• Quelqu'un de bien

     

     

    Juste quelqu'un de bien

     

    Bienvenue au Saint-Gabriel Paris, le palace le plus luxueux de la capitale ! Parfait pour un séjour de rêves, idéal pour organiser un mariage hors-normes, donner une conférence de presse hollywoodienne ou pour trouver la mort..

     

     

    Quelq'un de bien

     

    Tout d'abord un grand merci à ma "copinaute " Hamy et à l'auteur Erwan Ripoll lui même pour ce partenariat

    Une chose est sure c'est qu'avec un tel résumé on s'attend à tout et son contraire

    En premier lieu, je souhaite dire que la couverture est superbe,j’apprécie même si je lis cette version que m'a confié l'auteur, en e-pub

    le prologue  est une belle petite mise en bouche

    Et nous voilà aussitot emportés dans une aventure rythmée,soutenue.

    Rencontre avec tout un volet de personnages qui se croisent dans ce grand palace parisien De belle petites tranches de vie, décrites simplement mais de façon si réaliste, un quotidien si vivant, qu'on se laisse porter sans  se poser de questions , ou si peu. Mais diable ! quel rapport entre tous ces protagonistes, tous ces destins, liés, on s'en doute , ces gens qui pourraient être vous ,moi , dans nos petites vies quotidiennes.Ces passages rapides de l'un à l'autre pourrait être perturbant et difficile à suivre , mais ce n'est pas le cas , bien au contraire, le style  narratif de l'auteur, rythmé, un style fluide, rend le tout tellement addictif.

    j’étais assez déconcertée me demandant vers quoi  l'auteur souhaitait nous entrainer. Et c'est pourquoi je  ne suis pas parvenue à lâcher prise, trop impatiente de comprendre tous les liens, et de suivre les aventures de tous ces personnages , acteurs parfois malgré eux. .

    Mais en toute franchise , l'espace d'un instant j'ai perdu pied , oui juste un instant, il me faut le reconnaitre, avec l'entrée en scène de nouveaux personnages. Puis hop c'est reparti, un petit moment de fatigue et de déconcentration surement.  

     Autre petite chose à dire , un petit truc  qui m'a assez gêné,  ces nombreux termes en anglais, qui émaillent le récit, ainsi que quelques abréviations,  un peu gênantes (en rapport avec la finance) pour les non initiés. Je sais bien que l'anglicisation est tendance ,  nous utilisons  désormais nous  même beaucoup de mots anglais  dans mon métier , et oui même dans le milieu médical on "switche" beaucoup ! 

    Pour finir,  cette intrigue avec tout ce puzzle qui se met en place, donne un bon polar plein de suspens.   Comme je ne veux surtout pas" spoiler " ( voilà que je m'y mets aussi) je ne dirais rien de plus. L'équipe du Saint Gabriel est très sympathique de Nicolas à Nathalie (quoique...), en passant par  Béatrice, Johan, Sébastien et tous les autres . Nous  suivons donc tous ces  membres dans les aléas de leur vie quotidienne et dans celle de leur boulot, avec la gestion d'un  hôtel dans lequel l'auteur nous donne bien envie de poser nos valises

    En face d'eux d'autres protagonistes qui interférèrent dans ce microcosme plus que réaliste. Et surprise une suite est prévue . Dans quelles aventures , et dans quels imbroglios l'auteur va placer toute cette petite bande, qui va se retrouver à gérer l' héritage  de  Lucas d' Authier-Dupperet, juste .... Quelqu'un de bien

    Et oui le titre alors que je viens de tourner la dernière page , prend tout son sens. Et l'envie de revenir au  Saint Gabriel me titille déjà. Alors il  ne  reste plus qu'à  attendre Quelqu'un de trop.

     

     

     

     

    Extraits citations

     

    " - si au moins un de tes employés ne te hait pas c'est que tu es une couille molle-

    Si la tournure laisse à désirer, le sentiment reste valide "

     

    " Ces regards  s’avéraient souvent violents, parfois violeurs et lui blessaient systématiquement un peu plus l’âme"

     

    "- t'as cru que Jules César a conquis l' Europe facilement ? Tu crois qu'il s'est arrêté au premier caillou dans ses sandales ?"

     

    "On ne grandit jamais vraiment en fait On apprend juste à se comporter en adulte"

     

    " mais tels une troupe de théâtre jouant la même scène tous le soirs devant un public différent nous donnons le meilleur de nous même à chaque représentation, même si la pièce ne se jouera pas indéfiniment , que les acteurs partirons vers d'autres projets"

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Septembre 2015 à 06:51

    je rame de nouveau dans mes lectures ! le boulot me prend du temps ! bonne journée

    2
    Patpepette
    Mardi 15 Septembre 2015 à 07:15

    Je le lirai prochainement, bonne chronique tu donnes juste les éléments qu'il faut pour donner envie de s'y mettre. Chronique complète et réussie. Bisous

    3
    Mardi 15 Septembre 2015 à 13:21
    LADY MARIANNE

    on voit que tu as adoré ce roman !!
    merci pour tes impressions Miss !
    bises et belle journée-

    4
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 13:13

    Ah je suis quelqu'un de bien loool. Je ne connais pas ce livre. Bon dimanche bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :