• Shades of light LC

    Shades of light LCKell est un magicien de sang, un sorcier capable de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris. Le deuxième, rouge, déborde de magie. Dans le blanc, elle s'est faite bien trop rare quand, dans le noir, elle a tout dévoré. Et le fléau s'apprête à contaminer chacun des univers jusqu'au dernier – ce n'est plus qu'une question de temps...

    Car les ténèbres ont déjà commencé à s'étendre sur le flamboyant Londres rouge. Les habitants en sont réduits à choisir entre céder aux sirènes dévastatrices de la magie et entamer contre elle une lutte désespérée jusqu'à la mort. Si Kell semble immunisé contre le poison qui gangrène son royaume, la fin le guette, lui aussi... à moins que des alliés inattendus ne le rejoignent dans la bataille À commencer bien sûr par Lila, qui ne raterait pour rien au monde une occasion de partir à l'aventure et faire étalage de sa puissance. Mais, aussi intrépides qu'ils soient, comment de simples magiciens pourraient-ils faire le poids face à l'incarnation même de la magie ?

    Editeur : Lumen
    Genre: Fantasy jeunesse
    Date de sortie: 13/9/2018
    Prix du livre papier : 16,00€
    Version numérique: 9,99 € 
    Nombre de pages :  761p

     

    Shades of light LCLe cliffhanger du précédent tome laissait présumer un opus palpitant, cependant une fois la magie dissipée la réalité  dérangeante me frappe. Non, mais j'hallucine ! 

    La lecture reste addictive, l'imaginaire de Victoria Schwab est toujours aussi présent et son univers captivant, les personnages attachants. Cependant l'action y est moins présente, personnellement je m'attendais à plus de rebondissements. Toutefois l'ambiance reste stressante plombée par ses ombres mouvantes et dangereuses, et l'on s'inquiète en permanence pour nos héros. Certes, l'auteur frappe fort par moments, néanmoins, une fois la dernière page tournée, je suis très frustrée. Au fur et à mesure que je m'approchais du dénouement, je m'agitais m'inquiétant devant le peu de pages restantes. Quand l'auteure allait-elle nous donner les réponses attendues ?  vers quel tournant improbable nous entraînait-elle ?

    D’où ma déception ! Oui, parce que outre être frustrée et énervée contre V. Schwab ( rien ne m'agace davantage qu'un auteur qui aborde des pistes et les laisse en plan), je suis très déçue de cette fin, nouveau cliffhanger moins intense que les autres mais qui laisse une porte ouverte sur une suite. Sauf que aucun 4e tome ne se profile  à l'horizon. Souhaitons que je me trompe et que l'auteure ait envisagé de nous concocter de nouvelles aventures à notre quator.

    Parce que, si j'ai bien aimé en découvrir davantage sur l'énigmatique Holland dans cet opus dans lequel il tient une grande place, moi j'attend toujours de découvrir les origines des Antari, connaitre le passé de Lila et celui de Kell ( pour celui-là c'est mal barré, vu que l'auteure ouvre et ferme la porte après nous voir laisser espérer, quelques secondes à peine, en des révélations  tant attendues. Encore un truc qui m'a mis en boule. 

    D'autres points on été soulevés dans la rencontre avec Maris et Lila  sans en voir l'aboutissement, et je noterais quelques incohérences par faute de plus d'explications. Oui même dans un monde fantastique il m'en faut.

    Pour autant j'ai aimé l'approche de Victoria Schwab sur les sentiments humains, les liens noués entre les uns et les autres, la peur de Lila de s'attacher devant le risque de la perte, la souffrance qu'elle entraîne, la relation entre le trio Kell, Rhy et Alucard. L'amour et l' attachement est partout ! Et de ce fait c'est ce qui fait la force de nos héros face à leur adversaire, mais aussi leur faiblesse. 

    Je ne peux donc pas dire que je n'ai pas aimé ce tome, (même si je lui ai trouvé quelques longueurs tout en me tenant en haleine), cependant j'en ressors avec un sentiment mitigé. Si ce tome est bien le dernier de la trilogie, eh bien c'est décevant, pour moi qui n'aime pas ce  genre de fin. Un 4e opus à venir changerait toute la donne. Alors je veux croire qu'il y en aura un.  Mais n'en étant pas vraiment persuadée, ma note tiendra compte de mon ressenti.

     

    Shades of light LC

     

    Extraits citations 

     

    "- l'amour et la perte sont comme un bateau et la mer, déclara Tieren en passant un doigt dans sa barbe " Ils s'élèvent ensemble. Plus nous aimons, plus nous avons à perdre. Le seul moyen d'éviter la perte est d'éviter l'amour. Mais le monde serait bien triste."

     

    " - (...) Mais il y a une différence entre tuer dans un but précis et touer pour le plaisir. Tout sage prend conscience à un moment ou a un autre que certains doivent tomber pour que d'autres puissent s’élever."

     

    " si Lenos avait bien une certitude,c'était que tout avait un but, un sens. parfois, on se trouvait trop près pour le percevoir, et d'autres fois trop loin, mais il en existait toujours un " 

     

    "-(..) nous ne choisissons pas qui nous sommes, mais nous choisissons ce que nous faisons"

     

    "- ce qui compte ce n'est pas ce que l'on est, mais ce que les autres croient que l'on est" 

     

    " L'amour était souvent comparé à une flèche qui fendait l'air et atteignait toujours sa cible. Tout le monde en parlait comme d'un sentiment agréable"

     

    " la vie n'est pas faite de choix mais d'accords, l'interrompis Holland. Certains sont bons, d'autres mauvais.. Quoiqu'il en soit, ils ont un coût."

     

    " Elle ne lui pardonnait rien, et pourtant, elle lui devait tout"

     

    " Emira était la glace qui permettait au feu du monarque de trouver son équilibre, le bain froid pour son tempérament d'acier. Elle le rendait plus fort Pourtant il ne l’appela pas."

     

    © V. Shwab

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Août 2019 à 14:03
    Merci pour ton retour.
    La série Chroniques lunaires est sur la liseuse pour plus tard
    2
    Gaelle
    Jeudi 29 Août 2019 à 17:44
    Ah oui j’ai noté comme toi certains trucs mais tu vois je reste persuadée qu’il aura un tome 4. Par contre c’est lopus que j’ai trouvé le plus addictif
    3
    Jeudi 29 Août 2019 à 17:49
    LADY MARIANNE

    de la science fiction--  merci pour ton avis et les extraits-
    bisous-

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :