• Moro Sphinx Lc Gaelle

     

     

     

    Lola est une trentenaire parisienne, comme les autres. Enfin pas tout à fait. Jamais la phrase dite par Charles Denner dans L’homme qui aimait les femmes de François Truffaut n’a été si bien appliquée : les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le monde en tous sens. Lola arpente la ville, amazone, chaque fois que son envie devient plus forte que la raison, l’homme succombe, chasseur devenant proie, même le plus repoussant. À la fin de l’acte, clac, elle lui coupe un ongle. Lola, c’est M la maudite, aux pulsions guerrières. Elle semble sortie d’un manga, bouche rouge et grands yeux. Jusqu’à ce que Lola tombe amoureuse. Mais est-elle vraiment faite pour l’amour ? Et si la passion, c’était la fin du rêve ?

     

     

     

    J'ai suivie ma binômette de lecture sans hésitation sur sur cette LC, n'ayant aucune idée de ce dans quoi je me lançais. Je ne ne connaissais pas l'auteur, n'avais jamais entend parler de cette œuvre et pour finir la couverture  et le titre n'étaient pas braiment suggestifs.

    Des les premières pages , me voilà bien décontenancée ! Et ça ne va pas aller en s'arrangeant. Une histoire violente, plutôt hard même, déstabilisante, inquiétante. La vie de Lola qui consomme les hommes et conserve des rognures d'ongles est glauque, sinistre. Cette fille instable est effrayante et il est très difficile d'éprouver de l'empathie pour elle. A chacun sa manière de vivre sa douleur, certains se scarifient ,elle joue à la pute. Dans ses rapports éphémères avec les hommes,l'héroine cherche à expier quelque chose, mais quoi ? Il me semble avoir saisi où l'auteur souhaitait nous mener mais je ne suis pas vraiment convaincue.

    Ce roman est triste à pleurer, plus on avance dans la vie de Lola plus on se désespère, le père alcoolique avec qui elle a coupé les ponts, une mère décédée alors qu'elle n'était qu'une gamine, un petit ami qui l'a abandonnée et sensément responsable de sa conduite destructive. Puis enfin la rencontre avec Dove et une note d'espoir Lola va-t-elle enfin sortir de cette solitude qui la tue à petit feu.

    Heureusement la plume magique de l'auteur nous pousse en avant et vous bouscule par sa poésie malgré le coté trash de certaines scènes. Pour autant je sors avec un avis mitigé de cette lecture, parce que le personnage de Lola n'est pas parvenu à me toucher, son incapacité de vivre dans l'espoir et ses aspirations bien trop grandes m'ont dérangée, ainsi que son comportement, ne faisant elle même aucun effort pour s'adapter.

     

     

     

     

    Extraits citations

     

    "Les moro-sphinx lui font peur, ils lui ressemblent trop"

     

    "Trois euros pour affranchir l'esclave et achever la solitude"

     

    "L'amour perdu gagne. Après  les efforts, les batailles, il vous met à terre, vous fait plier les genoux"

     

    " les promesses sont des trahisons"

     

    © J.Esteve.

     

     

     

    Enregistrer


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Janvier à 18:42
    Pas pour moi
    2
    gaoulette
    Dimanche 29 Janvier à 18:52

    ah oui je confirme histoire dérangeant et je comprend ça passe ou ça casse.

    3
    Dimanche 29 Janvier à 19:25
    LADY MARIANNE

    En voilà un sujet--- pas facile à lire je pense-
    j'ai aimé lire ton ressenti-
    bonne soirée- bises-

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :