• N'oublier jamais

     

     

    « Ca va mademoiselle ? répéta-t-il.Elle tourna vers lui. Il avança. Les herbes hautes montaient jusqu'à mijambe et il se fit la réflexion que la fille n'avait peut-être pas aperçu la prothèse fixée à sa jambe gauche. Il se trouvait maintenant face à elle. Dix mètres. La fille s'était encore approchée du précipice, le dos offert au vide. Elle avait beaucoup pleuré, mais la fontaine semblait tarie. La maquillage autour de ses yeux avait coulé, puis séché. Jamal eut du mal à ordonner les signes contradictoires qui se bousculaient dans sa tête. Le danger. L'urgence. » Il court vite, Jamal, très vite. A cause de sa prothèse à la jambe et autres coups du sort, il a un destin à rattraper et l'ambition de devenir le premier handicapé à réaliser l'une des courses d'endurance les plus ardues du monde, l'Ultra-Trail du Mont-Blanc. Parti s'entraîner, ce matin de février, sur la plus haute falaise d'Europe, il a d'abord remarqué l'écharpe rouge accrochée à une clôture ; puis la vision d'une femme, incroyablement belle, les yeux rivés aux siens, prête à sauter dans le vide. Ils sont seuls. Le temps est suspendu. Ultime recours, Jamal lui tend l'écharpe, mais la femme bascule. Quelques secondes plus tard, sur les galets glacés de la plage déserte, Jamal trouve le corps inerte de l'inconnue, un filet de sang qui s'échappe du crâne. A son cou, l'écharpe rouge. Ceci est la version de Jamal. La vraie ?

     

    N'oublier jamais

    Le titre est vraiment  bizarre, je sais pas pourquoi j'ai comme  le sentiment d'une faute d’orthographe  : j'aurais mieux vu " n'oubliez jamais "

    mais les titres de nos jours sont vraiment parfois si étranges genre "demain  j’arrête"...

    J'avais toutefois très envie de découvrir cet auteur dont on parle tant alors je me suis lancé dans une version e-book

    Outre le titre qui me dérange encore malgré l'explication en milieu de livre (rien à faire j’accroche pas à ce titre)

    j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire,plusieurs soirs de suite je me suis endormie sur ma tablette.

    Puis j'ai passé le cap. Je me demande toujours dans ces cas là s'il n’existe pas d'autres raisons que l’intérêt que je porte au roman, je n'arrive jamais à savoir si le facteur fatigue ne fausse pas mon jugement

    Bref pour tout dire mon avis reste assez mitigé. Style  d'un Musso ? J'ai trouvé en effet des rythmes assez ressemblants, des rebondissements à point nommé, des situations aussi improbables. Toutefois c'est pas du Musso.

    Oh que non.

    2 mystères imbriqués sans aucun lien apparent et pourtant. Et pourtant je n'ai pas apprécié la construction qui pas à pas nous éclaire et lève le voile.

    Pour autant j'ai apprécié l'intrigue , les personnages et vraiment c'est devenu assez addictif . Alors çà donne quoi au final?

    Comme je n'arrive pas a me décider voici le résultat avec les points forts et faibles de ce roman car parler de l'intrigue sans lever le mystère reste un exercice difficile.Je n'aime pas spoiler .

    La fin reste assez surprenante et perso je n 'ai pas aimé. Elle vient toutefois dans l'ordre logique de l'intrigue  tout bien réfléchi.

    Le fond de  l'histoire tourne autour de justice, vengeance, handicap physique ,idées préconçues :" ne  pas se fier aux apparences elles sont parfois trompeuses", plan machiavélique, soupçons.

    La beauté de l’âme ne réside pas dans la beauté physique et peut déconcerter car  elle peut être très noire en contradiction avec l'image rendue. Difficile de parfois ne pas se laisser pieger
    Des thèmes intéressants. je ne resterais donc pas sur cet avis mitigé sur cet auteur et je retenterais l'expérience

     

    N'oublier jamais

     

    Extraits citations

     

    " C'est une illusion.

    Dans votre vie, vous ne croisez pas plus de Dieu vivieux que de prof qui vous prend pour un bouc emissaire.Les dieux comme les prof s'en foutent de vous.Vous etes tout seul.

    Pour que la pièce retombe un jour de votre coté, il faut juste jouer souvent, beaucoup et recommencer, toujours.Insister"

     

    " je m’appelle Jamal. Jamal Salaoui. Pas le genre de nom qui porte chance, a priori. Quoique."

     

    "au moins une femme sur trois est  vraiment jolie si elle veut plaire.Et si on cherche au delà au moins une femme sur dix est parfaite"

     

    " Ils voulaient qu'elle conserve cela deux, la générosité, le partage ,le pardon pour qu'elle les transmette à son tout, lorsqu'ils ne seraient plus là"

     

    " des  dizaine d’étoiles scintillent dans le noir. laquelle est la mienne. laquelle oriente les cinq direction de mon destin?"

     

    " Venus brillait dejà. Cinq reves... Elle ouvrit les doigts et les répéta un a un....

    Etre pleuré par une femme quand je serais mort.

    Des larmes coulaient sur ses joues

    Payer ma dette à la société

    Mona repensa à l'arrestation d' Océane... 

    Faire l'amour a une femme plus belle que moi

    Les images de cette première nuit à la Sirène défilèrent. Chambre 7...

    Avoir un enfant

    Sa main effleura un bref instant son ventre rond.

    Devenir le premier sportif handicapé à participer à l' Ultra- Trail du Mont Blanc

     

     

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Septembre 2014 à 21:36

    Il est dans ma PAL...

    Je t'envoie le bouquin de Pancol Lundi avec les Chattam et les true blood que je te renvoie.

    Bonne soirée

    2
    Vendredi 3 Octobre 2014 à 23:04
    Tu peux me le prêter celui ci ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :