• Les McGrégor : Le jeu

    Les McGrégor : Le jeuUn joueur de rugby écossais excentrique qui ne joue pas selon les règles. 
    Une mangeuse d'hommes qui a perdu tout espoir en l'amour. 
    Lorsqu'il s'agit de Lachlan et Kayla, les opposés ne font pas que s'attirer, ils éclatent. 

     

    Editeur :  Hugo et compagnie
    Genre: New Adult
    Date de sortie: 1/9/2016
    Prix du livre papier : Broché : 17,00€ Poche :7,60
    Version numérique: 9,99€ 
    Nombre de pages :  569

     

     

     

     

    Les McGrégor : Le jeuJ'avoue que le début avec le prologue était très prometteur. D'emblée on tombe sous le charme de Lachlan rencontré dans l'opus précédent. 

    Et de ce fait, le lecteur sait déjà que les 2 protagonistes sont ensemble. Pas vraiment un problème. C'est le tout qui m'en a posé. À moins que j'étais peu disposée pour la lecture, car je peine à entrer dans celles en cours, très différentes les unes des autres.

    Ici, le fait que Karina Halle se soit lâchée coté érotique, m'a agacé. J'ai donc ramé toute une première partie en attendant qu'il se passe quelque chose d’intéressant, que les secrets de Lachlan nous soient dévoilés. J'ai donc eu un mal fou à entrer dans l'histoire. La personnalité de Kayla n'a pas aidé.

    Bref, cahin caha je suis parvenue au terme de cette histoire. Certes le personnage de Lachlan est touchant mais cependant il m'a manqué quelque chose pour me passionner pour ce roman qui traite cependant de sujets sensibles et contemporains : les addictions, alcool, drogues, abandon, reconstruction.

    l'histoire d'amour est trop rapide à mon goût. Et je suis un  peu frustrée en ce qui concerne le passé de notre protagoniste principal. Une partie de sa petite enfance ayant été bien trop peu développé, Karina Halle ayant privilégié les scènes de sexe. Une petite overdose pour moi. Et de ce fait on ne comprend pas très bien la relation entre les cousins. Dans l'opus précédent, tout laissait croire qu'ils étaient proches. Là encore le thème est un peu trop superficiellement traité.

    Quand au contexte et au décor qui aurait pu apporter une petite touche exotique au récit, elle est totalement mise de coté.   

    Notre héros est un sombre écossais, joueur de rugby de surcroît, dommage que ce volet là soit superficiellement abordé. le décor est négligé et de ce fait l'action aurait pu se passer n'importe où dans le monde.

    Un troisième tome qui, pourtant, partait pour être le meilleur des trois. Mais je n'ai pas vraiment accroché. Un roman à deux voix et je dois toutefois admettre que j'ai plus apprécié l’approche de Lachlan que celle de Kayla.

    Les McGrégor : Le jeu 

     une note généreuse, car je tiens compte du fait que je ne suis pas très investie dans mes lectures en ce moment. 

     

     

    lu pour le Challenge Multi Défi Babelio 

    item 28 

     

    Les McGrégor : Le jeu

     

    Extraits citations

     

    " La culpabilité n'est pas une émotion. C'est un organisme vivant, qui respire. C'est  une autre personne qui vit à l’intérieur de vous, hurlant parfois tellement fort que vous voudriez  vous arrachez la peau pour qu'elle puisse sortir"

     

    © K.Halle

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaelle
    Mardi 9 Avril à 11:23
    Ah mince dans mes souvenirs je crois que j’avais aimé
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :