• Nous succomber : 100% romance

     

     

     

     

    Nous succomber : 100% romance

     

    « Jason Dorsey était la dernière personne sur terre que je m’attendais à avoir au téléphone… »

     Rejeté par Nell, Jason, la star de l’équipe de football du lycée, se rabat sur la timide et bégayante Becca. Celle-ci a du mal à  croire qu’elle va passer la soirée avec le garçon qui obsède ses pensées depuis toujours. Il est si populaire, et elle, si  transparente…

    Aucun d’eux ne se doute encore qu’ils s’apprêtent à vivre une romance des plus torrides. Mais les années d’insouciance sont bientôt rattrapées par l’alcoolisme du père de Jason et la schizophrénie du frère de Becca.

    Entre la fièvre des premiers émois charnels et les épreuves de la vie, leur passion résistera-t-elle ?

     

     

    Nous succomber : 100% romance

     

     

    J'avais  découvert le premier tome de cette saga l'année dernière avec les personnages de Nell et Kyle  (Te succomber), et j'en avais été très retournée, un vrai coup de cœur pour les personnages

    Dans ce tome nous y rencontrions Becca la meilleure amie de Nell et Jason,celui de Kyle . Comme ils étaient des personnages secondaires et que l'auteur avait prévu de leur consacrer un opus , leur personnalité étaient juste assez survolée, juste un petit couple  d'amis de Kyle et Nell. Ici nous nous retrouvons donc dans la première partie de l'histoire de Nell et Kyle, alors  qu'ils ont 16 ans, nous les  croisons avec plaisir au tout début de leur propre idylle. Puis l'histoire se centre sur Becca et Jason

    Encore une fois l'auteur maitrise son sujet et sait jouer de notre corde sensible, en nous faisant partager les premiers émois amoureux de nos protagonistes. Jeunes gens, bien sous tout rapport , le tout est assez cliché, il faut l'admettre, juste ce qu'il faut pour séduire un jeune public, mais je l'avoue ,j'ai craqué , j'ai été très rapidement sous le charme de nos deux tourtereaux.

    Dans cette littérature contemporaine, ou romance rime avec sexe et passé douloureux, bien évident la lecture est émaillée de nombreuses ébats sexuels , mais nos  2 héros découvrant ainsi leur sexualité, le tout est très soft et très romantique, empreint de  beaucoup de douceur. Tout au moins dans la première partie

    L'histoire nous est contée à travers les versions de Jason et Becca, et nous partageons ainsi les vies personnelles et les drames familiaux de ces deux jeunes gens:

    la vie pas facile de Jason battu par son père qui exige toujours plus du jeune  homme . Nous découvrirons au fil des pages ses  rêves et passions , sa force de caractère , ses angoisses.

    et celle de Becca , timide et brillante étudiante, à la famille assez particulière, envahissante et son  frère Ben schizophrène.

    la plume de l'auteur encore une  fois est très belle, fluide et très addictive, j'ai du me faire violence pour ne pas terminer cette lecture en une traite, tellement j'étais curieuse et  tellement j'étais impatience  dans un premier temps de voir si , comme dans le précédent opus l'auteur, allait nous faire accompagner les personnages  plus avant dans le temps

     Et c'est le cas

    l'auteur va nous faire suivre le couple sur plusieurs années et nous allons donc retrouver Nell et partager à nouveau  le drame qu'est la mort de Kyle avec les répercussions sur ce petit groupe

    Nous allons donc partager leurs sentiments et leurs émotions, face à la mort de Kyle, la chute lente et inexorable de Nell  Puis l'auteur nous entrainera dans drames plus personnels que vont traverser Becca et Jase. Les répercussions sur leur couple

    C'est sur la durée que j'ai trouvé que l'auteur faiblissait un peu dans la qualité de son écriture et des événements. Elle s'essouffle un peu, ces drames récurrents donnent certes, quelques rebondissements, mais c'est aussi un peu redondant,avec trop à mon sens de scènes de sexe trop détaillées , que j'aurais préféré plus sous entendues De fait le style perd de sa qualité.

    Mais la romance est belle, les retrouvailles avec le couple Nell/ Colton dans des événements tragiques de leur propre vie, émouvantes 

    J'ai aussi énormément apprécié  tous ces passages philosophiques, extraits poésies , et  musique traduisant les modes de pensée de jeunes en cours de  leur propre construction personnelle

    Cette romance est donc très

     

    cliché, mais avec des personnages charismatiques et attachants

    pour lesquels j'ai eu à nouveau un gros coup de



      

    Oui malgré tout l'auteure m'a scotchée , malgré toute cette littérature à la mode , elle trouve le  bon tempo pour utiliser des ingrédients clichés , et susciter les émotions pour nous faire vibrer avec les personnages , bien que parfois un peu redondant , ce n'est pas  ennuyeux et ni trop mélodramatique, Vraiment elle semble  bien  connaitre la psychologie des adolescents et la traduire en sentiments et émotions.

     

     

     Extraits citations

     

    " si ceux qui étaient censés vous aimer le plus sont ceux qui vont ont fait le plus de mal, si vous avez dejà cherché le plaisir dans la douleur pour soulager votre agonie, si on vous a rejeté à cause de votre apparence imparfaite, alors ce livre est pour vous

     Vous etes aimé et vous n’êtes pas seul"

     

     

    " mon père cache un univers de colère et de démons au fond de son âme"

     

    " je ne suis pas seul A vrai dire, j'ai fait de la solitude mon amie"

     

    " je n'y crois pas Tu es différent Jason On peut choisir qui on est"

     

    "nous nous

    succombons

    et je n'ose pas arrêter la chute

    parce que j'en ai trop besoin "

     

     

    " j'avais murmuré cette dernière phrase, comme si j'admettais enfin à voix haute la plus profonde et la plus sombre de mes peurs cette terreur qui me tenait éveillé la nuit, qui me donnait des cauchemars"

     

    " j'en  ai marre d'avoir mal, et çà Elle brandit son bras gauche (..) Ça m'aide à ressentir autre chose que le fait qu'il me manque"

     

    " je serais bègue ou que je vive, et tout ce que je pouvais faire c'etait l'accepter et aimer qui j’étais malgré çà Jason m'avait aidée en cela,même si je ne lui avais jamais dit Il m'avais acceptée; aimée en dépit de  mon bégaiement "

     

    " je peux jouer, chanter et ne penser à rien, y mettre toutes mes émotions pour ne pas avoir besoin de les faire sortir.. autrement"

     

    " la douleur, le chagrin, la colère, la détresse... rien ne s'en va, au contraire, tout çà ne fait qu'augmenter, fusionner et empirer Il faut les vivre, accepter leur présence Tu dois accepter la douleur"

     

    " devenir parent c'est la chose la plus dure, la plus terrifiante qui soit, mais aussi la plus gratifiante que tu feras de toute ta vie"

     

    " dans les moments comme celui ci, l'innocence d'un bébé pansait les blessures les plus profondes

     

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :