•  Un amour d'enfant peut-il perdurer au delà du temps ?

     

    Jeux imprudentsPour eux, la vie a cessé d'être un jeu ! 

    « À 17 ans, je fuis l’enfer, ma famille d'accueil et le désert du Nevada pour venir retrouver Harry Quinn sur son île paradisiaque. Harry, c’est mon amour d’enfance. Et ma plus grande trahison. Kidnappé à 3 ans et séquestré jusqu’à 11, il a traversé le pire. Et j'étais là. 
    Maintenant majeur, de retour parmi les siens et devenu le roi de la fac de Key West, il s'est reconstruit sans moi et s'est métamorphosé : je l'ai quitté enfant, je le retrouve immense, puissant, sculpté, beau à crever. C’est bien joli, tout ça… mais moi, je deviens quoi ? Moi qui lui rappelle son enfance volée, cette vie d’avant qu’il veut tant oublier, j'ai tout à perdre. Harry compris, mais j’ai trop besoin de lui pour renoncer. 
    Il avait juré de ne jamais m’abandonner. Pourquoi a-t-il brisé notre pacte d’enfants ? » 
    Petits, June et Harry ont partagé leur solitude et joué à ne pas avoir peur. Aujourd'hui, leur passé les rattrape et, pour sauver leur peau, ils vont devoir s'apprivoiser à no

     

    Editeur :  Les Addictives
    Genre: New Adult
    Date de sortie: 12/4/2018
    Prix du livre papier : Broché : 14,90€ 
    Version numérique: 9,99€ 
    Nombre de pages :  724

     

     Jeux imprudentsJe dois reconnaître que notre duo d'auteures fonctionne à merveille. 2 ans plus tard Jeux interdits, elles réitèrent l'exploit de nous offrir une aventure romanesque pleine de rebondissements et plutôt inattendue, et aussi passionnante que celle de Tristan/Liv.

    Comment aurions pu imaginer qu'Harry  cache quelques secrets de sa vie passée dans le Nevada. Un passé bien plus sombre avec des démons qui le hantent et qu'il s'est efforcé de laisser très loin derrière lui, soit 3700 km environ, qu'il  est décidé de jeter aux oubliettes un pacte d'enfants fait à 11 ans ? Après tout des promesses d'amour éternel d'enfance ne sont-elles pas toujours oubliées ? Dans le cas contraire, on s'en souvient le sourire aux lèvres, une pointe de nostalgie au fond du cœur, mais la vie nous pousse en avant, l'on grandit, on se fait de nouveaux amis, on tombe amoureux parfois, on se construit au fil du temps, ou comme Harry, on tente de se reconstruire en voulant délibérément effacer ces années de séquestration et une fille qui le connait mieux que personne.

    Sauf que les souvenirs jamais ne s'effacent. Ils sont en vous,  il suffit d'un rien pour qu'ils vous reviennent en force surtout quand, la dite fille, en l’occurrence June, vient perturber votre vie par sa présence quotidienne.

    Le récit est une voix, celle de June, qui elle, malgré ses 17 ans, croit encore aux serments conclus par le sang. Hum !  A vrai dire j'ai trouvé cela un peu trop romance eau de rose, au prime abord. Cependant Emma Green traite bien son sujet et nous fait tomber sous le charme de cette ado qui cherche un peu d'amour et de tendresse auprès de la seule personne qu'elle connaisse. La seule personne qui lui en a donné en retour, un jour. Donc le seul être au monde qui pourrait l'aider dans son épreuve.

    Le hasard lui fait croiser le chemin de la grand-mère, fantasque très bohème, qui va la prendre sous son aile, sans ne rien savoir du passé de June, du pur Betty-Sue, puis celle de la famille Quinn/Sawyer car malgré les efforts d' Harry pour la tenir éloignée de sa vie, il ne peut s'empêcher   de venir en aide à la jeune fille et encore moins à lutter contre l'alchimie qui les lie.

    L'aventure  peine, pour mo,i à se mettre en place, puis elle devient addictive, avec ses personnages charismatiques, principaux et secondaires comme Zelda, l'amie peu ordinaire de June et Abby l'assistante sociale. Leurs portraits sont bien brossés et les personnages bien campés.

    Les dialogues sont  tantôt drôles, tantôt décapants, les relations entre les divers protagonistes sont intéressantes parfois complexes. Harry, on ne le comprend pas toujours dans un premier temps.

    C'est avec plaisir que le lecteur retrouve Tristan et Liv. Perso j'aurais aimé un peu plus d’interactions avec Archie, mais peut-être Emma Green a d'autres projets pour lui, un tome pour lui. Hum, j'adorerais. 

    Evidemment les révélations sur le passé de June, les raisons de sa cavale ne sont pas surprenantes. Mais ce n'est pas le plus important. Ce qui prime c'est les émotions par lesquelles nous font passer le duo de choc. Le fait qu'il nous lie à Harry, et à Liv. 

    Et ces reines de la romance font rêver les lectrices avec cette histoire d'amour d'enfant qui perdure au delà des années et de la distance. Oui c'est très conte de fées, mais en cette fin d'année morose ça fait du bien. Mais au fil de la lecture, ce n'est pas que la belle histoire qui vous séduit, mais la profondeur des personnages et du fait qu'Emma Green parvient à vous faire  vibrer avec eux et  nous faire vivre leur quotidien de jeunes étudiants, partager leur rêves, leurs espoirs, vivre leur combat.

    Emma Green reste fidèle à sa trame, et le dénouement vous déroutera, bien qu'il reste cohérent avec la personnalité de June, à la force de son amour, et ses choix sont de ce fait frustrants, mais compréhensibles.  Ainsi la suite se profile à l'horizon annonciatrice du tome suivant déjà, grâce à Addictives Editions, dans ma PAL.  

    Un coup de cœur pour ce 1 tome qui met en scène Harry et June dans un quotidien pas toujours facile, malgré un entourage aimant et protecteur. Les personnages secondaires sont touchants et l'on aimerait bien lire un jour une histoire qu' Emma Green pourrait leur concocter. Je pense à Zelda, Julius et Archie bien sur.  

    Coté couverture, je suis pas très fan, je ne la trouve pas assez moderne, mais je suis désormais une fan inconditionnelle d' Emma Green.

     

    Jeux imprudents

     

     

     

    Extraits citations

     

    "- les regrets, ça n'aide pas à avancer, June, me glisse doucement Harry."

     

     " Les adultes ne sont pas les héros qu'on s' imagine en grandissant. Ceux qui ont la tache de nous protéger deviennent parfois ce qui nous blessent, le plus profondément. À jamais"

     

    " Est-ce qu'on peut encore sauver de la dérive deux enfants malmenés, trahis, volés, détruits ? Est ce qu'on peut seulement devenir des adultes quand  personne nous a montré le chemin ? "

     

    "- je sais reconnaître la nuit noire au fond des yeux des enfants. Ceux de Tristan et Harry sont bleu océan.. et ils peuvent prendre des nuances plus sombres . Je suis sure que les tiens aussi étaient plus claires, dans le temps"

     

    "- June, tu sais que, même quand on est à bout de souffle, au bord du gouffre, avec les pieds qui dépassent dans le vide, il y a encore des choses à faire. Il suffit d'un tout petit pas en arrière. D'une décision qu'on prend au bon moment. Même quand on croit qu'on a épuisé toutes nos chances. Il reste celle à laquelle on n'avait  pas pensé. Et toutes les autres."   

     

    © E. Green


    3 commentaires
  • International guy : New YorkInternational appartient et est dirigé par Parker Ellis, un homme à femmes doté d'un QI élevé et d'une énorme libido. Il est le coach le plus populaire et le plus efficace du monde en matière de vie et d'amour. Il est également suffisamment intelligent pour savoir qu'il ne peut pas gérer sa multinationale seul. Il engage donc deux de ses amis dont les compétences complètent les siennes. Ils forment à eux trois une équipe de Dream Maker, Love Maker et Money Maker. Ils conseillent aussi bien les femmes les plus riches du monde, les stars de Hollywood que des familles royales européennes ou des PDG de groupes multinationaux. Et, parfois, ils ne peuvent pas s'en empêcher, les choses s'emballent et ils finissent dans le lit de leurs clientes ! 

     

     Editeur :  Hugo et compagnie
    Genre: New Adult
    Date de sortie: 12/7/2018
    Prix du livre papier : Broché : 9,95€ 
    Version numérique: 5,99€ 
    Nombre de pages :  180

      

     

    International guy : New YorkDernier roman lu en 2018, 2e tome d'une saga que je ne vais pas poursuivre.

    Audrey Carlan pose les bases de sa romance entre Parker et Skyler.  Que du prévisible ! Dans le tome précédent l'auteure laissait deviner les événements à venir. Parker fantasme sur la sublime actrice au corps de rêve. Il va tomber sous le charme de sa personnalité et réciproquement et ce à la vitesse de la lumière.

    Hum ! Tout ça pas du tout pour moi, qui aime les romances qui se mettent en place progressivement, un peu comme dans la vraie vie, avec une touche de magie, certes puisqu'on est dans un roman ! Mais c'est vraiment too much !  

    Les talents de Parker sont multiples. Il est d'une beauté à tomber, bien que je n'arrive pas à le visualiser, mais l'auteure le dit et c'est une bombe sexuelle et c'est n'oublions pas c'est le Dream Maker.

    Cependant, rien à faire, je n'accroche pas. Je m'ennuie même, et ferme. 

    Les acolytes de Parker ne jouent que des rôles insignifiants dans cette mission que le protagoniste principal mène seul.

    Le seul attrait de cette histoire est l'entrée en scène de Wendy, avec une arrivée attendue, puisque l'auteure nous annonçait que l'équipe recrutait un assistant, le fait que ce soit une femme à la langue bien pendue n'est pas une surprise, mais la scène est amusante et devrait promettre des futures situations marrantes.

    Néanmoins je n'aurais pas le plaisir de le découvrir, ni ça, ni la participation des autres protagonistes pour qui j'imagine Audrey Carlan a quelques projets. Du moins j’espère. Dans le cas contraire, l'aventure serait encore plus ennuyeuse qu'elle ne l'est déjà. Mais je vous laisse, amis lecteurs seuls juges. 

    Petit message à ma binôme qui me connait bien et m'annonçait que vu mon premier avis j'allais déchanter. Je confirme, c'est le cas.

    By by New York. By By Parker et Cie. Sans regrets.  Il n'a rien d'autre à dire.

     

    International guy : New York


    2 commentaires
  •  

    Bilan de décembre

     

    17 livres lus pour le mois de décembre

     

     

    Des LC avec avec ma binôme avec parfois des avis un peu différents cette fois-ci

    Alors qu'elle a  eu un coup de coeur pour 2 des tomes de la dystopie, je suis très mitigée. J'ai apprécié certes, cependant la thématique scientifique futuriste m'a perdue. Néanmoins l'originalité réside dans l'idée de ne pas nous offrir une héroïne unique comme personnage principal mais 3.

    Le premier tome est un peu poussif, mais la conclusion est à la hauteur de la dystopie.

     

    Bilan de décembre

     

    ♥ ♥ ♥ ♥ 

    pour l'ensemble de la saga

     

     

    Bilan de décembre

    La saga des 7 soeurs  ne faiblit pas de tomes en tomes. Lucinda Riley  mène sa série d'une main de maître avec ses femmes  extraordinaires et nous fait voyager dans le temps et dans l'espace, visuellement et culturellement, Hate de lire le prochain tome

    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

    Le premier roman de Béatrice Ruffié-Lacas, Demande à la maîtresse, laisse présager d'autres romans intéressants L'auteure prend des risques avec une héroïne détestable, qui appelle au jugement vu que la société aime bien que les individus rentrent dans les moules. La plume de l'auteure est très plaisante, et je suis sous le charme bien que la construction  de l''histoire soit un peu fragile parfois et pêche un peu avec quelques fins de chapitres un peu abrupts. Une auteure à suivre. Son prochain roman sort en début d'année.

    ♥ ♥ ♥ ♥

    Que dire du dernier ? Si ce n'est que mon avis négatif a soulevé un tollé incroyable ! Les fans de l'auteure ont tout tenté pour faire retirer ma chronique de Babelio, sous prétexte que je spoliai, m'ont accusée de méchanceté gratuite, de jalousie, que sais-je encore.

    Je suis navrée si ce retour a fait la peine à l'auteure, mais je n'ai pas trouvé ce que me promettait le résumé.  Betwiched by the darkness n'a pas répondu à mes attentes en comparaison d'autres lectures du même ordre. D'autres auteures parviennent  à me faire frissonner avec leurs dark personnages, pas le Caleb de Micaela Barleta. A chacun ses attentes.

     

     

     

    Bilan de décembre

     

    Les 2 lectures les plus marquantes de ce mois de décembre et de l'année devrais-je dire.

    Méga, méga  

    bien qu'il soit difficile de dire que l'on puisse en avoir un pour  La Tanche vu le thème de cette sombre histoire de pédophilie. L'auteure vous met la tête à l'envers avec cette approche psychologique, vous faisant partager ce qui ce passe dans la tête d'un pervers sexuel. 

    Quant à  À l'ombre de nos secrets, Lily Haime vous bouleverse et vous fait vibrer et passer à travers 1000 émotions avec son histoire d'amour hors norme entre 2 hommes que tout sépare.

    Merci ma binôme pour ces conseils judicieux et ta capacité à découvrir de telles pépites.

     

     

    Bilan de décembre

     

    Depuis ma découverte d' Emma Green, que je croyais américaine jusqu'à ce que je découvre que 2 auteures se cachent sous son pseudo, je constate que leur imagination est sans bornes et que le style progresse de tome en tome. Leurs romances sont de beaux contes de fée modernes, alliant rêves et difficultés quotidiennes. J'adhère à 100%. Emma Green est la reine des sagas et nous fait suivre les amours difficiles de la famille Quinn/Sawyer sur 10 ans d'écart. Ce projet ne peut que séduire les lectrices qui ont du mal à quitter les personnages.

    Coup de 

     

     

     

    Bilan de décembre

    Des genres différents

    2 petits feel-goods, Agnes Ledig cependant décroche la première place sur le podium avec sa plume enchanteresse, musicale, poétique et des personnages qu'on ne peut s'empêcher d'aimer tant les personnalités sont belles. 

    Et comme j'ai un faible pour les secrets de famille , Il était un secret, prend sa place juste après On regrettera plus tard  

    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

    Et comme je n'avais pas lu de New Romance depuis longtemps je me suis laissée tentée par les avis de ma binôme pour la saga International guy alors que je m'étais dit : plus jamais d' Audrey Carlan

    Hum, j'aurais dû m'en tenir à ma décision initiale Très grosse déception, sans réelle surprise, l'auteure a de très bonnes idées (avant tout commerciales) mais ne se prend pas vraiment la tête pour nous offrir quelque chose de qualité, mais pourquoi pas puisque sa dernière saga est un best-seller Mais j'ai bien trop d'attentes 

     

    La petite fille dans le placard me tentait, je m'attendais à lire un récit autobiographique mais ce n'est pas le cas, c'est juste inspiré d'une histoire vraie. Le récit, court certes, suscite beaucoup d'émotions, tant il est crédible et les aventures de cette gamine sont douloureuses.

     

    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

     

     

     

     

    Bilan de décembre

     

    Le petit masse-critique de Babelio, un roman jeunesse qui s'adresse aux dyslexiques.

    1 tome d'une saga fantastique. 

    Personnellement je ne suis pas très fan de l'intrigue, malgré son originalité qui prend son point de départ dans la création du monde. Il manque un je ne sais quoi pour me passionner pour cette aventure et me faire vibrer avec les personnages. 

    Néanmoins je suis persuadée que ce premier tome séduira le lectorat  des 13/15 ans.

     

    ♥ ♥ ♥ ♥ 

    en tenant compte du public visé

     

     

    UN chick-lit sympa lu en LC avec Anne pour le groupe des défis sur FB

    Une lecture simple et légère sans prise de tête dans le genre conte de Noel qui séduira le plus grand nombre.  Personnellement je ressors avec un avis mitigé, après des scènes explosives et d'un humour décapant, le soufflé retombe un peu trop vite pour s'inscrire, malgré une scène au goût de déjà vu, dans plus normalité. Néanmoins la comédie romantique répond bien aux attentes de lire un plaisant feel good. 

     

    ♥ ♥ ♥ ♥

     

     

    Bilan de décembre

     

     

    J'ai failli oublier de vous parler de ma saga fétiche du moment

     

    Bilan de décembre

     

    Je suis totalement sous le charme du couple Claire/Jamie, tant bien dans la version roman que cinématographique.

    Ce 3° tome est peut-être en dessus des précédents mais je ne me lasse des aventures de ces personnages. Un roman fantastico-historique fascinant qui vous fait voyager dans le temps. L'auteure maîtrise son sujet et vous fait partager une histoire d'amour sous fond de contexte historique très détaillé.  Certains  pourront trouver que  les références alourdissent le récit, moi j'adore.

     

     

     

    Nombre de livres lus dans l'année 185, avec en parallèle de nombreux manuscrits . 


    3 commentaires
  •  Un tome 2 plus intense

    Remember yesterdayJessa Stone, seize ans, est la plus précieuse des habitantes d'Eden City. Ses pouvoirs psychiques pourraient mener le monde à d'importantes découvertes scientifiques... à condition qu'elle laisse les autorités faire d'elle leur cobaye. Car il y a peu de chance qu'elle coopère avec ceux qui l'ont enlevée enfant et soumise à toute une série d'expériences. 

     Editeur :  Lumen
    Genre: Dystopie
    Date de sortie: 6/4/2017
    Prix du livre papier : Broché : 15,00€ 
    Version numérique: 9,99€ 
    Nombre de pages :  464

     

     

     

     

     

     

    Remember yesterdayTome 2 de cette saga dystopique qui démarre de manière déconcertante.  Nous avions abandonnée Callie sur le sol de la chambre de sa sœur Jessa et ses actes venaient de chambouler le futur, par une décision inattendue.

    C'est 10 ans plus tard que nous catapulte Pintip Dunn avec Jessa comme personnage principal et Tanner Callahan, l'inventeur du souvenir du futur.

    Hum. Ce Tanner là se trouve avoir le même âge que Jessa, alors, j'avoue que je suis à nouveau perdue. Et se sera ainsi à chaque fois que le volet scientifique sera développé.  C'est trop alambiqué, même pour une histoire SF. 

     D'autres éléments curieux seront déconcertants. Mais au fil des chapitres certains trouveront une explication et rendront l'aventure intéressante, bien plus que celle du tome 1.

    Les destins, les décisions pour le changer sont toujours là. Des surprises nous attendent et l' une d'elle n'en est pas tout à fait une.

    La romance tient ici aussi une grande place. Nous retrouvons certains  personnages du tome 1, comme Logan et surtout une héroïne attachante, la petite Jessa, ado volontaire qui souffre des événements du passé, de la décision de Callie, perturbant les relations sociales qu'elle entretient avec ses proches, se sentant mal aimée . 

    La jeune fille va devoir faire des choix et certains événements "souvenir du futur" vont plus ou moins se réaliser. 

    l'auteure joue beaucoup sur ce tableau de ce futur que l'on modifie parfois, mais qui malgré tout reste inéluctable. Que penser quand le futur que l'on connait, ou tout au moins une fugace image d'un événement précis, vient influer sur le passé ? Que penser des voyages dans le temps et des risques et effets pervers des effets papillons  ?

    Un tome plus intéressant et passionnant que le précédent qui nous tient en haleine et nous intrigue nous poussant à nous inquiéter pour la suite. Jessa prend de nombreux risques et les enchaînements de nouvelles décisions  nous montrent que toutes les tentatives pour empêcher l'inéluctable poussent tous les acteurs à prendre la place qui leur été destinée. Alors Jessa parviendra-t-elle à atteindre l'objectif qu'elle s'est fixée, ou la roue impitoyable du Destin la broiera-t-elle rendant tous les efforts de Callie 10 ans plus  totalement vains ? 

    Affaire à suivre. 

     

     L'auteur :

    Nationalité : États-Unis 

     Avant de se tourner vers l'écriture, Pintip Dunn a étudié la littérature à l'université de Harvard, puis passé un doctorat en droit à Yale où, élève brillante, elle était rédactrice en chef du Yale Law Journal. Ses genres de prédilection sont le young adult, la science-fiction et le thriller. Elle a déjà gagné plusieurs prix, et vit avec son mari et ses trois enfants dans le Maryland.

    Le détail :

    Un nouveau thème récurent en SF vient prendre place dans l'histoire concoctée par Pintip Dunn. Cependant le sujet principal demeure : Est-on maître de son destin ? Peut-on modifier son futur ?

     

    La parenthèse :

    Un tome plus passionnant que le précédent, cependant malgré la liberté que l'on peut prendre, en tant qu'auteur, dans le volet SF, j'ai du mal à adhérer à quelque chose que je peine à imaginer.

    Une fois de plus le résumé en dis trop, je n'en donne donc qu'une petite version

     

    Remember yesterday

     

     

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations

      

     "- (...) Nos erreurs font partie de nos chemins de vie, et nous n'avons pas d'autre choix que de les accepter"

     

    " Grace à lui je me sens... utile. Rien que par ma présence sans fard. Je n'ai rien à expier ou à prouver. Je n 'ai qu'à exister"

     

    "- lorsque nous naissons, explique-t-elle, une infinité de chemins s'offrent à nous. Puis à chacune de nos décisions, le spectre des  possibilités futures se réduit. Jusqu'à  ne plus suivre qu'une seule voie, à la fin de notre vie." 

     

    "- (... ) voilà pourquoi tu n'ira rien révéler à Logan. je ne veux  pas qu'il s'enterre dans le passé alors qu'il peut vivre dans le présent."

     

    "- Il doit savoir

    - Il doit vivre."

     

    "On peut toujours changer son destin, mais il est des chemins que nous sommes forcés d'emprunter"

     

    " Elle a peut être réussi à  changer le futur, à nous prouver qu'il existait une infinité d'avenirs parallèles et qu'il nous revenait de choisir dans lequel nous voulions vivre"

     

    "- la vérité est toujours relative. Tu dois  le savoir, toi qui manipule la vérité des autres "

     

    © P. Dunn


    2 commentaires
  • Et si à vouloir changer votre avenir, ce futur dont on vous a donné un aperçu, vous en provoquiez l'issue en tentant de lui échapper ? 

    Une belle conclusion pour cette saga

     

    Live today LCSur le papier, Olivia a tout pour être heureuse... Non seulement c'est la fille de la présidente Dresden, la femme toute-puissante qui dirige d'une main de fer la ville d'Eden City, mais c'est aussi la seule prophétesse du monde : elle est capable de voir les différents avenirs possibles de tous ceux qu'elle approche. Malgré tout, à seize ans, c'est surtout une adolescente mal dans sa peau. Loin de lui faciliter la vie, son pouvoir de précognition la terrorise, surtout depuis le jour où, à peine âgée de six ans, elle a vu sa mère perpétrer un génocide dans un lointain futur. Depuis, elle n'a de cesse d'éviter que son cauchemar ne se réalise. Mais quelle prise pourrait-elle bien avoir sur le Destin, elle qui s'est isolée pendant dix ans loin des autres pour échapper aux images et aux voix qui l'assaillaient sans cesse ?  

    Editeur :  Lumen
    Genre: Dystopie
    Date de sortie: 18/1/2018
    Prix du livre papier : Broché : 15,00€ 
    Version numérique: 9,99€ 
    Nombre de pages :  467

     

     

    Live today LC3e tome, 3e personnage et l'opus le plus passionnant de la saga avec pour héros Olivia et Ryder, précédemment rencontrés dans les épisodes précédents dans des rôles secondaires.

    Les autres protagonistes sont très présents en particulier Jessa et Tanner mais au second plan  cette fois-ci puisque le rôle principal revient à Olivia, notre précognitive qui a eu la fameuse vision d'un génocide, raison pour laquelle Jessa a pris certaines décisions qui n'ont pas été comprises par ses proches. 

    Mais son sacrifice ne risque-t-il pas d'être vain quand ce destin que vous tentez de changer vient à nouveau  se profiler à l'horizon ?

    L'auteure prend une direction inattendue. Après le thème sur le souvenir futur  qui dirigera au mieux votre vie,  le voyage dans le temps dans le but de récupérer Callie, nous basculons dans le thème de la temporalité. 

    Une fois de plus, la complexité de la thématique traitée par l'imaginaire de l'auteure me perturbe, et j'ai à nouveau du mal à adhérer au sujet. 

    Cependant les rebondissements fréquents et les réactions inattendues de certains personnages sont surprenants et titillent votre curiosité. Des révélations vont vous déconcerter et vous laisser pantoises tant elles sont imprévisibles. J'avoue qu'elles me laissent avec des sentiments ambivalents tant les retournements de situations sont renversants, limite plausibles.  

    Néanmoins Olivia en tant que personnage principal porte l'histoire et tout comme son compagnon de route, Ryder, est attachante et l'on tremble pour les 2 héros de ce tome. Rien ne semble se dérouler comme l'on pense et le devenir vécu par Olivia  semble se concrétiser de jour en jour. Tant et si bien que l'on en vient à penser qu'elle est, elle-même, la propre actrice de ce destin funeste. Qu'en sera-t-il réellement ? Ryder parviendra-t-il à modifier la vision d' Olivia ?

    Le dénouement est un sacré choc. Force est de reconnaître que l'histoire est addictive et que Pintip Dunn sait surprendre le lecteur jusqu'au dernier chapitre. 

    Un tome dans la même  veine que les précédents avec un volet SF trop futuriste pour moi, cependant il reste une belle conclusion de saga.

    Pour conclure je dirais que cette série en 3 volumes est relativement sympa et que l’intérêt va crescendo. Le premier tome est une bien piètre mise en bouche et peut nuire à l'envie de poursuivre. l'originalité de la série réside dans le fait de mettre dans chaque épisode une héroïne différente, une jeune fille simple qui s'avère être au fond d'elle une battante et qui va trouver sur sa route un homme pour la soutenir dans son combat.

     

    Live today LC

     

    Avec Gaelle

    L'auteur :

    Nationalité : États-Unis 

     Avant de se tourner vers l'écriture, Pintip Dunn a étudié la littérature à l'université de Harvard, puis passé un doctorat en droit à Yale où, élève brillante, elle était rédactrice en chef du Yale Law Journal. Ses genres de prédilection sont le young adult, la science-fiction et le thriller. Elle a déjà gagné plusieurs prix, et vit avec son mari et ses trois enfants dans le Maryland.

    Le détail :

    Un nouveau thème récurent en SF vient prendre place dans l'histoire concoctée par Pintip Dunn. Cependant le sujet principal demeure : Si toutes nos tentatives pour modifier une vision du futur ne faisait que le provoquer ?

    La parenthèse :

    Une saga qui ne restera  longtemps dans ma mémoire, à la différence de Partials et La 5e vague, et bien évidement Hunger Games et Divergente. et dernièrement Diabolic, dont j'attends le dernier volet avec impatience.

     

     

     

    Avec Gaelle

     

     Extraits citations 

     

    " Je  commence à être persuadée qu'il est bien mieux de vivre sa vie ainsi, dans le présent, afin d'en apprécier chaque instant parce que personne ne peut jurer de notre futur"

     

    "- Tu m'as appris à vivre, ni pour le passe ni pour le futur, mais pour aujourd’hui"

     

    "- Si elle a pu faire ce choix, c'est qu'il existait déjà dans l'un de ses futurs - c'était peut être un chemin parmi des milliers,, mais elle l'a trouvé et elle l'a suivi"

     

    " (...) ces visions son censées guider leur vie et servir de garantie à ceux qu'ils croiseront à travers leurs parcours : employeurs, banquiers, voire conjoint ..."

     

    © P Dunn


    2 commentaires