•  

     [LIVRE RESERVE A UN PUBLIC AVERTI (EROTIQUE)]



    Heartless : Mercy LC Gaelle   « J'aime le soulagement que procure l'acte sexuel. Il n'est pas grand-chose qui me procure du plaisir, et le sexe ne m'en donne pas beaucoup, mais c'est pour moi un exutoire. J'adore franchir les limites des autres. J'adore les dégrader. Sadique, moi ? Oui. »

    On dit que certaines personnes manquent d'empathie en raison d'une activité réduite au niveau du lobe frontal. C'est peut-être mon cas, mais que je sois né ainsi ou que je le sois devenu, l'empathie n'était pas mon fort jusqu'à ce que ses yeux verts croisent les miens dans un miroir... et que je sois incapable de lui ôter la vie.

    Je ne voulais pas ressentir d'émotions, je refusais que cette femme vienne compliquer ma vie, elle qui avait été envoyée pour me hanter à cause de mes péchés. Mais la mission a mal tourné et ses conséquences ont transformé ma vie à jamais. En m'obligeant à ressentir des émotions.

     

     

    Editeur : Milady (21/04/20217)
    Collection : DARK ROMANCE
    Langue : Français
    ISBN 2811209832 
    Prix éditeur : 16,90€
    Disponible en e-book :9,99 € 

     

    Je me laisse souvent tenter par les lectures de ma binôme Gaelle et j'avoue qu'elle m'entraine souvent, pour ne pas dire toujours dans des aventures surprenantes, scotchantes et perturbantes parfois. Bon il faut que notre coté éclectique nous pousse à des expériences de toutes sortes avec ce gout pour tous les genres

    Cette fois-ci ne faillit pas à la règle.

    Je pensais sincèrement avoir ce livre version papier, bon vu la PAL gigantesque, peu surprenant que je me sois fourvoyée, mais bien évidemment une fois l'idée en tête de suivre cette LC, il me les faut, ces  2 tomes ! Allez go version e-pub !

    Une fois encore, je ne sais pas dans quoi je me lance jusqu'à la lecture du résumé. Un résumé tentant comme le fut la couverture

    Mais je ne suis pas au bout de mes surprises !

    Oh que non, en préambule un avertissement :

    Ce livre contient des thèmes noirs que certains lecteurs pourraient trouver offesants. Si vous êtes sensible aux manifestations de violence physique ou morale, ce roman n'est pas pour vous. S'il vous plait ne le lisez pas.

    Annonce inquiétante avec cet avertissement ! Eh bien ça promet !

    Bon je suis du genre "même pas peur" et il me semble avoir eu pas mal d'émotions avec d'autres auteurs, genre Chattam, et d'autres encore coté érotique  Je fais donc partie de ces lecteurs avertis qui aiment les sensations fortes alors qu'est-je à craindre ?

    Donc avec cette annonce l'on s'attend  bien évidemment à beaucoup d'émotions et des scènes assez insoutenables, d'autant que la personnalité perturbée de nos personnages masculins laissent supposer le pire avec leurs âmes sombres et une Mélody petite proie  fragile

    Nous suivons donc les deux frères tourmentés qui nous font partager à tour de rôle, leurs pensées et leur vision de l’histoire à travers leurs regards et l'on se demande lequel est le plus détraqué des deux

    Deux frères, un même passé et pourtant des travers différents.

    Outre la version de Blake et Ryan, Mélody nous fait partager égalmenent la sienne.

    J'avoue m'être demandé si cette histoire pouvait avoir un happy-end, tout pousse à penser que c'est impossible  d'autant que la dark romance ne garantit rien

    Melody parviendra-t-elle à sauver Blake ? Franchement vu l'intrigue cela semble fortement improbable

    Comment évoluera la relation fraternelle dans ce trio, qui semble un temps être un triangle amoureux, avec un Ryan particulièrement perturbé

    On tremble donc ! C'est intriguant et il faut bien  s'immerger dans cette relation de plus en plus sombre ddans laquelle au fil des pages l’horreur vient nous submerger au moment où l'on s'y attend le moins

    Oui Ker Dukey est brillantissime pour jouer de nos émotions et nous surprendre avec des rebondissements inattendus et des chutes mortelles pour votre petit cœur palpitant

    Un final époustouflant et jamais une seule minute prévisible

    Un roman amoral, étouffant, une intrigue fascinante dérangeante qui pose la question sur la rédemption. toutes les âmes peuvent être-elles sauvées ? Apparemment non !

    malgré la noirceur des personnages, ceux-ci parviennent a toucher quelque chose au fond de notre âme, tut en nous choquant bien sur,  grâce au talent de Ker Dukey qui en fait des individus hors normes

    je suis peut-être un peu tordue car l'auteure a su m'atteindre  et faire de cette romance, qui n'en est pas vraiment une , ni un thriller et semble inclassable dans une catégorie bien définie, un coup de cœur pour moi

    Pour ce qui en est de l'avertissement je dirais que je suis d'accord âmes sensibles s'abstenir, mais le lecteurs de thrillers rencontrent parfois des personnages bien plus sombres, des individus  si tristement réalistes au vu de l'actualité du moment

    Je n'ai pu résister à attendre pour découvrir la suite et me lancée immédiatement dans la suite de cette saga qui comporte non pas 2 mais trois tomes dont le dernier paraitra  très bientôt : le 11 Octobre, et c'est tant mieux et prévisible vu la porte  laissée ouverte par l'auteur; Une auteure dont j'ai aimé a plume fluide et addictive.

     

     

     

     

     

     

     

     Avec Gaelle

     

    Extraits citations

     

    "je n'avais jamais imaginé qu'au coeur de la nuit, le soleil pouvait se lever à noveau, chasser les ténèbres, apprendre aux damnés à quitter leur solitude, à éprouver un amour assez puissant pour effacer les traumatime du passé"

     

    "partager son chagrin, ça ressère les liens apparemment"

     

    "je ne ressens pas d'amour pour Blake, mais j'aime l'idée de posseder les choses, il en fait parte Je veux "

    qu'il se sente seul comme moi. Car le vide, ça peut être une sensation bien solitaire"

     

    " Quand vote vie est écrite sur un morceau de papier et que ce dernier est  déchiré puis jeté à la poubelle, vous pouvez recoller les morceaux. Le mal est fait les cicatrices restent, mais ce n'est pas impossible. C'est lamême chose pour vote histoire : il faut continuer à l'écrire, même si la copie n'est pas parfaite"

     

    "on a tous notre jardin secret, une part d'ombre qu'on a pas  forcemmentenvie  de devoiler au grand jour."

     

    " Certains peignent le monde en Technicolor. Moi j'ai choisi le rouge. Un rouge sang "

     

    "parce que la haine et le desir animal c'est tout ce que j'accepte"

     

    "Personne ne survit à la viste du aml sans en être transformé, mais la façon dont le le laisse te definir, c'est ça , la clef pour y survivre"

     

    © K.Dukey

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer


    1 commentaire
  •  

    Victorian Fantasy LC Gaelle   D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête. Sa découverte du monde commence, très loin de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de danger, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas. Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan

     

     

    Editeur : J'ai lu
    Genre: Fantasy-Steampunk
    Date de sortie: 10 /09/2014
    Prix du livre papier : Broché : 11,90€
    Prix du livre numérique:  8,49€
    ISBN:   2290077615 

     

     

     

     

    C 'est pour répondre au défi Lecture 2017  dans le genre steampunk, auquel jusqu'à ce jour je ne m'étais pas encore intéressé que j'ai suivi ma Binôme une fois encore sans savoir dans quoi je me lançais

    Après une lecture rapide du résumé, je constate connaitre la plume de l'auteure Georgia Caldera pour avoir lu Hors de portée, un tout autre genre (romance contemporaine)

    Cette lecture est pleine de surprises; Je suis d'abord subjuguée par la beauté de la couverture, puis  surprise par l'intrigue elle même

    Je plonge dans un monde féerique, mi-fantastique, mi-magique, genre cours de magie à la Harry Potter ( c'est du moi ma première impression) et mi-romance érotique, celle-ci prenant le pas, un temps sur le coté magique et intriguant de l'histoire, pour s'emboiter magistralement au fil des pages à cette aventure passionnante particulièrement addictive et émouvant

    Les relations, de par les dialogues percutants entre nos protagonistes principaux, donnent vie et nos héros, Andraste et Thadeus nous séduisent et nous tiennent sous le charme de leurs sortilèges

     Georgia  Caldera est indubitablement une sorcière aussi, car de sa plume, que j'avais apprécié dans Hors de portée , nous transporte dès les premières pages dans son univers Steampunk, à l'ère Victorienne  dans une intrigue et une romance prégnante, voire un peu trop peut-être au détriment du genre que j''attendais plus développé, mais je vous le dit l'auteure m'a ensorcelée à moins que ce ne soit le beau ténébreux bad-boy de Thadeus ?

    L'histoire donc tourne un peu en rond et j'avoue  que je me demandais, malgré mon engouement pour la romance quand l'auteure développerait certains sujets et répondrait ainsi à certains de mes interrogations, genre que cherche la reine Victoria  ? Qui est cette femme mystérieuse qui traque les sosies d' Andraste ?   Et bien d'autres questions que je tairais ici pour ne pas spolier.

    Puis tout s’accélère et Georgia Caldera nous comble au delà de nos espérances par des scènes de batailles grandioses magnifiquement décrites et nous parvient même à nous déstabiliser nous faisant craindre pour nos héros chouchous.

    Un final en apothéose, une bataille qui m'a fait beaucoup penser à une de celles de Twillight,

    En conclusion j’avouerais que j'ai été séduite les personnages charismatiques, ce monde inédit et original et cette magnifique plume. Seul bémol, bien que n'étant qu'une novice dans le genre stempunk je pense que le genre n'est pas totalement exploité car l'auteure donne beaucoup de place à sa romance donc je ne suis pas sure de me faire une idée fiable du steampunk en littérature

    Pour autant, j'ai hâte de poursuivre les aventures de notre charismatique couple, espérant cependant que Georgia Caldera nous entrainera dans un monde féérique dans lequel magie nécromancie et steampunk prendront plus de place

    Ce roman a frôlé le coup de cœur pour le coté romance, mais les certains points ne correspondaient pas à mes attentes coté genre attendu.

     

    Pour infos pour les curieux  qui souhaitent en savoir plus sur ce que l'on doit trouver dans ce genre littéraire

    Steampunk

    et ICI

     

     

     

    Avec Gaëlle

     

    Extraits citations

    "pour elle, il était prêt a tous les sacrifices, jusqu'au plus pénible ,lequel s'était révélé pas si pénible que ça en fin de compte"

     

    "Tuer n’était pas un problème en soi, beaucoup d’ennemis avaient déjà péri sous sa lame, ou grâce à sa magie. Mais s’en prendre à quelqu’un dont le seul tort était d’exister était déjà beaucoup plus délicat. Il lui restait tout de même quelques principes"

     

    "Ce que j'éprouve pour toi, c'est au-delà des mots, et je peux te répéter autant de fois que tu le désires que je t'aime, parce que c'est la fichue vérité"

     

    © G.Caldera

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer


    1 commentaire
  •  

    Danser encore   Alexandre, Marco et Sophie connaissent une amitié de trente ans et autant d'amour, de blessures, de déceptions et de joies. Désormais adultes, confrontés au poids du quotidien et des responsabilités, à l'existence et ses tourments, sonne l'heure de faire des choix.

    Mais qu'advient-il dès lors qu'il n'y a plus de guide?

    Que reste-t-il des certitudes lorsque le sort frappe au hasard?

    Juste un vertige, profond et déroutant, des liens indéfectibles, et parfois comme la nécessité de respirer, le besoin de danser et celui de s'aimer.

    Découvrez la bande de copains drôles et attachants qui a fait le succès de Hier encore, c'était l'été, et plongez dans une magnifique histoire d'amour, un hymne à l'entraide, qui fait la part belle à la vie et à notre humanité. 

    Editeur : Mazarine
    Genre: litterature française
    Date de sortie: 04/10/2017
    Prix du livre papier : Broché : 16,50€
    ISBN: 286374464X

    Disponible en e-book: 3,99 €

     

     

     

     

    Quand une auteure  vous demande si vous êtes intéressée pour recevoir en avant première son dernier roman la livreaddict que je suis ne peux que répondre présente. Quand ce tome arrive chez vous version papier, vous souriez comme une débile, tellement heureuse d'en apprécier la texture, la couverture etc.. et vous frissonner d'impatience à l’idée de retrouver la petite bande d'amis du premier tome Hier encore c'était l'été de laquelle  j 'étais tombée sous le charme et qu'il m'avait fallu quitter à regret

    Pour autant je ne me suis pas précipitée pour cette lecture, d'autres romans dans ma PAL en attente dont des LC en cours

    Mais une fois lancée....

    Eh bien commencé l’après-midi terminé dans la soirée. Je l'ai dévoré  !

    Que dire ! Tout est dit au presque

    Julie de Lestrange nous plonge dans un univers dans lequel chacun d'entre nous peut se projeter tellement son décor et les thèmes  sont contemporains, crédibles. Les personnages , leurs quêtes, questions existentielles, leurs chemins semés d'embuches, les routes sineuses qu'ils empruntent, leurs instants de  joie, Tout est plus vrai que nature. Marco, Sophie, Alexandre, Anouk ... nous ressemblent.

    Ils se débattent dans le quotidien, font face aux aléas de la vie, la vie de couple avec enfants, le temps qui passe, les deuils, la maladie, les séparations...

    L'auteur nous fait partager toutes les tranches de vie de nos protagonistes principaux, les même que dans Hier encore c'était l’été, toujours aussi centré sur Alexandre et  Marco

    J'ai  adoré les retrouver dans leur vie d'adulte, les suivre dans les épreuves, m'interroger comme eux sur  l'importance de saisir l'immédiateté de la vie

    Julie  de Lestrange est particulièrement habile à susciter de l'émotion, son style est imparable. Phrases courtes, incisives, concises, qui restituent les ambiances, nous plongeant  dans l'aventure pas qu'en simple spectateur

    Non, le lecteur ressent profondément les atmosphères, vit l'aventure comme s'il était dans le livre, suit les rebondissements  inattendus laissant le lecteur  haletant, inquiet pour la suite, puis c'est une chute fracassante et du soulagement parfois.

    Oui , cette  histoire on ne la lit pas, on la vit, tellement elle est ancrée dans la réalité avec ces évènement qui ont jalonné nos propres vies.

    Une fois encore dans ce tome, l'auteur nous fait aimer cette petite bande, une fois encore, l'on rêverais de faire partie de ce groupe, d'être l'épaule réconfortante de Marco, de prendre le relai de Sophie auprès des enfants pour qu'elle et Alexandre puissent souffler un peu, les soutenir dans leurs moments difficiles, soulager leurs angoisses, être l'ami indéfectible, le frère la sœur...

    Oui l'on aimerait être un de ces personnages secondaires.

    Un roman qui fait réfléchir , sur nos choix, nos routes, l'amitié, la famille, l'amour

    Tout ce qui donne un sens à la vie dans la joie et les épreuves. Epreuves qu'il faut comme Marco par exemple traverser pour grandir encore et se reconstruire

    Un roman hymne à la vie qui nous dit qu'il faut savoir lâcher prise et quelque soit l'instant, triste ou heureux, danser encore....

    Ps Une découverte pour moi de cette chanson de  Calogero que je ne connaissais pas

    Merci à Julie de Lestrange, aux Editions Mazarine pour ce magnifique cadeau, et  un coup de coeur pour ce roman et cette auteure talentueuse à suivre absolument !

    Une suite peut-être ?

     

     

     

     

     

     

     

    Extraits citations

     

    " Depuis quelques années, il avait contracté cette habitude. Au moins la maladie de son fils lui avait-elle appris l'immédiateté de la vie son caractère  insaisissable, le fait que chaque seconde s'échappait dans le temps et que rien  finalement n'est plus concret que  le présent."

     

    "au plus profond de s on être, il ressent le lien invisible et indestructible qui les unit, eux les membres de cette famille Et il photographie. CLIC. Tant que tout cela existe"

     

    "mème dans la mort certains ne s'appartiennent plus Ils sont à la postérité Et encore... Wilde décide du lieu où il est enterré mais qu'en est-il de Voltaire, Zola, Hugo ? Prisonniers du  Panthéon... a choisir, si toutefois cela a une quelconque incidence,ils préfèrent reposer  ensemble, et ,si possible dans un village de montagne avec le ciel au dessus de la tête "

     

    "Quand le cancer battait le rappel, que les culs se dévoilaient à arrière des blouses, alors on devenait patient, alors on redevenait homme les tempéraments se trouvaient irrémédiablement révélés par la maladie, la vérité et son sérum"

     

    "_ tu sais les parents sont ce qu'ils sont, mais il t'ont quand même donné  beaucoup de choses. Un toit, une éducation, de l'affection peut-être  pas de la manière dont tu l'aurais souhaité, mais ils n'ont pas rien fait"

     

    "les gens heureux ne s'adressent pas au vide, ne s'épuisent pas dans des luttes invisibles. Ils dorment d'un sommeil paisible"

     

    "partir ne sert à rie, renchérit son acolyte Sinon à manquer sa vie "

     

    "-ce que je veux dire, c'est que si tu ne comprends pas  que la vie ne tient qu'à un fil, alors tu passes à coté de la leçon. Chaque seconde est un sursis Dans soixante ans, grand maximum, tu retrouveras ton frère au tas de sable"

     

    "-le principal n'est pas le lieu, mais ce que l'on vit Il ne faut pas trop accorder trop d'importance au matériel"

     

    "depuis le décès de Guillaume, depuis les attentats, elle réfléchissait beaucoup Si la vie devait être courte, il fallait faire en sorte d'en optimiser chaque seconde Tous deux le savaient, en parlaient mais la plupart du temps ils n'en faisaient pas la priorité Ils se laissaient happer par un rythme fou ...

     

     

    " alors tout doucement Marco se mit à fredonner

    Et danser, encore..."

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    3 commentaires
  •  

      Pentes doucesPentes douces est le roman de l'été : la couverture annonce un désir d'évasion qu'on retrouvera tout au long du récit.
    C'est un livre à la croisée des genres : roman noir, roman d'aventures, roman photo.
    Il se présente sous un format unique, dans lequel se mêlent texte haletant et photographies à lecture double.

    Ile de Ré. Dans une petite chambre d'hôtel, un homme se réveille. La femme qu'il aime a disparu. De Paris à Beyrouth en passant par Kiev et Dubai, il se lance dans une traque pour retrouver cette Libanaise au passé mystérieux. Sur son chemin, il trouvera d'autres questions, sur lui-même, sur son besoin d'écrire, sur ce lien qui semble les réunir au-delà de l'espace et du temps.

    Entre fantasme et réalité, il se laissera guider par un ami imaginaire, il revivra les plus belles étreintes érotiques avec cette femme, et questionnera ses propres rêves. Sans relâche, il rassemblera les indices laissés sur son chemin – par lui, par d'autres – pour se donner une chance de retrouver cette femme énigmatique.

    Véritable hommage à la culture populaire et aux années 80, P E N T E S D O U C E S invite à un voyage inédit, entre roman et photographies.

     

    Editeur : Riveneuve
    Genre: litterature française
    Date de sortie: 15/06/2017
    Prix du livre papier : Broché : 22,00€
    ISBN:  2360134477 

     

     

     

    Je remercie Babelio, Masse Critique, Les éditions Riveneuve et l'auteur David Hury pour m'avoir permis de faire cette belle découverte

    Un roman que je ne saurais classer dans une catégorie définie, tellement le concept est original et novateur?

    Je suis sous le charme, encore maintenant  alors que j'ai terminé cette lecture depuis 2 jours

    l'esthétisme séduit, format carré, papier glacé, photographies magnifiques en noir et blanc en regard des es textes et j'ai été intriguée, me demandant si l'auteur dans son projet était parti de photos existantes et construit son idée autour ou le contraire

    Quoiqu'il en soit  ce pari osé est une réussite. Une autre question m' a turlupiné un temps, écrit autobiographique ?

     En fin de lecture je dirais que pas vraiment, plutôt un mélange entre réalité et fiction:

    David Hury nous entraine sur les pentes douces de son imagination, nous fait découvrir son talent d'écrivain et de photographe, d'artiste. Plume fluide, poétique et addictive, regard du photographe scotchant, bluffant, brillant.

    Une fois la première page tournée, le lecteur ne peut plus s'arrêter. 

    Au fil de l'eau l'auteur nous transporte dans des réalités parallèles, nous invite au voyage et sur les traces de son personnage principal nous arpentons les rues de la Capitale, du petit lait pour moi qui aime cette ville

    Il nous entraine dans la quête du protagoniste principal, qui n'est pas que celle de Joana mais bien plus intérieure, nous fait partager ses émotions, sa passion pour une ville qu'il abandonne pour vivre en d'autres cieux qui lui correspondent davantage , à ce moment de sa vie,  et bien d'autres choses que je vous laisse découvrir par vous même, parce que ce livre ne se raconte pas. Il se lit, se regarde,se savoure, c'est une œuvre d'art 

    A travers cette intrigue nous découvrirons une histoire d'amour qui défie le temps et l'espace, les scènes érotiques sont magnifiquement décrites avec beaucoup de poésieet de sensualité à mon sens

    l'auteur nous interpelle sur des sujets sensibles, nous entraine sur un jeu de pistes, sur des pensées personnelles en regard de sa propre expérience et chemin faisant on se  rapproche de la fin de cette sublime aventure.

    Un coup de cœur pour ce livre interactif, et oui il reste à découvrir le chapitre manquant, même si son absence ne fait pas défaut à l'histoire

    Outre la recherche du chapitre, une petite promenade sur le site s'impose afin de découvrir la vidéo  de la bande annonce, les photos ( dont l’éditeur m'en a offert 3 version carte postale ) la playlist pour cela c'est ICI

    Un coup de cœur donc même si je soulignerais qu 'étant une lectrice "noctambule" donc qui lit confortablement installée dans son lit, j'ai rencontré quelques difficultés à cause du format pas trop pratique, mais je suis adaptée, fascinée par ce roman ne ressemblant à nul autre.

    Un auteur et un photographe à découvrir absolument

    PS Ce roman est annoncé sur Babelio comme s'adressant à un public averti, je reste assez dubitative vu le contenu érotique particulièrement pas choquant à mon sens, mais en effet les scènes  sont il faut le reconnaitre très explicites.  Un livre dont je ne me séparerais pas, un de ces livres dont on espère un jour rencontrer l'auteur pour une dédicace.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Extraits citations

     

    "On sait enfin dire oui, on sait enfin dire non. On sait tout ce qui est superflu, on connait enfin les règles du jeu"

     

    "Après plusieurs interviews et un court travail  de terrain, j'étais  retombé encore une fois sur cette conclusion assez simple : la quasi-totalité des problèmes du Proche Orient aurait pu se régler avec un bon coup de bite, et sans oublier de bruler curés, rabbins et immans. Il y avait tant de frustration sexuelle la-bas Tant de bondieuseries, la-bas. C’était la-dessus qu'ils devraient plancher à l' ONU ; une résolution "aimer vous les uns les autres OK si ça vous chante, mais surtout baisez vous les uns les autres, forniquez mes frères, respectez  enfin vos femmes surtout, et mélangez vous ..."

     

    "_ Et toi pas ! (...) Il y a un peu de Catherinette et d' Ivan en chaqun d'entre nous En toi et en Joana faut juste trouver le dosage (...)

    _Possible (...) Et puis comme tout c'est une question de choix ..."

     

    "_ Je n'arrive pas à savoir ce que je veux

    _ Tu es aujourd’hui le résultat de tous les  chemins que tu as pris. Les bons, les mauvais, les culs-de sacs, les autoroutes, les petites routes de montagne, les ponts de Bailey, les ruelles de  Breghrine. Tout ce que tu as fait ou attendu toute ta vie, toutes les rencontres que tu as faites t'ont mené à cet instant précis (...)"

     

    "(...) je ne les juge pas c'est comme ça. Se tromper fait partie du job.Moi je sais que je me suis trompé souvent. Ça m'a au moins permis de savoir quand j'ai fait les bons choix"

     

    ©D. Hury

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    4 commentaires
  •  

     Calendar girl septembre: LC Gaëlle

     Revenir à Vegas devrait être une joie pour Mia, et pourtant tout va mal. Elle n’a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l’argent à son client précédent qu’elle ne peut pas rembourser pour l’instant, et l’état de son père ne s’améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n’a eu de ses nouvelles. Mia est totalement dévastée. Elle va prendre la seule décision qui s’impose. Son ex, celui qui a envoyé son père à l’hôpital, va obtenir ce qu’il veut. En tout cas, c’est ce que Mia va lui laisser croire.

     
    Editeur : Hugo Roman (7/09/20217)
    Collection : NEW ROMANCE
    Langue : Français
    ISBN 2755627840
    Prix éditeur : 9,95€
    Disponible en e-book :5,99 €

     

     

    Et hop nous voici de retour  avec ma binôme pour partager nos ressentis sur les aventures de Mia.

    J'avoue que c'est la curiosité et surtout le fait que la lecture de cette saga  soit une LC , qui m'a poussé parfois aux fesses pour continuer l'aventure

    Oui cette  saga qui a enflammé la planète  et dont certaines premières lectrices se sont lassé, pour preuve mes collègues de boulot ont lâché prise au mois d' avril, est originale par son concept, beaucoup moins par son contenu et l'irrégularité de l'accroche  pour certains épisodes malgré les efforts de l'auteure r pour nous maintenir addict à sa saga

    J'ignore comment Audrey Carlan a construit son histoire, si c'était mensuellement ce qui lui a permis de s'adapter aux remarques de ses lectrices ou si la diffusion de son œuvre terminée a été juste mensualisé, et j'avoue pencher pour ma première réflexion), toujours est-il que les épisodes se suivent presentant  un personnage qui personnellement ne me séduit pas ne la comprenant pas du tout Heureusement que soudainement certains rebondissements tombant à point nommés viennent relancer la romance  et relation Mia-Wes  du premier tome très accrocheur, parce que franchement je commençais très sérieusement à me lasser du comportement de Mia qui s'attache à tous les hommes de ses contrats 

    Ok ! ok ! le thème  d'amitié et celui de la famille est la clef de voûte de cette saga, et tous ces hommes sont séduits par la personnalité attachante ? Jusqu'au iront-on pour eux ?  Quels sacrifices seraient -on capable de faire pour sa meilleure amie en danger ?

    Ah et bien pour Mia la barre de ses valeurs morales est haute, puisque pour Ginelle elle s'abandonnerait au bon vouloir de ce salaud de Blaine

    Ok il faut du suspens pour maintenir le lecteur en haleine, mais..

    Oui, oui, je sais je vais encore me plaindre des incohérences de la situation  !

    Promis je ne spolierais pas !

    Toutefois dans l'ensemble, je dois admettre que ce tome est un de mes préférés avec un retour à ce qui m'avait accroché dans le premier volet de cette saga, et particulièrement son personnage principal Wes

    Donc même si je suis loin d’être addict à cette saga, j’attends la suite des évènements et j'espère encore quelques rebondissements, hors la sortie du coma de papa qui me semble bien trop prévisible vu l'évolution "inattendue" de son état, à laquelle j'aurais du m'attendre, ni la disparition de Blaine du tableau, là aussi... enfin bref

    Non j'attends quelques réponses  concernant "maman" et pas une énième relation sexuelle bizarre avec le docteur Hoffman, d'ailleurs le rôle de Mia et ses missions d' Escort  deviennent pour moi de plus en plus floues depuis sa participation au clip Vidéo avec Anton et ce nouveau rôle auprès du célèbre médecin de star, ou bien je ne saisi pas ce que veux dire Escort !

    Un tome sympathique qui relance l’intérêt pour la saga, mais pour autant le personnage de Mia restera pour une énigme et  n'entrera pas dans le  Panthéon de mes personnages chouchous.  Les places sont chères et un protagoniste doit m'émouvoir pour me séduire, et Mia est loin  d'être parvenue à me toucher, plutôt m'agacer et perdre ainsi des points

    Rendez-vous le mois prochain pour la suite de nos impressions sur Calendar girl, une saga qui se lit !

    mais parce que ce tome m'a plu plus que les autres je vais un poil généreuse, pour rester cohérente avec les notes des autres tomes Mais je le serais moins pour l'ensemble de la saga qui pour moi à cette heure ne mérite pas plus que 2/5

     

    avec Gaëlle

     

     

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    2 commentaires