•  

    FandomAucune histoire ne mérite qu’on meure pour elle…
    Imaginez que vous puissiez vous glisser dans la peau de votre héroïne préférée… Katniss, par exemple ! Le rêve, non ? Du moins, jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que vous êtes incapable de tirer à l’arc ou de grimper aux arbres, et que vous n’avez pas le moindre instinct de survie. Mais pas de panique, vous pouvez toujours choisir de retourner à votre petite vie tranquille de fan, dans le monde réel. Ce qui n’est malheureusement pas le cas de Violet, coincée dans son roman favori...

     

    Editeur :  PJK
    Genre: Jeunesse 
    Date de sortie: 18/10/2018
    Prix du livre papier :  Broché : 18,90€  Poche : 9,50 €
    Version numérique:  13,99€
    Nombre de pages: 336

     

     

     

     

     Fandom T1Sans Masse critique privilège, je ne suis pas certaine que je me serais penchée sur cette lecture, malgré le fait que j'aime la lecture jeunesse bien que je soit une lectrice hors cadre lectorat visé. Mais je suis très éclectique.

    Pourquoi, alors, ce roman ne m'attirait pas au prime abord ? 

    Le fait peut-être qu'il évoque la fan-fiction ?  Et que je pensais tomber dans une suite d'une des très célèbres dystopies, genre Hunger Games ou Divergent, qui pour moi se suffisent à eux mêmes.

    La curiosité l'a emporté. D'ailleurs adolescente, j'ai ,moi aussi, imaginé des suites à mes romans ou films préférés dans lesquels je me donnais un rôle à jouer auprès du principal protagoniste. On peut donc comprendre le concept qui ne manque pas d'originalité. Avec une histoire dans une histoire.

    Mais ne cherchez pas. La dystopie de base La danse des pendus n'existe pas... dans notre monde, juste dans l'imaginaire d' Ana Day, dont c'est le premier roman.  

    Je ressors un peu décontenancée par ma lecture, étant passée par différentes phases allant du : " c'est vraiment original comme idée, à hum c'est assez passionnant au bout du compte", malgré de nombreux bémols, en passant : " par je me suis ennuyée". 

    En effet, après un longgggggg passage dans lequel notre héroïne joue la remplaçante de Rose, la protagoniste du roman de base, malgré quelques intéressantes scènes, un peu animées, qui posent la trame de l'histoire de Violet et de ses compagnons de route, le récit devient plus passionnant et riche en rebondissements, et pas tout à fait en adéquation à ce que l'on peut supposer, suite aux infos de l'auteur, distillées au compte goutte. 

    Mouais, c'est assez complexe tout ça, et un peu difficile à expliquer sans spolier l'intrigue. Car on se demande vraiment dans quoi nous sommes plongés. 

    Un rêve ? Une réalité virtuelle ? Comment Violet, Nate, Alice et Katie sont-ils arrivés dans un univers de papier qui n'existe que par l'imagination de Sally KIng ?

    Violet est une jeune fille de 17 ans. Le stéréotype de l'anti-héroine. Elle est tout l'opposé de Rose, l'héroine de La danse des pendus, fougueuse, courageuse, téméraire. Violet, elle, est une ado mal dans sa peau qui vit dans l'ombre de sa meilleure amie Alice qu’elle adore.  Comment va -t-elle parvenir à jouer le rôle qui lui est imparti pour mener à bien sa mission ?

    Pas évident, d'autant que l'arrivée du  quatuor vient de provoquer un immense remous dans cet univers parallèle, avec " le Fameux effet papillon". Malgré tout, sera-t-il possible au groupe de suivre le scénario, car il en va leur survie dans cette nouvelle réalité dans laquelle ils ont désormais un rôle à jouer ?

    Bon, vous l'aurez compris, on peut déjà féliciter l'auteure pour avoir imaginé une intrigue complexe. Avoir du créer" Le roman de base " et y ajouter les aventures de Violet, Alice, Katie et Nate.

    À vrai dire les personnages secondaires y jouent un très petit rôle, hormis Nate, le frangin de 14 ans, très mature pour son âge et auquel le lecteur va s'attacher. Katie, ma foi, ne sert pas à grand chose, quant à Alice il faudra parvenir au dénouement pour apprécier ce personnage qui y tient une place primordiale.

    Car l'amitié indéfectible qui lie Alice est Violet est un des thèmes importants de ce roman qui tient du fantastique, mais pas que. La beauté de l'âme humaine est plus importante que l'attraction physique. C'est une leçon que va apprendre Violet dans sa rencontre avec Ash, un personnage très secondaire de La danse des pendus, auquel elle va s'attacher. En tombera-t-elle amoureuse ? Ce nouveau scénario va-t-il compromettre sa mission?

    Malgré tout, je trouve que les protagonistes sont assez superficiellement abordés.Violet ne se comporte pas toujours comme une ado de son âge,elle semble avoir 13 ans, plutôt que 17 ans, pleurniche un peu trop souvent, (cependant je ne l'ai pas trouvée  aussi détestable que certaines lectrices),  Alice, alors qu'elle est dépeinte comme l'archétype de la blonde égocentrique, n'en est pas vraiment une, Katie, eh bien je ne sais que dire à son sujet, Nate est drôle et charismatique, Willow, tient bien son rôle de prince charmant, juste un peu trop beau et sans cervelle, et Ash est touchant. Il leur manque un petit quelque chose pour faire vibrer le lecteur. Enfin moi autant cas.

    Cependant, je n'oublie pas que je juge en tant qu'adulte, ni qu'il s'adresse à un public jeunesse qui appréhendera pas cette lecture de la même manière que moi.

    Le style est plaisant et agréable et adapté au public visé, le vocabulaire à leur porté, les décors bien plantés. 

    Le dénouement, quant à lui, reste un peu inattendu. Malgré les pièces du puzzle qui s’emboîtent les unes aux autres, il flotte, toujours, un parfum de mystère que les plus jeunes apprécieront. J'avoue, que moi-même, j'ai aimé cette fin cohérente avec l'intrigue et qui annonce le tome suivant.

    Après avoir dû digéré cette lecture, avant d'en faire la chronique, je peux dire que je ressors avec un avis mitigé. Certaines situations et comportements sont trop abracadabrantes pour moi et le tout manque d'émotions. Les personnages sont trop lisses à mon goût. Cependant l'histoire d'amitié, cet amour qui lie les uns aux autres est très belle. Car l'amitié est une forme d'amour différente de l'amour  tel que  l'on le conçoit le plus souvent.

    Je remercie Les Editions PJK et Masse critique pour m'avoir permis de faire cette lecture très intéressante, une expérience à tenter de par l'originalité du concept. Des aventures qui séduiront le public visé, mais peut être un peu moins les adultes fans des romans jeunesse, avec un peu trop de critères en tête.

     

    Fandom T1

     

    Fandom T1

     

    Extraits citations 

     

    " C'est le problème avec les filles qui ont un physique de rêve : elles ont quelque chose à perdre"

     

    " je crois que je viens de comprendre mon problème. L'amour n'est pas quelque chose de prédétermine qui peut vous être imposé. Tomber amoureux c'est au contraire se confronter à l'imprévisible. Cela implique de prendre des risques."

     

    "- si être parfait signifie perdre son humanité, alors tu peux te la garder ta perfection"

     

    "- (...) tu devais être témoin de ces atrocités, voir de tes propres yeux la barbarie des  Ingas pour devenir une véritable Impa : Un impa qui se lèverait et combattrait pour son peuple. Car un seul sacrifice consenti par amour peut achever le canon. Ça toujours été une histoire d'amour Violet. Mais en ce qui te concerne, l'amour ne se limite pas à 2 personnes, il est plus grand que ça "

     

    " Je vais êrte pendue pour mes amis, ma famille et avant tout par amour. Mais pas pour l'amour d'un homme. Je vais être pendue pour bien plus que cela . Je vais être pendue pour l'amour de mon peuple. Par amour pour les Impas "

    © A.Day

     


    3 commentaires
  • Bilan d'octobre

     

    Bilan d'octobre

     

    Un réappropriation du roman culte  Orgueil et préjugés à la sauce contemporaine

    Original 

    ♥ ♥ ♥ ♥

     

    Coté lectures communes  avec Gaelle

    La saga  Sinner of Saints

    C'est un coup de coeur pour l'ensemble de la saga avec ses bad-boys atypiques qui vous séduisent malgré tout

    Mon préféré le tome sur Trent Scandalous 

     

    Bilan d'octobre

     

    Chronique de Furious à venir

     

    ******

     

    Bilan d'octobre

     

    Un petit medley de lectures entre thrillers et  romances  avec Gaelle, Anne et Marie pour  Au fond de l'eau

     pour Inexorable, Au feu les pompiers. Claire Favan Et L. J Ardlige sont des auteurs incontournables en matière de Thriller. C. Favan offre un polar déconcertant qui va  surprendre plus un de ses fans.

    Quant au dernier tome de la saga Les insurgés,  il n'a malheureusement pas relevé mon opinion pour cette série particulièrement décevante trop centrée sur le sexe  

    Pour les autres tomes de très bons moments de lecture avec un plus pour le dernier CoHo  À première vue qui ne va pas plaire à  tous ces fans. Avis a venir.

     

    ****

    En matière service presse 

    Je remercie encore une fois Théo Lemattre pour m'avoir permis de découvrir sa plume et son imaginaire avec La fête continuera sans toi

     

      les Editions Incartades pour ce partenariat avec Même si on se quitte 

    Je m'attendais à un roman thriller classique on est un peu plus dans de la romance avec un mystère en toile de fond. Un peu trop romancé à mon gout, mais une belle plume, une bonne construction de l'histoire et des thèmes contemporains bien documentés, des ambiances bien rendus

     

    je remercie également Andrea B. Cecil pour son dernier roman Amer en auto-édition. Un très belle surprise et mon premier roman F.F qui traite de problématiques contemporaines particulièrement bien traitées. 

    ♥ ♥ ♥ ♥, ♥

     

    Bilan d'octobre

     

     ******

    2 Masses critiques Babelio avec des textes originaux qui ont su me séduire

     

    Bilan d'octobre

     

     

     Dans l'enfant dans ma tête , l'auteur nous enivre de ses mots, de ce passé, de ses rencontres, de son mode de vie  qui vont conditionner son futur. 

    C'est avec beaucoup de poésie que Philippe de Boissy  nous fait vivre un pan de son histoire avec en toile de fond le contexte historique et social. L'histoire avec un grand H, nous la vivons à travers ses interrogations et ses yeux d'enfant

    ♥ ♥ ♥ ♥

    Gilles Vincent m'a conquise avec son aventure originale qui n'est pas vraiment un thriller mais  un roman ludique et éducatif, un esprit créatif, une intrigue bien ficelée, des secrets, de tout pour me séduire et me conforter dans mon envie de découvrir d'autres textes de l'auteur.

     

     

    ******

     

    Et pour conclure  petit cadeau des Addictives 

    Bilan d'octobre

     

     

    Louise Valmont m'avait séduite avec sa saga Play with me

    Ici un très bon moment de lecture avec cette comédie romantique qui comporte quelques faiblesses que l'on pardonne tellement les personnages sont attachants.

    ♥  ♥  ♥  ♥

    À ces lectures il faut ajouter celle de 

     manuscrits

     

    Au total 17 romans lus


    1 commentaire
  • Inexorable LCVous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.
    Inexorables, les conséquences des mauvais choix d'un père.
    Inexorable, le combat d'une mère pour protéger son fils.
    Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l'éternel coupable.
    Inexorable, la volonté de briser enfin l'engrenage...
    Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.

     

    Editeur :  Robert Lafont Collection La bête Noire
    Genre: Thriller
    Date de sortie: 11/10/2018
    Prix du livre papier :  Broché : 20,00€ 
    Version numérique:  13,99€
    Nombre de pages: 384

     

     

     

     

     

    Inexorable LCClaire Favan est une des auteures fétiches de ma binôme de lecture. Alors quand elle vous demande de laisser tomber les livres prévus pour la suivre sur cette LC, je fonce sans réfléchir.

    De cette auteure je n'ai lu, à ce jour, que Dompteur d' Anges. J'avoue que Claire Favan m'avait séduite et que d'autres romans sont dans ma PAL.

    L'auteure précise en introduction que ce thriller n'est pas comme les autres. Personnellement n'ayant lu qu'un texte, ça ne me dérange pas.   Mais très rapidement on comprend pourquoi elle préfère en informer ses lecteurs.

    Ce thriller est plus intimiste car il s'appuie sur l'expérience personnelle de l'ostracisme envers les enfants différents et leur conséquence sur la dynamique familiale. J'ignore de quoi souffre son fils, Gabriel, et son âge, toujours est-il qu'il en a écrit la préface et  l'on comprend très vite d'où lui vient l'inspiration pour ce roman, personnel dans lequel elle lance un appel à tolérance face à la différence, et soulève également beaucoup d'interrogations et suscite  des remises en questions.

    Cette histoire vous chamboule au delà du possible, avec une histoire addictive et douloureusement plausible et effrayante car elle est si crédible qu'elle peut, du jour au lendemain toucher tout le monde.

    J'ai donc eu beaucoup de mal à le lire d'une traite, il m'a fallu me distraire avec d'autres lectures plus légères car l'histoire de Milo est particulièrement angoissante et émouvante.

    On ne peut rester indifférent devant la chute inexorable de ce petite bonhomme de 4 ans vers le coté sombre. C'est un roman d'une noirceur sans nom et l'on ne peut envisager un happy-end. Tout ce combine pour pousser encore et encore Milo vers un trou sans fond, dont au bout de quelques tentatives, il ne fait même plus d'efforts pour en sortir. Il accepte son inexorable destin.

    Le plus perturbant dans cette lecture, c'est qu'on s'interroge sur la part de responsabilité de tout un chacun :

    • Un système scolaire défaillant et qui met Milo à l'écart des autres ne sachant pas comment le gérer
    • La société qui vous met dans une case, vous colle une étiquette dont on ne peut plus se défaire quelques soient vos efforts.
    • L'individu qui vous rejette parce que vous êtes différents sans chercher à vous comprendre et qui ne vous donne aucune 2e chance.
    • Des parents qui font de mauvais choix.
    • Une mère isolée qui ne sait plus comment faire, ni vers qui se tourner.
    • les a priori qui vous stigmatisent et font de vous le coupable désigné même si vous ne l'êtes pas.

     

    Milo se retrouve donc victime du système, un système qui broie tout sur son passage. Mais doit-on ne  ne prendre en compte que la part de l’inexorable rouages de la société ? Ne serait-ce pas,  peut être, un peu trop réducteur ?   Ne sommes nous pas responsables de nos choix. Est-il raisonnable alors d'incriminer les autres pour les mauvais chemins que l'on prend. Dans la vie ne faut-il donc pas assumer les conséquences de ses  décisions, quelques qu'elles soient ? 

    On s'interroge, donc, sur la place du facteur X, cet inconnu qui vous pousse dans un sens plutôt qu'un autre et c'est que l'on en vient à se poser cette question, après coup : Et SI ?

    Et si Milo avait obéi à sa mère ? Pris une autre décision que celle de rejoindre sa bande d'amis. Peut-on imaginer un autre dénouement ? Une nouvelle question se pose :  Milo  est-il victime ou acteur de sa déchéance ?

    Ce thriller stressant, nous émeut, nous attache à Milo et à sa mère. Un mère qui est capable de tout pour le sauver. Et nous jusqu’au irions nous, malgré la perte de confiance, et ce doute insidieux qui vous dit que tout porte à croire que votre fils est un meurtrier.

    Tout comme Alexandra, le lecteur s'interroge devant ce puzzle qui s’emboîte parfaitement pour désigner Milo comme coupable. Le délit de faciès en plus. Milo est un petit délinquant dont le père a été arrêté pour braquage. Les chiens ne font pas des chats ? Non ? Milo est un violent depuis l'âge de 4 ans. Alors que penser ?

     Le dénouement et les rebondissements vous laissent avec quelques interrogations. Claire Favan en dit trop et pas assez. La culpabilité de Milo, suite au suicide de Manu reste sujette à interprétation. Mais elle parfaite pour moi.

    Un roman parfaitement maîtrisé par cette reine du polar qui a choisi, cette fois-ci la France et un milieu modeste, des problématiques contemporaines,  pour un thriller différent et pour moi c'est un défi relevé haut la main.

    Je kiffe à 100% la couverture avec ses rouages qui a la fois vous broient et qui poursuivent leur cycle inexorable.

    Coup de coeur.

     

    Inexorable LC

     

     

     

     

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations

     

    " Si certains membres de la bande d'origine ont retrouvé la raison avant qu'il ne soit trop tard , eux 6 sont restés soudés dans l'échec " 

     

    " Avoir foi en son  fils ? Franck est-il bête au point de ne pas voir que c'est la crainte qui régit ses rapports avec Milo  ?"

     

    " Même quand les arguments de sa mère finissaient par le toucher et par le remotiver et qu'il parvenait à redresser la barre pendant quelques heures, sa réputation anéantissait tous ses efforts "

     

    " Il aura toujours  une image altérée de lui, celle d'un gosse qui malgré tout l'amour qu'il lui portait, ne valait rien pour son père "

     

    " est-ce normal que les échecs du système vous privent à ce point de ce qui est naturel et inné ?"

     

    " Comme elle aimerait tailler à coups de hache  tout ce qui dépasse pour que son fils  rentre enfin dans le putain de moule e l' Education nationale"

     

    On le surveille comme le lait sur le feu. On ne lui pardonne rien et les réactions des adultes sont disproportionnes, à la mesure de leur incapacité à le comprendre et à le calmer.' 

     

    © C. Favan

     

     


    3 commentaires
  •  

    Sinners of Saints Sulfurious LC« Découvrez le sulfureux prequel de Vicious et (re)tombez sous le charme de Jamie ! »A propos de l'auteurL.J. Shen s'est imposée dès son tout premier roman comme une voix incontournable de la romance New Adult ? un succès confirmé dès la parution de Vicious qui s'est immédiatement hissé en tête de tous les palmarès de vente. Quand elle n'écrit pas, L.J. Shen est une véritable badass (comprendre qu'elle aime passer du temps avec sa famille et ses amis dans sa Californie d'adoption, regarder ses séries préférées ou lire un bon livre). 

    Editeur :  &Harlequin
    Genre: New Adult 
    Date de sortie: 1/08/2018
    Prix du livre papier :  non
    Version numérique:  3,99€
    Taille du fichier: 1530 BK 

     

     

    Sinners of Saints Sulfurious LCPrequel de la saga qui, pour ceux qui n'ont pas encore fait connaissance des Hot Heroes, peut se lire dès le tout début sans que cela nuise. 

    Dans ce récit, à une seule voix celle de Melody, nous suivons la romance entre Jaime 18 ans et sa prof de littérature de 26  aans. Une relation sulfureuse, si elle  n'est plus répréhensible, Jaime étant majeur, est contraire à la morale, donc choquante si elle venait à être découverte et Mel risque donc d'être, à minima stigmatisée, et au pire renvoyée.

    Si au départ Jaime donne l'impression de ne vouloir que s'offrir du bon temps, restant ainsi fidèle à sa personnalité marquante du groupe d'affreux jojos, il n'en est rien. Le récit de Mel après avoir lu les tomes précédents nous déconcertent  quand même, car malgré ses travers Jaime passait pour le gentil du groupe dingo de sa prof. 

    Car le portrait que brosse Melody n'est pas très raccord avec le Jaime des autres opus. Ici nous découvrons un Ange blond aussi dépravé que ses compères. Un manipulateur de première. C'est le coté démon, le machiavélique de  Jaime que nous dépeint Melody.

    C'est dommage que dans ce récit nous ne partagions pas les émotions de notre ténébreux personnage, que se ne soit qu'à travers le regard de notre héroïne que nous vivions les scènes. C'est mon petit bémol.

    Dans ce tome, nous apprendrons pourquoi Vicious a détruit le bateau Belle, ce dernier est bien fidèle à lui même et à ses amis. Nous comprendrons certains de leurs comportements, la rage intérieure qui les nourrit. Les 4 amis, ne sont pas que des gosses  friqués (hormis Tent bien sur) ; ils ont tous leurs propres fêlures, y compris Jaime, leurs doubles faces.

    On se demande comment une adulte responsable a pu se laisser entraîner dans une telle folie, côtoyer des personnages tels que Vicious sans parvenir à inverser la tendance et calmer leur ardeurs destructrices. Tant est si bien qu'on se demande qui est l'adulte dans le couple Jaime/Mel.

     Celle-ci n'est qu'argile dans les mains de son compagnon et elle vit cette liaison sulfureuse et passionnée sans parvenir à y jouer un rôle d'adulte. Elle est totalement à la merci de Jaime et cette alchimie physique qui les lie pour la durée de l'année scolaire en cours. Elle pense n'être qu'une passade pour le beau jeune  homme.

    Mais comme tous les personnages de cette saga, Jaime n'est pas ce qu'il parait c'est un jeune homme mature qui sait ce qu'il veut. Il est prêt à tout pour y parvenir. Et ce qu'il veut c'est Mel dont il est fou amoureux.

    C'est dans l'épilogue que nous aurons le point de vue de Jaime.

    Un tome sympa, beaucoup moins intense que les autres, peut-être parce qu'on n'a pas le point de vue  du héros.

    Même si j'ai beaucoup aimé Jaime, parce que comme tous les autres il donne une place très importante à la femme dont il est amoureux en lui donnant confiance en elle , il n'en reste pas moins que Trent conserve sa place sur le podium de mes Hot Héroe préférés, suivi de Dean et Vicious. On pourrait dire que Jaime est un peu hors concours. 

    Il reste donc un tome  à lire dans cette saga époustouflante et sans faute jusqu'ici, ce qui extrêmement rare dans une saga,  une chose est sure que L J Shen devient une de mes auteures préférés en N.R 

    Sinners of Saints Sulfurious LC

     

     

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations 

     

    " J'étais une danseuse piégée dans une vie d'enseignante. Lui était un homme emprisonnée dans les exigences superficielles  et les hautes attentes de ses parents"

     

    "- (...) j'ai du te traquer pour te capturer mais mais tu me donnes encore la force d’avancer. Mais si ça continue comme ça, si je dois toujours te convaincre de me prêter attention alors que tu me regardes  de haut, que tu me snobes constamment, je devrais arrêter avant de souffrir " 

     

    " Avant la danse était toute ma vie. Mais Jaime ? Jaime était ma vie maintenant, ai-je pris conscience"

     

    " Si Vicious était malveillant, Dean le drogué et Trent la belle âme égarée à la recherche de son double, Jaime était le ciment qui assurait la cohésion  du groupe. Celui sur qui on pouvait compter"

     

    " Il était mon dessert préféré sans calorie"

     

    © L.J Shen

     


    2 commentaires
  •  

    Sinner of saints : Scandalous  LCTrent Rexroth. Insensible, froid et calculateur. Et c’est l’homme qui va me briser le cœur. Il a trente-trois ans. Moi, dix-huit. Autant dire qu’à ses yeux je ne suis qu’une gamine. Pire, l’enfant gâtée de son ennemi juré, celui qu’il rêve de faire tomber. Je ne me fais donc aucune illusion : si aujourd’hui Trent s’intéresse à moi, c’est uniquement pour parvenir à ses fins. Alors oui, si j’étais raisonnable, si je voulais éviter un scandale à ma famille, je garderais mes distances. Mais ce n’est pas le cas. Malheureusement pour moi, l’interdit ne m’a jamais semblé aussi irrésistible.

     

    Editeur :  &Harlequin
    Genre: New Adult 
    Date de sortie: 5/09/2018
    Prix du livre papier :  Broché : 15,99€ 
    Version numérique:  9,99€
    Nombre de pages: 448

     

     

     

    Sinner of saints : Scandalous  LCCette saga, dirait ma binôme, c'est de la bombe. Moi je dis, ce tome c'est triple  waouh !

    Chaque opus monte en puissance et en intensité ! On se demande comment L.J Shen y parvient. En règle générale, les sagas s'essoufflent au fil des tomes. Ici c'est tout le contraire. L'auteure maîtrise de mieux en mieux son sujet. Ses personnages sont délicieusement vicieux, dévoyés, scandaleux sulfureux. Trent ne failli pas à la règle, il est tout à la fois.

    Pouvions- nous imaginer un tel comportement chez un gentil papa ? Où doit-il son comportement  scandaleux à  Edie, cette jeune ado et véritable danger ambulant ?

    Edie  la fille de Van Der Zee, l'associé des Hot Héros, n'est pas une personne à fréquenter pour de nombreuses raisons. Tout d'abord Edie, 18 ans,  et  Trent presque deux fois son âge. Le danger ? Eh bien Trent risque la prison. Deuxième raison qui devrait pousser notre protagonistes principal à l'éviter, c'est qu'elle peut causer sa perte, étant la marionnette de son père qui voue une haine féroce à Trent qui va au delà de sa couleur de peau et du milieu dont il vient.

    De plus Edie cache un  secret à travers la personne de Théo, dont le diabolique père  se sert pour manipuler sa fille à sa guise. 

    Mais qui est Theo ? Un amoureux inacceptable pour Van Der Zee ? Un enfant caché ?   L. J Shen nous balade, longtemps. Tout comme dans Devious avec Nina, nous nageons en plein mystère. L'auteure nous entraîne loin et nous laisse ramer au gré des vagues et des marées. Avec notre diabolique auteure, aussi perverses que ses  héros, il faut tenir bon sur la planche. C'est un véritable défi. Bien que nous soyons habitués à ses histoires sulfureuses, aux ébats torrides, cette fois-ci, c'est particulièrement hot. L J Shen surfe tout en haut de la vague. La noyade est imminente pour nos héros et pour nous. Mais l'aventure en vaut le risque. Ce tome est à la fois une torture et un pur délice.

    Les personnages sont magistralement brossés, les personnalités et les interactions entre les personnages déroutants parfois et déconcertants, l'ambiance  particulière avec son mélange d'émotion et d'humour et ce tout au long du récit.

    Trent est scandaleusement touchant dans ses efforts pour communiquer avec Luna. Petit bout de chou que l'on a envie de serrer dans ses bras. D'ailleurs  c'est dans ceux de Trent que l'aimerait se couler, voler la place d' Edie, malgré le caractère odieux de ce père ténébreux.

    Edie ne vous laisse pas indifférent, elle est attachante. Sa souffrance est perceptible et là encore on voudrait bien l'effacer, l'aider à porter ses valises, ou tout au moins qu'elle laisse Trent le faire, qu'elle lui face confiance. La romance est juste sublime et va au plus loin que la différence d'âge, car l'amour est au dessus de tout.  J.L.Shen nous offre une histoire complexe, sombre et lumineuse à la fois avec des personnages époustouflants et d'autres détestables tel que le père d' Edie, cet homme cruel qui n'a qu'un objectif, détruire Trent et l'on se demande pourquoi et si la jeune femme est prête à le  sacrifier au profit d'une personnage qui lui est chère. L.J Shen nous fait trembler pour notre héros. Edie étant le talon d’Achille de Trent.

    Nous retrouvons les autres membres de la tribu avec leurs comportements tout aussi  étonnants pour des adultes , sensés être responsables. Adultes, ils sont toujours aussi potentiellement dangereux.

    L'auteure va nous offrir un dénouement magistral et une sacré claque avec cette saga qui révèle son talent incontestable.  

    Coté écriture, la traduction est à hauteur du style attendu et le récit se lit avec beaucoup de plaisir. C'est avec une petite pointe de regret que j'abandonne le couple Trent/Edie.

    Je n'ai pas encore lu l'opus consacré à Jaime, ni celui sur Bane qui vient d'entrer en scène ici, mais je ne pense pas que ces derniers puissent rivaliser avec Trent et parviennent à détrôner sa  première place sur le podium. Il est incontestablement mon Hot Hero préféré, tout comme Edie l'est pour les femmes.

    C'est un méga coup de coeur ! Je pense que mon avis et celui de ma binôme vont se rejoindre sur tous les points.

     

    Sinner of saints : Scandalous  LC

     

     

     

     

     

    Avec Gaelle

     

     

    Extraits citations

     

    " L’Océan est sa drogue. Elle est la mienne"

     

    "Notre maison vit au rythme des marée. L'océan est toujours agité, mais ça ne fait rien, car nous sommes d'excellents nageurs."

     

    "- Un conseil : ne sous estime jamais quelqu'un de brisé. On est imprévisibles. Parce qu'une fois que l'on est cassés, une brèche de plus ou de moins qu'est ce que ça peut faire ?

     

    "- (...) pour réussir dans la vie, tu dois laisser la logique et la raison dicter ton comportement, pas les émotions"

     

    " Le désir n'avait pas de couleur, mais il avait un visage. et ce visage était en train de me fixer, avec des yeux dont les paupières battaient rapidement, au rythme des martèlements de son cœur."

     

    "j 'aimais ma fille de tout mon cœur, passionnément, désespérément. Et mon incapacité de l'aider n'en était que plus démoralisante"

     

    " le plus important,avait dit Rexroth, c'est l'équilibre. S'il savait à quel point il avait raison ! "

     

    "- je ne tente pas de me comporter comme un connard, à moins que ce ne soit une nécessité absolue, mais quelque chose me dit  que tu es là pour tester mes limites, pas vrai, gamine ?"

     

    " ma fille avait le don de me faire sentir plus impuissant que tous les adultes avec qui j'avais interagi au cours de ma vie."

     

    " Voler, c’était comme marcher sur un fil. le secret résidait dans votre assurance et votre capacité à ne pas regarder le vide"

     

    © J.L Shen


    2 commentaires