisme, le BDSM , ne me choque pas. Mais ce n'est pas ce qui doit porter le roman. D'ailleurs si on retire ces scènes que reste-il ? Hors séances entrainement et une chapitre où on se bat ? Que dalle. Ce n'est pas comme dans  Je t'aime moi non plus de Max Heratz, libertinage garanti, mais  essentiel à la romance pour la comprendre. 

    En fait l'auteure nous met l'eau à la bouche avec ses personnages aux personnalités peu ébauchées. Et pourtant, il  y avait matière à.  De quoi à s’intéresser à eux, à cet univers dystopique qui les réunit pour survivre suivant un mode vie non régit par les hommes au pouvoir. Car que sait-on de la relation Kade/Zander ? Du passé de Kade ? Pourquoi a-t-il fui la Cité ? Les objectifs dans la vie de ce groupe ne sont-ils que de baiser ? N'ont-ils donc rien d'autre à penser ?  N'ont-ils pas envie d'un avenir ? 

    Ben... non ! L'argument servi à tout va : on peut mourir demain. Okayyyy.

    Et moi, ça ne me convainc pas ! pas suffisamment pour une aventure voulue dystopique. J'ai suffisamment lu de lecture du genre, pour savoir que l'envie principale des personnages dans ces romans c'est de s'en sortir ! Oui, mais, va-t-on me dire on est dans de la N.A de la N.R. Et alors ?  Ça empêche d'écrire une dystopie érotique, avec une vraie histoire, une véritable intrigue ?

     Un tome dans la continuité du précédent. Énorme déception donc. Même plus qu'une déception. J'ai détesté le dénouement.

    Vais-je lire le dernier opus ? Oui. Non je suis pas maso. Je donne une dernière chance à l'auteure de me donner les réponses à mes questions. Mais je ne suis pas convaincue qu' Elle Kennedy le fasse car elle est bien trop fidèle à sa trame. 

    Mais ma binôme et moi, aimons avoir un avis global sur une saga et parfois, les auteurs nous réservent de belles surprises.  Cependant pour moi cette saga aurait pu tenir en 1 seul tome si on l'allégeait de ses scènes de sexe répétitives et similaires et que l'on se concentrait sur une véritable Histoire.

     

    Les insurgés T2 Addiction LC

    Les insurgés T2 Addiction LC

     


  • Commentaires

    1
    Gaelle GUITTON
    Mardi 2 Octobre à 10:47
    Je suis moins d’accord avec toi. J’ai trouvé ce tome bien meilleur car il se consacre un peu plus sur la survie d’une cité. C’est vrai qu’il y a un manque au niveau dystopie et c’était mieux avec moins de scènes sexe.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :