• The rain tome 1 LC

    The rainRuby passe la soirée avec ses amis quand le monde bascule. La radio diffuse en boucle un message d'alerte : « Protégez-vous de la pluie, c'est une question de vie ou de mort ». La petite bande court se mettre à l'abri, mais l'un d'entre eux décide d'affronter les gouttes. Aussitôt, les parties de son corps exposées à l'eau sont en sang. Ruby réussit à rentrer chez elle et retrouve Rebecca, sa mère, Simon, son beau-père et Henri, son petit frère. Malgré toutes leurs précautions, Rebecca et Henri meurent. Simon décrète une interdiction totale d'utiliser l'eau.La pluie ne cesse de tomber. Il n'y a plus de téléphone ni d'internet. Selon les informations, un nuage de poussière porteur d'un virus se serait abattu sur la terre. Une pluie acide brule la peau et fait exploser les cellules. Un matin, le ciel est bleu. Ruby et Simon s'aventurent dans la ville et découvrent des scènes de pillages, cadavres, voitures entassées. Le temps de revenir à la maison, Simon crache le sang... Désormais, Ruby est seule et décide de rejoindre son père à Londres. Un long périple commence. Quand elle arrive enfin, la maison est vide mais Ruby découvre un mot de son père daté du 23 juin disant qu'il reviendra le 26. Sept semaines plus tard, Ruby a organisé sa survie et elle attend toujours.

     

    Editeur :  Bayard jeunesse
    Genre:  Dystopie
    Date de sortie: 20/09/2017
    Prix du livre papier : Broché  3,66€  Numerique : 4,99€ ( cherchez l'erreur)
    ISBN: 2747052796

     

     The rainSurprise, surprise ! Je ne m'attendais  pas à lire un roman jeunesse, il faut dire que je lis rarement les synopsis en entier, j'aime conserver une part de mystère. Roman proposé en lecture du mois sur Swap et passionnés de lecture et dont la couverture me faisait de l’œil depuis longtemps, eh bien je fonce sans trop savoir donc ou je mets les pieds.  

     Mais je suis adepte du genre, bien que cela fasse un petit moment que je n'en ai pas lu et j'avoue que j'ai trouvé cette manière appréhender le sujet très originale. Que dire du protagoniste principal de l'histoire : l'eau. L'eau sans laquelle on ne peut vivre et ici devenue mortelle !

    Ruby la narratrice, nous raconte son histoire sous forme de journal intime avec beaucoup d'humour et de dérision malgré le sérieux du sujet et les événements dramatiques qu'elle va vivre.

    Si l"on retrouve tous les ingrédients et les ficelles déjà utilisés dans une dystopie, l'auteure parviens toutefois à nous surprendre avec ses héros, ou plutôt antihéros atypiques, car ni Ruby ni Darius n'ont rien des personnages qui vont trouver une parade à cette pluie mortelle et ainsi sauver le monde. 

    Non, ici nous partageons, le comportement, les motivations et parfois le déni dans laquelle vit la jeune adolescente , tandis que Darius est bien plus mature et réfléchi. L'auteure brosse ici le portrait très réaliste de jeunes protagonistes de 15 ans avec des préoccupations de leur âge.  Mais est-t-il raisonnable de penser qu'une jeune fille se soucie de fringues, de maquillage alors que c'est le chaos et que c'est à sa survie  qu'il faut songer ? 

    Eh bien c'est ce qui différencie cette dystopie des autres dans lesquelles toutes les héroïnes sont brillantes, intelligentes et dignes d'être les dirigeantes d'un groupe.  Ruby est une jeune  ado de 15 ans qui doit prendre la mesure de la situation alors qu'elle se trouve livrée à elle même. Quoi de plus plausible.

    la plume de l'auteure est fluide et addictive et nous entraîne dans le périple de notre personnage principal dont l'objectif est de rejoindre Londres. Elle nous livre ses peurs mais aussi son chagrin, ses espoirs et ses rêves. 

    L'on s'attache aux personnages , à ce trio insolite aux personnalités bien marqués que tout oppose au départ. Un nerd et une fille plutôt populaire qui ne sont jamais adressés la parole s'unissent pour ne pas rester seuls. A ce duo insolite se greffe Princesse, une petite fille que Darius a pris sous son aile.  Et le lecteur de s'interroger sur la possibilité d'une romance dans cette dystopie comme souvent. Eh bien rien n'est moins sur tout au moins dans ce tome qui se termine de manière inattendue et incite le lecteur à se précipiter sur la suite.

     

    The rain

     

     

     

     

    The rain

    Swaps et passionnés de lecture FB

     

     Extraits citations

     

    "On va plutôt faire un QCM. J'adore les QCM ! On n'a même pas besoin de connaître la bonne réponse pour marquer des ponts.
    Question : A quel moment faut-il renoncer à l'espoir ?
    a) Maintenant. Immédiatement. On est tous fichus.
    b) Dans deux semaines, environ.
    c) Jamais."

     

    "nous n'étions pas dignes d'être sauvés. Nous n'étions utiles à personne, bons à rien."

     

    "La cruauté du destin est sans limites. J'étais peut-être en compagnie du dernier garçon sur terre, et il fallait que ce soit un nerd. (A ne pas confondre avec un geek. Les geeks sont utiles, cool et parfois beaux gosses.) Et ce pauvre type avait osé penser que lui et moi...Non, je ne peux même pas le répéter"

     

    "Au secours! Heureusement que tous nos potes du lycée étaient morts. Si quelqu'un apprenait ce qui s'était passé dans ce placard, ma vie ne vaudrait plus la peine d'être vécue."

     

    © V. Bergin


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 20 Juin à 10:48
    LADY MARIANNE

    oui broché moins cher que numérique !!
    ha ma pauvre dame oui chercher l'erreur-
    bizzz

    2
    Gaelle GUITTON
    Mercredi 20 Juin à 12:06
    J’ai adoré sa préoccupation pour son appareil dentaire. La touche émotion avec Simon aussi. Ça change une héroïne qui se soucie que de son look et des animaux
    3
    Mardi 26 Juin à 07:27

    Bonjour Miss, un petit coucou chez toi. J'ai été intriguée par la synopsie et je pense que ce livre me plairait. On doit avoir envie de le lire jusqu'au bout une fois entamé. 

    J'espère que tu vas bien sinon. A bientôt. 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :