•  

    La chronique des Bridgeton

    Série romanesque mettant en scène une famille aristocrate anglaise du temps de la régence.

     

    La chronique des Bridgeton de 1 à 4Suite au visionnage de la série sur Netflix, relativement originale, j'étais curieuse de découvrir la saga dont elle s'inspire.

    Pour tout dire, une fois de plus, je préfère nettement l'original, et de mon point de vue, je ne comprend pas pourquoi s'en être aussi éloigné

    Les personnages  du roman suffisent, pourquoi diable avoir voulu en rajouter d'autres ? 

    Dans le tome 1, nous suivons Daphné, la fille ainée de la famille, pour qui il est grand temps de trouver un époux. 

    L'auteure nous plonge dans le contexte du XIXe siècle, aborde la condition féminine assujettie à  celle des hommes. Les mariages sont donc plus des tractations financières et en lien avec l'honorabilité des protagonistes.

    Bien évidemment l'on n'échappe pas aux nombreux clichés de la romance historique et l'on replonge dans une histoire au airs d'Orgueils et préjugés. Mais n'est-ce pas ce que l'on recherche dans ce genre de lectures ?

    Personnellement, j'aime énormément la tribu des Bridgerton, les enfants sont attachants, les hommes séduisants, porteurs de valeurs transmises par Violet et son époux. Un couple qui s'aimait.  La mère de famille, tout attachée qu'elle est à caser sa tribu, cherche malgré tout le bonheur de ses enfants. Ce qui la rend particulièrement attachante. 

    Si le tome 1 est centré sur la personnalité de Daphné amoureuse d'un homme qui refuse à cause de son passé de se marier et d'avoir une descendance et l'auteure saura nous émouvoir, les 2 suivants font la part belle aux ainés Bridgerton et Julia Quinn nous offre des dialogues drôles et percutants, les héroïnes  possédant des personnalités bien affirmés. 

    Dans la 4e tome, Colin entre en scène. La romance n'est pas vraiment une surprise, tout simplement du fait que les opus précédents laissent suspecter cette possibilité. 

    En sus des romances nous sommes intrigués par la très fameuse chroniqueuse égratignant ou mettant en avant les membres de l'aristocratie et dont tout le monde aimerait bien connaitre l'identité.  Un petit mystère qui probablement sera révélé dans le dernier opus, mais peut être que l'auteure laissera trainer quelques indices.

    Une saga très prenante et divertissante.

     

     

    La chronique des Bridgeton de 1 à 4

    Le détail :

    Suite au succès de la série TV les romans sont réédités chez j'ai dans un nouveau format et l'on peut trouver ainsi les 2 premiers opus en un seul tome. J'imagine que d'autres suivront sous le même format.

     

    La chronique des Bridgeton de 1 à 4

     

     

    La chronique des Bridgeton de 1 à 4L'auteur :

     Nationalité : États-Unis
    Né(e) à : Nouvelle-Angleterre , 1970

    Biographie :

    Julia Quinn est le pseudonyme de Julie Pottinger (née Cotler), auteure américaine de romances historiques.
    Ses romans ont été traduits dans 13 langues et elle apparaît neuf fois dans la liste des bestsellers du New York Times.

     


    1 commentaire
  •  

    Les légendaires Masse critiqueLe progrès en marche, les célébrissimes mastodontes à vapeur noire allaient céder peu à peu leurs places aux rutilantes locomotives électriques arborant fièrement sur les flancs les fameux « Ae, Be, Ce ou plus tard Re », toujours accompagnés des chiffres du nombre d’essieux moteurs et de celui du nombre total des essieux. C’est de ces machines historiques, dont certaines ont su exporter leur réputation au-delà des océans qui ont fait les beaux jours des Chemins de fer fédéraux, de BLS et d’autres encore, y compris durant les périodes les plus sombres du XXe siècle. C’est de ces puissances nées dans les halles SLM, BBC à Baden, MFO à Zurich et dans les Ateliers de Sécheron à Genève avec leurs traits parfois élégants, élancés, parfois carrés, ingrats mais ne laissant jamais personne indifférent. C’est de ceci qu’il est question dans cet ouvrage qui se veut avant tout un porte-folio mariant harmonieusement l’histoire et la formidable force de l’industrialisation ferroviaire helvétique d’un autre temps au touch subtil d’un cliché noir-blanc.

     

    Les légendaires Masse critiqueDifficile de faire une chronique sur ce genre de livre plus particulièrement dédié aux passionnés de l'histoire des trains. Cet ouvrage, agrémenté de superbes photographies en noir et banc, les séduira sans nul doute. 

    Il me faut préciser que ce livre n'aborde que l'évolution ferroviaire suisse et de ce fait est plutôt réducteur pour celui qui souhaiterait des informations plus générales . 

    Pour tout dire, j'apprécie les beaux livres riches en enseignements , cependant je dois avouer, que je ne dois cette réception qu'à une mauvaise manipulation de part lors du Masse Critique Babelio.  

    Cependant je ne regrette pas cette réception et la lecture enrichissante qui s'en est suivie. Livre superbe sur les légendaires locomotives du passé.

    ¨Personnellement, je serais plus intéressée par les trains les plus mythiques du monde, genre celui de l'Orient Express.

    IL faut reconnaitre  que l'ouvrage est très beau, dans sa forme et de part la qualité du papier et de ses très photos de locomotives, sublimées par le noir et blanc.

     

    Les légendaires Masse critique

     

    L'auteur :

    Aucune infos sur l'auteur

     


    votre commentaire
  • Chirurgicalement votre "Jane Austen, Emily Brontë, William Shakespeare m'avaient convaincue à coups de milliers de pages que l'amour, même dans la mort, est triomphant ! Et pourtant, je suis là, à me demander si la vraie fin de toute histoire n'est pas celle d'Emma Bovary... Jane, Emily, William, ils n'ont pas rencontré Terence Cesare. Peut-être que s'ils avaient raconté qui il était dans leurs bouquins, ce qu'il allait me faire vivre... Peut-être alors que j'aurais arraché la tête de Ken, éteint ma télé à Noël, et lu... je ne sais pas, tiens, des bouquins sur la guerre ou sur l'effet de serre... Sûrement que j'aurais envisagé d'autres études, loin des hopitaux, loin des blouses blanches, loin de lui..." Qui a dit que les plus belles histoire d'amour naissaient des contes de fées ? Et si les contes de fées n'étaient pas ce que l'on croit, et qu'au final vous deviez tomber amoureuse du monstre sombre et obscur ? Et si Amour et Souffrance ne devaient faire qu'un ? Voudriez-vous toujours tomber ?...

     

    Chirurgicalement votre Après mon coup de coeur pour Will, j'étais curieuse d'en savoir plus sur le roman qui en avait initié l'histoire. Eh oui j'ignorais au moment de ma lecture qu'il s'agissait d'un spin-off.
    Tout d'abord je tiens à dire que l'ordre de la lecture ne pas dérangée, même si après coup je note quelques situations légèrement discordantes entre les 2 tomes.
    A savoir que ce 1e roman aborde une période adulte de nos personnages de Will (j'aurai aimé connaitre leur âge qui reste induit), explique certaines scènes néanmoins compréhensibles de dernier.
    Ce tome bien que centré sur Terrence, met en scène Will. On retrouve les deux protagonistes liés entre eux par une amitié fraternelle puissante , limite malsaine, qui pousse à d'étranges comportements.
    Terrence, on le découvre sous un jour sinistre. Il ne séduisait pas vraiment dans Will. Ici, il est au départ affreusement détestable.
    Cependant l'auteure fait bien évoluer son personnage, tant et si bien que malgré ces comportements horribles, son coté abject, l'on en vient à s'émouvoir pour lui.
    Quant à Selena, forcément on s'y attache. Will lui, eh bien il ne se montre pas sous son meilleur jour. Une fois lu le tome qui lui est consacré, l'on attendait chez lui une autre attitude, mais ça c'est pour avoir lu les tomes à l'envers .
    J'ai aimé me replonger dans cette ambiance médicale, me renvoyant aux souvenirs de mes études, à ces médecins brillants, mais néanmoins détestables, croisés sur ma route, genre Terrence. J'imagine qu' Emma Landas, infirmière, n'a eu guere de difficultés pour trouver l'inspiration.
    Pour ce qui est de la romance, et de la relation destructrice que vivent les 2 protagonistes, elle vous laisse un peu KO. L'auteure traduisant les sentiments puissants qu'éprouvent ses personnages, avec justesse dans un récit à deux voix. Par celle de Terrence le lecteur revit les événements par l'intermédiaire de son regard pendant quelques chapitres et apporte un plus à ce que l'on peut ressentir pour cet individu en apparence, froid et manipulateur.
    La tension monte crescendo et les rebondissements surprennent et rendent le dénouement inattendu.
    Une fois de plus Emma Landas m'a séduite, par son style, son imagination et sa plume fluide et addictive. Presque un coup de coeur.
    Une auteure dont je vais lire tous ces romans, en espérant que ces histoires me séduisent tout autant que celle-ci

     

    Chirurgicalement votre

     

     

    Chirurgicalement votre


    votre commentaire
  •  

    La liste Alpha Un fils de paysan pauvre dans une région isolée du Nord-Ouest du Mexique.

    Une jeune femme rwandaise rescapée du génocide des Tutsis.

    Un jeune bûcheron dans un camp d’abattage au fin fond de la forêt indonésienne.

    A priori, rien ne semble relier les destinées de ces trois personnes…

    Et pourtant, il y a un point commun : un logiciel, surpuissant, testé par une société multinationale. Mais les choses ne se passent pas tout-à-fait comme prévu… ce qui amène le patron de l’entreprise informatique à imposer à son chef de projet le gel de l’expérimentation. Un groupe écologiste radical parvient néanmoins à subtiliser le logiciel, et entreprend de l’utiliser afin de parvenir à ses fins : un plan démoniaque se met en place. Le jeune chef de projet, Patrick Doyle, est désormais engagé dans une course-poursuite désespérée afin d’éviter un cataclysme planétaire.

    Devant l’ampleur de la menace, les services secrets du monde entier se mobilisent, mais une responsable du groupe terroriste parvient à se fondre dans la nature, et à relancer son combat fanatique. Le face-à-face avec Patrick Doyle se révèlera impitoyable…
     
     
    La liste Alpha J'attendais ce Masse Critique, et la ME ne pouvant l'adresser la version papier, s'est excusée de ne pouvoir honorer son contrat m'a aimablement proposé l'ebook en contrepartie sans obligation d'en faire un retour. 
    Je suis ravie de l'occasion qu'elle m'a donné de découvrir la plume et l'univers de Philippe Smans.
    Très vite le lecteur se passionne pour cette aventure assez stressante tant les thèmes abordés sont contemporains et, vu la période que nous traversons, les sentiments qu'éprouvent une grande part de la population, évoquant le complotisme, l'on ne ressort pas indiffèrent de cette lecture. 
    Parce que l'intrigue de Philippe Smans s'appuie sur la réalité de notre monde connecté en permanence dans lequel nous laissons de multiples traces de notre passage nous laissant inconsciemment, ou consciemment épiés. Ceci n'est qu'un des thèmes qu'a choisi de traiter l'auteur. Celui qui vient en parallèle, et qui s'accorde avec celui-ci,  alors que rien ne le laisse présager au départ, n'évoque rien moins qu'un problème que nul ne peut nier et qui engendrera un cataclysme planétaire. Un troisième thème important nous pousse aux questionnements. Pour tout dire, touts les thématiques incitent au questionnement. 
    Donc oui, le roman est terriblement crédible et l'on s'interroge sur la finalité que peut avoir cette histoire. 
    La préface l'annonce, "le plus terrifiant c'est que ceci pourrait être vrai"
    Dans sa quête, Patrick Doyle nous entraine à travers la planète et Philippe Smans émaille  de références sur une foule de sujets intéressants et passionnants qui n'alourdissent en rien le récit. Le style est fluide, plaisant, addictif et une fois dans le récit, l'on ne souhaite qu'aller jusqu'au terme pour connaitre le dénouement que certains rebondissements ne laissent pas présumer.  
    Au fil des chapitres, l'on se passionne pour cette intrigue mi thriller, mi science fiction et l'on s'attache à certains personnages.
    Jusqu'au bout, l'auteur saura nous surprendre.
    Une Maison d'Editions et un auteur à suivre.
     
     

    La liste Alpha

     

     

    La liste Alpha

     
     
     
    La liste Alpha L'auteur :
     
    Nationalité : Belgique
    Biographie :

    Après avoir travaillé durant 20 ans comme cadre et dirigeant dans des multinationales du secteur privé (industrie et services), Philippe Smans, ingénieur civil de formation, a offert ses services de consultant en Belgique et à l’étranger.

    Il cumule aujourd‘hui ces fonctions avec diverses charges académiques auprès d’ICHEC-Entreprises, des Institutions Européennes et de la Cour des Comptes européenne. Il est directeur des programmes internationaux d’ICHEC-Entreprises.
    "Je suis belge et j’habite dans une commune verte de Bruxelles. Marié et père de trois filles, j’ai une formation d’ingénieur complétée par des formations en management, notamment un MBA.
    Ma carrière professionnelle a débuté par plus d’une vingtaine d’années de fonctions managériales dans diverses industries, à chaque fois au sein de sociétés multinationales à fort contenu technologique, en Belgique et à l’étranger.
    Actuellement, deux activités principales se partagent mon temps : l’enseignement (notamment au sein d’ICHEC, une école de management de réputation internationale basée à Bruxelles, et comme formateur agréé pour les institutions européennes), et la consultance. Ces deux activités concernent essentiellement des matières financières, stratégiques et de contrôle de gestion et parfois des aspects un peu plus techniques (management de la qualité, par exemple)."
     
     
    La liste Alpha La ME :
     

    Les Éditions EAUX TROUBLES, c’est une équipe passionnée par les thrillers en tous genres. Constatant que la majorité des romans à suspense publiés en langue française sont traduits, nous avons choisi de mettre en valeur des auteurs francophones de thrillers du monde entier.

    Nous nous considérons comme des passeurs, notre rôle consistant à permettre la diffusion de thrillers francophones de qualité de trouver son public et de devenir des best-sellers.

    Les auteurs publiés par les EAUX TROUBLES forment une vraie famille et inscrivent sur la durée leurs œuvres auprès de la maison d’édition. Une grande partie des éditeurs qui évaluent les manuscrits sont eux-mêmes écrivains.

    Enfin, pour les EAUX TROUBLES, le but ultime et indispensable, c’est que nos auteurs trouvent et rencontrent leur public. Notre ligne éditoriale veut que nos ouvrages publiés soient de bonne facture littéraire, mais aussi accessible à tous public.

     
     

     

     

    votre commentaire
  •  

    Charleston 

    The way you Love 

    Juste 17 LC

     Ardent Partenariat 

    L'homme idéal est une licorne comme les autres LC

     Dix millions d'étoiles LC 

     Partir c'est mourir un peu SP

     Bérénice malgré elle SP


    votre commentaire