• Chirurgicalement votre "Jane Austen, Emily Brontë, William Shakespeare m'avaient convaincue à coups de milliers de pages que l'amour, même dans la mort, est triomphant ! Et pourtant, je suis là, à me demander si la vraie fin de toute histoire n'est pas celle d'Emma Bovary... Jane, Emily, William, ils n'ont pas rencontré Terence Cesare. Peut-être que s'ils avaient raconté qui il était dans leurs bouquins, ce qu'il allait me faire vivre... Peut-être alors que j'aurais arraché la tête de Ken, éteint ma télé à Noël, et lu... je ne sais pas, tiens, des bouquins sur la guerre ou sur l'effet de serre... Sûrement que j'aurais envisagé d'autres études, loin des hopitaux, loin des blouses blanches, loin de lui..." Qui a dit que les plus belles histoire d'amour naissaient des contes de fées ? Et si les contes de fées n'étaient pas ce que l'on croit, et qu'au final vous deviez tomber amoureuse du monstre sombre et obscur ? Et si Amour et Souffrance ne devaient faire qu'un ? Voudriez-vous toujours tomber ?...

     

    Chirurgicalement votre Après mon coup de coeur pour Will, j'étais curieuse d'en savoir plus sur le roman qui en avait initié l'histoire. Eh oui j'ignorais au moment de ma lecture qu'il s'agissait d'un spin-off.
    Tout d'abord je tiens à dire que l'ordre de la lecture ne pas dérangée, même si après coup je note quelques situations légèrement discordantes entre les 2 tomes.
    A savoir que ce 1e roman aborde une période adulte de nos personnages de Will (j'aurai aimé connaitre leur âge qui reste induit), explique certaines scènes néanmoins compréhensibles de dernier.
    Ce tome bien que centré sur Terrence, met en scène Will. On retrouve les deux protagonistes liés entre eux par une amitié fraternelle puissante , limite malsaine, qui pousse à d'étranges comportements.
    Terrence, on le découvre sous un jour sinistre. Il ne séduisait pas vraiment dans Will. Ici, il est au départ affreusement détestable.
    Cependant l'auteure fait bien évoluer son personnage, tant et si bien que malgré ces comportements horribles, son coté abject, l'on en vient à s'émouvoir pour lui.
    Quant à Selena, forcément on s'y attache. Will lui, eh bien il ne se montre pas sous son meilleur jour. Une fois lu le tome qui lui est consacré, l'on attendait chez lui une autre attitude, mais ça c'est pour avoir lu les tomes à l'envers .
    J'ai aimé me replonger dans cette ambiance médicale, me renvoyant aux souvenirs de mes études, à ces médecins brillants, mais néanmoins détestables, croisés sur ma route, genre Terrence. J'imagine qu' Emma Landas, infirmière, n'a eu guere de difficultés pour trouver l'inspiration.
    Pour ce qui est de la romance, et de la relation destructrice que vivent les 2 protagonistes, elle vous laisse un peu KO. L'auteure traduisant les sentiments puissants qu'éprouvent ses personnages, avec justesse dans un récit à deux voix. Par celle de Terrence le lecteur revit les événements par l'intermédiaire de son regard pendant quelques chapitres et apporte un plus à ce que l'on peut ressentir pour cet individu en apparence, froid et manipulateur.
    La tension monte crescendo et les rebondissements surprennent et rendent le dénouement inattendu.
    Une fois de plus Emma Landas m'a séduite, par son style, son imagination et sa plume fluide et addictive. Presque un coup de coeur.
    Une auteure dont je vais lire tous ces romans, en espérant que ces histoires me séduisent tout autant que celle-ci

     

    Chirurgicalement votre

     

     

    Chirurgicalement votre


    votre commentaire
  •  

    Nos Cœurs à VifLorsqu’il apprend la mort de son père, Jackson n’est pas triste. Pourquoi pleurerait-il celui qui l’a brutalement abandonné  ? Dans l’héritage, il découvre une vieille bâtisse dans laquelle il ne voit d’abord qu’une belle opportunité immobilière. Mais il découvre que le bâtiment est occupé et que son père y avait fondé un centre d’accueil pour enfants maltraités.

    C’est là qu’il rencontre Zach, une jeune femme qui a trouvé un véritable foyer dans cet institut après avoir été une enfant battue. Si elle a pu se reconstruire, c’est grâce au père de Jackson. Peu à peu, en dépit de leur méfiance, Jackson et Zach nouent une relation passionnée. Ces deux êtres malmenés par la vie vont découvrir que les blessures de l’enfance rendent leurs sentiments plus forts, à l’épreuve de tout... ou presque. Car l’amour suffit-il toujours à guérir les cœurs à vif  ?

     

    ANos Cœurs à Vifvec ce roman, Isabelle Louis confirme son talent de conteuse. Déjà sous le charme de sa plume, après la lecture de Le bonheur attendra, je ne doutais pas de passer un excellent moment en compagnie des personnages dont Isabelle brosse des portraits aboutis, développe des personnalités qui les rendent si vivants que l'on aimerait faire partie de leur entourage.

    Derrière la couverture toute simple, simple écrin qui pourrait dissuader les lectures peu fans de romances à l'eau de rose, se cache un texte et une aventure de toute beauté, une pépite, un petit bijou livresque.

    L'histoire de Zach et Jackson est tout à la fois ordinaire et extraordinaire tant elle s'appuie sur la réalité tristement quotidienne. Les thèmes sont forts, douloureux et empreints de magie. 

    Isabelle Louis nous fait vibrer au son des notes de musique qui rythme ce récit ( ne pas hésiter à lire en écoutant la playlist). Ses personnages principaux ou secondaires suscitent une multitude d'émotions, des rires, des petits noeuds dans la gorge et surement des larmes chez les plus émotifs.   

    Je suis totalement fan du ton que l'auteure donne à son récit, comment elle parvient à développer, suivre sa trame et mêler ses idées, les pensées des personnages à un vocabulaire musical. C'est d'une fluidité qui m'époustoufle. 

    Une fois de plus Isabelle Louis nous plonge dans son univers et nous y maintient jusqu'au terme de la lecture. Eh oui, je l'ai lu d'une traite. L'auteure distille des rebondissements surprenants, entretient le doute sur l'évolution de cette sublime histoire de résilience de pardon,  d'amour, de don de soi, de partage. 

    C'est avec une pointe de regrets que je quitte la Maison des autres, Ted, Pepe, Masha, Gavin, Ash, R.J, Kady, Jackson et Zach.

    Maintenant, je n'ai qu'une hâte : lire le prochain roman d'Isabelle Louis, ma nouvelle auteure fétiche.  

     

    Nos Cœurs à Vif

    Nos Cœurs à Vif

     

    Nos Cœurs à Vif

     

    Nos Cœurs à VifL'auteur :

    Nationalité : France

    Biographie :

    Isabelle vit sur une presqu'ile bretonne où elle est agent immobilier depuis plus de dix ans. Mariée et maman de trois enfants, elle a toujours été une grande lectrice et, depuis quelques années, elle organise et participe à des ateliers d'écriture sur son groupe de lecture.
     
    https://www.facebook.com/IsabelleLouisAuteure

    2 commentaires
  • B.A.DDisaster...disaster...désastreuse toi-même !
    Tu souhaites sûrement comprendre pourquoi je suis à deux doigts de frôler la dépression nerveuse ?
    C’est simple : tu mélanges un mariage avec des (soi-disant) amis, des retrouvailles (foireuses), une vieille hippie, une cheffe-teigne, un frangin débile et pour sublimer le tout un EX sexy en diable avec toute la panoplie qui provoque le syndrome de la « chatounette en éruption »
    Sa gueule d’ange vissée sur son corps d’adonis n’a qu’à bien se tenir...
    Moi, Lisa, crois-moi, la poussière, il mangera !

     

    B.A.D

     

    Que dire ? À part que la chick-lit, c'est pas du tout mon style. Pas moyen d'entrer dans cette histoire. Autant je me suis passionnée pour Moh, autant je me suis ennuyée, ici. Impossible de m'attacher à Lisa. Insupportable, trop loufoque pour moi. Même le mec sexy n'est pas parvenu à me séduire. 

    Vraiment, ce genre littérature n'est pas pour moi.  Je dois me faire une raison puisque je suis la seule n'avoir pas apprécié, les commentaires sont tous élogieux. Je  ne peux que souhaiter aux futures lectrices, une bonne lecture, elles apprécieront certainement mieux que moi, totalement hermétique à ce genre. Je vais lire Ade, némaoins. 

     

    B.A.D

     

     

     

    B.A.D


    1 commentaire
  •  

    Will Dire que William Auguste n'a pas toujours fait les bons choix, c'est l'euphémisme du siècle ! Pour fuir cette part sombre qu'il a eu du mal à assumer, il s'est exilé à Chicago, où il exerce son activité de chirurgien. Mais rien ne sert d'aller si loin, Will ! Car le passé finit toujours par nous rattraper, et nous oblige un jour ou l'autre à affronter nos démons, même les plus anciens... Comme par exemple, durant un vol Chicago-Bordeaux, un matin de juillet, en choisissant de mettre sur ta route ton tout premier amour. Tu sais, cette fille, celle que tu appelais
    « Miss Baskets » en fac de médecine ?
    Montez vous aussi à bord de cet avion, et voyagez entre le passé et le présent de ce cher William Auguste. Il n?a pas fini de vous surprendre...

     

    Will Plus d’un an que ce roman dort dans ma PAL ebook. Dans ma phase découverte d’auteures de romances pas encore lues, j’ai décidé de l’en sortir, comme d’autres de chez Black ink Editions. Bien m’en appris. Ou pas, tant j’ai eu du mal à lâcher ma lecture avant d’en arriver au dénouement. Même si comme dans toutes les romances, il reste prévisible.

    Vous l’aurez compris l’aventure est addictive, accentuée par la belle plume de d’Emma Landas dont le mode narratif s’adapte aux personnages et aux tranches de vie qu’elle nous fait partager en alternant présent et passé par les deux voix de nos protagonistes principaux : Will et Célia.  

    Le contexte donne le ton du langage de Will, clash, très male  Nous évoluons dans un univers masculin, un campus au milieu d’étudiants en médecine. L’auteure maitrise son sujet, et pour cause comme j’ai pu me le voir confirmer par la suite, elle le côtoie. L’ambiance, les réactions sont donc crédibles.

    Les personnages sont attachants, le Will du présent comme l’arrogant prétentieux  et sombre connard d’hier, comme Célia, son total opposé, bien évidemment. Leurs personnalités sont bien brossées, leurs sentiments bien décrits et ressentis par le lecteur.      

    L’histoire n’avance pas entre drames et larmes à l’instar d’autres romances et j’avoue que j’ai aimé cette approche plus douce, plus réaliste.

    Emma Landas, bordelaise, plante le décor dans sa belle région, la connaissant je n’en ai que davantage apprécié ma lecture dans ce magnifique cadre qui se dessinait sous mes yeux, aisément. Le présent lui se déroule à Chicago, décor d' Urgences la célèbre série. L'auteur n'y fait pas allusion, par contre nous avons droit à quelques références sur le Docteur Mamour.  

    L’histoire d’amour est belle, douce et émouvante. Malgré une évolution prévisible Emma Landas parvient à surprendre. Je ne m'attendais pas à de telles explications, néanmoins logiques.

    Coup de cœur pour la plume et cette romance et je me vais me précipiter sur Chirurgicalement vôtre dont ce tome est un spin-off consacré à Will, personnage secondaire à ce que j’ai compris, alors que Chirurgicalement concerne Terence. Un personnage qui promet des aventures tumultueuses.

     

     

    Will

     

    Will

     

    Will L'auteur :

    Nationalité : France

    Biographie :

    Emma Landas travaille en tant qu'infirmière.

    "Chirurgicalement vôtre" (2017) est son premier roman.

    Elle habite à Bordeaux.

    Wattpad : https://www.wattpad.com/user/EmmaLa33
    page Facebook : https://www.facebook.com/emmanuelle.landas
    chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCde5tq9Tea6L1RK
     
     

    Will

     

     

     


    2 commentaires
  • Noël, toi et  moiNoël… La famille, le réveillon, les cadeaux… Personne ne hait Noël. Personne ?
    Personne sauf peut-être Héloïse, perdue dans les grands magasins à la recherche de l’introuvable cadeau parfait pour sa sœur parfaite.
    Personne sauf peut-être Alexandre, invité de force au réveillon de son patron…
    Dans la cohue des préparatifs, Héloïse et Alexandre vont se croiser, se séduire et se lancer un improbable défi.
    L’occasion de s’offrir une parenthèse enchantée, sensuelle et sans conséquences.
    Sans conséquences… vraiment ?

     

    Noël, toi et  moiPoussée par la curiosité, suite à une discussion entre lectrices, j’ai souhaité me faire ma propre opinion sur Gwen Delmas. Quoi de mieux adapté qu’une romance de Noel à l’approche des fêtes ?

    L’histoire est fraiche et pétillante, construite autour d’une rencontre improbable, de non-dits et respecte les codes convenus de ce genre de romance dans laquelle les personnes tombent fous amoureux l’un de l’autre en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

    L’idée de base est sympa et la partie repas de Noel avec ses surprises (enfin pas vraiment) bien menée, mais elle vient à mon gout tardivement. C’est le moment que j’attendais, pour tout dire, mais avant d’y venir, il faut passer une 1e partie un peu longuette et j’avoue que depuis que je lis de la romance érotique, je n’avais jamais vu une scène de sexe aussi longue, avec comme point de départ sur la découverte des tatouages avec moultes descriptions. L’idée est bonne, mais c’est un peu too much ; tout comme certains personnages (la mère, la sœur) caricaturaux à l’extrême.  Certes je comprends les intentions de l’auteure, sans y adhérer. Nos personnages principaux sont sympathiques et relativement bien brossés, si l’on tient compte du type de romance. Dans une romance plus classique, j’aurais apprécié plus de profondeur et de crédibilité, notamment dans le comportement du père.

    Roman qui respecte les codes du genre, pas vraiment mon préféré, mais qui, si l’on oublie les quelques longueurs, reste une lecture légère, malgré quelques thèmes sombres abordés dont je ne peux faire état, au risque de spolier

    Ce roman étant le 1e de l'auteure, je retenterai l'expérience un peu plus tard.

     

    Noël, toi et  moi

     

    Noël, toi et  moiL'auteur :

    Nationalité : France

    Biographie :

    Auteure de romance, "Noël, toi & moi" (2017), est le premier livre de Gwen Delmas.

    son site : https://melimelodegwen.fr/index.php/gwen-delmas/
    page Facebook : https://www.facebook.com/GwenDelmasAuteur/
     

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique