• Les morsures du passé: LC Marie

     

     

    Dans la pièce, cinq corps. Ceux des membres d'une même famille. Une balle dans la tête, le père respire encore faiblement. De toute évidence, cet homme couvert de dettes a décidé d'assassiner les siens avant de se donner la mort. Appelée sur les lieux, l'enquêtrice D. D. Warren comprend immédiatement que l'affaire est plus compliquée qu'il n'y paraît : sur la table du dîner, six couverts avaient été dressés...

     

     

     

    Pas de surprise avec Lisa Gardner , d'un roman à l'autre la trame reste identique, alternance de deux mode de narration, certains chapitres racontés par la protagoniste principale, et d'autres par l'auteure et  nous suivons les évènements à travers l'enquête de notre inspectrice D.D Waren. Petite nouveauté dans cet opus deux femmes nous font partager leur vécus. Danielle unique survivante d'un drame similaire  mais de nombreuses années auparavant et Victoria dans son quotidien avec son fils Ethan.

    Une fois encore l'auteure nous perturbe en nous entrainant dans des aventures et des  meurtres qui ne semblent n'avoir aucun lien entre eux.

    Un père de famille assassine 25 ans plus tôt toute sa famille sauf Danielle ,  avant de se suicider, Patrick survit quelques heures au meurtre de la sienne qu'il semble avoir super bien orchestré, tous les enfants d'un dealer sont retrouvés poignardés, et le père semble également s'être suicidé après avoir assassiné sa  famille.Victoria mène un combat quotidien avec Ethan ( j'avoue que l'auteure m'a scotché lors du premier chapitre dans lequel Victoria nous présente Ethan, je ne peux expliquer pourquoi sans spolier) Danielle infirmière en pédo-psy s'occupe d'enfants très perturbés, et nous présente la petite et très attachante Lucy. Quel est le lien entre ses familles, Danielle,Victoria, Ethan et Lucy?

    L’auteure nous tient en haleine dans cette intrigue particulièrement addictive. On avance à petits pas ne sachant pas très bien ce que Lisa Gardner a bien pu nous concocter.

    Rebondissements, questionnements,  suppositions au fil des pages, j'en suis venue à suspecter tout le monde de Danielle à Andrew en passant par Greg.

    Lisa Garder a l'art de nous perdre. mais cette fois ci elle m'a perdu complètement  avec son volet mystico-ésotérique et son personnage d' Andrew conseiller spirituel.

    Et de ce fait je sors avec un avis plutôt mitigé sur ce roman. J'ai suivi avec intérêt les chapitres avec la voix de Danielle par l’intermédiaire de laquelle nous finirons par apprendre la vérité sur cette terrible nuit, et celle de Victoria qui nous fait partager ses sentiments et la relation avec son fils psychotique. Des passages émouvants et des personnages touchants.

    Ce n'est pas le premier roman de Lisa Garner que je lis avec le commandant D.D Warner comme protagoniste principal et je remarque qu'il est préférable de suivre l'ordre chronologique puisque l'auteure nous fait partager la vie et les relations amoureuses de notre héroïne. Ici nous rencontrons Alex alors que dans le dernier tome lu notre  inspectrice est enceinte d'un nouvel amoureux. OK peut-être pas si important pour l’intrigue elle -même si ce n'est que cependant l'auteure s'attache à la personnalité de notre inspectrice et que celle-ci impacte sur comportements quotidiens.

    A ce jour je ne sais toujours pas à quoi correspondent les initiales D.D. C'est important pour moi de le savoir quand on suit un personnage récurent. Je vais donc me lancer dans le premier tome de cette série consacrée à D.D pour mieux comprendre son personnage.

    Pour ceux qui le souhaitent voici le lien afin de pouvoir la suivre dans l'ordre

    Lisa Gardner Biographie

     

    En conclusion que dire de cette intrigue mystico-policière dans laquelle les ondes négatives, les âmes se promènent, ou des enfants souvent  maltraités  ou bien trop aimés,  atteints de troubles compulsifs, de maladie mentale difficile à traiter vu leur jeune age ? L'auteure profite de cette approche pour nous faire partager le quotidien des familles, des soignants, nous fait découvrir des prises en charges nouvelles. 

    J'ai donc apprécié le coté instructif, partagé émotionnellement les douleurs psychiques de tous ces protagonistes, et j'ai été touchée par tant de souffrance. Cependant  l'approche exotérique m'a décontenancée et embrouillée, et j'avoue ne pas tout avoir saisi. Et de ce fait  tout ceci influe sur ma note

     

     

     

     

     Extraits citations

     

    "un enfant qui exècre le monde aura un comportement exécrable. Et un enfant qui souffre intérieurement extériorisera sa douleur en se tailladant les bras, les jambes,les poignets , pour vous montrer qu'il souffre"

     

    "les parents croient que le pire qu'ils puissent arriver à leur enfant de 5 ans est un cancer. Ils se trompent: le pire qu'il puisse arriver à un enfant de 5 ans est une maladie mentale. Contre le cancer les médecins ont des outils mais contre la la maladie mentale chez l'enfant prépubère... il Y a peu de médicaments dont nous puissions nous servir  (..)"

     

    "il voudrait que ses enfants puissent être réparés, alors que j'ai accepté le fait que notre fils est atteint d'une maladie mentale qu'aucun médecin ne sait guérir aujourdhui"

     

    "quand on est parent on fait ce  qu'on peut au delà du raisonnable"

     

    "il y a des morceaux de soi que l'on ne peut jamais retrouver 

     

     

     © LGardner

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Mars à 18:17
    Comme toi je n'ai pas accroché sur ge côté mystique et la séance ésotérique à l'hopital m'a déplu. Sinon j'ai beaucoup aimé les autres personnages
    2
    Vendredi 17 Mars à 18:33
    A l'époque j'ai aimé mais je ne me souviens pas trop.
    Bonne soirée
    3
    Samedi 18 Mars à 09:14

    Bonjour Missnefer, j'espère que tu vas bien. En lisant ta présentation comme cela ce livre parait tentant mais je ne connais pas son auteur. Je te souhaite un très bon week - end. @ + !

    4
    Gaoulette
    Samedi 18 Mars à 13:51
    J'ai vu qu'elle faisait dès saga selon l'enquêteur.
    5
    Mardi 21 Mars à 15:56

    J'aime beaucoup cet auteur.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :