•  

     

    Bilan de Février

     

    Un tout petit bilan avec seulement 8 livres lus 

    1 manuscrit 

    Je crois pas être jamais tombée aussi bas !

    Mais mon projet en cours me prend tout mon temps sans compter le beau temps de retour qui pousse à la balade 

     

    LC  avec ma binôme et participation au Challenge Babelio

     

    Bilan de Février

     

      pour Âmes sœurs premier roman d'un auteur à suivre et pour Rebelle du désert, un roman jeunesse passionnant

    Quant à Hamlet un incontournable de l'oeuvre de Shakespeare. Il était temps pour moi de la découvrir.

     

    Toujours dans le cadre du Challenge Babelio  un roman conseillé par ma binôme  

     

    Bilan de Février

    Une histoire d'amour touchante et émouvante entre 2 hommes que tout sépare. Une leçon de tolérance et d'ouverture d'esprit  

    Bilan de Février

     

     

     

    Bilan de Février

     

     

    2e tome de la saga les Mc Grégor, toujours pour le Challenge Babelio

    un tome bien mieux que le précédent, mais sans réelle surprise

     

     

    Bilan de Février

     

     

     

     Poursuite de la lecture de ma saga fétiche Outlander  avec le tome 4, toujours aussi accro aux personnages qui évoluent dans un contexte historique très maîtrisé avec son soupçon de fantastique L'entrée en scène de Briana relance l’intérêt pour les aventures tumultueuses du couple Jamie/Claire

     

    Bilan de Février Presque un coup de cœur

     

     

    Ma lecture commune avec Anne , chronique à venir à la fin de la lecture de la saga

     

     

    Bilan de Février

     

     

     

     

     

    Le SP du mois proposé par Théo Lemattre qui va se poursuivre par un partenariat sur du long terme

     

     

    Bilan de Février

     

    Un très agréable moment de lecture, un roman toutefois qui soulève des thématiques contemporaines  sérieuses, et des personnages touchants.

     

     


    4 commentaires
  •  

    With Love : VadimIdentité : Adam Paxali
    Surnom officiel : Pax
    Surnom secondaire, mais non moins officiel : Dieu du pieu (ça rime)
    Profession : Journaliste d’investigation pour le canard En Immersion.
    Spécialité : M’immerger (ça tombe assez bien, remarquez)
    Genre : Hétéro actif. Très réactif.
    Mission pour les six mois à venir : Enquêter sur les retombées du mariage gay… Pénétrer un club homosexuel. M’enfoncer profondément dans le milieu. Caresser le mode de vie des protagonistes. Défoncer leurs barrières et pondre un article orgasmique.
    Problème majeur à l’horizon : Un russe nommé Vadim. Lui n’était pas prévu au programme. Je ne comprends pas cette attirance, mais une chose est certaine… ça va tout compliquer…
    Armes massives du dit problème : Ses yeux, son accent, son sourire… mais aussi sa tendresse, sa douceur… Il me semblait moins « dangereux » que ses potes… Il s’avère qu’il l’est beaucoup plus…
    Moyen de défense activé : Aucun, je n’ai rien vu venir.

     

     Editeur : Auto-édition Amazon
    Genre: Litterature contemporaine
    Date de sortie: 8/11/2018
    Prix du livre papier : 14,99€
    Version numérique: 2,25 € + emprunt Kindle
    Nombre de pages :  449

     

    With LOve : VadimEncore un roman conseillé par ma binôme de lecture. Rien que de voir la couverture, j'étais tentée. L'auteure, je la connais  sous un autre pseudo.

    Tout le monde n'aime pas lire de la romance M/M et pourtant les histoires sont belles, émouvantes et empreintes de beaucoup de sensualité. 

    Marie H.J parvient à émouvoir avec son histoire qui met en scène 2 hommes que tout oppose. Vadim est  100% gay depuis toujours, Adam , 100% hétero Son immersion dans le monde de l’homosexualité est un baiser échangé alors qu'il avait 12 ans. Outre le fait  d'être hétero, Adam est un homme à femmes. Et pourtant durant une enquête dans l'univers gay il va tomber fou amoureux de Vadim et réciproquement. 

    On se demande comment une telle chose peut être possible et les implications psychologiques que cela induit sur le non gay.

    C'est avec beaucoup de finesse que l'auteure va développer ce sujet sensible, la complexité de la relation à travers les bouleversements émotionnels que va vivre Adam .

    Dans ce récit à 2 voix nous partageons, en alternance, les sentiments de nos 2 protagonistes.

    Le sujet n'est pas simple à traiter, et peut heurter, il est, en tout cas, d'actualité et malgré les contexte légal il est encore brûlant, dérangeant, et demande d'avoir l'esprit ouvert et beaucoup de tolérance.

    Le sexe n'est pas au centre du débat, bien sur il y a sa place, mais c'est l'amour entre 2 personnes qui est le thème central du roman. Certains trouveront  que c'est contre nature, une anomalie, de la perversion. Mais ne dit-on pas que l'amour n'a pas de  frontières, qu'il frappe quand on s'y attend le moins, quelque soit votre sexe, âge, couleur de peau, croyances. Certes hors cadre, dit normal, il ne sera pas facile pour les amoureux de vivre leur amour simplement, tant le regard des autres est parfois nocif.

    Nombreux sont ceux, à ce que j'ai pu constater lors de discussions sur le thème, qui s’arrêtent à la relation sexuelle, aux clichés, aux stéréotypes sur l'univers gay. Certains diront surement que Marie H.J en use. Cependant, pour avoir des amis gays dans mon entourage, je dirais pas tant que ça. Certes, certains portraits peuvent sembler caricaturaux,  comme celui de Jo, que péjorativement certains nommerait " la folle de service," et je ne peux m’empêcher de songer à Michel Serraut dans la Cage aux folles, cependant comme dans la vie, il a toujours des individus qui sont dans l'extrême. Vadim, lui est l'homme gay qui nous ferait douter de son statut sexuel, celui que vous croiseriez dans la rue, sur qui vous baveriez d'envie et que vous n'imagineriez pas gay, tant les préjugés ont la vie dure. Eh oui, tous les homosexuels ne sont pas des extravertis 

    L'auteure donne une vision, personnelle ou argumentée, ( je me demande ) du monde de la nuit, des bars gays dans lesquels les liaisons se créent, pour un coup d'un soir.  Mais peu-on être juge de ce que l'on ne connait pas ? peut-on dire que c'est propre à leur milieu, alors qu’aujourd’hui les hétéros, tout autant, sont à la recherches des même choses ?

    En fait, Marie H.J tend à nous démontrer que  dans ce monde, les individus recherchent tous la même chose, un compagnon à aimer.

    Dans cette romance c'est l'amour qu'ils éprouvent l'un pour l'autre qui prime sur la relation physique. Je ne vous cacherais pas que certaines scènes de sexe, pas si nombreuses que ça, sont très explicites et de ce fait que ce roman est réservé à un public averti, ce que l'auteure ne manque pas de préciser. Et c'est dans cet ensemble bien construit que réside la beauté de l'histoire. 

    Nous suivons l'évolution des sentiments de chaque protagoniste, leur peurs, en particulier celles d'Adam face au passage à l'acte, la patience, la retenue de Vadim.

     2 personnages attachants et touchants, un Adam maladroit, un Vadim effrayé par la puissance de cette attirance pour un hétéro, sa conscience de la difficulté d'entretenir une relation avec un homme totalement paumé par ce qu'il lui arrive.

    L'amour n'a pas barrières, il faut accepter de les franchir, se moquer du regard des autres. Non l'amour ne se commande pas. On ne décide pas de qui on va tomber amoureux. L’entité physique n'a aucune importance quand l'amour transcende une relation.

    Coté plume de l'auteure, j'ai eu un peu de mal avec le style factuel, le langage familier, mais au bout de quelques chapitres, il correspond à la personnalité d'Adam, drôle, émouvant. Même si l'allusion fréquente au rime avec, m'a un peu lassée à la longue. Par contre, j'ai beaucoup aimé la relation avec  Mère Paulette. Et que dire de l'article d' Adam ? Un super message qui ne laisse pas indifférent, fiction ou pas, et qui vous remue vraiment. Un grand bravo à l'auteure pour cette idée de génie, et celle magnifique histoire d'amour. 

     

    With LOve : Vadim

     

     

    With LOve : Vadim

     

    Extraits citations 

     

    "Les couples non exclusifs sont monnaie courante A cause de cette famille qu'on ne peut pas fonder, encore une fois"

     

    "comme lui, je suis totalement prisonnier de ce "nous "qui nous relie constamment; Comme une drogue,je n'arrive pas en avoir assez, j'en veux toujours davantage, il me manque dès qu'il s'absente et  ne semble jamais assez proche dès qu'il se trouve avec moi" 

     

    "Homme ou non, ce n'est même pas le sujet. IL est simplement parfait. C'est une question d’âme sœur. IL est la mienne"

     

    "Et si l'on considère que Vadim est un homme, alors oui, peut être que l'on peut conclure que je suis gay. Je dirais tout simplement amoureux, pour ma part, d'un homme. C'est tellement confus"

     

    "n'ayez pas peur de vos faiblesse, elles  cimentent les sentiments, au contraire. Ouvrez-vous à lui..."

     

    "- les problèmes les plus simples peuvent polluer une vie entière qi on ne les résout pas rapidement"

     

    © Marie H.J

     

     

    With LOve : VadimL'auteur : 

    Nationalité : France 
    Biographie : 

    Marie H-J. est auteure de romance.
    Originaire de Basse Normandie, elle a toujours vécue avec un livre sous le bras, s'évadant dans la littérature et s’essayant depuis toujours à la rédaction de textes de toutes sortes à la demande de ses proches. 
    Après s’être installée dans plusieurs villes durant une jeunesse pleine de rebondissements, elle vit aujourd’hui épanouie dans la ville du Havre qui la comble et pour laquelle elle avoue un attachement particulier. 
    Baignée depuis toujours dans un univers très musical, elle décide un jour de combiner ces trois passions en prenant la plume, pour dévoiler avec sensibilité et humour les romances, les amours , les querelles , et toutes les nuances qu’elle décèle dans les scènes de la vie quotidienne, qui l’entourent et la nourrissent.
    "Broken" (2017) est son premier roman. 

    page Facebook : https://www.facebook.com/auteur.marie.h.j/ 

     


    3 commentaires
  •  

     

     

    À dater du mois de mars, ma binôme de lecture et moi mettrons à l'honneur un auteur où une autrice  en qui nous croyons.

    Nous vous parlerons de leurs livres déjà publiés, de ceux déjà lus,  de ceux qui nous ont touchées et même, des moins aimés

    Nous vous indiquerons les liens pour lire nos avis complets

    Pour Gaëlle sur Babelio où elle est super active.

    Pour moi sur ce blog.

    J'espère que vous serez nombreux et nombreuses à nous suivre.

    Que vous aurez envie de découvrir la bio et biblio de nos chouchous, de nos coups de coeur livresques et de nos coups de gueule aussi.

    Et que, suite à nos avis, vous aurez envie de tenter  de nouvelles aventures littéraires dans des genres différents et que vous oserez sortir de votre zone de confort.

    C'est ma binôme qui m'a donné envie de tenter cette expérience suite à une aventure magnifique dans laquelle  elle est embarquée. À savoir qu'elle a été choisie pour parler littérature sur le plateau de 

    Télé Kréol

    dans l'émission

    La Réunion Lé La !

    Je partagerais ici les vidéos de ses plateaux télé au fur et à mesure de  ses apparitions télévisuelles .

    Dans sa première émission Gaëlle nous présente son coup de cœur pour le dernier Nicolas Carteron.

     

     

    Et de ce fait le prochain article sera consacré à  Nicolas Carteron que vous pouvez suivre sur FB

     

     

    On en parle...


    4 commentaires
  • Nos rendez-vous secrets SPMarie et Maxence sont voisins, mais ils ne se sont jamais parlé. Elle, agoraphobe, timide et maladroite et lui, coach de vie enjoué et porté sur la fête. Trop différents, ils n'auraient jamais dû se parler, et pourtant... Une soirée trop arrosée, un instant de confusion et Maxence atterrit sur le canapé de Marie au lieu du sien.
    À partir de là, les choses s'emballent. Ils décident de se voir en cachette et commencent leurs rendez-vous secrets. Tous les deux blessés par la vie à leur façon, Marie et Maxence vont tenter de se réparer l'un l'autre. Mais les coups infligés par l'existence sont souvent plus tenaces qu'il n'y paraît. Parviendront-ils à s'apporter l'aide dont ils ont besoin ?

    Editeur : Auto-édition Amazon
    Genre: Litterature contemporaine
    Date de sortie: 11/2/2019
    Prix du livre papier : 12,99€
    Version numérique: 2,99 € + emprunt Kindle
    Nombre de pages :  375

     

     

    Nos rendez-vous secrets SPMerci Théo pour cet agréable moment de lecture. À toutes les amatrices de feel-good, comédies romantiques, chick-lit les romans de Théo Lemattre sont fait pour vous.

    Derrière ces comédies légères, l'auteur trouve le moyen d'aborder avec nous des thèmes sérieux constamment renouvelés de roman en roman. Chez Théo Lemattre aucune histoire ne se ressemble. Les personnages sont vrais, les situations réalistes malgré des scènes cocasses. 

    L'on sourit, souvent. On rit même. La plume de Théo est toujours humoristique, mais il ne met jamais ses protagonistes dans des contextes improbables. Tout a du sens. 

    Le thème central, contemporain, intemporel diré-je, tourne autour des relations humaines, du regard, du jugement, du manque de confiance en soi...  Certes les problématiques de Marie à communiquer sont plus profondes. L'auteur aborde également la question de la solitude. Peut-on être seul même entouré ? 

    Si l'on s'attache à Marie et Maxence, on ne reste pas indifférents devant Chantal et son envahissante présence.  Théo brosse des portraits avec justesse,  loin d'être caricaturaux, des Chantals, tout le monde en a une dans son entourage. Quant à ce qui touche à la question du bonheur, Théo Lemattre nous fait partager les points de vue de ses protagonistes. 

    Un roman qui se dévore en quelques heures tant l'histoire est addictive et les personnages attachants qui vont se rejoindre malgré leurs différences et s'apporter un soutien réciproque. Une romance qui se conclue sur une note positive et laisse la porte ouverte à de nombreuses possibilités.

    Il est impossible d'en dire plus sans spolier l'intrigue.

    Un roman court, ( c'est du moins l'impression que j'ai eu ) drôle, pétillant à dévorer sans modération. 

     

    Nos rendez-vous secrets SP

     

    Nos rendez-vous secrets SPL'auteur : 

    Nationalité : France 
    Biographie : 

    Théo Lemattre débute l’écriture à 14 ans. Deux ans plus tard, il auto-édite son premier roman : "Les chaînes du papillon". 
    Diplômé d'un baccalauréat littéraire, en septembre 2016 il décide d'arrêter sa licence de lettre moderne à l'université afin de pouvoir se consacrer pleinement à sa passion.
    Son premier véritable succès "La malédiction du Vatican" (2016) s'est écoulé à 5 000 exemplaires à seulement 18 ans. Ce tournant majeur pour lui le pousse à poursuivre sur d'autres œuvres telles que "Les mains blanches" (2017) ou "Le complot de Tchernobyl" (2017). 
    Il offre en juin 2017 un tournant majeur à son écriture et de nouvelles perspectives en publiant "Prêts à tout", une comédie romantique.

    son site : https://www.theolemattre.com/
    page Facebook : https://www.facebook.com/theoteur/ 

     

     

    Extraits citations

     

    "-Il te faut un peu des deux pour trouver ton équilibre. Un pied dans l'eau mouvante, pleine de bizarrerie et de nouveautés, et un pie dans le sable régulier et solide"

     

    "- (...) C'est comme si je ne rentrais pas les cases, comme si j'avais quelque chose en moins

    - Et pourquoi pas quelque chose en plus ?"

     

    " le bonheur, ça doit se trouver quelque part à mi-chemin entre la norme et la bizarrerie. Bénis sont ceux qui sont à moitié fous, eux sont surement les plus heureux"

     

    " Depuis quelque temps, elle avait l'impression que la lumière de sa vie était éteinte et lui, en arrivant, il a appuyé sur l'interrupteur"

     

    " parfois , elle a l'impression que sa vie consiste en le fait d'être ligoté à l'arrière d'une camionnette sur une route de montagne et qu'elle est ballottée dans tous les sens, à se cogner la tête contre la carrosserie et le coffre"

    "Alors donc, Maxence est le genre de mauvaise personne à écorner les pages d'un livres ...ça fait presque bad-boy. Il aime vivre dangereusement. C'est clair qu'il ne ferait pas ça s'il était membre d'un  groupe de lecture sur Facebook. Eux, ils sont fous, avec ça !" 

     

    © T. Lemattre


    1 commentaire
  •  Outlander  T 4 : Les tambours de l'automneÉchoués sur les rivages de la Caroline du Sud en l'an de grâce 1767, Claire et Jamie Fraser, les voyageurs du temps, se lancent à la découverte de l'Amérique coloniale à l'aube de sa guerre d'Indépendance. La vie leur appartient désormais puisque Brianna, leur fille, vit en sécurité - du moins le croient-ils - dans un futur lourd de périls. Ils façonneront donc leur existence comme ils l'entendent, en prenant un nouveau départ avec un groupe d'Écossais exilés au Nouveau Monde pour fuir l'oppression de la Couronne anglaise. Mais l'Histoire n'épargne personne... Lorsque Brianna les rejoint dans le passé, même les montagnes isolées dans lesquelles ils ont trouvé refuge ne peuvent protéger, les Fraser, car la jeune femme arrive du XXe siècle investie d'une double mission retrouver la mère qu'elle a perdue et un père qu'elle ne connaît pas et, surtout, les sauver d'un avenir tragique dont elle seule détient la clé. Avant que les portes du temps ne se referment sur eux... Dans ce quatrième volet de la saga " Le Cercle de pierre ", Diana Gabaldon explore avec humour et passion les mythes de la naissance de la nation américaine, juxtaposant avec virtuosité le premier vol habité sur la Lune et la conquête de l'Ouest, le puritanisme des pères pèlerins et la révolution sexuelle.

    Editeur : J'ai lu
    Genre: Romance  historique
    Date de sortie: 25/04/2015
    Prix du livre papier :  Semi-Poche : 16,00€
    Version numérique: 11,99 €
    Nb de pages : 1040

     

    Outlander  T 4 : Les tambours de l'automneJ'avoue, j'avoue, j'ai un vrai cœur de midinette. Eh oui je suis totalement sous le charme de Jamie et de fait je pardonne à l'auteure les quelques faiblesses de sa saga. Le mot faiblesse est un peu pas le mot juste.

    Son roman historique est parfaitement documenté et les descriptions des us et coutumes, des conditions de vie au XVIIIe siècle, très détaillées. Tout y est : tenue vestimentaires, domaine médical, ... Ce n'est pas ce qui me rebute, c'est très enrichissant. Cependant habituée à de l'action, j'ai trouvé le début un peu lent, tout comme dans le précédent tome.  Certes il n'est pas facile de maintenir le rythme sur de longues périodes et tenir le lecteur en haleine en permanence. Le tout autour d'une histoire d'amour passionnelle, hors du commun.

    Mais Diane Gabaldon est talentueuse et trouve le moyen de relancer son récit et nous passionner a nouveau autour des aventures simultanées du couple  Jamie/ Claire et Briana/Roger.   

    Nous nous promenons donc entre passé et présent (enfin le  présent de 1968) et le suspens est au rendez-vous. Les interrogations pleuvent et je ne peux les dévoiler sans spolier le roman. De ce fait la lecture devient addictive et l'on ne parvient plus à quitter la famille Fraser tant on s’inquiète pour les protagonistes de la tribu. Les rebondissements sont très inattendus.

    En parallèle l'auteure brosse avec justesse le portrait des migrants de la vie dans ce nouveau monde qui deviendra plus tard un état indépendant et puissant. Nous partageons la vie de ces ascendants américains, découvrons l'esclavage, les relations entre colons et autochtones. La guerre d'indépendance se profile à l'horizon et on ne doute pas que la famille Fraser va se trouver prise dans la mêlée dans les tomes suivants.  

    Le travail de l'auteure est colossal, elle maintient, tome après tome, le lecteur sous le charme des héros.  Oui une fois sous le charme de Jamie et Claire vous êtes fichu.

    Diane Gabaldon est une magicienne qui vous envoûte avec ses mots, son style, ses personnages bien campés  qu'elle entraîne dans des aventures inimaginables. C'est parfois un peu too much, limite incohérent. Oui elle pèche un peu par excès parfois. Mais elle trouve moyen de me rendre indulgente, car l' histoire est captivante, éducative et très belle.

    Le personnage de Briana apporte une touche nouvelle à l'intrigue. Son caractère et sa personnalité de femme moderne suscite des relations vives et amusantes. Car l'humour est omniprésent dans ce récit. Mais Diane Gabaldon joue bien la carte émotion, c'est une virtuose dans ce domaine.

    Presque un coup de coeur.

     

    Le détail :

    Dans ce tome nous sommes bien loin des Highlands mais dans des contrées toutes aussi sauvage, à l'aube de la création d'une toute nouvelle nation. Le contexte géo-politique y bien développé, tout comme les conditions de vie des colons et de leur parcours laborieux entre la terre natale et l' Amérique, aux prises à des spéculateurs, des pirates totalement déshumanisés. L'auteure aborde les problèmes de cohabitation entre les migrants, les bagnards plus ou moins en esclavage, les esclaves eux même et les autochtones. Une toile de fond très passionnante.

     

    La parenthèse : 

    Rares sont les interprétations cinématographiques qui collent au roman. En tant que lecteur on est souvent déçu du choix des acteurs, tant on se les imagine.

    Pour la petite histoire Diane Gabaldon n'a pas du tout apprécié le choix de interprète de Jamie : Sam Heugan. Pour elle ce n'était pas Jamie. elle le trouvait grotesque . Depuis son opinion a changé. L'acteur retenu pour le casting est un véritable caméléon et toutes les émotions passent par son visage. Souvent sur le plateau elle est souvent taquinée par Sam : Alors étais-je grotesque ?

     

    Outlander  T 4 : Les tambours de l'automne

     

    Extraits citations

     

    " Il était cultivé, tolérant et généreux. Mais cela ne signifiait pas qu'il partageait  ou comprenait les sensibilités du XXe siècle.

     

    "- que veux-tu ? répliquai-je. Si Marc Aurèle avait décrit comment traquer le porc-épic, il aurait sans doute eu des lecteurs plus assidus"

     

    "-tu es mon courage, Sassenenach, et je suis ta conscience. Tu es mon cœur... et je suis ta compassion. Aucun de ne nous ne serait complet sans l'autre. Tu ne le sais donc toujours pas ?"

     

    " Guerrier et fermier à la fois. La ferme sous ses pieds n'était peut-être pas celle es Highlands, mais il respirait  un air pur et c’était le vent de la montagne qui agitait ses cheveux cuivrés sous le soleil"

     

    "non le passé s'enroulait sur lui même comme un serpent mais ne pouvait être modifié"

     

    "- ou tu ira j'irai, murmurai-je. Ton toit sera mon toit, ton peuple, mon peuple, ton dieu, mon dieu. Où tu mourras, je mourrai, et là,  je serais enterrée. Qu'il s'agisse d'une colline écossaise où d'une forêt américaine. Fais ce que tu as à faire Jamie. je serai toujours là."

     

    ""- Tu ne comprends  donc pas Claire ?  J'aurais voulu déposer le monde à tes pieds... et je n'ai rein à te donner !

     

    "- mais non, tu es l'homme le meilleur que je connaisse, mais.. personne ne peut décider pour deux. On ne peut pas imposer à un autre ce qu'on croit bon pour lui "

     

    " Oui Jamie avait besoin d'hommes. Des hommes à diriger, à protéger, à défendre, et à mener au combat. Mais pas à protéger."

     

    © D. Gabaldon

     

     


    3 commentaires