• I'll protect you Elle a tout perdu, il n’a rien à perdre.Fier et inflexible, Sacha Azarov est le bras droit de Marco Gardani, chef du plus puissant clan mafieux de la Côte d’Azur. Il exécute les ordres sans poser de questions, vouant une loyauté inébranlable à ceux qui lui ont offert une nouvelle vie.Il ne se laisse jamais attendrir, par rien ni personne. Alors veiller sur Mélanie Martin, veuve et mère de deux ados, ça devrait être une mission de routine, non ?Sauf qu’elle le déstabilise par sa force et sa douceur, elle s’insinue dans ses rêves et ses désirs, donne envie à Sacha de choses qui lui sont interdites…Comme de désobéir aux ordres pour la protéger. Et si Sacha perd son honneur, cela pourrait leur coûter la vie.

     

    I'll protect you Désespérée d'attendre la version papier, et je me demande même si elle verra le jour, je me suis offert l'epub et bien plus frustrée en fin de lecture de ne voir cet opus rejoindre le tome 1. 

    Anne Cantore m'avait charmée avec Marco, offert un aperçu de la personnalité de Sacha, et celui là, j'en attendais pas mal.

    Eh bien, l'auteure m'a satisfaite. Sacha, je crois bien que je le préfère à Marco et pourtant, le lieutenant exécuteur de sales besognes, devrait un peu nous rebuter. Et l'on peut donc aisément comprendre que  pourles hommes du clan Gardani, il est assez difficile de se faire aimer. Sans parler des faiblesses qu'occasionnent une femme dans leur vie.

     Nous retrouvons un Marco plus sombre que dans le premier tome qui en oublie presque ses valeurs morales, des hommes séduits, voire amoureux mettant en danger leur sécurité voire celles des membres du clan, une inspectrice revancharde et une nouvelle protagoniste qui laisse entrevoir une relation probable avec un certain homme de la famille Gardiani.

    Nous recroisons donc Nonce, les personnages secondaires et Melanie Martin dont le passé douloureux a déjà été évoqué, mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec  cette femme plus forte qu'elle ne parait.

    Outre la romance, Anne Cantore nous offre une intrigue bien ficelée qui fait suite à la fin du tome précédent, et nous laisse encore frustrés en attente de réponses.

    Le volet polar, associé à la romance, est bien maîtrisé et de ce fait, je ne doute pas qu' Anne Cantore mène à bien un de ces projets littéraires. Cependant, j'espère qu'elle ne me fera pas trop languir avec la sortie du 3e opus qui devrait conclure cette saga.

    Cependant, vu que cette auteur est peu prolifique ( un roman par an),  tant elle s'attache à nous offrir des textes de qualité, j'ai le sentiment que je vais devoir attendre avant de voir ma curiosité satisfaite.

    Presque un coup de coeur.

     

    I'll protect you

     

    I'll protect you L'auteur : 

    Nationalité : France
    Né(e) à : Saint-Étienne

    Biographie :

    Anne Cantore est auteure de romance.

    Elle a fait ses études scientifiques en France, à Clermont-Ferrand, et à l'Université d'Oklahoma aux États-Unis.

    Elle découvre sur le tard la littérature érotique. Décidée à vivre l’aventure pleinement, elle se lance dans la rédaction d’une romance.

    "On the road with you" sera publié en Août 2017 aux éditions addictives. Depuis, elle n'arrête plus.

    Mariée et mère de deux enfants, elle vit dans le Var.

    son site : http://www.annecantore.com/
    pages Facebook :
    https://www.facebook.com/ac.auteur/
    https://www.facebook.com/anne.cantore.31
    Instagram : https://www.instagram.com/anne_cantore/

     


    1 commentaire
  • Secret Stepbrother LCCalden est rebelle, en guerre contre le monde entier, et ne se soucie que d’une personne : sa petite sœur Cassie.
    Son monde vole en éclats le jour où il apprend que son père biologique, qu’il n’a jamais connu, est le sénateur Jacobs : un homme politique puissant et déterminé à étouffer le scandale de cette révélation.
    Entre les paparazzi qui lui pourrissent la vie et les frais médicaux de sa sœur qui s’accumulent, Calden est forcé de conclure un pacte qui va changer sa vie.
    Le deal est simple: le sénateur Jacobs prend en charge les frais nécessaires à Cassie et aux études de Calden, en échange de quoi Calden devra se plier à une mascarade de famille heureuse et unie.
    Un seul écart, et le deal est rompu.
    Sauf qu’il y a Harper, la fille adoptive du sénateur.
    Elle est mystérieuse, sensuelle, innocente… et interdite.
    Pour elle, Calden serait prêt à rompre tous les pactes.

    Editeur : Les Addictives
    Genre: New romance  Collection Luv 
    Date de sortie: 3/4/2020
    Prix du livre papier : 17,9
    Version numérique: 4,99 € 
    Nombre de pages :  564

     

     

    Secret Stepbrother LCEn règle générale, j’adhère à 100% aux roman d’Erin Graham. Et je ne compte plus les coups de coeur, mais cette fois, malgré une idée de base cohérente, et variant de celles que l’on croise dans la plupart des romans sur le thème d’amour interdit entre frère et sœur, sans liens de sang, je n’ai vraiment accroché à cette romance.

    Tout d’abord, j’ai eu du mal avec le début de l’histoire, un peu tiré par les cheveux, pas assez étoffé.Un point de départ un peu brouillon de mon ressenti, et le reste s’appuie donc, pour moi, sur des piliers bancals.

    J’avoue avoir été étonnée que l’auteur ne développe pas davantage le volet secret, le personnage public et la relation avec les journalistes. Je m’attendais d’ailleurs à plus de harcèlement de ceux-ci avec ce scoop de taille, ce qui nous aurait donné une intrigue plus punchy.  

    je me retrouve avec une romance assez plan-plan dans l’intimité de nos protagonistes. Le personnage de Brian aurait apporté bien plus à cette aventure sans parler des éléments du passé de Cassie. Là encore, je dois avouer ma déception.

    L'auteur revient trop souvent sur certains états d'âmes de  Calden, alors que j'aurai préféré  trouver plus d'action et de situations qui auraient pu mettre en péril la relation de notre couple qui s’entiche bien rapidement l’un de l’autre.

    Je suis surprise par le décalage entre cette romance et celles qu’Erin Graham nous concocte habituellement, puissantes, vibrantes d’émotions, maîtrisées. Ici, j’éprouve un sentiment de superficialité dans l’ensemble, avec pour résultat un roman pas assez abouti, léger, trop léger, à mon goût et si éloigné de ce à quoi m’a habitué l’auteure. 

    Calden est néanmoins attachant, mais il m'a manqué un petit quelque chose pour que le couple me séduise et que l'histoire me passionne.

    Pour autant, cet amour interdit, séduira probablement la majorité du lectorat d’Erin Graham. Dommage qu’elle ne m’ait pas touchée, cette fois-ci.  Il faut dire que la barre est haute pour rejoindre The way you love et The Boss, 2 coups de coeur.

     

    Secret Stepbrother LC

     

     


    2 commentaires
  • L'inconnu de l'ascenseur et moi Le jour où Charlyne se retrouve coincée dans l'ascenseur avec un inconnu? elle panique. Il est grand, musclé, ne montre pas son visage, sent beaucoup trop bon? et en plus, il est sarcastique !L'attirance est puissante, irrésistible? mais il la fuit. Tout les oppose, pourtant Charlyne refuse de baisser les bras : après tout, ils sont voisins !Et il n'a encore rien vu?

    Editeur : Les Addictives
    Genre: New Adult Collection Luv
    Date de sortie: 12/9/2017
    Prix du livre papier :  7,90 (poche) Version broché épuisé
    Version numérique: 4,99 € 
    Nombre de pages :  516

     

     

     

     

    L'inconnu de l'ascenseur et moi J'avoue avoir dans un premier temps fait l'impasse sur ce roman, la cause au titre pas très attractif tant le thème de la rencontre de l'ascenseur est cliché.

    Mais après être tombée sous le charme de la plume et l'imagination de Sophie S Pierucci après la lecture de Deep&Dark, la curiosité l'a emporté, d'autant que les retours sont majoritairement positifs.

    En fin de lecture, je comprend pourquoi. Tous les codes de la New Romance sont respectés, avec un petit plus : les thèmes forts abordés par l'auteur, tels que les a priori, l'image corporelle et les comportements sociaux, la reconstruction, le deuil, les passions.

    La romance est un peu  longue à se mettre en place. J'avoue que j'aime ça plutôt que des récits ou l'amour foudroie au simple regard et après 2 à 3 rencontres, les protagonistes se lancent des "je t'aime" à tout va . Toutefois, ici, c'est un peu trop," je t'aime moi non plus". Cependant, l'auteure nous brosse des portraits soignés des personnages et l'on peut comprendre les réactions de Matt.  Charlyne est un peu plus agaçante et les raisons de la distanciation mise dans ses relations, de mon point de vue trop légère, mais l'héroine se laisse apprécier au fil des chapitres. 

    Mon héros préféré est donc Matt, en protagoniste torturé, auquel je me suis attachée, mais  pas autant qu'à Jack de Deep&Dark. Avant de le concurrencer celui là, il va y avoir du boulot Sophie !  

    On appréciera la reparties teintées d'humour,  et peut être, un peu moins, comme moi, les trop nombreuses scènes de sexe.

    La lecture de cette romance est plaisante, mais n'égale en rien à pas ce que j'ai ressenti pour  Deep&Dark  d'un niveau nettement supérieur et j'espère que Sophie S Pierucci nous offrira d'autres romans dans la même veine. 

    L'inconnu de l'ascenseur et moi

     

    Extraits citations

     

    "Matthew avait tort. Aimer, ce n’est pas seulement sentir son cœur s’emballer ou sa bouche s'assécher. Aimer, c’est se sentir mourir quand l’autre est loin de soi pour toujours. Aimer, c’est rattacher chaque ressenti, chaque image, chaque phrase à un souvenir de l’autre. Aimer, c’est la pire chose qui me soit arrivée."

     

    "La passion ne doit pas se vivre, elle se vit. Simplement. Nous ne faisons pas ce que nous aimons par obligation, mais seulement parce que nous le voulons profondément."


    2 commentaires
  •  

    Deep & DarkIl doit la tuer. Va-t-elle succomber ?Il y a trois ans, Leia Taylor a dû tout quitter sans un regard en arrière. Nouvelle vie, nouvelle identité, sans trace, sans histoire, jusqu’au jour où l’impensable se produit : un homme chargé de la tuer s’introduit chez elle. Il est dangereux, il est implacable, il est tout ce qu’elle a toujours redouté… Mais dans sa lutte pour lui échapper, elle parvient à le blesser. Et, quand son mystérieux agresseur se réveille, il a perdu la mémoire. Allié ou ennemi ? Comment savoir ? Peut-elle vraiment faire confiance à quelqu’un qui ne sait plus qui il est ? Est-il son pire cauchemar ou ce qui pouvait lui arriver de mieux dans sa vie ?

     Editeur : Les Addictives
    Genre: New Adult Collection Luv
    Date de sortie: 3/8/2019
    Prix du livre papier :  pas de version papier
    Version numérique: 4,99 € 
    Nombre de pages :  569

     

     

     

      

    Deep & DarkAprès ma grosse déception avec la lecture d' Arrogant Bad Boy, j'avais besoin de lire une histoire bien ficelée assortie d'une belle plume. Ce roman  dans ma PAL m'a fait de l’œil, en partie parce que je croyais que l'auteur en était Chrys Galia ☺, et parce que la couverture est superbe.

    Je me suis aperçue vite de mon erreur quant à l'autrice, et ne l'ai pas regretté une minute, car aussitôt lu les premières pages, mon opinion était faite, appréciant à 100% la beauté de la plume. Pour le reste il n'y avait plus qu'à se laisser porter.

    Porter par une histoire dont je ne savais rien ( je lis bien rarement les résumés ou très superficiellement dès que j'ai le sentiment qui va trop m'en dire)

    Donc je plonge sans bouteilles et aussitôt, je suis en apnée, sans trop avoir envie de remonter à la surface, tant je baigne dans une ambiance plaisante, dans un huis clos angoissant  et superbe, avant de m'immerger dans une histoire addictive agrémentée de rebondissements, sans excès. 

    Je tire mon chapeau à Sophie S Pierucci qui avec beaucoup de finesse nous brosse le portrait psychologique de Jack et notre attachement pour le personnage grandit au diapason de celle de Lana Et oui la relation et les comportements sont des plus cohérents, crédibles. 

    Ce roman, c'est un concentré d'émotions, de montagnes russes, de suspens de vibrations et de mille autres ressentis assez difficiles à retranscrites par des mots.

    Une intrigue parfaitement maîtrisée, le tout narré à deux voix dans un style fluide, léger, travaillé abouti , de ceux que j'aime.

    Un roman qui frise la perfection avec cette plume qui a gagné en maturité depuis Stepbrother avec un thème moins léger,tout à la fois sombre et lumineux.

    Jusqu'au bout Sophie S Pierucci nous fera vibrer et l'on aspire au dénouement tout comme l'on le redoute  (parce que l'on craint pour nos protagonistes et parce qu'on n'a pas très envie de les quitter trop tôt ) et la fin est l'image de ce roman captivant et palpitant.

    Il y a longtemps que je n'avais pas eu de coup de coeur pour un roman New Romance et encore attribué le titre de pépite livresque à des romans de ce genre, tant j'en sors de plus en plus souvent dépitée, déçue par des histoires clichés, redondantes aux thèmes éculés.  

    Un grand merci à l'auteure de m'avoir enchantée et confirmé que je peux encore espérer découvrir de belles plumes parmi les auteures de NR.

     

    Deep & Dark

     

     

     

    " Extraits citation"

     

    "- parce que  même si tu n'en as pas conscience, cette déception te rend humain. Tu n'es pas bon, ni toi, ni Jack, ni Logan. Vous êtes gris, sombres et noirs à la fois. Et c'est toujours mieux que du vide"

     

    "- L’hédonisme, c'est la recherche constante du plaisir, contre-t-elle das un rire insolent qui m'arrache un sourire.

    (...)

    - Faux. la recherche constante du plaisir n'est qu'une partie de la doctrine. L'autre partie vise à l'évitement du déplaisir. En gros si je n'éprouve aucun plaisir à gagner à un jeu, j n'aurai jamais de frustration de perdre. Pour aller plus loin, si je n'ai aucun besoin fondamental, je n'ai nulle nécessité de faire des choix et je ne connaîtrai pas le déplaisir de l'échec.

     

     

    Deep & DarkL'auteur : 

    Nationalité : France

    Biographie :

    Mère de deux enfants et infirmière à plein temps, Sophie Santoromito Pierucci est auteure d'un premier romance, "Brisé(e)" (2016).

    page Facebook : https://www.facebook.com/SophieSantoromitoPierucci/

     


    2 commentaires
  •  

    Arrogant bad boy LCIl a vendu son âme au diable. Mais même le diable est choqué…L’avenir de Clémence est tout tracé et ne laisse place ni aux mauvaises surprises ni aux revirements inattendus. Mais avant de s’y engager, la jeune femme s'accorde un délai pour découvrir le monde et s'envole vers les États-Unis.Dès son premier jour à Los Angeles, tout bascule : elle est percutée par une Ferrari ! Le conducteur, Xander, est aussi beau qu’arrogant, aussi autoritaire qu’attirant. Et bien déterminé à ne pas la laisser filer !De nuits de passion en secrets dangereux, les deux amants n’ont pas fini de se surprendre !Elle s’attendait à tout... sauf à lui !

     

    Editeur : Les Addictives
    Genre: New Adult Collection Luv
    Date de sortie: 14/11/2019
    Prix du livre papier : 15,90€
    Version numérique: 4,99 € 
    Nombre de pages :  421

     

     

     

    Arrogant bad boy LCA force de lire de la NR j’en viens à un triste constat. Trop d’auteures font fi de quelques règles élémentaires d’écriture et se concentrent sur la romance, sans prendre le temps de soigner leur plume ni se documenter ou choisissent de faire abstraction d’infos de base pour faire entrer les pièces de leur puzzle, quitte à forcer pour les faire entrer. Forcément c’est bancal ! Parfois la romance est porteuse, mais le plus souvent ne suffit pas à captiver tant le style est très moyen, et truffé d’incohérences.

    Certaines, cependant tablent sur le respect des codes et l’on se retrouve avec des petites pépites livresques. Dans le cas contraire, personnellement, je bloque et m’agace de la superficialité et de ces incohérences qui me sautent à la figure que beaucoup de lectrices ne relèvent pas. Et que dire des clichés ?

    Pour dire que ce roman entre dans la catégorie 1. Et dès les premières pages j’ai bloqué sur le style et j’ai beaucoup de mal à lire de ce de là les compliments de lectrices. J’ai conscience de ne pas avoir les mêmes attentes, c’est évident. Et à croire que je n'ai pas la même idée d'un style percutant comme annoncé dans la bio ! Que l'on le dise pour Chris Galia, Anne Cantore ... mais là  ! Ah non mais pas du tout !

    En dehors de la plume factuelle, basique, les clichés  des plus improbables m’ont hérissé le poil, déjà que la scène était clichée, fallait-il que ce soit de plus improbable ! Certes l’idée étant de brosser le portrait d’une héroïne maladroite, non mais sérieux ! Une valise cabine qui s’ouvre en tombant à vous pieds alors que vous la tractez et dont le contenu se déverse. Sérieux ?  Cela l’a pas eu l’effet escompté.  Détail ? oui évidement, mais également d’aucun intérêt à l’histoire et si peu innovant.

    Et ainsi de suite l’auteur saute à pieds joints dans d’autres situations plus essentielles au récit et encore moins crédibles. Peut être nombreux lecteurs l’ignorent, mais pour ce qui savent que travailler aux USA relève du parcours du combattant, les libertés de l’auteur ou pas agacent. Détail ? Oui peut-être. J’ai vu bien pire. Mais trop d’incohérences nuisent au réalisme et il y en a… encore.

    Parlerais-je des passages redondants ? D’une histoire d’amour hyper rapide et des personnages auxquels je ne suis pas parvenue à m’attacher, superficiels, mal aboutis et une Clem hyper agaçante que j’ai détesté de bout en bout. Quant à Xander, l’arrogant bad boy, un bien pale arrogant qui ne convainc pas dans son rôle, une fois de plus peu crédible. Le seul personnage intéressant de cette histoire est Ethan.

    Devrai-je faire preuve d’indulgence pour ce premier roman de l’auteure et lui donner une autre chance et lisant Défendu qui des dires de ma binôme est plus abouti avec une auteure qui a progressé. Affaire à suivre.  Pour l'heure je ne suis pas bon public avec mes attentes livresques même pour de la New Romance.

    Mais une chose est sûre désormais, c’est que je sélectionnerai désormais avec beaucoup de soins mes auteures de New Romance. Elles sont loin de toutes se valoir.

     

    Arrogant bad boy LC

     

    Le détail 

    Attention ce roman est édité sous une autre couverture avec un autre titre 

     

    Arrogant bad boy LC

     

     

    Arrogant bad boy LCL'auteur : 

    Nationalité : France
    Né(e) à : Saône-et-Loire , 1982
    Biographie :

    Anna Wendell est auteure de romance contemporaine.

    Elle écrit également de la romance fantastique sous le pseudonyme de Liah Waureel.

    Elle est une auteure au parcours éclectique. Titulaire d'un BTS de chimie en 2002, elle a été metteur en scène et auteur dans le domaine du spectacle vivant.

    De cavalière à conductrice de car, elle a finalement décidé de se lancer à corps perdu dans l’écriture en 2015. Et 2017 verra la concrétisation de ses espoirs avec la publication de deux de ses romans dont "Le monde d'Elianor" signé Liah Waureel.


    page Facebook : https://www.facebook.com/liahwaureelromanciere/


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique