• Lui succomber

     

     

    Toi et moi ? Ça finira sans doute mal. Je vais certainement souffrir. Mais tu sais quoi ? Je m’en fous. C’est un risque que je suis prête à prendre. »
    À dix-huit ans, Kylie vient d’entrer à l’université. Mais malgré son caractère bien trempé, l’adolescente reste fragile. Lorsqu’elle tombe sous le charme ténébreux d’Oz Hyde, un garçon au passé trouble et à l’avenir plus qu’incertain, la catastrophe semble inévitable. Les deux adolescents se jettent pourtant à corps perdu dans la passion brûlante qui les unit. Sauront-ils s’arrêter avant d’être brisés à jamais ?

     

     

    Lui succomber

     

     j'étais assez emballée de découvrir la suite des aventures de notre petit groupe Nell/ Colton/ Becca/Jason 18 ans après , je trouvais çà plus que tentant, meme.

    Mais je vais le dire tout de suite , quelle déception !

    Autant le but de l'auteur était bien de satisfaire ses fans en nous permettant de suivre leurs aventures en tant qu'adultes et parents, et pour ma part je trouvais çà vraiment génial.

    Et ainsi  découvrir comment leurs enfants grandissaient, murissaient et se construisaient apres les drames vécus par leurs géniteurs dans leur jeunesse et quelles impacts cela aurait pu avoir sur leur descendance, c'est sur c'était une excellente idée.

    Mais je me suis terriblement ennuyée. j'ai trouvé juste un peu d’intérêt  dans le dernier 1/4 du roman avec un rebondissement quoique très cliché.

    J'ai failli abandonner maintes fois, et j'ai poursuivi ma lecture en diagonale, sautant tous les passages redondants et les scènes de sexe, malheureusement un magnifique copié collé des opus précédents

    Car oui , prenons la scène de la première  fois entre Kylie et OZ, et celle de Becca et Jason , et peut etre même celle de Nell et Kyle ( c'est un peu flou dans ma tête ,  vu que  cette lecture  date d'il y a un an) et hop tout est à l'identique, et je pourrais  vous trouver les même phrases les même mots prononcés par les jeunes filles .Le contexte géographique est juste différent,(ici une chambre minable dans un quartier pauvre, pas fleurs ni de chocolats)

    Pourquoi me suis je donc obstinée? Et bien c'est que je souhaitais avoir confirmation de ce que j'ai suspecté des le début et découvrir le passé d' Oz et sa véritable identité , et croyez moi ce ne fut pas une surprise.

    Et tout nous explose à la figure, encore une fois j'ai trouvé que l'auteure  n'était pas très régulière dans son style. Que le tout est assez incohérent et peu crédible et brusquement jeté là , juste comme çà.

    Elle remet sur le tapis, une énième fois le sujet sur les automutilations ( un thème qui doit la perturber ou  la toucher personnellement) mais ce n'est pas aussi bien mené que pour Nell

    Bien sur j'ai eu plaisir  à revoir les personnages clefs que j'avais beaucoup aimé dans les tomes précédents, mais leurs enfants ne m'ont touchée cette fois,

    Surement du fait qu' Oz nous rabache en boucle, qu'il ne  vaut rien, et qu'il ne peut etre que nuisible pour Kylie.

    Non  vraiment la mayonnaise n'a pas pris du tout cette fois ci avec moi. Le plus toutefois dans cet opus c'est que l'auteur innove complètement en mettant en avant  une histoire racontée par Oz et Colton (père de Kylie) et je dois reconnaitre, que c'est une approche très nouvelle et très interessante. En effet vivre l'aventure d'une relation amoureuse à travers les yeux des parents, c'est touchant, et de ce coté là l'auteur, s'y est vraiment bien pris et j'ai préféré ces passages là.

    Bien sur nous retrouvons Ben , le fils d Becca et Jason et je ne sais si la traduction est mauvaise ( je préfère le penser) un des passages m'a semblé incohérent, car Colton et Ben se connaissent trop bien, pour avoir cette relation un peu distance, décrite avec vouvoiement et de Monsieurs par ci par là. 

    les amateurs de musique s'en donneront à cœur joie, car de ce coté là , c'est très pédagogique, Une playlist à voir et à découvrir, avec des morceaux bien choisis qui s'accordent avec les émotions des personnages. Difficile par contre de l’apprécier comme il se doit quand on n'y connais rien du tout , mais  découverte à faire en fin de roman

    Reste un quatrième volet à découvrir Falling tome 4 : Falling Always pas encore en VO. Le lirais je ? peut être

     

     

    Extraits citations

     

     

    " C'est éreintant la colère, c'est éreintant l’amertume Se bruler, ressentir autre chose, se  soulager Ressentir quelque chose dans cette vie"

     

    " je crois que me bruler, c'est ma façon de gérer l'absence de mon père. Un psy s'éclaterait avec moi, si j'en avais suffisamment quelque chose à foutre pour en voir un"

     

    "Encore aujourd’hui, presque 20 ans après, elle se frotte les avants bras et les poignets quand quelque chose ne va vraiment pas, ou si un truc lui rappelle cette époque, ces sentiments.

    voir Oz faire çà, le type de qui ma fille a l'air amoureuse ? Putain çà me fait flipper, c'est que je ne sais absolument pas quoi faire à c sujet"

     

     

    " - quand tu souffres au plus profond de toi, quand tu as traversé quelque chose de vraiment douloureux, tu as juste envie de ressentir autre chose, parfois N'importe quoi d'autre"

     

    "- je crois que tu as raison Je préfère savoir ce qu'elle fait, même si çà ne me plait pas forcement, que de lui interdire de le faire et qu'elle fasse le mur"

     

    "- et je tiens pour certain, quoiqu'il puisse arriver, car mon cœur même le dit dans sa douceur amère Mieux vaut avoir connu l'amour suivi d'un deuil austère, Que la paix de celui qui n'a jamais aimé" Tennyson

     

     

    "- je lui ais dit qu'aimer était un verbe, et qu'il devait la laisser partir s'il l'aime vraiment"

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :