•  

    Effet de vague T3  LCMatt Garrett, c’est zéro émotion.
    D’énormes moyens.
    Aucune morale pour les utiliser.

    En affaires, s’il n’y a pas de danger, un Guerrier comme lui ne fait pas la guerre.
    S’il n’y a pas d’enjeu, Matt Garrett n’agit pas.
    Si le but n’est pas atteignable, il n’engage pas ses troupes.

    Alors que la passion embrouille tout, que les siens sont menacés, que l’ennemi se sert de son intimité pour l’affaiblir, la folie est de croire que l’homme sans émotion ni morale va se comporter de la même manière qu’un autre.

    Mais qu’en sera-t-il quand les événements l’amèneront à endosser un nouveau rôle ? Un rôle pour lequel le Guerrier n’est pas du tout préparé…

     

     

    Effet de vague T3  LCL’effet de vague m’a engloutie et je me suis noyée sous l’avalanche d’incohérences. J’admet qu’un auteur puisse polir, enrober et prendre quelques libertés, cependant il est plus difficile de faire entrer en force un élément dans l’équation parce qu’il sert à l’histoire. Parfois, c’est vraiment trop visible et quand cela devient fréquent, l’équilibre devient précaire et le récit ne tient pas vraiment la route.  Pour beaucoup, les détails sont secondaires, seule la trame globale est perçue. Personnellement, je peine à ne voir que l’ensemble, surtout quand un auteur nous noie sous une foule de détails, justement.  De plus, comment adhérer à une intrigue quand d’un opus à l’autre, il oublie de faire concorder certains éléments ? Une foule d’exemples me viennent à l’esprit, mais je m’abstiendrais de les citer pour ne pas spoiler.

    Que dire des réponses qui ne viennent jamais, des divers errements, rebondissements, situations parfois survolées, parfois peu abouties et qui me laissent perplexe ?

    Pour tout dire, la romance devient au fil des tomes épuisante avec ces « je t’aime », » je ne sais pas le dire » « je vais le quitter », « elle va me quitter quand elle saura »,  ses  multiples rebondissements et grand écart avec les 2 thèmes principaux, — somme toute, originaux , et bien documentés —, qui se seraient suffi à eux même.

    En voulant pimenter son roman avec de l’action, des situations complexes, Jana Rouze en fait trop et gâche son roman avec trop de péripéties et de situations compliquées, parfois contradictoires, qui nuisent à l’ensemble. C’est dommage.

    Pour ce qui est des personnages, s’ils m’ont laissé longtemps dans l’incertitude de mes ressentis à leur égard, dès le tome 1, ils ont fini par m’insupporter. L’auteur ne m’a pas convaincu, au contraire, ses redondances dans les chapitres sentiments mutuels ont tué dans l’œuf le peu de sympathie que j’aurais pu avoir pour eux. Matt, malgré son passé, ses failles et ses blessures n’est qu’un sombre connard peu attachant, imbu de lui-même, personnage cliché du macho, dans toute sa splendeur à qui Jana Rouze fait faire n’importe quoi, jusqu’à le placer dans des situations loufoques et complètement grotesques. J’aurai pu en rire, mais franchement, je n’ai pu entrer dans le délire littéraire de l’auteur. Quant à Alex, je peinais déjà avec elle, dès le début, et au fil des tomes, j’avais de plus en plus envie de la baffer, tant elle attend trop du personnage de Matt. Tout au moins est-elle incapable d’apprécier ce qui lui est offert à sa juste valeur. L’auteur brosse le portrait d’une héroïne qui veut « guérir » le héros coûte que coûte et ne connait pas la patience.

    Parlerais-je des personnages secondaires, des interactions entre eux et les principaux ? Je me contenterai de dire que parfois je n’ai pas toujours compris leur utilité.  Et une fois n'est pas coutume, aucun d'eux ne m'a donné envie de les suivre dans une histoire personnelle.

    Pour tout dire, j’ai énormément peiné dans cette histoire qui part soudainement dans tous les sens, tellement de sens, qu’ils sont abordés superficiellement ; que certains éléments ne tiennent pas la route et sont parfois totalement oubliés me laissant interloquée avec cette question : mais quel intérêt ?  

    Jana Rouze a peut être séduit de nombreuses lectrices avec sa trilogie à suivre, moi, la déferlante ne m'a pas été favorable, elle a eu raison de moi, m’empêchant parfois de me maintenir la tête hors de l'eau. Ceci pour dire que je n'ai pas vraiment toujours compris vers quel rivage voulait me mener l'auteure. Et j'ai le sentiment qu'il en a été de même pour elle, qu'elle s'est laissée porter par la vague, sans vraiment savoir parfois vers où elle voulait aller, ce qui a donné un récit par moments un peu confus, un peu incohérent et qui, plus centré sur les thèmes de départ, j'aurais adoré. 

    Malheureusement, je ressors déçue , peut-être que j'avais trop d'attentes, que ce roman a mal vieilli, ressemblant trop à la série de E.l James.

     

    Effet de vague T3  LC


    1 commentaire
  • Effet de vague T2 LC

    Dès la première nuit passée avec elle, Matt savait. On avait mis Alex sur son chemin soit pour l’anéantir, soit pour le ramener à la vie. Avec une fille comme elle, les deux étaient possibles. Dès les premières secondes, Alex savait. Ce mec indomptable, égoïste, arrogant, sans aucune émotion pouvait lui faire mal, très mal. Alex Sand et Matt Garrett se sont affrontés, séduits, heurtés, parce que malgré tout ce qui les séparait, il leur était impossible de résister. Pour l’avoir provoqué, Alex a vu son monde s’écrouler. Pour avoir relevé le défi, Matt s’est blessé… irrémédiablement. Matt et Alex auront-ils vraiment la force de rester loin l’un de l’autre ? Et s’ils cèdent à nouveau au besoin viscéral d’être ensemble, quel sera le prix à payer ?

     

     

     

     

     

    Effet de vague T2 LCJ'attendais beaucoup de ce tome. un premier lieu, que ce roman se démarque de 50 nuances de Grey. On peut dire que sur cette attente, c'est... presque réussi. Le lecteur notera encore quelques scènes similaires. Pour le reste, j'ai toujours autant de mal avec les personnages auxquels je peine encore à m'attacher.  

    L'auteur persiste à répéter quelques erreurs du premier tome avec ses passages redondants sur les sentiments ds protagonistes qui n'ont pas évolué depuis le T1. Matt peine à admettre ce qu'il ressent pour Alexia. Une fois, ça va, 10 fois c'est trop. Il en est de même pour Alex et ses attentes, ce qui l'amène à se comporter étrangement. Pas toujours de manière cohérente avec le portrait brossé par l'auteur.

    Mais ce qui m'a ennuyée, ce sont certains scènes descriptives de sexe, très détaillées, pas franchement visualisables, pas vraiment primordial, direz-vous, mais tant qu'à faire de longues descriptions du contexte, j'aime qu'il le soit bien.

    Je me suis également trituré le  cerveau sur d'autres points, tant à parfois relire certains passages.  Soit je n'ai pas compris ce à quoi voulait nous emmener l'auteur, soit ils différaient de ce qui avait été mis sur table dans le T1, à savoir sur le passé de Matt; soit certains dialogues n'étaient pas vraiment clairs dans lequel l'auteur fait passer ses personnages du coq à l'âne. 

    Je déplore également des erreurs basiques de ponctuation, ce qui oblige parfois à relire certaines phrases. J'ai également noté quelques coquilles, (on en trouve toujours) des phrases sans queue ni tête (bien plus gênant).

    De détails, direz-vous car l'histoire est pleine de rebondissements et de révélations. Un peu trop à mon goût, et encore à cette heure des infos restent assez confuses, je cherche encore à comprendre le sens que veut lui donner l'auteur. Sans parler de certaines situations, de mon point de vue peu réalistes ou qui n'apportent rien à la romance.  

    Que des points négatifs, penserez-vous ? 

    Eh bien non, car l'intrigue est addictive et parvenue à l'issue du T2, je n'ai qu'une hâte  : me plonger dans le 3 pour obtenir des réponses aux questions qui me turlupinent. Les thèmes de fond choisis par l'auteur sont judicieusement documentés, et la trame de base, intéressante.

    Cependant, vu le nombre de pages du prochain opus,  je me demande ce que va nous concocter Jana Rouze, je l’appréhende un peu, craignant d'avoir à relire les même passages encore et encore sur les pensées de nos protagonistes. 

    Je ressens donc, au terme de ma lecture, des sentiments ambivalents.  

     

    Effet de vague T2 LC

     


    votre commentaire
  • Effet de vague LCLe sexe, c'est facile. L'amour, c'est une évidence qui s'impose. La confiance, c'est plus compliqué. Que fait un homme qui n'a confiance en personne et ne ressent aucune émotion quand le « coup d'un soir » fait ressurgir le passé sombre qu'il avait enterré ?
    Matt Garrett est un capitaine d'industrie qui n'a pas l'habitude d'être dominé ni dompté. Alors que tout les sépare, il rencontre Alex Sand, une jeune avocate franco-américaine dont le rêve est de travailler à la Cour Pénale Internationale de la Haye.
    Pas ce qu'il y a de plus facile.
    Entre eux, l'attirance est immédiate.
    « - Qu'est-ce que je risque si je ne passe qu'une seule nuit avec vous ?
    - Vous devriez pouvoir survivre à une nuit. »
    L' histoire d'une nuit va dès lors rapidement se compliquer.

     

     

     

     

    Effet de vague LCLongtemps cette série m'a intriguée, tout d'abord par la couverture, que franchement je ne trouve pas super, le résumé et son succès auprès des lectrices.

    En cours de lecture, je n'ai su que penser des sentiments  ambivalents que je ressentais. Tout d'abord trop de similitudes avec 50 nuances de Grey m'ont dérangée. De ce fait, je trouvais l'histoire peu originale. Il faut reconnaître que lire ce genre de romans à la longue rend un peu exigeante et à la recherche d'un peu fantaisie.  Beaucoup trop d'auteures, depuis E.L James, surfent sur la vague de ce genre littéraire tant et si bien que souvent les histoires se ressemblent.

    Cependant,il faut bien avouer que Jana Rouze nous plonge dans un univers particulier et nous captive avec le mystérieux passé de Matt. Et il faut dire que l'auteure maîtrise son sujet, pas du tout banal. Jana Rouze attise la curiosité, ce qui rend l'histoire addictive et l'on en vient presque à oublier toutes les similitudes avec le célèbre roman de E.L James, jusqu'aux derniers chapitres où nous replongeons , un peu trop à mon goût,  dans  l'univers de 50 nuances.

    Toutefois,  l'auteure parvient, dans le chapitre manquant et l'épilogue, à nous intriguer pour nous pousser à lire à la suite, d'autant que toutes les réponses ne sont pas encore données et qu'un nouveau rebondissement pousse le lecteur à des spéculations les plus folles. C'est donc le coté mystère et le coté polar qui m'incite à changer en partie ma vision de l'histoire.  J'espère que dans les tomes suivants l'auteure va se démarquer et nous faire oublier le coté trop ressemblant avec de nombreuses scènes de 50 NDG qui le revient trop souvent à l'esprit.

    Au terme de ma lecture, mes ressentis pour les personnages restent encore ambivalents. Je ne sais trop qu'en penser. Je peine à comprendre leur comportements et trouve un peu trop redondants leurs interrogations personnelles. Alex est le personnage que je comprend le moins. Ses réactions pour une fille de 22 ans, vu son passé me surprennent. J'avoue avoir du mal à les suivre, malgré cette relation très particulière qui ressemble à un jeu perpétuel, une sorte de partie d'échecs qu'ils jouent en permanence et laisse entrevoir cette connexion spéciale entre eux. Les sentiments éprouvés sont particuliers et déroutants, ce qui peut être m'empêche de ressentir de l'empathie pour ces personnages hors du communs. Et pourtant il se passe quelque chose entre eux et moi, un peu comme comme entre Matt et Alex, une connexion qu'il n'explique pas qui le touche et le lie à elle. Je dirai que c'est pareil pour moi. Un étrange sensation jamais ressentie en cours de lecture pour des personnages, entre fascination, incompréhension et ambivalence. Habituellement les protagonistes séduisent ou pas. Ici je ne saurai dire. Probablement parce qu'ils sont différents, clichés sans l'être, charismatiques et à la fois non... Bref je suis comme eux, paumée dans ce qu'ils me font ressentir.   

    Pour ce qui est de la plume de l'auteure, j'en ai énormément apprécié le style avec ses phrases parfois courtes, ( oui, oui, moi pas du tout adepte du genre) qui ici donne un certain rythme, un coté cassant à l'image de Matt froid, impersonnel. J'ai les descriptions,  le contexte social et professionnel, l'abord éducatif, qui laisse deviner le travail de recherche de l'auteure et qui rend de nombreuses situations crédibles. Les dialogues sont assez percutants parfois complexes, à l'image des protagonistes.

    Premier roman de l'auteur, assez déroutant qui laisse perplexe et intrigue et pousse à se lancer dans la suite des aventures du duo Matt/Alex.

     

     

    Effet de vague LC

     

    LEffet de vague LC'auteur :

    Nationalité : France

    Biographie :

    Jana Rouze est française et vit à Marseille.
    Elle est l'auteure de la série Effet de Vague qui a déjà séduit de très nombreux lecteurs en France.
    Elle aime écrire de belles histoires d'amour en utilisant le suspense et la tension narrative des thrillers les plus noirs, tenant en haleine ses lecteurs jusqu'au dénouement de l'intrigue, pour dénoncer des situations qui la dérangent.
    Elle aborde ainsi des sujets contemporains très variés et signe quelque chose de différent. ;-)

    Jana est publiée chez Hugo&Cie et Addictives.

      

     

     


    2 commentaires
  •  

    US Marine Alors qu'elle a quitté Londres pour s'installer en Caroline du Sud, Livia fait la rencontre d'un militaire en permission. Livia décide de quitter Londres et ses mondanités pour vivre l’aventure en Caroline du Sud, à Beaufort. Pour la blonde sophistiquée et citadine, c’est le dépaysement total et la quête frénétique de la nouveauté. Le séjour américain devient une passionnante odyssée le soir où elle fait la rencontre fortuite de Hudson Rowe, un impétueux capitaine au regard de jade, en permission d’un mois avant le retour au front…Plongez-vous dans le premier tome d'une histoire d'amour unique et sensuelle. La rencontre surprenante entre une jeune Londonienne et un militaire américain.

    Editeur :  So Romance
    Genre: Romance militaire
    Date de sortie: 22/0/2019
    Prix du livre papier : 12,99€ 
    Version numérique:  5,99 €
    Nombre de pages  :  352

     

     

     

    US Marine Nul de l'ignore, je ne vais jamais dans le complaisant, parfois cela dérange, un peu, beaucoup, mais j'aime à donner mes ressentis tels quels. Nous avons tous des attentes en matière le lecture.

    Fermons la parenthèse pour parler de ma dernière lecture et la découverte du premier tome de la saga US Marines d' Arria Romano chez So Romance.

    Un premier opus qui nous narre  la romance entre un marine et une mondaine venue se ressourcer aux pays de ses ancêtres. Relation qui démarre sur des bases fragiles, lui repart au front prochainement, elle, blessée ne veut pas d'engagement.

     Tout d'abord, j'ai été surprise par le mode de narration, tant je suis habituée à des récits à deux voix. Arria Romano a fait le choix d'une voix extérieur et pose son récit au passé. Personnellement, cela ne pas gênée, tant  l'auteure maîtrise l'art de faire partager les sentiments et les émotions de ces protagonistes, dans style fluide, plaisant et travaillé.

    Et Arria Romano reste originale dans les décors choisis pour planter sa romance. Je ne suis pas particulièrement friande des romans aux cadres US écrits par des auteurs francophones, bien souvent ceux-ci font l'impasse sur les contextes et connaissent très mal les lieux qu'ils décrivent. Toujours est-il, qu'ici, l'auteur maîtrise son sujet et nous plonge dans l'univers de Beaufort en Caroline du Nord.

    J'ai apprécié l’approche de ses personnages, les portraits qu'elle en brosse et qui les rends vivants, attachants.  Mon seul petit bémol : un petit manque de rebondissements dans ce tome, qui nous offre une romance douce, peu centrée sur l'univers militaire.

    Mais ce n'est qu'un premier tome, donc la suite peut encore réserver des surprises. 

    Arria Romano, une auteure à suivre pour les amatrices de sexy militaires, de jeunes femmes qui souhaitent prendre leur vie en main au point d'abandonner le confort de son milieu anglais huppé.

    Perso, je vais continuer l'aventure avec l'auteure et de me plonger dans d'autres de ces récits.

     

    US Marine

     

    US Marine L'auteur :

    Arria Romano étudie l’histoire militaire à la Sorbonne et est passionnée de littérature et d’art. Elle écrit depuis quelques années des romans historiques et des romances, qu’elles se vivent au passé, au présent ou même nimbées d’un voile de magie… Tant que l’amour et la passion restent le fil rouge de l’intrigue.

     

     

    La Maison d'édition :  

    So Romance est une maison d'édition spécialisée dans la publication de romans sentimentaux. Notre objectif ? Vous faire frissonner et fantasmer ! Nos romances vous permettront de vous évader de votre quotidien. Tous nos ouvrages existent tant en version ebook qu'en version papier.

    Fondées fin 2017, les éditions So Romance sont les spécialistes de la romance. Nous aimons publier des romances qui font rêver, mais sans tomber dans les clichés et les stéréotypes du genre ! ​Des personnages forts et attachants, des héroïnes modernes et émancipées, des histoires d'amour qui nous transportent et, pourquoi pas, quelques scènes érotiques assumées sont les ingrédients requis pour la recette So Romance.

    ​Nous publions les sous-genres suivants :

    • Romance contemporaine
    • Romance érotique
    • Chick lit
    • Roman sentimental
    • Hétéro ou LGBTQIA+


    Les éditions So Romance sont un département de Mardaga SA, un éditeur indépendant basé à Bruxelles.

    Diffusion et distribution :

    • Distribution papier : nos ouvrages sont commandables aussi bien sur les sites de ventes en ligne (Amazon, Fnac) que dans les meilleures librairies.
    • Diffusion et distribution ebook : nos publications sont diffusées par notre partenaire Primento qui assure notre diffusion ebook dans un maximum de points de vente numériques. 

     


    1 commentaire
  • I'll protect you Elle a tout perdu, il n’a rien à perdre.Fier et inflexible, Sacha Azarov est le bras droit de Marco Gardani, chef du plus puissant clan mafieux de la Côte d’Azur. Il exécute les ordres sans poser de questions, vouant une loyauté inébranlable à ceux qui lui ont offert une nouvelle vie.Il ne se laisse jamais attendrir, par rien ni personne. Alors veiller sur Mélanie Martin, veuve et mère de deux ados, ça devrait être une mission de routine, non ?Sauf qu’elle le déstabilise par sa force et sa douceur, elle s’insinue dans ses rêves et ses désirs, donne envie à Sacha de choses qui lui sont interdites…Comme de désobéir aux ordres pour la protéger. Et si Sacha perd son honneur, cela pourrait leur coûter la vie.

     

    I'll protect you Désespérée d'attendre la version papier, et je me demande même si elle verra le jour, je me suis offert l'epub et bien plus frustrée en fin de lecture de ne voir cet opus rejoindre le tome 1. 

    Anne Cantore m'avait charmée avec Marco, offert un aperçu de la personnalité de Sacha, et celui là, j'en attendais pas mal.

    Eh bien, l'auteure m'a satisfaite. Sacha, je crois bien que je le préfère à Marco et pourtant, le lieutenant exécuteur de sales besognes, devrait un peu nous rebuter. Et l'on peut donc aisément comprendre que  pourles hommes du clan Gardani, il est assez difficile de se faire aimer. Sans parler des faiblesses qu'occasionnent une femme dans leur vie.

     Nous retrouvons un Marco plus sombre que dans le premier tome qui en oublie presque ses valeurs morales, des hommes séduits, voire amoureux mettant en danger leur sécurité voire celles des membres du clan, une inspectrice revancharde et une nouvelle protagoniste qui laisse entrevoir une relation probable avec un certain homme de la famille Gardiani.

    Nous recroisons donc Nonce, les personnages secondaires et Melanie Martin dont le passé douloureux a déjà été évoqué, mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec  cette femme plus forte qu'elle ne parait.

    Outre la romance, Anne Cantore nous offre une intrigue bien ficelée qui fait suite à la fin du tome précédent, et nous laisse encore frustrés en attente de réponses.

    Le volet polar, associé à la romance, est bien maîtrisé et de ce fait, je ne doute pas qu' Anne Cantore mène à bien un de ces projets littéraires. Cependant, j'espère qu'elle ne me fera pas trop languir avec la sortie du 3e opus qui devrait conclure cette saga.

    Cependant, vu que cette auteur est peu prolifique ( un roman par an),  tant elle s'attache à nous offrir des textes de qualité, j'ai le sentiment que je vais devoir attendre avant de voir ma curiosité satisfaite.

    Presque un coup de coeur.

     

    I'll protect you

     

    I'll protect you L'auteur : 

    Nationalité : France
    Né(e) à : Saint-Étienne

    Biographie :

    Anne Cantore est auteure de romance.

    Elle a fait ses études scientifiques en France, à Clermont-Ferrand, et à l'Université d'Oklahoma aux États-Unis.

    Elle découvre sur le tard la littérature érotique. Décidée à vivre l’aventure pleinement, elle se lance dans la rédaction d’une romance.

    "On the road with you" sera publié en Août 2017 aux éditions addictives. Depuis, elle n'arrête plus.

    Mariée et mère de deux enfants, elle vit dans le Var.

    son site : http://www.annecantore.com/
    pages Facebook :
    https://www.facebook.com/ac.auteur/
    https://www.facebook.com/anne.cantore.31
    Instagram : https://www.instagram.com/anne_cantore/

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique