• Policiers/Polars

  • On la trouvait plutot jolie LC Du désert sahélien à la jungle urbaine marseillaise, en quatre jours et trois nuits…
    Un suspense renversant et bouleversant.

     » – Qu’est-ce qui ne va pas, Leyli ? Vous êtes jolie.
    Vous avez trois jolis enfants. Bamby, Alpha, Tidiane. Vous vous en êtes bien sortie.
    – Ce sont les apparences, tout ça. Du vent. Il nous manque l’essentiel. Je suis une mauvaise mère. Mes trois enfants sont condamnés. Mon seul espoir est que l’un d’eux, l’un d’eux peut-être, échappe au sortilège.
    Elle ferma les yeux. Il demanda encore :
    – Qui l’a lancé, ce sortilège ?
    – Vous. Moi. La terre entière. Personne n’est innocent dans cette affaire.  »

     

    Editeur :  Presse de la Cité
    Genre: Policier Polar
    Date de sortie: 12/10/2017
    Prix du livre papier : Broché : 21,90€
    Version numérique et audio sur Amazone
    ISBN: 2258145341  

     

     

     

     

    Michel Bussi est un auteur que j'aime suivre même si je ne suis pas particulièrement addict à son style littéraire et que je n'ai pas adhéré à tous ces romans. Je suis donc partante pour cette LC avec  mes copinautes de lecture, Marie et Gaëlle.

    Quelle n'est pas ma surprise de découvrir que l'action principale se déroule chez moi, à Port-de Bouc !

    J'avoue que malgré tout je me perd dans les méandres d'une ville que je ne connais que trop bien et m’aperçoit que l'auteur  a pris quelques libertés qui m'ont un peu déstabilisée, jusqu'à ce que ....

    Une fois de plus Michel Bussi est fidèle à son style, cette trame de construction qui lui est propre, et le lecteur fidèle se laisse encore prendre dans les filets de ce maitre du suspens et des surprises.

    Eh oui, l'auteur m'a scotché ! Il faut arriver pratiquement à la fin de sa lecture pour tout comprendre.

    Le thème principal est particulièrement fort et ce qui semble une histoire banale ,n 'en est pas vraiment une et se trouve plus que jamais touchante et perturbante tant le sujet est d'actualité. Le choix de la ville comme toile de fond n'en est que justifié, oui Port-de-Bouc terre des migrants depuis toujours à travers les âges, ville cosmopolite, plus melting pot que jamais, sujette à une crise communautaire et à la rébellion d'une population  ( d'origine grecque, italienne, pied-noire..) devant ce qu'elle estime une" invasion"oubliant parfois son propre parcours, mais dans laquelle subsite encore cet esprit de solidarité et d'entre aide.

    Donc je dis bravo Mr Bussi pour ce choix et j'avoue que je suis plus curieuse que jamais sur les méthodes de travail de l'auteur, particulièrement sur ces choix de lieux  en toile de fond,  et nous offrant ainsi une promenade à travers la France.

    Donc au travers d'une histoire policière Michel Bussi dénonce les manigances et le pouvoir de certains individus profitant de la misère pour leur propre profit personnel. La vie  des hommes est bien peu de choses en regard de l'argent et de ce business immonde! 

    Comme à son habitude l'auteur nous offre des personnages aux personnalités fouillés, parfois déconcertantes , mais surtout des énigmes surprenantes dont le lecteur n'en constituera  le puzzle  qu'à l'issue du voyage.  Michel Bussi maitrise l'art des apparences et nous dupe... longtemps.

    Je ne vais pas trop développer car je risque de spolier et je déteste ça dans un chronique.

    Ce roman va rejoindre Nymphéas noirs sur le podium de mes romans préférés de l'auteur, avec un autre coup de cœur.

    Un roman fort déstabilisant qui n'a pas fait l’humanité parmi les lecteurs peut-être parce qu'il est trop dérangeant, poussant le lecteur a avoir de l'empathie pour un assassin, tellement ces escrocs qui l’aucune considération pour la vie humaine sont à vomir. L'auteur ouvre la porte sur un débat sur la migration clandetine et dénonce des dérives innommables qui peut-être ne pourraient exister avec un cadre légal autre que celui existant.

    Alors oui c'est un coup de cœur et pas parce que Port-de- Bouc ma ville en est la toile de fond, mais la connaissant ma vision et ma lecture n'a pas la même que la plupart des lecteurs. La famille Maal m'a  profondément touchée, quel qu’en soit le membre, la droiture de l'inspecteur Julio me laisse croire et espérer que la Justice existe toujours, quand à Ruben, le fantasque Ruben et ses "souvenirs" délirants, me persuader qu'il faut garder l'espoir  en l'humanité, que la solidarité n'est pas juste un mot dans le dictionnaire.

    Merci Mr Bussi pour cette histoire de femmes, des femmes fortes qui gardent le tête haute et espoir malgré l'adversité et les manipulations dont elles sont victimes, encore un thème d'actualité qui rejoint les derniers scandales en cours.

    Une couverture magnifique particulièrement attractive qui ne laisse rien transparaitre du contenu.

     

     

     

     

     

     

    Avec Gaelle et Marie

    cliquer sur les noms pour avoir leurs avis

     

    Et pour le plaisr petite promenade virtuelle à Port de Bouc

     

    On la trouvait plutot jolie LC

     

     

    On la trouvait plutot jolie LC

    On entrevoit au fond le Fort de Bouc ou Fort Vauban

     

    On la trouvait plutot jolie LC

    On n'a plus cette vue depuis la construction du B&B

     

    On la trouvait plutot jolie LC

    Surnommé le petit Port par les anciens face au Port Renaissance , nous sommes ici du coté de la Jété qui fait face au Fort Vauban

     

    On la trouvait plutot jolie LC

    La meilleure vue du Fort c'est de la Jeté( en travaux en ce moment)  n c'est en cet endroit que passe les pétroliers pour rejoindre  les raffineries de Lavera, Berrre et la Mède.

    La localisation de villa Jourdain Blanc-Martin est une pure invention de l'auteur, car il est impossible d’après  l'adresse présumée d'avoir la vue décrite par l'auteur

     

    On la trouvait plutot jolie LC

     

    Le Port Renaissance  et la Criée, ici encore  Michel Bussi a pris quelques libertés, celle-ci est malheureusement fermée depuis de nombreuses années, on ne peut plus assister au ballet des chalutiers.

     

    On la trouvait plutot jolie LC

    En mémoire du Chantier naval, le Provence toute une histoire sociale de Port de Bouc

     

     

     

    On la trouvait plutot jolie LC

     

    Le Port renaissance sur l'emplacement du chantier 

     

    On la trouvait plutot jolie LC

    Le Port sur l'ancienne base de lancement des bateaux

     

    On la trouvait plutot jolie LC

     L'espace jeux devant les Aigues Douces et la plage

     

    On la trouvait plutot jolie LC

    Vue des Aigues Douces de la plage des Combattants ou grand Mur juste devant chez moi

     

    On la trouvait plutot jolie LC

     

    Les Aigues Douces vue de la plage de la Pointe Vela

     

     

     

     

    Enregistrer


    4 commentaires
  •  

     

     

    Au coeur de l'été LC   Week-end de la Saint-Jean sur l’île de Sandhamn. Les jeunes fêtards ont envahi les pontons, le port grouille de bateaux blancs. Musique à fond et alcool à flots. Dans la foule, une jeune fille avance en titubant avant de s’effondrer sous les yeux de la police.
    Pendant ce temps, Nora Linde s’apprête à célébrer la Saint-Jean avec son nouveau compagnon Jonas et sa fille Wilma. Mais la fête tourne au cauchemar lorsque, dans la nuit, Wilma disparaît. Le lendemain matin, le cadavre d’un garçon de seize ans est retrouvé sur la plage.
    L’inspecteur Thomas Andreasson, l’ami d’enfance de Nora, est dépêché sur les lieux. Les premiers éléments de l’enquête lui en révèlent toute la difficulté, chacun ayant sa propre version des faits. Qui est la victime et qui le meurtrier de cette nuit d’été ?

     

     

     

    Editeur : Albin Michel (01/03/2017)
    Collection : Polar/Policier
    Langue : Français
    ISBN 2226318224 
    Prix éditeur : 22,00€
    Disponible en e-book : 14 ,99 €

     

     

     

     

    Un petit moment de douceur dans l'archipel Suédois en compagnie de Nora et Thomas les héros récurrents de Viveca Sten

    Oui de douceur malgré le  triste assassinat inexpliqué d'un jeune homme de 16 ans, c'est l'impression que l'on a quand on sort d'une Dark Romance  et que l'on se glisse sur les pas de l'auteure.

    Ce n'est ni gore, ni mené tambour battant, mais personnellement cela me va bien.

    Notre auteure suédoise, fait plutôt la part belle aux personnalités de nos protagonistes principaux ainsi qu'à celles des autres acteurs de ses romans.

    Elle aborde des problème sociétaux et quelque soit l'endroit dans le monde; l'on ne peut que tristement constater que les problèmes des adolescents sont interchangeables où qu'ils vivent.

    D'épisodes en épisodes je reste sous le charme d'un mode culturel festif pour un pays de grand froid, Moi et mes à priori sur le "nord", en bonne méridionale qui se respecte ! Eh bien j'en suis pour mes frais

    Donc évolution des mœurs à travers la planète, à Stockholm, Paris ou Marseille... il faut boire, se droguer pour s'amuser et profiter de la vie, vision étriquée des jeunes ados qui cherchent de l'assurance et du plaisir par des biais dangereux.

    Au delà de cette" mode " si on peut dire, d'autres problématiques se posent, comme ici, avec ces moyens faciles  afin de désinhiber, avec toutes sortes de substances illicites particulièrement nocives et pourtant si facilement accessibles

    Nous évoluons entre mensonges, non dits, dénis  ou trop de confiance des parents envers des enfants  qu'ils jugent incapables de commettent certains actes répréhensibles, par capables de certains méfaits !  parce que les parents sont indulgents , tolérants pour de nombreuses raisons, culpabilité, manque de temps ou mille autre choses encore.

    Donc non tout n'est pas c qu'il semble, et même l'équipe d’enquêteurs se laisse prendre tout comme les parents trop pris par leur propre vie.

    Nous retrouvons Jonas et Nora pris dans les mailles d'une relation compliquée que celle d'une famille recomposée au moment ou les enfants fragilisés par les séparations cherchent leur place  dans une nouvelle dynamique alors qu'ils ont déjà besoin de se trouver eux même.

    Personnellement j'ai aimé cette approche de l'auteure avec ces thèmes contemporains  qu'elle mêle bien dans son histoire policière, que Viveca Stena traite avec finesse sous sa plume simple et efficace. Un roman tristement réaliste aux conséquences dramatiques pour de nombreux protagonistes de cette journée festive.

     En effet son enquête n'est pas très complexe et l'on s'avance toute voile dehors vers une issue prévisible, après que l'auteure est instillée certains doutes avec un démarrage surprenant sujet, un temps à des interrogations ?

     Quel rôle joue Wilma dans cette aventure ?  Est-elle en danger ? Ou impliquée dans cet assassinat ?

     Ce n'est pas un policier à 100 à l'heure, c'est un polar dans lequel la vie des protagonistes principaux prennent beaucoup de place , nous touchent, nous émeuvent J'avoue avoir beaucoup tremblé pour le jeune Tobbe, compris la douleur des parents de Victor et ce sentiment d'injustice, poussant à des extrémités choquantes

    Je suis contente d'avoir découvert cette auteure nordique, et j'avoue que le ton est particulier, bien loin des Coben, Craig et Cie qui mènent leurs aventurent tambour battant et nous laissent essoufflés, Viveca Sten, elle nous laisse le temps  de découvrir ses paysages, profiter des ferry, des brises marines, des couleurs et des odeurs et de la douceur de vivre de cette île  (parfois mouvementée il est vrai) qu'elle affectionne : Sandhamn.

    Une aventure qui reste addictive. pas un coup de cœur mais un excellent moment de lecture comme les fois précédentes. Une auteure à suivre.

     

     

     

     

     

     

     

     Avec Gaelle, Anne, Marie

     

    Pour suivre les aventures de Nora et Thomas il faut lire les tomes dans l'ordre

    La reine de la Baltique

    Du sang sur la Baltique

    Les nuits de la St jean

    Les secrets de l'île

    Au coeur de l'été

     

     

    Extraits citations

     

     

     "Quelqu’un la bouscula, elle heurta une poubelle.
    Son regard errait au hasard. Un sanglot lui échappa et elle s’appuya à une bouche d’incendie. Mais personne ne lui prêtait attention, le brouhaha alentour montait par vagues, la musique tonitruante noyait le gémissement qui s’échappait de sa gorge"
    « Faut que je retrouve le bateau », geignit-elle."

     

    "C’était devenu une tradition, chez les jeunes de Stockholm, de se rendre dans l’archipel pour la Saint-Jean. Cette sortie n’avait qu’un but : s’enivrer le plus possible, soit à bord d’un bateau, soit ailleurs."

     

    "On n’est jeune qu’une seule fois dans la vie"

    ©V.Sten

     

    Pour suivre les aventures de Nora et Thomas il faut lire les tomes dans l'ordre

    La reine de la Baltique

    Du sang squr la Baltique

    Les nuits de la St jean

    Les secrets de l'île

    Au coeur de l'été

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    3 commentaires
  • Les secrets de l'île LC  

     

       Une froide journée de septembre, l'étudiant Marcus Nielsen est retrouvé mort dans son appartement de Nacka. Tout semble indiquer un suicide. Mais sa mère, convaincue qu'il a été assassiné, supplie la police de ne pas classer l'affaire.Quand l'inspecteur Thomas Andreasson commence à enquêter, les pistes semblent mener à la base militaire de Korsö, devant l'île de Sandhamn, où le corps d'un autre homme vient d'être retrouvé. Contactée par Thomas, Nora Linde, qui depuis sa séparation passe beaucoup de temps sur l'île, essaie d'en savoir plus sur cette base fortifiée où, pendant des décennies, ont été formées les unités d'élite des chasseurs côtiers. Y a-t-il dans ce passé-là quelque chose qui ne doit à aucun prix surgir au grand jour 

     

     

     

     

     Editeur : Albin Michel
    Genre: Policier
    Date de sortie: 04 /05/2016
    Prix du livre papier : Broché : 22,00€
    Prix du livre numérique:  8,10€
    ISBN: 2253092452 

    Version Kindle : 9,49€

     

     

    Et me voilà repartie dans la suite de la saga de Viveca Sten avec les personnages attachants.

    A la fin du dernier tome, l'auteure nous avait abandonnés inquiets sur le devenir de Thomas. J'étais don impatiente de retrouver le duo Nora/Thomas. pas vraiment la seule puisque mes copinautes de lecture se passionnent aussi pour cette saga suédoise et j'ai donc attendu patiemment que le petit trio, Gaëlle, Marie et Anne me rejoignent au niveau lecture pour une LC.

    Surprise !

    Ce tome ne démarre pas sur ce qui est advenu à Thomas et j'ai donc froncés les sourcils.

    En fait Viveca Sten suit une trame qui lui est propre.

    Flash_back sur un protagoniste important de l'intrigue, démarre d’enquête avec les inspecteurs bien connus des lecteurs maintenant.

    Et enfin des nouvelles de Thomas !

    Une fois encore la plume de Viveca Sten est addictive, sa manière de faire suivre les évènements originale, mêlant vie privée de nos protagonistes principaux et intrigue policière, nous plongeant ici dans la vie réelle loin des stéréotypes policiers. 

    Une intrigue réaliste stimulant la curiosité du lecteur, cependant je n'ai pas vraiment trouvé sur le net de quoi satisfaire ma curiosité personnelle en ce qui concerne ce corpuscule militaire, ces chasseurs-cotiers. C'est en fin de lecture que mon intérêt pour ce milieu inconnu sera satisfait avec la note de l'auteure.

    L'île concernée dans ce secret n'est pas ici Sandham mais Korsö une autre des îles de cet archipel. l'auteure nous invite au voyage et partage avec nous sa passion pour cet archipel et j'avoue qu’une fois encore j'ai été séduite.

    Coté intrigue, l'enquête nous entraine sur des pistes auxquelles je n'aurais jamais songé et il faut arriver pas à pas vers la fin de l'aventure pour qu'enfin le lecteur parvienne à faire les liens et deviner l'identité du personnage avec lequel on partage son journal sur sa préparation militaire et bien évidemment celle du meurtrier.

    Une intrigue passionnante entre passé et présent, des scènes proprement révoltantes qui sont particulièrement réalistes puisque tirés d’événements vrais.

     La littérature nordique est loin de ressembler à celle fortement populaire de ces auteurs archi-connus Harlan Coben and Co dans des styles plus axés sur des enquêtes menées à train d'enfer. Ici le rythme est beaucoup moins soutenu pour autant, le lecteur ne s'ennuie pas, l'auteure plus centrée sur les émotions et les personnalités de nos personnages chouchous.

    Dépaysant à souhait, avec une intrigue simple mais bien ficelée qui a le mérite à chaque nouvelle investigation de nous faire voyager au large des îles suédoises.

    Pour le plaisir suivre le lien suivant :  En terre Scandinave
     

    Le secret de l'île LC

     

    encore une fois Viveca Sten m'a tenue sous le charme avec ce nouvel opus, il ne me reste que le denier tome  à lire Au cœur de l'été, en attendant que cette nouvelle auteure nous offre d'autres belles aventures.

     

     

     

     

     

     

    Avec Gaelle, Marie et Anne

     Suivre les liens pour lire leurs avis

     

     

    Extraits citations

     

    "voilà 30 ans, Kauffman avait appartenu à l'élite des soldats. maintenant il n'en restait que des débris"

     

    "Les suicidaires ne parlent pas toujours de leurs projets, pensa Margit. Et les statistiques étaient éloquentes: en règle générale, les proches insistaient pour dire qu'il n'y avait pas eu le moindre signe avant-coureur. "

     

     

     

    Enregistrer


    3 commentaires
  •  

    Mise à nu LC     La plus célèbre des chroniqueuses mondaines est retrouvée morte à son domicile. Assassinée. Nikki Heat est chargée de cette enquête qui s'annonce délicate car la plume au vitriol de la journaliste n'a épargné personne. Il y a donc une belle brochette de suspects dans tout Manhattan. Les choses se compliquent encore quand Jameson Rook, le journaliste avec qui Nikki est obligée de collaborer, débarque dans l'enquête. D'autant que Heat et Rook ne sont pas encore remis de leur rupture et que la tension sensuelle entre eux est à son comble... Alors que les cadavres s'accumulent, ils se lancent sur la piste d'un tueur impitoyable. Ils vont devoir naviguer avec doigté parmi les stars et les voyous, les prostituées et les chanteurs, les hommes politiques et les sportifs célèbres. Une nouvelle affaire explosive pour le duo de choc !

     

     

    • Editeur : City Edition (15 juin 2011)
    • Collection : CITY EDITIONS
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2352887151
    • ISBN-13: 978-235288715
    • Prix Broché : 18,20
    • Prix poche : 8,20  
    • E-book : 6,40  

     

    Deuxième tome d'une série policière de Richard Castle dont l'on peut suivre les aventures télévisées puisque cette saga connait depuis 2009 un certain succès avec son duo  assez insolite  (Rick Castle et Kate) .

    J'ai un temps suivi  cette série policière mais je n'ai pas vraiment adhéré. Le hasard (ma sœur) a fait en sorte que quelques tomes de l'auteur, le vrai  ?,Richard Castle tombent  dans ma PAL.

     Curieuse, j'ai souhaité découvrir si l'envers du décor était plus attractif.  Marie en ayant déjà lu a accepté de me suivre sur cette LC et j'espère ainsi baisser ma PAL papier.

    Qu'en dire ?

    D'abord que j'aurais du lire le tome 1 afin de mieux comprendre les 2 personnages principaux, ici Jameson Rock, journaliste et écrivain et Nikki Heat la détective, puisque l'histoire n'est pas uniquement centrée sur l'enquête mais les interactions intimes de nos protagonistes principaux.

    Cependant il faut reconnaitre que ce n'est pas du tout indispensable à la compréhension de l' histoire c'est juste que perso, je trouve que c'est mieux de suivre cette saga dans l'ordre à cause des liens importants que l'auteur se plait à develloper entre nos héros. Une aventure semée d'une touche de romance.

    Que dire de l'intrigue elle-même ?

    Un grand classique.

    Deux enquêtes qui semblent sans liens entre-elles , des éléments et des révélations qui tombent à point nommé, c'est simple, sans bavures, carré, sans surprise.

    Plongeon dans le monde du show-biz, des stars perturbées, des secrets dont l'un entrainera la mort de la chroniqueuse la plus détestée de New-York, et des effets pervers de la notoriété sur la vie de personnages publics.

    L'intrigue tourne énormément autour des enquêteurs Rock et Nikki qui  sont impliqués, mais je n'ai pas trouvé cette approche passionnante, et je n'ai pas vraiment tremblée pour eux.

    Les fans de la série risquent fort d'être perturbés, la version écrite correspond à celle que Castle invente la version télévisée, le nom de l'auteur est Richard Castle et son statut familial est celui du protagoniste de la série.

    Alors je m'interroge : quid de l’œuf ou la poule ? L'auteur existe-t-il vraiment ?

    Et bien non ! Cependant la supercherie est particulièrement bien montée ! Suivre le lienICI

     Qu'en est-il du style de l'auteur ?

    je dirais qu'il semble correspondre à celui d'un scénariste, car tout au log de ma lecture, j'ai eu l'impression de visualiser un épisode des série TV.

    Cette histoire se laisse lire assez aisément mais elle ne suscite pas beaucoup d'émotions, pas de coté psychologique, pas de rebondissement fracassent, pas de final particulièrement explosif puisque la surprise n'ai pas au rendez-vous, puisque j'ai deviné assez rapidement où se cachait le manuscrit tant convoité et clef de l'énigme.

    Un roman bien construit, mais il manque quelque chose pour en faire un bon polar.

    Comme j'ai encore quelques tomes, je m'y plongerais à l'occasion,j'ai lu quelque part que ça allait en s'améliorant.

     

    ( Plutôt 2,3/4, oui se sais je pousse un peu))

     

    Avec Marie

     

    Extraits citations :

     

    "les théories sont comme des petites graines qui donnent de grands arbres"

     

    "je sais très bien que l'on doit bâtir sa vie autour d'un manque Cela colore tout le paysage"

     

    "ce que je veux dire c'est que tout le monde a ses petits secrets, et que si tu es un personnage public tu deviens la proie rêvée"

     

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    3 commentaires
  •  

    Faux rebond: LC

    Nouveau challenge pour l'agent sportif Myron Bolitar: l'ex-champion de basket se voit en effet proposer un poste de remplaçant au sein de la glorieuse équipe des Dragons du New Jersey. En échange, Myron doit mener une enquête officieuse auprès des autres joueurs. Objectif? Retrouver la trace de Greg Downing, basketteur superstar mystérieusement disparu.
    Secondé par ses deux fidèles complices, le flamboyant Win et la belle Espéranza, ancienne lutteuse à la grâce féline, Myron va tenter de gagner cette partie qui s'annonce riche en coups tordus et autres rebondissements sanglants.........

     

     

    Harlan Coben une valeur sure pour les fans de cet auteur. pour les fans de Myron Bolitar c'est encore mieux.

    Quoique les aventures de notre détective et agent sportif puissent se lire indépendamment les uns des autres je persiste a dire qu'il vaut mieux , les suivre dans l'ordre pour la simple raison que l'auteur en ayant fait le personnage principal de sa saga sportive, nous suivons le petit trio Myron Win et Esperanza, et dans ce tome Big Cindi vient rejoindre le groupe, dans  leur vie personnelle.

    Donc hors intrigue, il est bon de savoir ou en sont nos protagonistes  dans leur vie amoureuse par exemple.

    Bref revenons à nos moutons.

    Que dire de l'intrigue elle-même , d'abord que dans un premier temps j'ai eu l'impression d'avoir lu cette histoire, des images familières m'ont "titouillee", cependant rien sur le dénouement , j'ai donc poursuivi cette lecture.

    A vrai dire j'aime bien Myron et sa triste histoire perso de carrière brisée est émouvante. l'auteur nous plonge dans le milieu sportif Américain avec ses enjeux dès l'université. 

    L'intrigue dans la saga Myron Bolitar n'est jamais aussi prenante que dns les autres romans de l'auteur.  Ce tome ne faillit pas à la règle. Parce que  Harlan Coben fait plus la part belle à son héros qu'à l'intrigue elle-même. Bref on s’ennuierait presque si nos héros, dont Win, n'étaient pas charismatiques et drôles.

    On ne peut pas dire non plus que l'auteur nous tienne en haleine, l’histoire avance tranquille, trop tranquille jusqu’au ce qu'enfin ça s’accélère et qu'il y ait un peu d'action.

    Question volet policier ce n'est pas pas transcendant, mais si vous êtes attachés à nos personnages principaux c'est un tome qui vous en apprendra  un peu plus sur eux.

    Un tome qui se laisse lire et un tome très intéressant sur Myron.

    Pour tout dire, je sais maintenant que je n'ai pas lu ce tome  comme je l'avais pensé mais en ayant lu quelques suivants, j'ai certainement été influencée par quelques références, comme le fait souvent l'auteur dans cette série.

     

     

     

    Avec Marie

    et

    Gaëlle

     

    Suivre les liens pour lire leurs avis

     

    Extraits citations

     

    "savoir aimer sans le montrer: un art difficile que maitrisait Art Bolitar. Certains appellent ça de la pudeur."

     

    "quand on a dix-huit ans, on n'a pas le sens des proportions.Un match de basket perdu ou gagné fait de  vous un raté ou le roi du monde"

     

    " l’association de la sexualité et de la culpabilité est un concept moderne et absurde"

     

    "les rêves ne meurent jamais, dit-il.Parfois on croit les avoir perdus mais ils ne sont qu'endormis"

     

    ©H..Coben

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique