• Fantasy/Fantastique/SF/Dystopie

     

     

    Saga Twillight

     

    Fantastique

    Sublimes Créatures

     

    Fantastique

    17 Lunes

     

    Fantastique

    18 Lunes

     

    Fantastique

    19 Lunes

     

    Fantastique

    Les Ames Vagabondes

     

    Fantastique

     

    Cliquer sur les liens pour voir résumés et commentaires

     

     

    Enregistrer

  •  

    Le cycle de Barcil : Riguel le téméraire SPLes anciens du clan se plaisent à raconter, à la lueur du foyer dans leurs huttes, que c’est dans le Désert Blanc de Svalbard que la première étincelle de vie a été initiée sur Barcil. Ces contrées monochromes, rudes comme les traditions de son peuple, sont à l’image du monde originel façonné par la Mère, créatrice de toutes choses.

    C’est en hommage à Svanhyel, le Dieu des Glaces, que les jeunes s’aventurent dans le Désert Blanc. L’accomplissement du Rituel des Guerriers permet à chaque adolescent d’être reconnu par les combattants du clan comme un des leurs… et de porter les armes. De cette épreuve naît, et se forge, le caractère des guerriers svalbardiens.

    Riguel, un jeune et courageux barbare, s’élance à son tour pour exécuter le rite. Seul, il sillonne le Désert Blanc, au nord des dernières terres civilisées du monde. Comme un mantra, une idée unique le guide dans cet inconnu hostile : avancer sur les terres gelées pour y débusquer un ours blanc… et revenir déposer sa tête aux pieds du chef de son village. Ainsi seulement pourra-t-il se battre auprès des siens et participer aux razzias sur les terres fertiles de Tigyl.

    Face à sa conscience, ses angoisses et ses ambitions, le jeune homme progresse des jours durant sur la glace éternelle à la recherche de son trophée. Car il le souhaite à la hauteur de ses rêves, à la hauteur de son courage.

     

    Editeur : Auto-édition
    Genre: Fantasy/Fantastique/ 
    Date de sortie: 9/10/2019
    Prix du livre papier :  3,94 €
    Version numérique: 2,99 €
    Nombre de pages :  68 pages 

     

    Le cycle de Barcil : Riguel le téméraire SP

    C'est  sans hésitation (et sans lire le résumé)  que j'ai accepté de lire cet opus, proposé par l'auteur, - que je remercie pour sa confiance - , du Cycle de Barcil. 

    Je ne cache pas que je ne suis pas, à priori, une adepte des nouvelles, cependant Jean-Marc Dopffer me pousse à revoir mon opinion préconçue : à savoir que l'on ne peut pas offrir une histoire aboutie en peu de pages.

    Pour preuve, il y parvient en 68 pages, brossant de sa plume poétique à la fois l’univers, le personnage de Riguel, tant physique que psychologique, le tout assorti d'une suite de rebondissements et d'actions à travers une quête initiatique, tout en adressant au lecteurs plusieurs messages et réflexions sur la manière d’appréhender le monde en le corrélant avec le notre. Ecologie, relation avec la nature, croyances...  

    Nous suivons Riguel dans sa quête dans laquelle il ne peut faillir, alourdie par le poids de son histoire personnelle. Parviendra-t-il à accomplir ce rituel et avoir ainsi le droit de porter le titre honorifique de combattant ? Qu'adviendra-t-il de cette rencontre avec Cassini qui ouvre la porte sur un autre univers ? Que ressortira-t-il de cette rencontre  qui semble déterminante pour la suite.

    Avec cette nouvelle, j'ai le sentiment que la saga de l'auteur prend un chemin particulièrement structuré que chaque récit apporte des éléments importants qui vont au fil des textes s'imbriquer pour un résultat, que suspecte bluffant. 

    Une fois de plus, Jean-Marc Dopffer m'a séduite par sa plume, son univers et son imagination.

    Une série de nouvelles à découvrir et à suivre.   

    Le cycle de Barcil : Riguel le téméraire SP

     

    Le cycle de Barcil : Riguel le téméraire SPL'auteur : 

    Nationalité : France
    Né(e) à : Hyères , le 21/04/1978
    Biographie :

    Né en 1978, Jean-Marc Dopffer est écrivain depuis 2009.

    Encouragé par le succès de '1944 Carnet de Vie', son premier roman, il nous propose en 2014 avec 'Embarqué(s) !' le récit d'une aventure humaine hors-pair pour porter un peu plus loin le témoignage des photo-reporters qui parcourent le monde de la guerre.

    La préface offerte par Patrick Chauvel et sa sélection au Prix Encre Marine 2014 sont des vifs encouragements à la poursuite de son travail de romancier.

    Jean-Marc se lance dans l'aventure du fantastique en 2016 avec 'le Cylce de Barcil', une série de textes s'entrecroisant pour décrire un monde imaginaire... très proche du caractère humain et des enjeux caractérisant le XXIème siècle.

    Pourquoi j'écris ?
    Tout texte littéraire, au delà du divertissement, recèle son propre message.
    L'écriture est pour moi un moyen de dessiner une porte ouvrant sur un univers plus large que le quotidien, où les arcanes de la dramaturgie transportent chaque lecteur vers son propre imaginaire.
    Et, loin dans les torrents fougueux des récits, romanesques ou pétris de réel, se trouve toujours un petit hublot au travers duquel scintille une lumière. Cette lueur, c'est la pensée ; un livre, c'est aussi une sorte d'introspection.
    La combinaison de tant de lettres, formant des mots qui, eux-mêmes, construisent des phrases ayant du sens relève pour moi de l'alchimie.
    Alors, j'écris.
    Et chacun de mes textes est saupoudré d'une pincée de ma vision du monde pour, pourquoi pas, provoquer une réflexion chez le lecteur.

     

     

    Le cycle de Barcil : Riguel le téméraire SP

     

     


    votre commentaire
  •  

    Un monde déviant SPÀ vivre au-dessus des nuages, dans un monde déliquescent, Sam Hartley a fini par se croire à l’abri de la colère divine. Le destin, sous la forme d’un message qui ne lui était pas destiné, bouleversera sa vie préservée de « lécheur de ciel ».
    Une femme et son enfant l’entraîneront vers des contrées insoupçonnées où l’amour se mérite. Le courage de Sam sera mis à rude épreuve : l’existence même de son monde est en jeu.

     

    Roman participant au concours : Prix 20 minutes du roman parrainé par Maxime Chattam

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un monde déviant SPUn début prometteur, une plume maîtrisée et plus mature que dans les derniers romans ou nouvelles lues de Brice Milan, néanmoins, je ressors avec un avis plus que mitigé de ma lecture.

    Probablement que de nombreux lecteurs se satisferont totalement de cette aventure haletante, une  multitudes de rebondissements. Un peu trop, de mon point de vue, frisant bien souvent l'incohérence. 

    Brice Milan suit sa trame pour mener à l'issue finale et partager avec le lecteur une vision dystopique de l'humanité, relativement en adéquation avec les événements de notre quotidien : perturbations climatiques, schismes sociétaux, violences policières, manipulations de toutes sortes et jeux de pouvoirs.   

    Les thèmes abordés sont, sans nul doute intéressants, et l'histoire aurait pu être bien plus passionnante, si l'auteur était resté centré sur quelques points précis et  ne s'égarait pas sur des chemins teintés d'un peu de mysticisme, de magie, de manipulations génétiques. Sujet d'ailleurs bien trop peu effleuré. Dommage.

    De plus, les liens entre les différents personnages et leurs comportements sont insuffisamment établis et, personnellement, j'ai peiné à trouver Sam crédible dans le nouveau rôle qui lui est dévolu.  Impossible de croire ce revirement soudain et je ne parle même pas de celui de Maria et de son groupe. La volet psychologique est trop superficiellement brossé pour que l'on puisse adhérer aux déroulement des événements qui suivent. 

    Événements qui ne cessent de s'accumuler dans un contexte post-apocalyptique et, là encore, ce qui justifie l'inexplicable est une fois de plus bien trop développé. Et plus on avance, plus les scènes  et les réactions des protagonistes accentuent la faiblesse du récit. Et les explications sont bien trop succinctes, bien trop peu claires, font fi d'une logique que l'on s'attend à trouver. Le lecteur manque cruellement d'infos et de ce fait  la dystopie, trop centrée sur les divers rebondissements, manque de consistance. 

    Certes, l'intrigue est subtilement rythmée, mais met en évidence la fragilité de l'histoire qui mériterait que les personnalités soient plus développées pour gommer certains comportements incohérents, et d'un bon contexte de base.  

    Sam, ce lécheur de ciel, m'a  donc dérouté  en se glissant dans la peau d'une sorte de "sauveur". Que dire du personnage de Margaret ? Parce pour tout dire, les révélations arrivent comme un cheveu sur la soupe et là, coté incohérence, c'est vraiment le pompon. Autant, je pense qu'il ne faut pas grand chose pour apporter un peu de crédibilité à certains protagonistes, autant là, celui me semble totalement impossible et n'apporte vraiment rien à l'histoire.  

    Roman dystopique sombre et très cadencé qui plaira aux adeptes du genre de fictions scénaristiques dans lesquelles l'auteur peut jouer avec les limites de la réalité, frôler  les incohérences. Autant je suis adepte de ce genre en version cinématographique, autant je ne le suis pas en tant que lectrice. 

     

    Un monde déviant SP

     

     

    Un monde déviant SP


    3 commentaires
  •  

    Consolament SPLe duché de Nebleim connaît des heures sombres. Tandis qu’épidémies et catastrophes naturelles se succèdent, les prémices d’une guerre avec la principauté d’Histrionie se dessinent. Malgré cette situation difficile, la duchesse Ermessende espère la lumière. Les Parfaits affirment que la Terre, cette création du Diable, vacille sous les assauts de la foi véritable et que l’apocalypse viendra bientôt délivrer les âmes de leurs tourments. Dans ce monde au bord du précipice, Ermessende de Nebleim et ses vassaux se préparent à livrer bataille, tandis que dans les villes et les campagnes, chacun tente de surmonter les épreuves... jusqu’au jugement dernier.

     

    Editeur : Sema  Editions
    Genre: Fantasy
    Date de sortie: 8/06/20
    Prix du livre papier : pas pour l'instant
    Version numérique: 4,99 € 
    Nombre de pages :  181

     

     

     

    Consolament SPJe ressors un peu de déroutée de ma lecture qui m'a permis de découvrir la belle plume de Celine Rosemhein. Pour ce qui en est de l'intrigue, je m'interroge encore sur mes ressentis sur cette Fantasy historique atypique qui s'approche davantage du conte philosophique que de la fantasy.

    C'est un roman plutôt sombre dans lequel se mêlent croyances et jeux de pouvoir. L'imaginaire de l'auteure prend ses sources dans l'Histoire avec un grand H, et revisite, en quelque sorte les croisades, contre les Cathares et leur hérétique religion.

    Nous croisons donc ici les Parfaits, les Bon Hommes, et les diverses religions médiévales sont abordés, certains protagonistes de l'oeuvre empruntent le nom de personnages médiévaux ( Abelar, St Anthelme..). 

    Le catharisme est au centre de cette histoire et l'auteure maîtrise le sujet, ainsi que les coutumes médiévales, les modes vestimentaires et ses descriptions plongent le lecteur dans l'ambiance féodale et les scènes de combat très visuelles.

    Les chapitres  sont centrés sur de nombreux personnages, trop pour moi, et n'en saisissant pas toujours l’intérêt et même en fin de lecture, je peine encore à faire les liens. D'ailleurs, le devenir de certains d'entre eux restent flous et j'aurai aimé en savoir davantage pour mieux comprendre cette attention que leur porte l'auteur.

    L'on chemine donc pas à pas vers une issue prévisible et parvenue au terme, j'avoue que je suis toujours en quête de l'objectif de l'auteur, du message caché derrière ce titre de Cosolament. J'ai donc le sentiment d'être passée à coté de quelque chose sans trop savoir quoi.

    Ce roman reste néanmoins culturellement enrichissant pour ceux ou celles qui souhaiterait découvrir cette doctrine religieuse ancienne. Personnellement passionnée de l'histoire cathare, je n'ai pas eu de mal à appréhender la concept.

    Cependant, j'avoue qu'au vu du résumé, je m'attendais à un pur roman fantasy classique. Je dirais pour ma part qu'il n'en est rien.

    Je remercie Sema Editions pour m'avoir permis de lire, en avant première, ce roman que je trouve atypique, même si je ne l'ai probablement pas apprécié à sa juste valeur.

     

    Consolament SP

     

     

    Consolament SPL'auteur :

    Nationalité : France
    Né(e) à : Nice , 1988
    Biographie :

    Céline Rosenheim (un pseudonyme) est titulaire depuis 2012 d'un Master 2 d'anglais, son mémoire ayant eu pour sujet le vampire.

    Si la littérature gothique lui tient particulièrement à cœur, l’auteure se passionne pour l’art sombre sous toutes ses formes. En plus de son travail d’écriture, elle joue de la guitare, du piano et s’essaye à la photographie.

    À l’encre de tes veines (Rebelle Éditions, mai 2012) est son premier recueil de nouvelles. Deux de ses romans sont à paraître fin 2019/2020 : Consolament, roman de fantasy historique, sera publié chez Séma ; En la forêt de triste amertume, son roman qui mêle vampirisme et quête arthurienne sur fond de guerre de cent ans, sera publié aux éditions du petit caveau.


    Née à Nice, elle vit désormais à Dijon.

    site de l'auteure:
    http://celinerosenheim.canalblog.com/
    page facebook : https://www.facebook.com/Alencredetesveines

     

     

    Consolament SP

     


    1 commentaire
  •  

     
    Elyssa Mi ange mi démone Elyssa est une hybride, le fruit d'une union entre un démon et un ange.Sur Aurea, la planète des démons, elle coule une vie paisible jusqu'au jour où elle apprend les projets que Lucifer nourrit à son égard : devenir la compagne de Kallias, un démon qu'elle hait plus que tout, et porter ses enfants. En effet, le souverain des ténèbres ne laisse jamais rien au hasard et l'a recueillie dans un but précis qui lui permettra de combattre ses ennemis de toujours sur un même pied d'égalité.Entre un démon diaboliquement séduisant, un ange à la beauté envoûtante et des pouvoirs insoupçonnés, Elyssa devra faire face à un monde déconcertant où les apparences se révéleront souvent trompeuses. Peu à peu, toutes ses certitudes s'effondrent ; elle comprend alors qu'elle devra choisir son camp : les anges ou les démons 
     

    Editeur : Auto-Edition Lucifer'sWorld
    Genre: Fantastique
    Date de sortie: 11/11/2017
    Prix du livre papier : 13,49
    Version numérique: 2,99
    Nombre de pages :  372

     

     
    Elyssa Mi ange mi démon  Challenge BabelioDans ce roman l’auteure met en perceptive la notion du bien et du mal, nous transportant dans un univers fantastique et revisitant celui des Anges et Démons. Nul n’ignore l’histoire de Lucifer cet ange déchu et diabolisé, les sermons et menaces proférées par les représentants de Dieu aux fauteurs de troubles qui brûleront en enfer.

    Depuis la nuit des temps donc Anges et Démons s’affrontent les uns symboles de bonté et de droiture et les autres simples âmes démoniaques, cruelles coupables de mille péchés.  

    L’approche de Celine Langlois Bécoulet est tout autre s’appuyant sur une vérité immuable  : rien n’est tout blanc ni noir et ce même pas au Paradis, ni en Enfer non plus. Pour preuve le couple et Alestar et Danaëlle et sa descendance hybride Elyssa et son frère.

    Une idée originale avec cette remise en question subtile de la perfection de Dieu et de ses anges qui devient au fil du récit contestable.

    Dès lors l’auteure nous offre des personnages  modernes contrastés subtilement brossés auxquels on s’attache au fil des chapitres, même si la relation Kallias/ Elyssa manque un peu de piquant et que l'on s'attend à un peu plus de clash dans ce couple contraint, dont une Elyssa a priori à la forte personnalité. Dommage que ce volet n'ait pas été plus développé.

    Au-delà de la romance, Celine Langlois Bécoulet s’attache à développer d’autres thèmes tels que la notion de monstruosité, d’acception de la différence et d’a priori, ses jugements hâtifs que l’on porte sur la bonne foi des commérages sans vraiment connaitre les individus, ou ce qui se cache derrière les apparences parfois trompeuses.

    La plume est subtile, fluide, plaisante et permet à l’auteure de nous plonger dans des décors et des ambiances parfaitement décrits  Quant aux protagonistes, ils tiennent parfaitement la route avec leurs personnalités abouties à la fois machiavéliques et empreints d’une grande bonté d’âmes. Ni blanc, ni noir en lutte avec eux-mêmes contraints a faire des choix et à s’adapter aux situations.

    Une romance parfaitement construite, certes convenue et répondant aux critères du genre qui se dévore et ébranle certaines convictions sur la notion de gris, de la pureté de l’âme, que Dieu n’est pas forcément parvenu à rendre parfaite et pas toujours totalement diabolique.  

    Je ressors de cette lecture, qui fait passer un bon moment de lecture, avec l’envie de découvrir d’autres romans de l’auteure auto-éditée rencontrée au Salon du livre 2018 et dont j’ai tardé à lire ce roman dédicacé.

     

    Elyssa Mi ange mi démon  Challenge Babelio

     
     
    Elyssa Mi ange mi démon  Challenge BabelioL'auteur :
     
    Nationalité : France
    Biographie :

    Secrétaire des ressources humaines, passionnée d'écriture, Céline Langlois Becoulet a écrit de courtes histoires puis des textes de chansons (certains sont d’ailleurs mis en musique par un compositeur belge).

    Depuis quelques années, elle a décidé de se lancer dans l'écriture de romans.

    "Invasion intime" est numéro 1 des ventes dans la catégorie littérature sentimentale science-fiction. Ses trois livres vendus sur Amazon, ont tous passé plusieurs jours dans le top 100.

    son site : http://www.celine-langloisbecoulet.fr/
     

    votre commentaire
  •  

    Sénescence  SPEn 2020, une mutation génétique provoque une accélération du vieillissement de la population mondiale.

    Vous avez quarante ans ? Il ne vous reste plus que dix ans à vivre.
    Vous venez de naître ? Votre espérance de vie se limite à une vingtaine d’années.
    À cinq ans, vous pouvez devenir parent.
    À dix, vous pourriez être grand-père ou grand-mère.

    Quatre témoins, quatre manières d’appréhender les coups du sort : dompter l’Everest, trouver la faille, tituber dans les abîmes, goûter le présent…

    Dépêchez-vous de vivre, il est peut-être déjà trop tard…

     

    Éditeur : Auto édition
    Genre: Univers apocalyptique
    Date de sortie : 13/10/2019
    Prix du livre papier :  Broché : 16,99€ 
    Version numérique: 3,99
    Nombre de pages :  300

    Disponible ICI

     

    Sénescence  SPCoïncidence ou choix délibéré d’écrire ce roman alors que la catastrophe sanitaire mondiale se profilait à l’horizon ? C’est la question que je me pose à la lecture de ce roman futuriste.

    Dans un premier temps alors que le COVID faisait rage sur le territoire, impossible de me plonger dans cette aventure livresque. En était-ce une des raisons ? Ou pas.  Je ne saurais le dire, car la deuxième tentative, une fois dedans impossible d’en sortir, alors que j’avais peiné sur les premiers chapitres à la première tentative de lecture.

    Pour tout dire le nombre de personnages partageant les aventures de Lili, un des protagonistes principaux, est assez conséquent, et il m’a fallu les assimiler, d’autant qu’en parallèle nous suivons celles d’Elise, Lilian, Elisabeth. Personnages sans liens apparents entre eux, sauf pour Lilian et Elisabeth.

    Nous plongeons donc dans le quotidien de ces protagonistes et partageons leur appréhension du monde et de la vie post Mutation.

    Dans chaque situation, narrée à la première personne, chacun nous offre des perceptives de vie, chacune des plus différentes. Certains ont connu l’avant Mutation quand l’espérance de vie avoisinait les 100 ans, pourrait-on dire, alors que désormais ils parviendront à 20, tout juste, mais en ayant physiquement 4 fois plus.

    L’idée est des plus originales. J’avoue néanmoins que j’ai un peu buté, dans un premier temps, sur un petit aspect improbable à savoir la maturité cérébrale soudainement en adéquation avec la maturité physique. Mais au fil des chapitres, l’auteur nous convainc avec l’évolution et  les capacités d'adaptation de tout être vivant aux divers changements de toutes sortes.

    Et c’est peut-être ce qu’il faut retenir au terme de cette lecture qui suscite de nombreux questionnements personnels : à quoi bon courir après des chimères, chercher des solutions qui n’existent pas, perdre son temps en futiles modes de vie, en une course effrénée à profiter (d'ailleurs profiter ça veut dire quoi ?) pour remplir certains vides de nos existences conditionnées par des codes qui n’ont plus lieu d’être ? Ne vaut-il mieux pas s’adapter ?

     À quoi bon gravir des montagnes ? Vouloir mourir plus tôt que prévu ? Perdre toute espérance ? Ne dit- t-on pas tant qu’il a de la vie, il y a de l’espoir ?  

    En nous entraînant dans tous ces cheminements personnels, l’on se demande vers quoi veut nous emmener l’auteur. Il faudra parvenir au bout du voyage infernal de Lili, tout là-haut sur le toit du monde, là ou soi-disant le temps s’écoule moins vite, pour le comprendre. Entre temps, Luca Tahtieazym nous en aura fait voir de toutes les couleurs. L’escalade de l’Everest nous y participons. Si visuellement, que  l'auteur nous donne l’impression d’être nous-même encordés à Lili. Les décors sont admirablement brossés, tout comme les situations périlleuses de nos protagonistes. Émotions garanties ! La plume de l’auteur est superbe, d’une grande qualité littéraire, fluide au vocabulaire recherché, un plaisir pour ceux qui goûtent à ce genre d’écriture.

    Et c’est assis, au tout sommet de cette montagne mythique, que tout prend sens et j’avoue que je ne l’avais pu venir.  Mais alors pas une seconde, et là je tire mon chapeau, bien bas, au talentueux Luca Tahtieazym. 

    Un grand merci à l’auteur pour ce SP et pour cette superbe aventure livresque. Presque un coup de coeur.

     

    Sénescence  SP

     

    Extraits Citations 

     

    " Je ne suis pas propriétaire de ma vie, juste locataire, et si la nature, Dieu ou je ne sais quoi veut mettre fin au bail plus vite que prévu, que veux-tu que j'y fasse ? " 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique