•  

    Shaena SPExtrême nord de l’Ecosse, 1214

    Quand Connor revient à CastleWhite après neuf ans d’absence, c’est pour constater que les desseins de son père, le seigneur de Caithness, n’ont pas changé à son égard : quoique grabataire et alcoolique, il n’a pas renoncé à le contraindre à épouser la fille de leur pire ennemi : le jarl des Orcades. Une Scandinave ! Quand tout le monde sait que c’est à ces chiens de Vikings qu’on doit la mort de Tormond !
    Connor est catégorique. S’il doit se marier un jour, ce sera avec une Ecossaise. Jamais il n’épousera cette sauvageonne dont il a gardé le souvenir, une gamine d’à peine dix ans, maigre, plate et farouche.
    Peu importe qu’elle ait grandi, peu importe sa beauté, ce que leurs pères peuvent comploter. Peu importe qu’il soit devenu homme, peu importe qu’elle soit devenue femme. Rien ni personne ne le fera changer d’avis.
    Pas même elle.

    Editeur : Auto-édition
    Genre: Romance historique
    Date de sortie : 18/5/2019
    Prix du livre papier :  Broché : 9,90€ 
    Version numérique: 3,99 
    Nombre de pages :  232

     

    Shaena SP4e roman d’Aurélie Depraz que je lis depuis le partenariat SP avec l’auteure.

    Jusqu’alors, j’avais plutôt assez apprécié ses œuvres, dont je trouve les romances mignonnettes cependant je ne parvenais pas à ressentir de l’émotion et de l’attachement pour les personnages.

    Certes le contexte historique y était bien décrit, tout comme les décors, mais je trouvais les amourettes de nos protagonistes un peu lisses malgré les rebondissements et estimait qu’elles se ressemblaient un peu trop.

    Dans ce tome j’ai trouvé tout ce qu’il me manquait. Je suis tombée sur le charme de Connor et de Shaena et de celui de Sean. Peut-être parce que les Highlanders me font plus vibrer que les Vikings ?

    Personnellement j’aime beaucoup que l’on donne une place aux personnages secondaires, ce que l’auteure, jusqu’ici ne faisait pas, — à tort à mon sens, car ils apportent un plus à l’histoire —. J’ai compris pourquoi en me promenant sur le site d’Aurèlie Depraz.

    Aussi, suis-je ravie qu’elle l’ait fait ce qui nous donne de belles répliques entre Connor et Sean. Des hommes comme on les rêve. Néanmoins, j’ose émettre une remarque à propos du vocabulaire employé par nos 2 personnages. Celui-ci est beaucoup trop contemporain et pas vraiment en adéquation avec la manière de parler dans les années 1200.

    Pour le reste il n’y a rien à redire. Aurelie Depraz a trouvé le bon compromis entre les descriptions posant le contexte historique et qui s’avèrent beaucoup moins lourdes que dans les premiers romans et donnent moins l’impression de nous donner un cours d’histoire.

    Encore une fois, j’ai apprécié le coté ludique et culturel, en sachant toutefois que l’auteur prend quelques libertés artistiques sans pour autant nous raconter n’importe quoi et restant sur une base crédible.

    Avec ce tome, Aurélie Depraz m’a totalement conquise, donné envie de lire une suite avec les aventures de Sean et ainsi retrouver les personnages principaux.

    On note une grande progression dans le travail de l’auteure et je ne peux qu’espérer qu’elle nous offrira de nouvelles belles aventures autres que celles de ces chers Vikings desquels elle semble s’être entichée. Personnellement j’ai eu ma dose. Je croise donc les doigts pour qu’Aurèlie Depraz cette passionnée d’Histoire nous en concocte une dans une autre période et d’autres lieux.  

    Coup de cœur pour ce roman que j’ai dévoré en quelques heures.

    Ps Je ne suis pas fan de la couverture. Cet Highlander de dos n'est pas assez sexy pour moi avec sa coupe trop sage.

     

    Shaena SP

     


    votre commentaire
  •  

    Le pacte des Loups T1Lawson et sa meute de loups s'échappent des Enfers afin de préserver leur âme des plans de Romulus. Mais très vite, les chiens des Enfers les rattrapent et Tala, l'aimée de Lawson, est faite prisonnière. Dès lors, Lawson n'aura de cesse de traquer les chiens de Romulus.
    Pendant ce temps, Bliss Llewellyn la soeur de Theodora, l'héroïne des Vampires de Manhattan s'adapte tant bien que mal à son humanité, après avoir renoncé à sa vie de vampire. Et elle se voit confier une mission de taille : rallier la meute de loups à la cause des Sang-Bleu afin de vaincre les Sang d'Argent.

     Editeur : Albin Michel 
    Genre:  Fantastique
    Date de sortie : 28/8/2013
    Prix du livre papier :  Broché : 3,16
    Version numérique: 9,49
    Nombre de pages : 288 version Integrale

     

     

     

     Le pacte des Loups T1Cette saga répond à un item avec pour personnage principal non humain dans le genre zombie, animaux, vampires divinités…  c’est pourquoi je l’ai choisi. Bien que pas convaincue de valider mon multi défi Babelio, j’espère m’en rapprocher le plus possible.

    Premier tome donc d’une série en plusieurs épisodes dans lequel l’auteure des Vampires de Manhattan brosse les aventures d’une meute de Loups enfuie du 9e cercle de l’enfer – ce qui nous fait songer à l’Enfer de Dante – et tente de s’adapter à la vie sur Terre, lieu où ils ont débarqué sous apparence humaine.

    Cette Terre-là, est empreinte de magie et très vite nous rencontrons d’autres personnages fantastiques.

    Ce premier épisode pose les prémices de l’histoire qui semble assez complexe tant il y a de personnages chimériques différents et j’espère ne pas m’emmêler les pinceaux.

    L’écriture est plaisante et l’univers fantastique s’appuyant sur les mythes d’Anges déchus, de vampires et de démons avec Lucifer etc... est bien campé. Il ne reste qu’à découvrir la suite à travers les autres épisodes assez courts (une soixantaine de pages en version ebook)

    Affaire à suivre...

    Le pacte des Loups T1

     

    Le pacte des Loups T1L'auteur 

    Melissa de la Cruz est une auteur de romans pour adolescents.
    Elle émigre avec sa famille à San Francisco aux États-Unis en 1985. Là, elle a suivi des études à Convent of the Sacred Heart High School.
    Elle déménage une seconde fois à New York. Diplômée en littérature anglaise et en histoire de l'art à l’Université Colombia, elle trouve ensuite un travail comme informaticienne.
    En 1997, elle écrit pour des magazines comme New York Press et Marie Claire. En 2001, elle publie son premier livre, "Cat’s Meow".
    En 2003, elle déménage à Los Angeles. Un an plus tard, Melissa écrit son premier roman pour adolescents, "Un été pour tout changer" (The Au Pairs).
    Elle connaît le succès avec ses séries "Filles au pair" (Au Pairs, 2004-2007) et "Les Vampires de Manhattan" (Blue Bloods, 2006-2014).

    site officiel : http://melissa-delacruz.com/


    votre commentaire
  •  

    Un marquis pour l'an 2000 Charlotte, jeune généalogiste, se rend en Bretagne afin d’y rencontrer sa première cliente : une baronne un peu atypique qui lui confie la mission de retrouver la trace d’un de ses ancêtres disparu durant la révolution. Pour mener à bien cette délicate mission, Charlotte s’installe dans l’ancien château familial et décide de travailler, faute de moyen, au milieu des vestiges d’une rénovation abandonnée.
    Là, une surprise de taille l’attend. Elle va se retrouver face à l’objet de ses recherches en chair et en os : le beau marquis Benjamin de Kervalec. Du moins c’est ainsi que se présente l’individu découvert endormi dans une pièce secrète et préservée du temps. Le jeune homme est-il vraiment celui qu’il prétend ou juste un imposteur ? C’est ce que va devoir découvrir Charlotte, en s’efforçant d’ignorer l’attirance qu’exerce sur elle ce séducteur du siècle des Lumières.

     Editeur : Gloriana Editions 
    Genre:  Romance
    Date de sortie : 4/6/2018
    Prix du livre papier :  Broché : 13,00
    Version numérique: 2,99
    Nombre de pages : 300

     

     

     

     

    Un marquis pour l'an 2000 Lu dans le cadre du Multi Défi Babelio pour répondre à un des items. Roman plutot court d'une auteure qui m'était totalement inconnue et qui des les premiers chapitres a su me charmer avec cette plaisante comédie romantique avec ses airs  de contes de fée à la Belle au bois Dormant et des Visiteurs. Si ce n'est que Benjamin de Kervalec possède contrairement à  Godefroy de Montmirail, beaucoup plus de charme.

     Un conte moderne avec des personnages attachants qui nous fait passer un très plaisant moment de lecture sans prise de tête, joliment et simplement écrit qui mérite qu'on s'y plonge car il nous fera rêver de ces deux mondes, présent et passé dans lesquels se débat notre superbe marquis qui doit faire face à la suspicion toute compréhensive de Charlotte. 

    Benjamin n'est-il qu'un aliéné, un mystificateur mythomane convaincu d'être un aristocrate maniant le verbe du Siècle des Lumières ?  Ou la victime d'une vengeance de femme, talentueuse magicienne du passé ? En pays breton, lieu empreint de magie Celtique, des mythiques légendes de Merlin, tout est possible. Il suffit d'y croire et comme nous lecteur de se laisser à rêver que les contes de fées existent.

    Ce roman n’est pas à classer dans le genre roman historique malgré le décor brossé par l’auteur en toile de fond mais une mignonne comédie rafraîchissante.

     

     

    Un marquis pour l'an 2000

     

    Un marquis pour l'an 2000 L'auteur :

    Aucune infos

     

     

     

    Un marquis pour l'an 2000


    1 commentaire
  • Jeanne Il était une femme LCA l’heure où le premier tour du monde français mené par Bougainville fait miroiter l’espoir de découvertes merveilleuses, la paysanne Jeanne Barret rêve d’accéder à une existence exaltante. Celle en qui bouillonnent intelligence, sensualité et audace, est-elle prête pour les aventures que toute femme ordinaire jugerait possible?
    Dans la soirée du 13 mars 1773, en isle de France, aujourd’hui île Maurice, s’engage un tête à tête entre le naturaliste Philibert Commerson et Jeanne dont la liaison est sublimée par une passion commune pour l’étude de la nature.
    Outre le rôle essentiel de Jeanne Barret dans la vie et l’œuvre du naturaliste, le roman nous révèle le destin d’une pionnière de l’émancipation féminine qui a séjourné dans l’océan indien au siècle des Lumière

    Editeur : Livres sans frontières
    Genre:  Bio Historique
    Date de sortie : 26/7/2018
    Prix du livre papier :  20,00€ 
    Version numérique: 8,52€
    Nombre de pages : 340

     

     

    Jeanne Il était une femme LC

    Je remercie ma binôme de m'avoir offert cette biographie romancée écrite par Lisiane Bernadette Thomas, gentiment dédicacée par cette dernière et qui  met à l'honneur une inconnue pour la plupart d'entre nous.

    Peu versée dans la botanique, j’ignorais totalement l'existence et ce naturaliste et explorateur français passé à la postérité tout comme Jeanne Barret son assistante, valet, supposée compagne.  

    Une histoire riche et palpitante parfaitement orchestrée par l'auteure qui le rend le récit addictif et incite à satisfaire ma curiosité culturelle. 

    Mon érudition imparfaite, se plait à apprécier ce genre d'approche des plus enrichissantes. Certes certains noms cités, ça et là, ne me sont pas inconnus, certains étant très célèbres comme Bougainville. 

    Outre l'aventure exploratrice et les nombreuses référence à des plantes désormais célèbres dont je connais aujourd’hui les découvreurs, Lisiane Bernadette Thomas met en exergue la vie de Jeanne qui s'est vue contrainte de se déguiser afin de pouvoir participer à une expédition dans laquelle les femmes n'avaient pas le droit de cité.

    C'est donc le portrait d'une femme hors du commun que nous brosse l'auteure et l'on se plaît de constater que ses efforts n'ont pas été vains et que récemment la Baretia bonafidia dédié par Philbert Commerson lui a été, quelques siècles, plus tard réattribuée sous le nom de Solanum Baretiae. Hommage rendu par  une universitaire américain  à cette botaniste plutôt méconnue.

    On ne peut qu'admirer cette femme à la personnalité exceptionnelle et sa force de caractère en imaginant  ce qu'elle a dû surmonter dans des conditions pénibles,  même certains hommes.

    Comme quoi comme le dit si bien l'auteure dans ma dédicace : "Ce que femme veut... "

    Qu'ajouter de plus, mis à part que je suis conquise par le plume magnifiquement poétique de l'auteure ? Par sa manière de narrer ce récit en le rendant ludique et passionnant ? J'avoue avoir eue un peu peur de me lasser de trop de détails et il n'en a rien été au contraire. Je me laisserais presque tenter par la lecture De voyage autour du monde de Louis-Antoine de Bougainville 

    Coup de cœur pour cette biographie romancée, particulièrement documentée qui me donne envie de connaitre les motivation de Lisiane Bernadette Thomas et à me précipiter sur les autres exemplaires dans ma PAL

    Merci, à vous 2 Lisiane et Gaëlle pour ce magnifique moment. Merci à l'auteure d'avoir mis en avant une femme exceptionnelle sans laquelle peut-être Commerson n'aurait pu faire aussi bien aboutir son projet.

     

    Jeanne Il était une femme LC

     

     

    Jeanne Il était une femme LCL'auteur :

    Nationalité : France
    Né(e) à : Les Avirons, La Réunion , 1953
    Biographie :

    Lisiane Bernadette Thomas est une auteure de romans de littérature générale et pour la jeunesse.
    Professeur de lettres, elle se met en retraite anticipée en 2002 et publie son premier roman: "Le souffle des disparus" qui était écrit depuis dix ans et pour lequel elle obtient le prix spécial du jury Grand Océan.
    À partir de cette date, elle intervient en milieu scolaire et dans des bibliothèques auprès d’adultes et d’enfants soit pour animer des ateliers d’écriture, soit au moment de l’étude, dans des classes, de trois de ses romans: "Le souffle des disparus" (2003), "Je veux ma place au soleil" (2005) et "La Terre Jumelle".
    En 2007, le premier volume de sa trilogie fantastique "La Terre Jumelle : Au-delà de la Fournaise ", est remarqué au salon du livre jeunesse de Montreuil pour le parcours Collèges. En 2012, "Sur leurs pas" est sélectionné pour le prix Paille-en-queue.
    En septembre 2018, Bernadette Thomas nous propose un nouveau roman "Jeanne il était une femme.

    Mariée et mère de trois enfants, elle participe régulièrement à des salons du livre.

    son site : http://www.bernadette-thomas.com/

     

    La ME : Les éditions du LIvre sans frontières

    Livres sans frontières a été créée en 2002. Initialement ce fut une association humanitaire dont l’objectif était la collecte de manuels scolaires et de livres de bibliothèque à destination de Djibouti. Jusqu’en 2016, elle a mené dix opérations dans la corne de l’Afrique.

    A partir de 2003, l’association met en place un volet culturel pour la promotion et la diffusion d’oeuvres littéraires réunionnaises. Les droits de diffusion des romans ont permis le financement des opérations caritatives.

    Depuis le 09 avril 2019, les éditions Livres sans frontières sont devenues une entreprise éditoriale ( SIRET 849931704 00019 ) avec une diffusion associative.

     

    Extraits citations 

     

    "elle avait découvert également que le monde était un théâtre dans lequel les hommes s'attribuaient les rôles principaux, les femmes n'y état, la plupart du temps que des figurantes" 

     

    "il l'aimait parce qu'il pouvait voir en elle ses propres passions"

     

    "il ignore si un esclave  ale droit de pleurer, mais ce droit, il se l'octroie. La douleur demeure libre"

     

    " le prêtre ne sait rien de ce qui se trame au plus profond d'une femme, qui, pour vivre selon son tempérament et ses aspirations doit revêtir une apparence virile, se dit Jeanne. Je suis née femme, mais la nature m'a tout donné en double, sexe de femme, volonté d'homme, sensualité de femme et d'homme. J'ai été crée pour une existence d'homme dans une enveloppe féminine. Ce prêtre ne me comprendra jamais. Je ne fais pas partie d'u monde qu'il appréhende. "

     

    " Jeanne songea qu'il n'y avait pas qu'en France que les femmes ne jouissaient pas des même droits que les hommes...Il était manifeste qu'à l'arrivée des étrangers, elles s'étaient assemblées là, de gré ou de force"

     

    "auprès de lui, elle s'est accomplie en tant qu'amante,en tant que naturaliste, il l'a aidée dans l'exaucement de ses souhaits: devenir une femme extraordinaire, semblable à nul autre, libre de ses ses choix, libre de son corps."

     

    L.B Thomas


    1 commentaire
  •  

    Paroles Rappelle-toi Barbara
    Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
    Et tu marchais souriante
    Epanouie ravie ruisselante
    Sous la pluie
    Rappelle-toi Barbara...
    Oh Barbara
    Quelle connerie la guerre
    Qu'es-tu devenue maintenant
    Sous cette pluie de fer
    De feu d'acier de sang
    Et celui qui te serrait dans ses bras
    Amoureusement
    Est-il mort disparu ou bien encore vivant..

    Editeur : GAllimard
    Genre:  Collection Folio Poésie
    Date de sortie : 10/9/1976 new collection,n
    Prix du livre papier :  Broché : 8,86 Poche  : 7,40
    Version numérique: 6,99
    Nombre de pages : 253

     

     

     

    Paroles Incontournable Prévert, de celui que l'on découvre sur les bancs de l'école, et que l'on n'apprécie que mieux, pour le plaisir, des années plus tard quand on en vient à aimer les mots, leur sonorité, leur musicalité et à mieux à en saisir la beauté
    La poésie de Prévert ne peut se lire d'une traite. Il faut la savourer la déguster à petites doses.
    Les paroles de cet auteur se lisent, à voix haute et ce n'est que meilleur souvent pour s'imprégner comme il se doit de ses mots chantants. Bien s^r on ne peut aimer tous ces textes, certains resonnent en nous plus que d'autres. 

    Prévert,  c'est intemporel.

     

    Paroles

     

    Paroles L'auteur 

    Nationalité : France
    Né(e) à : Neuilly sur Seine , le 04/02/1900
    Mort(e) à : Omonville-la-Petite (Manche) , le 11/04/1977
    Biographie :

    Jacques Prévert est un poète et scénariste français.
    Auteur d'un premier succès, le recueil de poèmes, "Paroles", il devient un poète populaire grâce à son langage familier et à ses jeux sur les mots. Ses poèmes sont célèbres dans le monde francophone et appris dans les écoles françaises.
    En 1925, il participe au mouvement surréaliste, il y rencontre Marcel Duhamel, Raymond Queneau, Yves Tanguy et André Breton. Jacques Prévert témoigne d'un engagement politique sincère. Surréaliste inclassable, certains observateurs n'hésitent pourtant pas à l'apparenter au courant libertaire. Cet engagement est à l'origine de belles réussites mais aussi d'échecs.
    Jacques Prévert est le scénariste et dialoguiste de grands films français des années 1935-1945 : "Le Quai des brumes", "Le jour se lève", "Les Visiteurs du soir", "Les Enfants du paradis" et "Les Portes de la nuit" de Marcel Carné, "Le Crime de Monsieur Lange" de Jean Renoir, "Remorques et Lumière d'été" de Jean Grémillon.
    Pendant la guerre, il protège ses amis juifs, le décorateur de cinéma Alexandre Trauner et le musicien Joseph Kosma qui, grâce à lui, peuvent poursuivre leur travail (Ses poèmes sont mis en musique par Kosma dès 1935).
    Il écrit aussi des sketchs, des chœurs parlés pour le théâtre et des chansons.
    A partir des années 1940, il réalisé de nombreux collages qui constituent pour lui une autre forme de poésie.
    Il écrit des pièces de théâtre. Sa fille Michèle naît en 1946. et il épouse Janine Tricotet en 1947. Le 12 octobre 1948, à Paris, il tombe d'une porte-fenêtre et reste plusieurs jours dans le coma. Le hasard a voulu que Pierre Bergé en ait été témoin, le jour même où celui-ci venait d'arriver pour la toute première fois dans la capitale alors qu'il se promenait sur les Champs-Élysées.
    A Paris, il habite dans le quartier de Montmartre, derrière le Moulin Rouge, sur le même palier que Boris Vian. Après la résiliation du bail de sa résidence secondaire d'Antibes, il achète une maison en 1971 à Omonville-la-Petite, dans la Manche. Il y mourra d'un cancer du poumon. Il est enterré au cimetière de cette commune aux côtés de sa femme et de sa fille.
    Anarchiste de cœur, Prévert se disait « rêveur » ou « artisan » plutôt que « poète ». C'était un homme libertaire, subversif, antimilitariste et anticlérical.


    1 commentaire