•  

    Le prince charmant existe je l'ai inventé LC,SP«Moment de panique. Tandis que mes yeux cherchent désespérément un objet auquel se raccrocher, ils s’arrêtent sur les photos des clients célèbres du restaurant. Je pourrais dire qu’il a le regard ensorceleur de George Clooney, la voix de Richard Gere, le charme indéfinissable de Dustin Hoffman, un peu du côté déchirant d’Adrien Brody mâtiné du fatalisme d’un Ryan Gosling, mais une description trop précise me ferait courir des risques. Un homme vient d’entrer dans ma vie et il me faut lui donner corps.»

    Camille – divorcée, deux enfants – assume et revendique son statut de femme seule et heureuse, jusqu’au moment où, à la veille de Noël, son patron, Maxence, lui fait des avances. Ne voulant pas blesser son ego, Camille s’invente un amant imaginaire. Un prince charmant virtuel taillé sur mesure qui va bouleverser sa vie comme celle de son entourage, bien au-delà de ce qu’elle aurait pu imaginer.

     

    Editeur : Pygmalion
    Genre: Comédie romantique, Chick-lit
    Date de sortie: 06/06/2018
    Prix du livre papier : Broché 18,00€
    Version numérique: 12,99 €
    ISBN: 2756421693 

     

    Le prince charmant existe je l'ai inventé LC,SP

    Et si le prince charmant existait vraiment et que vous soyez si obnubilée par vos tracasseries  quotidiennes que vous ne le remarquiez même pas  ?

    Caroline, quarantenaire ne croit plus en l'amour, encore moins au Prince Charmant. Divorce, copines qui galèrent dans leurs vies amoureuses, tandis qu'une d'elles cumule les amants.  De plus, prise dans ses tracasseries journalières, elle n'a pas vraiment le temps pour ça. 

    Le contexte est très réaliste, et quand on rajoute un soupçon de manque de confiance en soi, et bien l'aventure est plus que plausible.

    C'est avec humour que  Catherine Monroy nous narre la vie chaotique de son  héroïne. Cette mère, amie, fille et employée, investie dans ces missions qui songe au bien de tous, quitte à négliger le sien, jongle comme elle peut pour satisfaire  son petit monde. Les situations sont cocasses, mais l'auteure ne tombe pas dans l’excès avec une avalanches de mises en scènes exagérément improbables, ce qui me rebute un peu dans les chick-lit. Et de ce fait je souri et ri aussi devant ses déboires.  

    Qui ne  s'est pas un jour inventé un petit copain imaginaire, soit pour se débarrasser d'un importun, soit  pour ne pas passer pour la "pauvre fille" et ainsi rabattre le caquet à des moqueuses ? Non ? Peut-être en avez vous rencontré alors . Tout ceci pour dire que, à mon sens, la trame de l'histoire est plausible. Peut-être un peu moins le volet Francky, quoique, certaines personnes sont hors normes.    

    C'est ainsi que Caroline souhaitant dissuader un patron un peu trop entreprenant, rabattre le caquet à un ex mari qui s'acharne à la dévaloriser, calmer les inquiétudes de ses copines sur son sort , et rassurer ses enfants inquiets de la savoir seule, va s'engager dans une histoire qui va bouleverser sa vie. Pour le meilleur ou pour le pire ? Parce que quand on vit dans le mensonge perpétuel eh bien il y a forcement des conséquences.

    Catherine Monroy , brosse, ici le portrait d'une héroïne à laquelle le public (quarantenaire) peut s'identifier , tant la vie de la jeune femme est ordinaire, semée d’embûches quotidiennes. Elle nous pose des problèmes existentiels basiques dont celui-ci : peut-on rencontrer son prince charmant quel que soit notre âge, mais plus  particulièrement quand  la quarantenaire vient de sonner ? Nos attentes en tant que femmes ne sont-elles pas basées sur des clichés, nous faisant ainsi passer à coté de l'essentiel ?  Et  quand est-il de l'image renvoyée aux autres,  quand l'assurance brille comme un phare au dessus de nos têtes ? Et quel est l'impact de nos comportements sur le regard des autres ? Que dire de ce même regard quand vos fréquentations  boostent votre popularité ?  Il est ainsi regrettable de constater que vous n'êtes pas forcement appréciée pour vous même mais pour votre entourage.

    Ces thèmes sérieux sont à mon sens abordés avec légèreté et humour, cependant, on ne peut passer à coté, malgré le fait que l'auteure ponctue son roman de petites touches amusantes à des références livresques, cinématographiques  ou autres qui s’imbriquent pour nous  offrir une lecture plaisante dans un style propre à Catherine Monroy et que j'ai particulièrement apprécié. 

    Je la remercie pour m'avoir permis découvrir ce roman en service presse  avec ce livre  dédicacé et le hasard fait bien les choses, il en a été de même pour ma binôme de lecture Gaelle, dont j'ai hâte de lire le retour.

    Et c'est en toute objectivité que je conclurais en disant que cette lecture, entrecoupée pour des raisons indépendantes de ma volonté, fut des plus plaisantes et que l'on s'attache aisément à la petite tribu de Caroline.

    Une comédie romantique qui fait du bien au moral à dévorer sans modération. L'intrigue est addictive et l'issue, que j'ai trouvée prévisible bien que l'auteure sème un peu le doute, tout à fait appropriée.  

    Catherine Monroy une auteure à suivre. Elle compte à ce jour plusieurs romans à son actif , dans des genres différents et j'avoue être tentée par certains d'entre eux  comme Sans dessus dessous et Gentil coquelicot.

     

    Le prince charmant existe je l'ai inventé LC,SP

     

     

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations

     

    " La dinde qu' Anne regrette a le gout délicieux  de la famille unie u'on voit sur les jolis clichés de l'album qu'elle feuillette souvent. "

     

    "pourquoi le monde  est-il divisé entre les garces  qui ont des mecs soumis et les filles sympa dont on abuse ? Pourquoi suis-je dans ce no man's land ? "

     

    " Chacha a sa morale bien à elle : elle ne trompe jamais son mari plus d'une fois avec la même personne - sinon cela s’appellerait de l’infidélité et ce serait mal - et s'intedit de le faire quand son mari  est en voyage - cela manquerait de piment - ! "

     

    " C'est étonnant les vieux amis qu'on retrouve comme si on les avaient quittés la veille, on se comprend à demi-mot et on peut résumer 30 ans en 3 phrases, puis revenir dans le présent comme si cette absence était  une simple parenthèse"

     

    "Maintenant, je le sais. Il n'est pas de bonheur qui  ne soit décuplé par la jalousie qu'il provoque. Et pire, je peux même affirmer pour le vivre à présent que leur envie me procure une jubilation presque mystique, après  avoir été cette pauvre-fille-qui-n'a-pas- de chance" 

     

    "il y a toujours, même chez le type le plus détestable, un moment où la machine se grippe. Une humanité qui s'est éteinte dans la douleur, qui ne demande qu'à renaître"

     

    " il n'y pas que les adultes qui s'arrangent de la réalité. "

     

    © C. Monroy


    2 commentaires
  • Une nouvelle qui me réjouit

     

    Alors laissez vous séduire comme bon nombres de lectrices par Meg et Nick

     

    Une nouvelle qui me réjouit


    2 commentaires
  •  

    Bilan avec des déceptions et des coups de cœur

     

    On commence avec les grosses déceptions

    Désolée mais Clémence Lucas ne sera pas, pour moi, une auteure à suivre malgré 19 livres à son actif.

    Je n’apprécie pas sa plume trop scolaire, ni ses romances dans lesquelles je ne ressens pas d'émotion ni empathie pour les personnages.

    Je laisse ce genre de lectures à d'autres lectrices qui apprécient ces romances légères. 

     

     

    Mon bilan de juin

     

     

    Mon bilan de juin

     

     

    Que dire du dernier Dicker ?

    Deuxième tentative de me laisser séduire par l'auteur. 

    Pour ce tome c'est tout ou rien

    Eh bien se sera rien pour moi  et c'est dommage car la 1/2 du roman était prometteuse.

     

    Mon bilan de juin

     

    Pour ce dernier tome de la saga Les héritiers, Easton étant mon préféré j'attendais peut-être beaucoup de ce dernier tome. J'espérais aussi de nouveaux opus sur les jumeaux et Callum. Grosse déception ! 

     

    Mon bilan de juin

    LC avec ma binôme Gaoulette voir ses avis sur Babelio

     

    J'ai passé plutôt de bons moments avec la saga lue sur les conseils de ma binôme que j'ai ainsi rejointe sur le tome 2  avec toutefois un avis plutôt mitigé pour ce dernier

     

    Mon bilan de juin

     

     

    La lecture du mois pour  Swaps et passionnés de Lecture a été une belle découverte

     Entre SF et dystopie avec une histoire originale  et une héroïne atypique à laquelle on s'attache, lecture du tome tome en juillet

     

    Mon bilan de juin

     

     

    Sur les conseils de ma nièce  j'ai lu 2 romans de styles différents , l'un est une chick-lit et l'autre un témoignage sur l'adoption d'un bébé trisomique. 

    La chick-lit ne m'a pas convaincue, et j'ai été très touchée par l'histoire de Marie.

     

    Mon bilan de juin

     

    J'ai également lu  en LC, toujours avec ma binôme, un SP   que nous offert  l'auteure 

    Avis à venir

    Mon bilan de juin

     

     

    Parlons de mes coups de cœur avec ce roman de Celine De Rosa auteure auto- éditée qui confirme son talent  avec ce 2e tome Félicitations Celine et merci pour ce livre qui voyage dans le groupe Au fil des livres.

     Autre LC avec Gaelle.

     

    Mon bilan de juin

     

     

    Pour varier les genres et toujours sur les conseils de ma binôme, eh bien un peu de SF jeunesse avec la saga Diboliquement addictive 

     

    Mon bilan de juin

    La chronique du tome 2 est à venir, j'attends ma binôme.

     

    Après m'être laissée tentée par ma fille et la série Cheasapeake Shores, je me suis plongée dans le premier tome de la version roman. Euh la série est nettement plus moderne  et intéressante.  Toutefois c'est un bon feel good Un roman idéal pour les vacances. 

     

    Mon bilan de juin

     

    Au total  16 romans lus, une participation a la correction d'un manuscrit  et poursuite de l'écriture du mien.


    3 commentaires
  • Tombée du nid" Le 31 mai 2013, tu arrives, enfin. C'est l'excitation générale à la maison. Ton lit est prêt depuis début janvier. Nous avons choisi avec les enfants tes doudous, ta turbulette. Tout le monde veut dormir avec toi. 
    La première nuit est magique. Impossible pour moi de fermer l'œil, je tiens ta main si petite. Tu dors paisiblement comme si tu étais installée dans ton "nid' depuis toujours. Je ne me lasse pas de te regarder comme un trésor... Un trésor enfin trouvé. " 


    Clotilde Noël raconte son parcours pour adopter Marie, un bébé atteint de trisomie 21. Elle évoque la naissance du projet, les démarches administratives, sa joie et son amour grandissants, la réaction de son mari et de ses enfants, la rencontre en 2012, et toute l'énergie qu'il a fallu déployer pour offrir un foyer à cette petite fille. 

    Editeur : Pocket
    Genre: Doc Recit Essai
    Date de sortie: 01/11/2015
    Prix du livre papier : Broché 12,00€
    Version numérique: 3,99 €
    ISBN: B017HPHY8Q 

     

     

    Tombée du nidJe ne suis pas très fan de témoignages, mais il m'arrive d'en lire et j'en ressors souvent perturbée, peut-être, ceci explique cela !

    Quoiqu'il en soit, ce n'est pas une histoire triste au contraire. Cependant j'avoue que sans ma nièce, qui m'a conseillé et prêté ce livre, je ne l'aurais jamais lu

     C'est  une histoire, d'amour et de persévérance qui peut nous surprendre. Clotilde et Nicolas ont 6 enfants  tous bien portants. la petite dernière  a quelques mois à peine. Elle ne doit pas s'ennuyer cette maman ! Peut-on supposer qu'elle soit une de ses femmes qui ne sentent épanouies  qu'enceintes ? ou en mal d'enfants ? non puisqu'elle n'a pas de mal à en avoir. Sauf que peut-être ses détracteurs qui cherchent des explications à ce geste noble pourraient dire qu’après  Marie, Clotilde n'a pas eu d'autres enfants biologiques.

    Cependant, à travers ce témoignage, ce parcours du combattant , parce que justement les Assistantes sociales et les psychiatres ne sont pas parvenues à cerner les motivations du couple, moi  je ne vois qu'une histoire émouvante de 2 personnes qui veulent donner la chance  d'être aimé à un petit être abandonné par ses parents biologiques à cause de son handicap. L' histoire ne donne pas les raisons ( impossibilité de s'en occuper, ou enfant ne correspondant à l'enfant rêvée) de l' abandon de la petite Marie. Une chose est sûre il n'est pas à nous de porter un jugement.

    Doit-on trouver cette idée loufoque, anormale ?  Perso je les admire,  ce don de soi, ce désir d'offrir de l'amour en partage sans contrepartie mérite-t-il un jugement suspicieux ?  Je respecte ce couple singulier qui nous raconte une aventure humaine émouvante, extraordinaire et bouleversante.  Cette famille possède une capacité d'aimer qui manquent à beaucoup.  Et je suis toute retournée par cette histoire narrée simplement  d'une très belle plume.  C'est aussi un message d'espoir pour toute personne différente  et qui remet  en cause nos valeurs et la place  du handicap dans la société.

    Clotilde et Nicolas Noel partagent avec nous de belles photos de famille  et de la petite Marie, ils sont aussi fondé une association 

    Tombée du nid est une association relais ayant pour but de soutenir financièrement tout projet visant à aider tous les autres "tombés du nid".

     

     

     

     

    Tombée du nid

     

     et pour conclure je partage cette amusante vidéo qui résume le livre.

     

    Tombée du nid

     

    Extraits citations

     

     " Une aventure humaine incroyable qui nous  poussera dans nos retranchements, nous obligera à laisser de cote toutes nos peurs et nos  de nos idées revues, pour  finalement  extraire l'essentiel ; se demander ce que nous faisions de notre vie et où cela doit nous conduire"

     

    " Avec l'amour ce n'est donc  jamais "trop" ! Je suis persuadé que le cœur peut supporter bien plus que de raison" 

     

    " l'amour n'est pas magique, il se construit au jour le jour Il faut apprendre à regarder l'autre pour l'aimer à sa juste valeur"

     

    "pour nous aimer c'est pendre l'autre tel qu'il est et non pour ce que nous voudrions qu'il soit"

     

    " C'est face à l'adversité que l'on apprend à se connaitre en profondeur On mesure ses limites, ses faiblesses, ses carences "

     

    "on met les gens dans des boites  On leur attribue des étiquettes indécollables, des étiquettes qui rétrécissent la vie Sans doute  pour calmer ses peurs"

     

      "C'est en regardant l'autre qu'on grand, qu'on apprend et non l'inverse Ce n'est pas en souhaitant  qie l'autre se réduise  à nos envies qu'on l'aime  "

     

    © C Noel


    2 commentaires
  • Cheasapeake shores La maison de la baiePar une belle journée de printemps, Abby O’Brien reçoit un appel paniqué de Jess, sa soeur cadette : l’auberge qu’elle a presque achevé de restaurer est menacée de saisie. Sans hésiter une seule seconde, Abby rentre à Chesapeake Shores pour venir en aide à cette soeur qu’elle adore et qu’elle a presque élevée. Mais dès son arrivée, Abby est assaillie par les douloureux souvenirs familiaux qu’elle avait préféré fuir dix ans auparavant. Prise dans le tourbillon de sa carrière à Wall Street, de l’éducation de ses deux petites filles et de son divorce, elle n’était jamais retournée dans la ville de son enfance et n’avait pas voulu se confronter à son passé. Alors que l’émotion la submerge, Abby retrouve Trace Riley, son premier amour, l’homme à qui elle avait dû renoncer en quittant sa ville natale. Et là, soudainement rattrapée par la force du souvenir, l’espoir renaît en elle : après tant d’années, est-il encore possible de croire à une seconde chance ?  Ce roman est le premier volume de la trilogie Chesapeake Shores.

     

    Editeur : HQN
    Genre: Romance  sentimentale
    Date de sortie: 1/01/2010
    Prix du livre papier : Poche 10,00€
    Version numérique: 5,49 €
    ISBN: 2280814269

     

     

    Cheasapeake shores La maison de la baieAprès plusieurs lectures émouvantes et m'être plongée dans la saison 2 de  13 reasons why, j'avais besoin de légèreté. C'est pourquoi ma fille m'a conseillé de regarder Cheasapeake Shores sur Netfix  inspirée d'une trilogie  dans le genre de romans de Nicolas Spark. Du feel good avec tous les ingrédients qui font rêver d'amour éternel et de famille idéale.

    La série est vraiment sympa, c'est drôle, pétillant avec cette Granny qui gère cette maison de famille avec douceur et fermeté. Trace est craquant et les filles sont attachantes, surtout Jess, la benjamine. Tous les ingrédients pour faire rêver sont là avec cette famille typiquement américaine qui prône le patriotisme, l'entente, familiale,   le soutien indéfectible et l'amour familial incontournable. Bref oui une serie feel good avec bien sur quelques petites émotions pour vous faire vibrer. Le tout dans des décors de rêve.

    Eh qu'en est-il du roman ?

    En principe c'est toujours mieux.

    Eh bien pas cette fois. D'abord les scénaristes se sont juste inspiré des grandes lignes de la romance en la rendant bien plus moderne moins Harlequin. Certaines personnes dans le roman ont des métiers moins  attractifs et la relation entre Abby et Trace évolue beaucoup plus vite ici, du genre trop évident et facile.

    Il faut dire que chaque tome étant consacré à une personnage de la tribu, le lecteur vit le dénouement de l' histoire d'amour entre Trace et Abby tandis que dans la série, nous partageons probablement des événements d'autres tomes. 

    Un petit livre pas transcendant mais qui permet de décompresser en gardant espoir dans la vie et les relations familiales.  Un petit roman sympa pour l'été et 2 premières saisons au top sur Netfix.

    La couverture est peu vieillotte, dommage car les paysages décrits par l'auteure sont très visuels et donnent envie de découvrir une ville qui existe vraiment

     

     


    Chesapeake Shores
    Chesapeake Shores - saison 1 Teaser VO

     

    Cheasapeake shores La maison de la baie


    votre commentaire