•  

     

    Calendar Girl Oct/Nov/Décembre :LC

    Octobre

    Mia est de retour à Malibu, la ville où elle a choisi de vivre. Sa dette est payée et son ex n’est plus une menace. Finie la vie d’escort. Son nouveau job ? Bosser à la télévision pour le Docteur Hoffman, célèbre médecin qui anime une émission. Il voudrait confier une rubrique à Mia : Vivre en beauté. Dans cette ville où tout est faux où la plupart des filles sont des poupées Barbie siliconées, Mia va devoir trouver de belles personnes, des gens simples mais qui, par de modestes actions, rendent le monde autour d’eux plus agréable. En réalité elle trouvera bien plus, pour elle et pour l’homme qu’elle aime.

     

    Novembre

    Quand Pretty Woman rencontre Sex And The City...Découvrez la suite des aventures de Mia.

     

    Décembre

    Je ne savais pas à quoi m’attendre quand les producteurs du Dr Hoffman m’ont envoyée dans les montagnes blanches immaculées d’Aspen, au Colorado. Comme cette ville est connue pour être un havre de paix pour les supers riches Américains, je savais que ce désert allait être la sortie de mon parcours. Le travail a été assigné dans des circonstances inhabituelles, un homme anonyme a payé un lourd tribut pour persuader les producteurs de m’engager. Dans ma parka et mes bottes UGG, j’ai quitté la chaleur de Californie pour me retrouver en plein hiver.

     

    Editeur :  Hugo roman
    Genre:  New Romance
    Date de sortie: 2017
    Prix du livre papier : 9,95€ 
    Version numérique: 5,99€  

     

    Calendar Girl Oct/Nov/Décembre :LC

    Le mois d'Octobre voit Wess revenir meurtri par son enlèvement et sa séquestration. Mia au bout de 10 mois à courir les missions et " s'épanouir" auprès d'hommes merveilleux dans des relations sexuelles torrides (je suis ironique là) revient enfin à la maison pour chérir l'homme de sa vie.

    On reste abasourdi par l'amour que porte le jeune homme à une femme qui ne peut s'empêcher de mouiller sa petite culotte devant tous les hommes séduisants qu'elle a rencontrés au cours de sa carrière d'escort.

    Ce tome donc se devrait d'être émouvant, d'autant que Wess souffre de traumatismes sévères suite à son incarcération et vécu avec Gina des moments terribles. Pauvre Gina qui se retrouve face à une Mia bien peu empathique.

    Cependant ce n'est pas le cas, j'ai de plus en plus l'impression qu' Audrey Carlan ne sait que nous décrire des scènes de sexe et j'avoue que je commence à en avoir ma dose. Ce n'est pas que ça me dérange et je sais bien que je lis une romance érotique, mais j'ai de l'érotisme, on va dire, mais pour l'histoire c'est le néant.

     

     

     

     Eh voici Novembre avec l'aventure qui s'approche de la fin Mia se voit proposer un boulot pour lequel, elle excelle, quel talent !

    Oui je sais je suis à nouveau ironique.

    Wes souffre toujours de son traumatisme ce qui donne des scènes de sexe à n'en plus finir et  d'une redondance épuisante. 

    Que nous apporte ce tome ?

    Rien.

    A vrai dire je cherche le lien avec le résumé, et je ne trouve rien qui puisse le justifier. Un bel attrape nigaud.

     

     

     

    Ouf décembre est enfin là, pour mon plus grand plaisir, je n'en peux plus de cette saga, avec ses 120 pages grosso modo, avec la moitié de scènes de sexe et j'avoue les avoir sauté depuis novembre très allègrement, et l'autre moitié avec des explications sur les relations de Mia et ses ex, et du remplissage.

    Cependant cet opus nous offre une surprise de taille, enfin si on peut dire, car je l'ai vu arriver avec ses gros sabots Madame Audrey Carlan, bon promis je spolierais pas.

    Je me suis tellement ennuyée dans ces 3 derniers tomes que je ne trouve rien à dire.

    Ma biome Gaelle m'a dit que j'allais rire, euh non je n'ai pas ri, n'ayant rien trouvé de drôle, quoique j'imagine qu'elle ne parlait pas d'humour au sens propre du terme. Je suis  surtout soulagée d'être arrivée au terme d'une saga très commerciale à mon sens.

    L'idée de départ était sympa, mais à vrai dire le personnage de Mia ne m'a pas convaincue. Ses aventures dans certains mois étaient pas mal, mais le comportement de l’héroïne plutôt  curieux. La nana qui mouille sa culotte et cède à ses clients, mais ne se prostitue pas, attention à la nuance, je la trouve très chaudasse,avec des justificatifs assez alambiqués. Je n'arrive pas à adhérer  à sa romance avec Wes. Ces relations familiales devraient être touchantes, après tout ce après quoi elle aspirait ?

    Nous avons donc le Happy end attendu mais non, même ce tome révélation m'a pris la tête.

    J'avoue que si je n'avais pas entrepris cette saga,(série phénomène, fun, sexy et insolente ) en LC avec binôme j'aurais jette l’éponge depuis longtemps. Donc 15 millions de Lecteurs se dit-il Ok mais combien de perdus en cours de route, devant la pauvreté littéraire, et les faiblesses de l'intrigue De la romance érotique Ok, mais une romance surtout c'est du moins ce que j'en attend. On a critiqué E.L James mais Audrey Carlan la bat à plates coutures

    Si l'on ne peut féliciter l'auteur  pour son talent d'auteur, on peut le faire au moins pour son audace, offrir un saga  en 12 tomes aux lecteurs, les intriguant de mois en mois. Une belle réussite commerciale plutôt que littéraire car vraiment, on trouve bien mieux dans le genre. 

     

     

     

     

     

    Avec Gaëlle

     

     Note globale de la saga en étant très indulgente

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Les saisons du bonheur Bookclub Cercle BelfondAvec sa plume incomparable, Belva Plain tisse l'histoire d'une famille et d'un amour qui puise sa force tout au long du XXe siècle, malgré les épreuves et les déceptions. Un roman inoubliable, par la reine de la saga.

     Bien décidé à être acteur de son destin, Adam Arnring quitte son New York natal, son père immigré juif allemand et ses deux frères pour tenter l'aventure vers l'Ouest. Direction la Californie et le bleu infini du Pacifique.

     Son voyage n'ira pourtant pas plus loin que Chattahoochee, petite bourgade à la frontière texane. Adam a croisé le regard d'Emma, c'est donc là que son coeur a choisi de poser ses bagages. Héritière d'un grand magasin, couvée par une tante acariâtre, la belle jeune femme est totalement inaccessible à un homme sans le sou tel que lui. Mais, dans l'Amérique de 1900, l'audace est la clé de tous les succès, et le fougueux New-Yorkais n'en manque pas...

    Une famille unie, des affaires florissantes, la vie pourrait être parfaite. Pourtant Adam sent parfois monter en lui des vagues d'amertume : comment protéger les siens des aléas de l'Histoire et de la vie ? Comment préserver son couple quand la tentation se présente sous les traits de Blanche, sa belle-soeur ? Et que vaut sa réussite sociale quand son propre frère a juré sa perte ?

    Editeur :  Belfond
    Genre: Romance contemporaine, Saga familiale
    Date de sortie: 19/10/2017 (Reedition)
    Prix du livre papier : Broché  21,50€  
    Version numérique: 14,99€ 
    ISBN: 2714454003

     

     

    Les saisons du bonheur Bookclub Cercle Belfond

    C'est avec plaisir que je me suis lancée dans cette lecture proposée pour le book-club par  Carine Verschaeve du Cercle Belfond. La première édition de ce roman date de 2006 et Le Cercle Belfond le re-presente au public dans un nouveau format avec une couverture bien plus attractive.

    Très vite le lecteur est happé par cette saga familiale en suivant durant tout un siècle, de 1900 à nos jours, Adam et Emma les héros de cette aventure.  

    Belva Plain brosse le portrait d'une Amérique de tous les espoirs, réussite sociale, familiale à travers les événements marquants d'un contexte historique qu'elle tisse en toile de fond. Nous assistons donc à la révolution industrielle, le développement économique, le krash boursier de 1929, les guerres mondiales, l'évolution de la société, la place de la femme.Tous ces événements historiques vont faire évoluer la personnalité de nos personnages. 

    L'auteure  prône  dans son récit les valeurs familiales, l'amitié indéfectible qui lie certains personnages entre eux, la valeur du travail et l'amour bien sur.

    Comme dans la réalité quotidienne la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Les protagonistes prennent vie sous la plume fluide et plaisante de Belva Plain.  L'auteure nous offre un kyrielle de personnages en quête de bonheur, qui traverse donc des drames, des déceptions, se heurtent à la jalousie et la haine des autres. Et malgré ces tempêtes, tombent et se relèvent. Le lecteur est séduit par ces acteurs combatifs et passionnés, s'attache à cette famille et s’émeut avec elle quand les catastrophes viennent bouleverser leurs vies bien réglée, et leur bonheur qui semble si fragile parfois.

    Nous suivons donc les personnages sur une longue période de leur vie, nous permettant de les voir évoluer, gagner en maturité, suivant les aléas de la vie, les bons comme les mauvais.

    L'auteur s'attache à la relation fraternelle complexe qui lie Adam et Léo, à l'importance de nos choix de vie et parfois à certains regrets. L'épilogue en est touchant.   

    De cette histoire tourmentée, il nous faut retenir que rien n’est jamais joué d’avance, qu’il faut se battre, toujours, pour que triomphent l’amour, le bonheur et la liberté.

     Belva Plain nous dépeint une belle fresque romanesque et historique, touchante et émouvante avec la puissance de l'amour qui permet de gagner toutes les batailles et briser les murs bétonnés des conventions sociales.  Le lecteur s'attache aux personnages principaux, mais aux autres aussi, car aucun d'eux n'est traité superficiellement.Que se soit Emma,la jeune rebelle à la forte personnalité à qui personne n'imposera quoi que se soit, qui se battra pour le vote des femmes, son indépendance, pour épouser celui qu'elle aime, Blanche, la talentueuse couturière, Adam si charismatique, travailleur, à la belle âme, les enfants, Sabine la tante acariâtre...,aucun protagoniste ne laisse indifférent.  

    C'est une saga addictive, sans vraiment des rebondissants fracassants, touchante et émouvante, un livre de vie qui vous fait du bien, une sorte de livre doudou duquel vous ressortez avec une sensation de bien-être. 

    Une belle couverture donc pour cette nouvelle édition, j’émettrais juste deux petits bémols : Le résumé en dévoile trop à mon goût sur les  événements  qui vont marquer cette dynastie, et j'aurais aimé en savoir davantage sur Léo surtout quand  on découvre l'épilogue.

    C'est donc une belle découverte de cette auteure et je viens de découvrir dans ma PAL, un autre livre de Belva Plain : A l'aube l'espoir se lève aussi, donc ma prochaine lecture de cet auteure.

     

    Les saisons du bonheur Bookclub Cercle Belfond

     

     

    Avec Gaëlle et les membres du

     

     

     Extraits citations

     

    "Avoir des enfants et les aimer était à la portée du premier venu. Mais les élever correctement et assurer  leur avenir était autre chose"

     

    " Incroyable comme un peu d'argent et deux doigts de prestige pouvaient changer les mentalistes"

     

    "quand on se retourne ou qu'on fait halte un instant pour regarder le chemin parcouru lors d'un voyage comme sur un chemin de vie, on peut identifier le carrefour, dater le moment clef où la route s'es brusquement mise à bifurquer en engrainant à son insu le voyageur dans une direction inattendue"

     

    " Chattahoochee... Ca sonnait comme un monde nouveau"

     

    "Mais quand l'envie d'ailleurs ne vous tiens, elle ne vous lâche plus"

     

    © B. Plain

     

     

     


    3 commentaires
  •  

    la princesse Elodie De Zebrazur et Augustin le chien qui faisait n'importe quoi..

     

    Elodie de Zèbrazur est une princesse. Augustin est un chien. Elodie aime beaucoup Augustin. Mais Augustin fait n'importe quoi, vraiment n'importe quoi. Et lorsqu'on fait n'importe quoi il arrive des tas d'ennuis. Que va-t-il se passer? Tu le sauras peut-être en ouvrant ce livre. En écoutant la musique des phrases, en écoutant le bruit des vagues, en écoutant le souffle du vent et le chant des coquillages tu découvriras une infinité de choses merveilleuses et inattendues... (album pour tous les enfants à partir de 3 ans jusqu'à 117 ans). 

     

    Editeur :  Book on Demand
    Genre: jeunesse illustrée
    Date de sortie: 07/11/2017
    Prix du livre papier : 8,00€ 
    ISBN: 2322086134 

     

     

    la princesse Elodie De Zebrazur et Augustin le chien qui faisait n'importe quoi..Tout d'abord un grand merci à l'auteur Pierre Thiry pour ce SP. Je voyais bien ce livre passer avec des chroniques sympas. Mais j'avoue que je ne m'y suis pas penché plus que ça. Pourtant l'auteur avait  su me séduire avec sa plume magique dans Sansonnets, un cygne à l'envers, Cent sonnets pour vous réconcilier avec la poésie, une poésie plus moderne. J'ai toujours dans ma PAL, Le mystère du pont Gustave Flaubert, encore une oeuvre dans un style diffèrent, que je vais lire très bientôt.

    Pierre Thiry est donc un auteur créatif, qui ne reste pas figé dans un genre et un style comme d'autres auteurs qui pour finir ont du mal à se renouveler parfois et qui nous ennuient au fil d temps.

    Non, Pierre Thiry se plait à nous surprendre et cette fois-ci se sera pour le plus grand bonheur des enfants et le notre aussi.

    Cette courte histoire les séduira, puisqu'elle transporte déjà, les adultes ayant conservé leur âme d'enfant, dans un univers plein de fantaisie. On retrouve la plume poétique de l'auteur dans un style adapté à enfants en cours d'apprentissage de lecture. Les personnages,dont tout particulièrement, Augustin, ce chien qui fait n'importe quoi, vont plaire forcement au jeune public auquel il s'adresse, l’entraînant dans des aventures amusantes, irréelles et empreintes de féerie. Un monde que nos petites princesses adorent et qui plaira même aux garçons.

    J'ai donc passé quelques minutes de pur bonheur avec ce conte, souriant en imaginant ma petite fille de 6 ans m'en faire la lecture, la voyant secouer la tête et commentant les bêtises d' Augustin, plus particulièrement quand il aboie aux cailloux.

    J'ai aimé la sonorité des phrases répétées à dessein, se transformant en douce musique, et cette petite interrogation finale : parfois ne vaut-il pas mieux rêver d'un petit monde enchanté dans lequel les princesses se bercent au son des vagues en surveillant un chien qui fait n'importe quoi ?

    Merci encore Pierre Thiry pour ce cadeau, un livre au format léger et pratique, et bravo aux illustrateurs, Samar et Hani pour cette belle mise en page mêlant les images en noir et blanc aux colorés. Une belle combinaison coté graphisme qui se marie très bien avec la police du texte.

    Un premier tome d'une série, ais-je entendu ?

    Mais pas que Mr Thiry, un autre livre en cours m'avez vous dit peut-être dispo au Salon du Livre Paris, je suis intriguée.  

    la princesse Elodie De Zebrazur et Augustin le chien qui faisait n'importe quoi..

     


    1 commentaire
  •  

     Déjouer le système :  Tome 1 A n'importe quel prixLorsque Mia Strong, une populaire bloggeuse Californienne de jeux vidéo vend aux enchères sa virginité en ligne, elle sait qu'elle va faire des vagues. Mais ce qu'elle ne fera pas, c'est une rencontre amoureuse. Ses règles sont gravées dans la pierre : Une nuit. Aucun autre contact. C'est un geste désespéré, mais c'est la seule façon pour elle d'aller à la faculté de médecine et de payer les factures d'hôpital de sa mère qui s'accumulent.

    Adam Drake, l'énigmatique gagnant de l'enchère, est un prodige de l'informatique qui a gagné ses premiers millions à dix-sept ans. Maintenant, dans la vingtaine, il est sexy, motivé et – en tant que PDG de sa propre société de jeux en Californie – il a l'habitude de fixer les règles. Avant que Mia comprenne ce qui se passe, il trouve la faille dans les règles de sa vente aux enchères. Chaque clause qu'elle a instaurée pour protéger son cœur se retrouve jetée aux orties. Elle ne sait pas s'il se joue d'elle... ou s'il joue pour de bon. 

     

    Editeur :  Silver Griffon Associates
    Genre: Romance érotique
    Date de sortie: 22/08/2016
    Prix du livre papier : Broché 15,81€ 
    Version numérique: gratuit en ce moment 
    ISBN: 1940951259

     

     

      Déjouer le système :  Tome 1 A n'importe quel prix

    J'avais besoin de légèreté après avoir lu Bakhita et m'être plongée dans livre itinérant Jamais sans mes sœurs, 2 biographies fortes, 2 histoires de vie douloureuses. 

    Donc quoi de mieux qu'une romance ? Et peut-on refuser une proposition de  lecture ebook gratuite ? Non bien sur. 

    L'intrigue n'est pas particulièrement nouvelle et j'avoue que l'on retrouve certaines scènes assez ressemblantes à certaines de 50 nuances de Grey. Cependant le style et l'intrigue sont tout autre et les personnages particulièrement attachants et charismatiques. Ils sont particulièrement bien construits et, même si l’évolution de l'histoire est sans surprise, le lecteur se laisse prendre émotionnellement  et entraîner dans cette belle romance.

    J'ai rencontré, par moments, quelques difficultés avec le vocabulaire, me laissant supposer des traductions un peu trop  à la lettre ce qui parfois nuit à la fluidité de l'ensemble. Cependant majoritairement le style est plaisant, les  quelques scènes érotiques romantiques, la plume est belle, captivante et envoûtante. 

    Cette romance est très addictive et m'a coûté quelques heures de sommeil, ayant du mal à quitter les personnages.

    Adam est une sorte de Christian Grey, le coté maso en moins, avec un passé douloureux dont l'auteure nous révèle une partie, mais je pressens que tout le voile n'est pas encore levé. Son comportement envers Mia est déconcertant mais l'on en suspecte vite les raisons qui se confirmeront avec le coup de théâtre et des révélations  qui bien qu'attendues vont quand  même nous surprendre et nous émouvoir, nous attachant davantage à Adam.

    Quand à Mia, elle ne ressemble pas à toutes ces héroïnes pleurnichardes ( bon elle pleure aussi parfois) qui soufflent le chaud et le froid, malgré ces hésitations et ses doutes. C'est une battante très attachante. Son idée de vendre sa virginité au plus offrant est un concept qui pourrait passer pour de la prostitution, sauf que Brenna Aubrey nous vend une autre histoire avec son introduction Manifeste d'une vierge expliquant la valeur d'une vierge à travers les cultures et le temps. Bien sur Mia cède sa virginité pour de l'argent, mais même si s'est immoral, on l'en excuse tant son personnalité est touchante. Ses interactions avec les protagonistes secondaires FallenOne, et surtout son ami de toujours Heath sont bien développées psychologiquement. 

    L'auteure aborde donc un sujet sensible, (la virginité à qui l'offre-t-on?) nous entraîne dans un univers différent de ceux traités dans les romances, la musique, les PDG milliardaires, les bad-boys,ici c'est le monde des jeux vidéos et des geeks. Mais c'est aussi celui d'un passé douloureux, des traumatismes psychologiques jouant sur la vision des hommes, et affectant la confiance que notre héroïne peut avoir en eux.

    J'ai craqué pour ces personnages, avec chacun ses propres démons, ses cicatrices, 2 personnages persuadés de pouvoir tout contrôler mais la vie réserve bien des surprises. 

    Une fin sans réelle surprise, mais belle et touchante qui donne très envie maintenant de connaitre la suite des aventures d' Adam et Mia. Le seul hic qui m'inquiète un peu, est le nombre de tomes de cette saga : 5. Je crains que cela ne nuise sur la longueur à la qualité de l'histoire et que je doive attendre un peu trop longtemps pour en connaitre l'issue finale qui ne sera pas une surprise évidement.

    J'espère que cet avis séduira ma binôme et qu'elle me suivra sur cette saga.

     

     

     Déjouer le système :  Tome 1 A n'importe quel prix

     

     

    Extraits citations

     

    "et peut être qu'un jour , au bout du chemin je serais finalement capable d'ouvrir mon coeur à quelqu'un, une fois qu'il aurait guéri"

     

    "Chaque homme célibataire que tu regagneras le reste de ta vie sera comparé à lui"

     

    "_ tu as clamé que tu reprenais le pouvoir qui avait été volé aux femmes pendant des siècles. Troue un moyen de lui reprendre le pouvoir"

     

    "une nuit dans ma vie ne me définit pas"

     

     "parce qu' Adam n'était pas celui qui était vide de l’intérieur c'était moi"

     

     " Il m'avait blessée. cette comédie avec Lindsay m'avait atteint et c'était ce qui  m'effrayait plus que tout. je lui avait donné le pouvoir de le faire"

    Aimer quelqu'un signifiait  lui donner le pouvoir de vous écraser, de mettre la partie la plus délicate, la plus tendre  de vous dans la paume des mains de quelqu’un d'autre"

     

    "et peut être qu'un jour,au bout du chemine, je serais finalement capable d'ouvrir mon cœur à quelqu’un, une fois qu'il aurait guéri" © 

     

    "je voulais que ma haine envers lui disparaisse pour être libre"

     

    © B.Aubrey

     


    1 commentaire
  •  

     Falling # 3 Elisabeth et # 3,5 Scott : LCElizabeth rêve de devenir une grande actrice et de conquérir Hollywood. Mais en attendant de connaître la gloire, elle travaille pour une petite agence, aux pratiques douteuses, qui l'envoie animer des fêtes privées déguisée en clown. Jusqu'au jour où on lui propose de se faire passer, pendant une semaine, pour la secrétaire sexy d'un important homme d'affaires et le piéger devant ses collègues

     Editeur :  Prisma
    Genre: Romance érotique
    Date de sortie: 29/09/2016
    Prix du livre papier : Broché 16,95€ 
    Version numérique: 11,99€ 
    ISBN: 2810418810 

     

    Falling # 3 Elisabeth et # 3,5 Scott : LC

     

      Après des débuts chaotiques, Elizabeth et Scott ont enfin réussi à nouer une véritable relation amoureuse, rythmée d'étreintes brûlantes. Mais alors que le jeune couple savoure leurs premiers instants de complicité, Shane, l'ex boy-friend d'Eliza, vient frapper à la porte de la jeune femme, bien décidé à la reconquérir.

     Pour Eliza, c'est le choc : Shane fut son premier amour, mais aussi celui qui lui brisa le cœur. Un choc d'autant plus violent que Shane ne se présente pas seul devant la jeune femme : il est accompagné du père d'Eliza, que celle-ci n'a pas revu depuis qu'il l'a abandonnée, des années plus tôt. 

    Complètement bouleversée, Eliza n'a d'autre choix que d'affronter son passé pour faire le point sur ses sentiments. Quant à Scott, il comprend rapidement qu'il va devoir se battre s'il veut sauver son couple et rester auprès de celle qu'il aime d'un amour passionné.

     

     Editeur :  Prisma
    Genre: Romance érotique
    Date de sortie: 08/06/2017
    Prix du livre papier : Broché 16,95€ 
    Version numérique: 11,99€ 
    ISBN: 2810421374 

     

     

     Falling # 3 Elisabeth et # 3,5 Scott : LC

    J'avoue que dans la première partie je me suis dit : enfin une aventure originale et un couple attachant et sympathique. 

    Mais l’intérêt c'est un peu émoussé assez rapidemment.

     L' auteure n'est pas très régulière dans  son écriture, cela en devient parfois ennuyeux quand  c'est redondant et qu'elle nous répète au fil des pages  certains événements sous un autre angle. De plus elle préfère se concentrer sur des scènes de sexe que de développer les personnalistes de ses protagonistes.

    Bon j'avoue tout de même que ces 2 personnages sont ceux qui m'ont le plus séduits jusqu'alors malgré leur manière de souffler un peu trop le chaud et le froid et des situations si rocambolesques que cela n'est pas tees crédible.

    J.S Cooper place ses futurs personnages à savoir Lacey et Henry, et un rebondissement inattendu ouvre la porte au tome 3,5 de 85 pages en e-book et j'avoue n'avoir pas bien compris l’intérêt de nous jouer la romance Elisabeth/Scott en deux tomes. De plus le résumé en dit beaucoup trop à mon goût.

    Le seul plus c'est de découvrir la version Scott et en règle générale j'aime ça.

    Cependant l'auteur nous conte une histoire abracadabrante alors je me demande s'il n'y a pas de problèmes de traduction ou si sa mémoire est flageolante. je m'explique. Ce qui me turlupine c'est la relation entre Elisabeth et son père, j'avoue ne plus rien y comprendre. Tantôt nous apprenons que les efforts pour le voir ce sont heurtes a une fin de non recevoir, tantôt qu'elle l'a souvent attendue et que tout les rendez vous ses sont soldés par des  échecs. Alors ou est la cohérence ?

    Cependant force est de reconnaître que j'ai apprécié découvrir les sentiments de Scott et le rebondissement final n'est pas très original mais pimente un peu cette romance. Encore une fois  je ne peux que déplorer que le tout soit très court et donc peu approfondi. Cependant cela reste une lecture assez plaisante qui m'a permis de lire en parallèle Bakhita une histoire vraie très difficile à lire. 

    Il reste un tome à découvrir un couple Henry et Lacey. Je me demande ce qu' a pu concocter l'auteure avec ce jeune homme dont on ne sait pas grand chose. Pour l'instant roman en attente qui ne sortira que le 18 janvier

    bon tant qu'à faire allons au bout de la saga.

     

     

    LC avec Gaëlle.

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires