• Thrillers/Policiers/Polars

  • Le cri : LC Gaelle 

    Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre...
    Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l'hôpital semble si peu à l'aise avec l'identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
    Pour Sarah, c'est le début d'une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l'île de l'Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
    Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d'un journaliste d'investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l'une des questions qui hante chacun d'entre nous : la vie après la mort...
    Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !
    Inspiré par des découvertes et des événements réels, Le Cri renvoie à nos peurs les plus intérieures. Un thriller sur la folie des hommes et le danger d'une science dévoyée, transformée en arme fatale.

    Editeur : XO
    Genre: Thriller psychologique
    Date de sortie: 08/07/2016
    Prix du livre papier : Broché : 19,90€ Audio
    Prix du livre numérique:  12,99€
    ISBN:  2845638205

     

     

    Plongeon dans  une enquête policière qui va nous entrainer à travers plusieurs pays. Nous  suivons donc la quête de l'inspectrice Sarah. Son personnage trouve un echo dans la réalité , celle de la femme qui désire  être mère, mais pour notre héroïne un parcours du combattant avec tous les aléas de tentatives avortées pour tomber enceinte de manière médicalement assistée, des effets secondaires sur la vie de couple.

    Une femme donc fragile en apparence en échec personnel, qui va se consacrer à sa vie professionnelle pour  effacer et oublier sa douleur personnelle. Et une enquête hors du commun qui tombe à point  nommé.

    Les pistes sont dévoilées très rapidement et notre protagoniste faire une rencontre essentielle, celle de Christopher avec lequel elle va entreprendre une enquête qui dévoilera des secrets effrayants.

    Je reste un peu septique sur le coté crédible de l'aventure, une inspectrice se lançant dans une enquête de la sorte sans aucune légitimité me semble assez imporbable. OK c'est un roman, mais à mon sens l'auteur en fait un peu beaucoup.

    Cependant il faut reconnaitre que la plume de Nicolas Beuglet est addictive et son style fluide, agréable. les références à des thèmes essentiels de ce roman, expériences sur le cerveau humain à de fins militaires quant à elles sont culturellement passionnantes et très crédibles en restant effrayantes car basées sur un projet mis en application,le MK-Ultra.

    Le coté mystico-physique de l'intrigue perturbe un peu l'esprit cartésien du lecteur en remuant quelque chose  que j'aurais du mal à expliquer et interroge sur des sujets existentiels, tel que  Dieu, l'âme et autres thèses du même accabit.

    Rebondissements de toutes sortes restant toutefois assez prévisibles, nous poussent doucement vers l'issue.

     Je me suis donc laissée porter sans toutefois, malgré l'addictivité,  vraiment me passionner pour l'histoire.

    Pour des raisons que je ne m'explique pas,  les personnages n'ont pas eu beaucoup d'écho sur moi non plus.

    Pour autant ce roman m'avait tentée par sa couverture et son résumé accrocheurs et j'étais donc ravie que ma binome  m'attende pour une LC.

    Qu'en est-il donc de mon sentiment final ?

    Eh bien trop de mystique pour moi avec cette quête absolue du Graal et ainsi donner du sens à la vie au prix de vies humaines. Non, pas vraiment ma tasse de thé. Je sors donc de cette lecture avec un avis plutôt mitigé malgré des rebondissements et un rythme soutenu, des évènements qui s'enchainent et des réponses auxquelles on ne s'attend pas.

     

     

     LC avec Gaelle

     

    Extraits citations

     

    " sans crainte du rien après la mort, aucune raison d'avoir la foi Dieu devient inutile"

     

    "la quête du savoir avant l'humanité..."

     

    "-chaque époque a ses certitudes et le présent est parfois prétentieux lorsqu'il juge le passé"

     

    ©N. Beuglet

     

     

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    3 commentaires
  •  

     

    La fille dans le brouillard LC Anne

     

     

       Une jeune femme est enlevée dans un paisible petit village des Alpes. Le coupable est introuvable, et voilà que la star des commissaires de police, Vogel, est envoyé sur place. De tous les plateaux télé, il ne se déplace jamais sans sa horde de caméras et de flashs. Sur place, cependant, il comprend vite qu'il ne parviendra pas à résoudre l'affaire, et pour ne pas perdre la face aux yeux du public qui suit chacun de ses faits et gestes, il décide de créer son coupable idéal et accuse, grâce à des preuves falsifiées, le plus innocent des habitants du village : le professeur d'école adoré de tous. L'homme perd tout du jour au lendemain (métier, femme et enfants, honneur), mais de sa cellule, il prépare minutieusement sa revanche, et la chute médiatique de Vogel.

     

     

     

     

     

    Editeur : Calman-Levy
    Genre: Thriller psychologique
    Nombre de pages: 302
    Date de sortie: 31/08/2016
    Prix du livre papier : Broché : 20,50€ Poche 7,30€
    Prix du livre numérique:  14,99€
    ISBN:  2702160182 

     

    L'intrigue de ce roman est particulièrement effrayant. Le pouvoir des médias associé à un policier sans aucune intégrité ne recherchant que la gloire fait frissonner.

    Tout innocent peut devenir coupable et être jeté en pâture à la vindicte publique, puis devenir  à son tour une victime du système et les même personnes qui l'ont conspué s'apitoyer sur le sort immérité de ce simple présumé coupable, lorsque son innocence est reconnue.

    Cette analyse sociétale de notre auteur criminologue de métier est des plus réalistes, tout le monde se souvient de l' Affaire Outreau et de ses conséquences fatales pour les protagonistes et plus récemment l' Affaire Grégory.  2 Affaires particulièrement médiatisées.

    C'est donc dans un premier temps avec surprise que j'ai découvert que toute l'aventure semblait tourner autour de Vogel le maitre de cérémonie.L'enquête  sur la disparition d'Anna Lou Kastner n'est que la toile de fond de l'intrigue. C'est pourquoi j'ai, dans un premier temps été déroutée par la construction de cette histoire qui passe d'évènements à Avant la disparition, après, pendant, sans que pour autant l'on se penche vraiment sur la vie de la jeune fille et sur les raisons possibles de cet éventuel enlèvement. Puis le rythme s'accélère pour entrainer le lecteur dans un thriller psychologique des plus addictifs.

     Nous suivons un Vogel particulièrement  machiavélique, manipulateur au passé professionnel trouble.  l'on devine très vite que pour lui seul le résultat compte,la victime elle-même n'est qu'un élément dans cette affaire qui ne permettra qu'à redonner son blason pâlissant.

    La victime qui est-elle ? Anna Lou la disparue ? Loris Martini ?

    Au fil des pages Loris Martini semble cependant un suspect plausible tout comme le jeune Mattia. Un petit de pouce et le suspect devient coupable alors que rien ne laisse présumer que la jeune fille a été enlevée. De par son talent et ses accointances  avec les médias, Vogel maitrise le spectacle et tient le public sous sa coupe.

    Du moins c'est ce que l'on croit jusqu'au rebondissement final avec son feu d'artifice et notre commandant Vogel victime de sa propre vanité.

    "Le péché le plus idiot du diable est la vanité"

    Mais tout laisse présager qu'il n'y aura pas que lui.

    En conclusion je dirais que ce roman est prenant, angoissant, intriguant particulièrement et originalement construit, mode un peu déroutant au départ, mais très rapidement l'on se laisse emporter par la vague pour découvrir que la vérité est ailleurs.

    Cependant je reste un peu septique sur la crédibilité d'une partie de cette histoire, bien trop de conditionnels qui auraient pu faire capoter ce plan machiavélique.

    Donnato Carrisi m'avait séduite avec Le Chuchoteur et L'Ecorchée, ce roman est plutôt soft coté violence, bien plus thriller psychologique.

     

     

     

     

    Avec Anne

     

    Extraits citations

     

    "-le péché le plus idiot du diable est la vanité...mais dans le fond, quel intérêt d’être le diable si  on ne peut le faire savoir à personne"

     

    "-la justice n'est pas bonne pour l'audimat, mon ami. Elle n’intéresse personne."

     

    " A l’école de police, il avait appris une leçon. Que les victimes aussi ont une voix"

     

    "se débarrasser du passé n'était qu'une façon ne pas  d'admettre  ses propres échecs"

     

    "- c'est ce que font les journalistes : ils manipulent la vérité pour nous faire passer pour des plus méchants qu'eux"

     

    ©D. Carrisi

     

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  •  

    Je sais pas LC  C'est le grand jour de la sortie en forêt de l'école maternelle des Pinsons. La météo clémente et l'enthousiasme des éducateurs comme des enfants donnent à cette journée un avant-goût de vacances. Tout se déroule pour le mieux jusqu'au moment du retour, quand une enfant manque à l'appel. C'est Emma, cinq ans, une des élèves de la toute jeune institutrice Mylène Gilmont. C'est l'affolement général.
    Tandis que deux enseignantes ramènent le groupe d'enfants au car, les autres partent aussitôt à sa recherche. Mylène prend une direction différente, s'aventurant donc seule dans la forêt. Au bout d'une demi-heure, les forces de l'ordre sont alertées. Un impressionnant dispositif est mis en place et l'équipe du capitaine Dupuis se déploie dans la forêt avec une redoutable efficacité. Et puis Emma réapparaît.
    Le soulagement de ses parents arrivés sur place, Camille et Patrick, est à la hauteur de l'angoisse qu'ils ont éprouvée. Visiblement, il y a eu plus de peur que de mal pour la petite. Pourtant, la battue doit continuer avant la tombée de la nuit, car cette fois, c'est Mylène qui ne revient pas. Camille a retrouvé sa fille. En vérité, elle ne le sait pas encore, pour elle, le cauchemar ne fait que commencer.

     

    Editeur : Belfond (13/10/ 2016)
    Collection : thriller/policier
    Langue : Français
    ISBN-10 : 2266278339
    ISBN-13 : 978-2266278331
    Prix broché : 13,99€ Poche : 7,80 €
    Disponible en e-book

     

     

    Un résumé prometteur et une couverture tentante et intrigante, donc go pour cette LC à plusieurs avec  Marie et Anne.

    Et hop plongeon assuré dans une intrigue addictive, des les premiers chapitres je suis happée par cette histoire qui part sur sur plusieurs fronts.

    C'est l'aventure de Camille, de Patrick et d' Etienne, c'est celle d' Emma 5 ans et de Mylène. Une histoire assez banale de couple, de jeune femme qui se cherche, d'amant qui ne veut pas trop s'engager, d'une gamine de 5 ans au comportement capricieux et de Mylene l'institutrice insignifiante et de sa  disparition.

    Des les premiers chapitres des questions : la relation Emma Mylène est-elle naturelle ? Pourquoi cette gamine n’obéit-elle pas à ce qu'on lui dit de faire ? Pourquoi cette animosité envers sa maitresse ? simple caprice d'une enfant de 5 ans rebelle à l'autorité ? Une très inquiétante propension à la manipulation est-elle possible à cet âge ?

    Très rapidement les liens entre les personnages se mettent en place , nous étonnent et quelques soupçons viennent nous titiller, bien qu'ils semblent effroyablement impensables.

    L'intrigue évolue de manière surprenante, prenant des chemins que l'on ne pouvait imaginer. Au prime  abord le lecteur se demande  pourquoi autant de digressions. Cependant le volet psychologique des personnages très développé est primordial pour comprendre toutes les  subtilités de cette intrigue.

    Le tout est angoissant, le contexte réaliste, Barbara  Abel  nous fait trembler pour Mylène qui s'avère être un des personnages clefs de cette aventure comme Etienne qui semblait n'avoir qu'un rôle secondaire.

    Nous plongeons dans une intrigue ahurissante dans laquelle certains protagonistes sont capables de comportements les plus immoraux afin de préserver leur confort familial et pas forcement ceux auxquels on pense.

    Alors que l'on compatit au destin tragique qui se profile, l'auteure avec des rebondissement inattendus nous laisse sans voix et la compassion se transforme en horreur, en dégout et indignation. Comment de tels comportements sont-ils possible alors que la vie d'une jeune femme est en jeu ? L'amour inconditionnel pour son  enfant, pour la cohésion familiale est-il justifiable ?

    C'est une histoire sombre et dérangeante, c'est l' histoire de deux enfants  miroir dont l’épilogue laisse i laisse un gout amer et suscite de nouveaux questionnements avec ce final et pas toutes les réponses. Qui vous fait dire sur ce que provoque en vous cette intrigue : Je ne sais pas.

    Il me faut avouer qu'aucun des personnages n'est sympathique et qu'il m'a été incapable de faire preuve d'empathie.

    Je ne connaissais pas cette auteure, et je suis conquise par son style d'écriture dynamique (ce qui vous rend accro) et la justesse de ses analyses sur les relations humaines, vous incite aux questionnement  sur des idées préconçues  : À cinq ans, on est innocent, dans tous les sens du terme  Est-ce une certitude ? Je ne sais pas !

     

     

     

     avec Anne et Marie

     

     Extraits citations

     

     

     "Les betes sauvages sont attrayantes que lorsqu'elles sont inoffensives, tenues à l'ecart derrière des barreaux

     Etienne est loin d'être inoffensif, elle l'a bien compris"

     

    "ne pas savoir engendre tous les possibles"

     

    "un beau jour elle se réveillent avec l'envie impérieuse de retrouver une liberté en toc "

     

    " ces mères modèles qui pendant de années se sont évertuées à entrer dans un moule stéréotypé-celui de la femme comblée à la tête d'une tribu"

     

    "elle se sent réduit à tenir le rôle qu'on attend d'elle, comme deux peaux dans lesquelles elle se glisse en alternance"

     

    © B.Abel

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    4 commentaires
  • Le saut de l'ange LC    Nuit noire et pluvieuse sur le New Hampshire : sur la route, une voiture fait une violente embardée. Au volant, une femme qui ne se souvient de rien, sauf d’une chose : Vero, sa fille, qui était avec elle, a disparu. Tout est immédiatement mis en œuvre pour la retrouver, en vain… Jusqu’à ce que Thomas, le mari de Nicole, dévoile que sa femme a perdu la raison : l’enfant n’a jamais existé ! Pourtant, il y avait une autre personne avec elle dans la voiture lors de l’accident, les recherches de la police l’ont confirmé. Alors, qui était-ce ? Qu’est-elle devenue ? Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ?
    La nouvelle enquête du sergent Wyatt Foster et de Tessa Leoni impose une fois de plus Lisa Gardner, grand Prix des lectrices de Elle pour La Maison d’à côté, comme l’un des maîtres du thriller psychologique. En tête sur la liste des best-sellers du New York Times, Le saut de l’ange ne laissera aucun lecteur indemne.

     

    • Editeur : Albin Michel  (4/01/2017)
    • Collection : Polar Thriller
    • Langue : Français
    • ISBN-10: 2226319271
    • ISBN-13: 978-2226319272
    • Prix Broché : 22,00
    • Prix Kindle: 14,99  
    • Commentaires clients Amazone :

       

     

    Et nous voilà reparties en trio pour une nouvelle LC, un nouveau roman de Lisa Gardner. Encore une fois une valeur sure dans la catégorie thriller psychologique.

    En premier lieu, l'auteure frappe fort, très fort dans les première pages. Elle nous plonge avec brio dans un contexte angoissant.

    Nikki victime d'un accident de voiture assure que sa fille Vero a disparu lors de l'accident dont elle a éte victime. Son mari assure qu'ils n'ont pas d'enfant.

    Très rapidement la relation entre le mari et notre protagoniste principale suscite de nombreuses questions.

    Qu'en est-il de cette relation qu'entretient le couple ? Nikki victime de plusieurs chute ayant provoqués de nombreuses commotions  cérébrales semble très perturbée vivant dans un monde parallèle dans lequel existe Vero. est-elle victime de violences conjugales ?

    Nous voilà embarqués dans une intrigue racontée à deux voix, le style parfait de note auteure. Donc nous partageons les événements, les émotions, les peurs de Nikki qui au fur et à mesure nous dévoile un e part de vérité et de l'autre l'enquête menée par Wyatt et Tessa, personnages récurrents de notre auteure déjà rencontrés dans Famille Parfaite. Nous y croisons même DD Waren.

    le talent de Lisa Gardner est incontestable, c'est voile après voile que les pans de l'intrigue tombent en lambeaux pour nous laisser d'abord entrevoir un soupçon de lumière.

    J'avoue avoir eu de nombreux doutes sur le lien Nikki/ Vero, mais l'auteure ouvre une porte et en referme une autre, rendant cette aventure particulièrement addictive.

    En effet, j'ai eu beaucoup de mal à lâcher l'affaire et si je n'avais pas travaillé le lendemain matin je crois bien que j'en serais venue à bout en une nuit.

    les chapitres avec les évènements racontés par Nikki sont complexes, déroutants et stressants, cependant ils  vous tiennent en haleine et suscitent beaucoup d'émotions et d'empathie envers le personnage central du roman, même si parfois elle nous semble complètement démente.

    Une fois encore, une femme au passé trouble et douloureux est l’héroïne de notre auteure. Les femmes pour Lisa Gardner tiennent toujours une place privilégiées dans ses romans avec nos enquêtrices et  leurs propres vécus personnels.

    Ici donc nous retrouvons Tessa et l'auteure nous renvoi à son histoire perso, le meurtre de son mari des années auparavant, c'est pourquoi, il vaut mieux lire les tomes dans l'ordre même si cela ne nuit pas à la compréhension de cette affaire qui peut toutefois se lire indépendamment.

     je me suis posé mille questions tout bout de l'aventure, dont celle-ci :  Qui sont vraiment Nicole et son mari ?

    Pourquoi passent-ils leur temps à changer de ville ?

    Que s'est-il passé lors de l'accident ? Nikki en est-elle vraiment responsable ?

    Un plongeon très déconcertant dans un sombre univers que Nikki s'est efforcée pendant si longtemps d'occulter et des rebondissements qui laissent le lecteur abasourdi ce qui lui permet d'être indulgent certaines longueurs et approches assez alambiquées.

    Le final est moyennement une surprise, et le tout assez plaisant à lire.

    Le lecteur appréciera les rebondissements et les thèmes associés sur la violence conjugale, la maltraitance d'enfants, l'histoire d'amour et d'espoir.

    Pour moi un agréable moment de lecture malgré quelques chapitres complexes.

     

     

    Extraits citations

     

    "-Il n'y a pas d'amis dans la maison de poupée. On survit. On endure.On ne se fait pas d'amies"

     

    "Qu'es-tu ?  je demande. Le fantôme de mon enfance ? Ma mauvaise conscience ?"

     

    "Le bonheur est un talent qui s'acquiert avec  et moi, j'avais du mal à apprendre."

     

    "Ça me va bien me dis-je on a l'aspect qu'on mérite"

     

     

     

     

    Marie, Abby et Pat.

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    4 commentaires
  •  

     

     

     

     

      Des les premiers meurtres, épouvantables et déroutant, Camille Verhoeven comprend que cette affaire ne ressemblera à aucune autre. Et il a raison. D'autres crimes se révèlent, horribles, gratuits... La presse, le juge, le préfet se déchaînent bientôt contre la "méthode Verhaeren". Policier atypique, le commandant Verhoeven ne craint pas les affaires hors normes, mais celle-ci va le laisser totalement seul face à un assassin qui semble avoir tout prévu. Jusque dans le moindre détail. Jusqu'à la vie même de Camille qui n'échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser, dans les règles de l'art...s premier meurtre, épouvantable et  déroutant, Camille Verhoeven comprend que cette

    affaire ne ressemblera à aucune autre. Et il a raison. D'autres crimes se révèlent, horribles, gratuits... La presse, le juge, le préfet se déchaînent bientôt contre la "méthode Verhaeren". Policier atypique, le commandant Verhoeven ne craint pas les affaires hors normes, mais celle-ci va le laisser totalement seul face à un assassin qui semble avoir tout prévu. Jusque dans le moindre détail. Jusqu'à la vie même de Camille qui n'échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser, dans les règles de l'art...

     

    Edition: Le Livre de Poche
    Pages : 416 pages
    Tome : 1
    Prix : 7,60€
    Date de sortie : 9 Juin 2010
    Genre / Public : Thriller / Policier

     

    Après un coup de cœur pour Alex et la découverte de l'auteur , j'avais en tête de me lancer dans la trilogie (en réalité 4 tomes, depuis). De fil en aiguille, je ne l'ai pas fait, c'est pourquoi j'ai aussitôt accepté de participer à cette LC avec Marie.

    Nous retrouvons ici l’équipe du commandant Camille Verhoeven. J'avoue que j'ai avancé à petits pas, pour plusieurs raisons. D'abord à cause de la violence à la limite de l'insoutenable avec des descriptions des meurtres très gore, (âmes sensibles s'abstenir) et au fil des pages une appréhension sans cesse croissante sur l'issue (suppositions suite à ma lecture d' Alex qui est le deuxième tome de la saga Verhoeven ) que Pierre Lemaitre avait bien pu nous concocter, celle-ci touchant la femme de Camille.

    J'ai tremblé, peinant devant l'approche époustouflante et déroutante, l’auteur ne nous épargnant rien avec des meurtres décrits avec une précision chirurgicale me perturbant et me dérangeant.

     Je me serais bien contentée par moments d'allusions et de moins de détails, pour souffler un peu, plus intéressée que je suis par l’approche psychologique du serial-killer, que par le compte rendu méthodique et assez répétitif de scènes de crime. Chacun sa tasse de thé.

    Il nous faut parvenir à la moitié du roman pour le rencontrer et espérer enfin comprendre ses motivations qui sont pour moi toutefois restées assez floues.

    L'intrigue devient intéressante et rythmée dès l'instant où elle devient plus personnelle dans cette relation entre l'assassin et Camille et le résultat est parfaitement soigné, encore violent et dérangeant.

    La révélation du coupable n'en est pas une, ce qui ne semble pas être l’intérêt majeur. Mais la surprise que suscite  la construction de l'intrigue, assez originale, est de taille. Il fallait y songer et nous plonger dans des romans policiers et de certaines scènes que notre copycat se plait à reproduire, à vrai dire je me demande si tout ceci peut passer pour crédible.

    Une chose est certaine, l'auteur gère ce polar d'une main de maitre, nous plonge dans une ambiance angoissante, oppressante et terriblement sombre.

    L'équipe  d'enquêteurs est attachante et touchante, ces protagonistes sont tous très particuliers et loin des clichés de policiers décrits traditionnellement dans les polars. Lemaitre fait dans l'originalité et le travail soigné.

    Cependant, j'ai le regret d'avoir lu Alex avant celui-ci et l'effet de surprise n'en est pas une.(Je connaissais l'issue et donc ma vision de cette intrigue s'en est trouvée faussée.  Pour ceux qui commencent par ce premier tome la fin laisse supposer une suite, personnellement elle me perturbe me laissant avec des sentiments ambivalents et un avis assez mitigé.

    Après le coup de cœur donc pour Alex, je suis assez déçue par ce tome, malgré toutes les qualités de construction et le talent de l'auteur. La raison en est qu'il faut absolument commencer par celui-ci meme si de l'avis de nombreux lecteurs, les tomes peuvent se lire indépendamment sans que cela nuise à l'histoire, parce que c'est totalement faux,on ne peut pas lire ce premier opus après les autres puisque la fin de cette intrigue va être évoqué dans le tome suivant.

    Cependant je suis tentée de lire les autres  en LC avec ma copine Gaelle.

     

     

    Avec Gaelle et Marie

     

    Extraits, citations

     

    "il n'y a pas de stratégie face à la cruauté"

    P.Lemaitre

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique