• Un bon parti : Défi octobre

    Un bon parti : Défi octobreLa tension est palpable chez toutes les mères de Cincinnati : Chip Bingley, beau médecin, célèbre participant d'une émission de téléréalité, vient de s'installer en ville et... c'est un cœur à prendre. Elizabeth, de passage pour aider sa mère après l'accident de son père, se fiche bien de tous cette agitation, d'autant que Chip est toujours accompagné de son insupportable et suffisant collègue, Fitzwilliam Darcy. Elle tente de redresser les finances familiales en dépit d'une mère qui utilise le shopping en ligne comme psychothérapie et de ses trois sœurs qui vivent encore au crochet de leurs parents dans une maison qui part à vau-l'eau. Mais elle doit aussi veiller sur son père, qui préférerait s'enfiler un bon steak plutôt que de respecter les recommandations du médecin, et sur sa sœur Jane, en train de succomber au charme, ennuyeux mais certain, de Chip.

     

     Editeur :  Presse de la Cité
    Genre: Littérature 
    Date de sortie: 1/03/2018
    Prix du livre papier :  Broché : 21,00€
    Version numérique:  14,99€
    Nombre de pages: 552

     

     

     Un bon parti : Défi octobreUne couverture accrocheuse, un peu trompeuse aussi. Enfin moi, j'y ai vu une soubrette à la recherche d'un bon parti. Que neni !

    Pour le reste, le fait que l'auteure est décidée de revisiter Orgueil et Préjugés à la sauce contemporaine a aussi joué sur mon envie de découvrir ce roman.

    je n'ai pas été déçue contrairement à l'avis de nombreuses lectrices comme je constate en lisant, ma lecture terminée, quelques avis sur Babelio.

    Cette approche est totalement délirante et pleine d'humour. Les personnages sont très caricaturaux, mais  l'on s'y attache. 5 filles entre 40 et 23 ans toutes aussi déjantées, les unes que les autres. Une mère de famille à coté de la plaque, un père qui laisse tout couler et si les 2 années travaillent, les autres vivent au crochet  de leurs parents dont les finances commencent à décliner.

    Mais pour Mme Bennet, cette Cinccinatienne issue de la classe sociale huppée, une seule chose compte, le statut social et ce quoi qu'il en compte. Ses projets, ses rêves : voir mariées ces filles à un bon parti !

    Au fur et à mesure que l'on avance dans le récit, on s'éloigne du roman culte de Jane Austen. Jane et Liz sont des femmes modernes, aux mœurs libérales.  Toutefois, elles ont beau s'en défendre, elles aspirent à vivre une relation durable. 

    Toutefois sa relation moderne  "plan cul hostile" est un peu alambiquée. Difficile de croire en ce genre de possibilité et de l'évolution vers laquelle tend l'auteure. Et que dire de la relation Jane/Chip ? 

    De nombreuses scènes frisent le burlesque, mais j'avoue avoir souri devant la cascade d’événements qui vont perturber notre très chère Mme Bennet ! Un personnage  d'une grande intolérance  à la limite du mépris et du racisme. Elle est bien pire que son homonyme dans le très célèbre roman dont l'auteure s'inspire. Et pourtant, j'ai beaucoup aimé ce personnage malgré ses idées rétrogrades.

    Les protagonistes sont toutefois peu visualisables. Cela m'a un peu manqué de me projeter  à partir descriptifs de l'auteure

    Curtis Sittenfeld, réinvente Orgueils et Préjugés et je comprend que les fans ne vont pas adhérer du tout à son interprétation, plutôt satyrique. 

    Désir d'enfant, mariage hors milieu social, fréquentation de jeunes hommes de couleur, la transexaulité , la télé-réalité, nombreux thèmes traitées par l'auteure dans cette approche très peu conventionnelle du roman culte de Jane Austeen !  Une manière de se réapproprier le roman pour en faire une histoire contemporaine.

    Personnellement, après avoir eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, j'ai apprécié ma lecture et trouvé l'intrigue originale.  Après tout il suffit d'oublier que Jane Austen en est l'inspiratrice et on plonge dans un roman contemporain qui tient relativement bien la route. L'auteure y explore la difficulté, contemporaine, des relations sociales et de celle de trouver l'âme sœur. Pour cela tout est envisageable. Sites de rencontres, Télé-réalité avec Elligible, l'équivalent Américain de  notre Bachelor !

    La plume de l'auteure est fluide et plaisante. Ses personnages, certes caricaturaux , sont drôles et attachants. Un bon moment de lecture et mon défi du mois d'Octobre validé. La règle un roman dont le titre comporte 10 lettres ou 10 mots ou avec un 10 dans le titre.

     

    Un bon parti : Défi octobre

      

     

    Un bon parti : Défi octobre

     

     

     

    Extraits citations

     

     

    " Liz avait le sentiment d'être une étudiante  en plein mode d'observation des mœurs d'un autre pays. Pourtant, même si elle n'était pas proche de sa mère, elle n'éprouvait pas à son égard autant de rancœurs que certaines de ses amies envers les leurs"

     

    "- il s'agit peut être d'une illusion due à la sécrétion d'ocytocine pendant le rapport sexuel, mais j'ai l'impression d'être amoureux de toi. Tu n'es ni jolie, ni  aussi drôle que tu l'imagines. Tu est une droguée du ragot qui veut faire passer ça pour un intérêt anthropologique envers la condition humaine. Quant à ta famille,elle est lamentable. C'est un défi au bon sens, mais tu m’obsèdes. Il est temps de renoncer au prétexte ridicule du plan cul hostile et de reconnaître qu'on est ensemble" 

     

    "- il est d'usage de croire que s'occuper d'un autre, ou laisser un autre s’occuper de soi, c'est à l'opposé du féminisme. Je ne suis pas d'accord. Se consacrer à quelqu'un, pour peu , qu'il se consacre à vous, n'a rien de honteux"

     

    "- C'est étrange... Si ton père n'avait pas eu un infarctus, Jane et toi ne seraient jamais venues à Cincinnati cet été, Willie ne vous aurait pas rendu visite et je ne l'aurais pas rencontré. Le rôle du hasard dans nos vies me laisse parfois pantoise."

     

    "Vous êtes 5, reprit Mme Bennet, secouée par une nouvelle crise de larmes. Comment se fait-il qu'aucune n'ait réussi à trouver un homme riche, normal et sympathique ?"

     

     

    © C. Sittenfeld


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Octobre à 13:05
    LADY MARIANNE

    ça m'a l'air bien comme roman- tu en parle très bien -
    tu es un excellent critique- bravo-
    bisous-

    2
    Gaelle GUITTON
    Vendredi 19 Octobre à 18:35
    J’ai lu le roman origine que j’ai beaucoup aimé. A savoir si je me lancerais dans un remake. Un peu peur d’être déçue ou de chercher des similitudes. Après ton avis donne envie
    3
    Lundi 22 Octobre à 19:06

    belle critique ! bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :