• Fantasy/Fantastique/SF/Dystopie

     

     

    Saga Twillight

     

    Fantastique

    Sublimes Créatures

     

    Fantastique

    17 Lunes

     

    Fantastique

    18 Lunes

     

    Fantastique

    19 Lunes

     

    Fantastique

    Les Ames Vagabondes

     

    Fantastique

     

    Cliquer sur les liens pour voir résumés et commentaires

     

     

    Enregistrer

  •  

    Everless Julie vit dans la misère avec son père. Pour pouvoir payer ses dettes, celui-ci va consulter l'extracteur de temps. Car au royaume de Sempera, tout se paie en temps. On peut en effet transformer en métal précieux le temps de vie contenu dans le sang...
    Pour éviter que son père, déjà très affaibli, se condamne en procédant à une nouvelle saignée, Julie se fait engager comme domestique à Everless, la résidence des Gerling, la famille la plus puissante du royaume. On va y célébrer les noces de Roan, le fils cadet de la famille, avec la fille adoptive de la reine. Cette dernière est agée de plusieurs centaines d'années grâce à ses richesses (la monnaie créée à partir du sang peut aussi se consommer pour allonger la vie...)
    Or, Julie est depuis toujours secrètement amoureuse de Roan. Car elle a vécu à Everless dans son enfance. Mais suite à un tragique accident, son père et elle ont dû s'enfuir. Et son père lui a toujours interdit de retourner à Everless...

    Editeur : Bayard Jeunesse
    Genre:  Fantastique
    Date de sortie: 9/5/2019
    Prix du livre papier : Broché  17,90 
    Version numérique: 12,90 
    Nb de pages : 454

     

    Everless Une couverture sublime qui accroche le regard et intrigue tout comme le résumé. Je remercie Masse critique privilégiée et les éditions Bayard pour m'avoir permis de découvrir en avant première ce 1 tome d'une duologie à ce que j'ai pu voir sur la toile.

    Un roman jeunesse qui peut être lu par tous. L'auteur y revisite un certain genre littéraire, celui des vampires. C'est du moins mon sentiment. Car que sont la reine et la famille Gerling ? éternellement jeunes, consommateurs de temps volé aux plus démunis ? 

    Dans ce monde imaginaire la caste au pouvoir s'abreuve de ce fer-temps que vend pour survivre au dépend d'une vie écourtée la population au bas de l'échelle sociale, quand il ne vous ait pas dérobé en guise de punition. 

    On peut donc voir une certaine symbolique dans ce sang versé, source de vie mais aussi lié au temps à vivre en fonction de notre condition physique.  Le sang source de vie. Cohérent même dans un univers fictif. 

    A l’instar des vampires, l'éternité est à ce prix et nous découvrions très vite que ce désir de vivre éternellement n'est pas un thème nouveau. La recherche de la pierre philosophale, de la fontaine de jouvence, l'attrait des pouvoirs des Alchimistes sont des rêves récurrents et l'on ne peut s'empêcher de songer à Nicolas Flamel. Nous retrouvons donc parmi les légendes anciennes, une Alchimiste et une Envoûteuse responsables de cette transformation du sang en fer-temps, dans un passé très lointain. D'autres sombres histoires sont contés de génération en génération. Mais sont-elles vraiment que des légendes ? 

    Notre héroïne est de basse condition et afin de sauver son père s'impose de retourner vivre à Enverless , malgré les recommandations de son géniteur et les risques encourus si elle venait à être reconnue. 

    Au fil des chapitres et des aventures de Julie, pleines de rebondissements, nous découvrons derrière les murs d'Enverless un secret bien gardé. Un secret qui concerne le passé de Julie. Les raisons de la mise en garde du père s'éclaircit. Cependant nous découvrons,  très vite,  que les ennemis et les amis ne sont pas forcement ce que 'on croit. L'auteure nous rappelle ainsi, qu'il ne faut jamais se fier aux apparences. Elles sont souvent trompeuses. Et Sara Holland nous dupera elle-même pendant une grand part du récit. 

    La lutte du bien contre le mal est un autre des thèmes de ce roman. Mais le bien triomphe-t-il toujours ? Est-il toujours identifiable ? 

    La plume de l'auteure est fluide et plaisante, plutôt riche en vocabulaire tout en étant à la portant des ados. L'histoire est passionnante et intrigante ce qui rend la lecture addictive. Parvenu au terme de la lecture, on reste un peu frustrée d'être contraint à attendre la sortie du tome 2. Eh oui, je suis impatiente, alors que ce tome n'est pas encore en vente !  

    Les personnages quant à eux sont attachants, que ce soit Julie ou Liam, Ina. Quant à Roan, on le perce très vite à jour, tant les personnalités sont bien campées.  

    UN roman dans lequel se mêle magie, fantastique dans un contexte social qui donne du sens à l'intrigue. Un dénouement assez surprenant. Et Sarah Holland une auteure à découvrir.

    Everless  

     

    Everless

      

     

    Everless L'auteur : 

    Nationalité : Royaume-Uni 
    Né(e) à : Folkestone, Kent, Royaume-Uni , le 11/1961

    Biographie : 

    Sarah Holland est une actrice et chanteuse anglaise également connue pour ses vingt-deux romans publiés par Harlequin dans plus de 130 pays. 

     

     

     

    Extraits citations 

     

    " comment puis-je éprouver  encore des sentiments pour Roan, ce garçon issu d'une famille où l'on traite une année de vie comme du sucre ? Une famille qui a détruit la mienne comme tant d'autres ?"

     

    " c'est dans ce palais construit au cœur de la foret que l’Envoûteuse,enfermée dans un cabinet exigu et seulement munie d'instruments rudimentaires, parvint à lier le temps au sang, et que l'Alchimiste réussit à lier le sang au fer, afin que le seigneur puisse voler du temps  à ses sujets et s'approvisionner pour accroître sa longévité "

     

    " je sais que l'on peut éprouver  à la fois de la joie et du chagrin. Il est possible de regarder vers l'horizon tout en regrettant ce qu'on a perdu"

     

    © S Holland

     


    1 commentaire
  •  

    Le trône de fer T1 l'integraleLe royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver: par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer, tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors s'en sortiront indemnes...
    (Quatrième de couverture de l'édition J'ai lu 2018)

    Editeur : Pygmalion
    Genre:  Fantasy
    Date de sortie: 26/2/2011
    Prix du livre papier : Broché  22,90 Semi-poche :  17,00 ( J'ai lu)
    Version numérique: 16,99 (presque aussi cher que le poche)
    Nb de pages : 1444 

     

     

     

     

    Le trône de fer T1 l'integraleImpossible de passer à coté de LA série dont tout le monde parle depuis des années. Un an déjà que j'envisage de m'y plonger à mon tour mais pas sans avoir lu le roman d'abord.  C'état du moins mon idée de départ. Mais il se disait tant que le best-seller de George RR Martin était rébarbatif. J'avais donc renoncé au vu du nombre de tomes.  J'ai donc craqué pour la version ciné poussée par ma fille qui s'est passionnée pour l'histoire.

    En cours de première saison, je me suis décidée à me plonger dans le roman qui s'avère passionnant. Et c'est un plaisir de découvrir une interprétation ciné qui colle de très près au récit de l'auteur.

    Comme je m'y attendait, on trouve une approche plus précise des sentiments de nos protagonistes auxquels l'on s'attache  davantage. Pour ceux que l'on vient à aimer, pour les autres eh bien, c'est confirmé, je les déteste bien plus encore.

     C'est à travers la pluralité des événements vus par les personnages principaux que le lecteur vit l'aventure. Une aventure historique pour l'instant plus que fantastique, même si le coté surnaturel est omniprésent au delà du Mur, mais pour l'instant seul l'hiver vient, menaçant, tandis qu'au delà des mers la famille Targaryen menace de venir récupérer le trône usurpé.

    Bien évidemment on ne peut que faire le parallèle avec des anciens conflits passés,avec les batailles moyenâgeuses que nous fait vivre intensément G.Martin RR. C'est loin d'être digressif, même si les descriptions sont détaillées. L'on se perd un peu au milieu de tous ses chevaliers et autres personnages. Prétendre le contraire serait mentir. Cependant les grandes familles sont vite identifiables. De plus chaque chapitre est présenté avec l'en tête d'un des personnages principaux.  

    Que dire des décors majestueux, de l'imagination de l'auteur qui s’appuie sur un vocabulaire d'une époque existante, des rebondissements inattendus qui nous font trembler et nous émouvoir. 

    L'auteur sait rendre son histoire politique faite de trahison, de mensonges et de lutte pour le pouvoir, des plus captivantes avec ses héros au coeur pur qui, l'on espère, triompheront des manipulateurs et des félons.

    Le rythme reste soutenu malgré le volet descriptif et l'on ne s'ennuie pas et l'on sort un peu meurtri de certaines disparitions. 

    J'éviterais de m’étendre afin de ne pas spolier un roman qui l'est déjà bien trop, sans parler des spoils cinématographiques qui polluent la toile. 

    Je conclurais en reconnaissant que c'est un vrai coup de coeur livresque, après avoir été séduite par série, tant je trouve dans cette saga tout ce que j'aime, roman historique et fantasy mélés, une plume fluide et plaisante. J'ai lu ici et là que la traduction n'était pas de qualité. Personnellement je ne le note pas, en comparaison a d'autres œuvres littéraires dans lesquelles s'est très frappant.

    Il faut préciser que la violence est très présente dans ce roman, comme dans la plupart des fantasy d'ailleurs dans laquelle les conflits sont très souvent présents. Mais je tiens à le préciser pour ceux qui souhaiteraient franchir le pas et découvrir cette pépite livresque.

    Je me suis dejà plongée dans la suite, avant de visionner la saison 2 qui promet d'être passionnante, tant je m'interroge sur le comportement de certains tel que Tyrion, le cadet Lannister dont j'adore la verve et les points de vue bien sentis. J'ai également hâte de retrouver la benjamine des Starks Arya, Jon le bâtard, Daeynerys.  

    L'histoire est très complexe et l'on s'interroge sur l'issue de ce jeu de trônes. L'affreux jojo de Jeff va-t-il en être ejecté ? Par qui ? Que se passera-t-il une fois l'hiver venu ? Les monstres issus des ténèbres  seront-ils de sortis ?  

    Que de mystères en perspectives  dans les opus à venir et je veux désormais toute cette saga en version papier dans ma biblio.

     

    Autant pour la série qui est tout aussi époustouflante

    Le trône de fer T1 l'integrale L'auteur : 

    Nationalité : États-Unis 
    Né(e) à : Bayonne (New Jersey) , le 20/09/1948
    Biographie : 

    George Raymond Richard Martin est un écrivain américain de science-fiction et de fantasy, ainsi qu'un scénariste et un producteur.
    Dans les années 1980, il a travaillé pour la télévision comme scénariste pour plusieurs séries dont certaines de science-fiction. Une de ses nouvelles fut adaptée au cinéma pour le film Nightflyers. Il a également été journaliste ainsi que professeur de journalisme et superviseur de tournois d'échecs.
    En 1996 George R. R. Martin retourne à l'écriture de roman en entamant le cycle de fantasy "A Song of Ice and Fire (littéralement "Un Chant de Glace et de Feu"), nommé en français "Le Trône de Fer", qui est également le nom du premier volume paru en français. Certains tomes de la série on été récompensé par le prestigieux Prix Locus du meilleur roman de fantasy. 
    Il est également l'auteur d'un grand nombre de nouvelles dont certaines se déroulent dans le même univers que sa saga (Le "chevalier errant", "L'épée lige") ainsi que de romans totalement indépendants comme "Riverdream" ou encore "Armageddon Rag". G. R. R. Martin a également assuré le rôle de directeur de publication de plusieurs anthologies, dont récemment l'anthologie consacrée à Jack Vance (Chansons de la Terre Mourante) publiée en France en trois volumes.
    Plusieurs de ses nouvelles et romans ont été récompensées par les prix "Nebula", "Locus", "World Fantasy" et "Hugo", notamment pour "Chansons pour Lya", "Blood of the dragon," "Par la Croix et le dragons". Il a aussi eu un prix "Bram Stocker" de la meilleure longue nouvelle pour "L'homme en forme de poire" en 1987.

    La parenthèse : 

    A noter qu'en France, les cinq volumes sortis aux États-Unis, sont découpés en plusieurs tome, pour finalement être regroupé en cinq "intégral", qui sont finalement les cinq tomes non découpés des romans...De même, en Grande Bretagne, l'éditeur HARPER Voyager a scindé le 3ème tome (A storm of Sword) en 2 livres différents sous titrés comme suit : 1:Steel and Snow, 2:Blood and Gold. Sur ce site, les 2 sont regroupés sur l'ISBN de Steel and Snow.

     

    Le trône de fer T1 l'integrale

     

    Item : 58 dont la lecture m'a été inspiré par l'adaptation cinématographique.

     

    Extraits citations 

     

    " - dis moi Jon ? S'il advenait par malheur que  le  seigneur ton père dût choisir entre l'honneur d'une part, et les êtres qu'il chérit de l'autre, que fera-t-il ?  

    (...)

    - Il agira selon sa conscience..., "

     

    " elle brûlait de courir à lui, de baiser son front, de l'embrasse, de l'éteindre si étroitement qu'il ne risquerait jamais rien... mais la présence de tant de témoins la retint, elle n'osa pas. Le rôle d'homme qu'il tenait à présent, elle ne voulait pas l'en déposséder"

     

    "- (...) Quand ser précède son nom ne préjuge pas de la valeur d'un homme, je te l'ai déjà dit et répété 100 fois "

     

    "Lorsqu'on s'amuse au jeu des trônes , avait conclut Cersei, lors de l'entrevue au bois sacré, il faut vaincre ou périr"

     

    "- Je te demande un peu Ned, quel bien cela fait-il de porter une couronne ? Les dieux se rient des prières des rois comme celles des bouviers" 

     

    "Voici que débute ma garde. Jusqu'à ma mort, je la monterai.
    Je vivrai et mourrai à mon poste.
    Je suis l'épée dans les ténèbres. Je suis le veilleur au rempart.
    Je suis le feu qui flambe contre le froid, la lumière qui rallume l'aube, le cor qui secoue les dormeurs, le bouclier protecteur des royaumes humains.
    Je voue mon existence et mon honneur à la Garde de nuit. Pour cette nuit-ci comme pour toutes les nuits à venir."

     

    "Connais ceux qui te suivent et fais-toi connaître d'eux. Ne leur demande pas de mourir pour un étranger."

     

    © G. RR Martin 

     

     


    1 commentaire
  •  

    Rebelle  du désert T3 LC Le destin du désert repose entre ses mains
    Les rebelles sont anéantis : la plupart d'entre eux ont été capturés ou tués. Amani a été épargnée mais n'a plus le choix : à présent, elle doit agir. Accompagnée de son armée de squelettes rebelles, elle se lance dans une mission de sauvetage à travers le désert hostile. Mais sera-t- elle capable de prendre seule la tête de la rébellion et de mener à bien cette dangereuse expédition

     

    Editeur :  PJK 
    Genre: Jeunesse
    Date de sortie: 18/10/2018
    Prix du livre papier :  broché : 18,90
    Version numérique:  13,99€
    Nb de pages: 425

     

     

     

     

     

    Rebelle  du désert T3 LC Un final en apothéose pour ce dernier opus de la saga dans laquelle l'auteure nous laisse peu de répit.  

    Ce tome là, je l'ai dévoré. Impossible pour moi de l'abandonner avant de parvenir au dénouement tant le suspens est à son comble.  Alwynn Hamilton ne nous ménage pas.  Le lecteur ne sait plus que penser que croire.

    Il tremble pour les personnages, pour Amani qui tient sa place dans la mission qui lui incombe et dans le rôle peut être un peu lourd qu'elle s'est octroyé. On y trouve un Jin un peu en retrait. Effacé, même. Pour autant, lui aussi tient sa place, comme il se doit. Il ne recherche pas à acquérir un titre qui pourtant lui reviendrait de plein droit en tant que frère du Prince Rebelle. 

    Il est un personnage de l'ombre, de ceux qui sont prêts à servir pour une cause à laquelle il croit. 

    Ce roman véhicule des messages forts, à travers les actions et pensées de ses protagonistes : don de soi, sacrifices, cause à servir, liberté, esprit de solidarité. Des valeurs nobles à défendre parfois au péril de sa vie. 

    Amani est la représentante idéale de l’héroïne qui ira jusqu'à bout. Mais l'amour qu'elle éprouve pour Jin ne risque-t-il pas de mettre un frein à ses engagements auprès de son Prince ?

    L'on peut trouver des parallèles  entre cette histoire et certains conflits contemporains.

    J'ai adoré la manière dont l’auteure utilise les contes et légendes comme fil conducteur. Des histoires qui au fils du temps se transforment, s’édulcorent et ne gardent que le meilleur ; des contes qui ne racontent pas tout, qui ignorent les difficultés pour laisser que grandis les héros du récit. Il faut bien ça pour que les messages d'espoir survivent à la noirceur des drames. 

    Au fil des tomes, nos héros mûrissent, gagnent en sagesse malgré leur jeunesse.  Sous la plume de l'auteur ils nous vont vibrer. L'on s 'émeut. Souvent. On en veut parfois des épreuves que Alwyn Hamilton leur réserve.  Mais l'histoire serait bien moins émouvante dans le cas contraire.

    Dans la dernière partie, sorte d'épilogue, nous assistons à aboutissement de certaines prédictions. L'on en ressort un peu frustré qu'il ne soit pas centré sur notre héroïne plutôt que sur le groupe.  Mais il permet à l'auteur de nous adresser de nouveaux messages, en espérant qu'ils soient perçus par le lectorat visé.   

     

    Rebelle  du désert T3 LC

     Et 

    pour la saga

     

     

     

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations 

     

    "Longtemps après notre mort, autour des feux de camps, des hommes et des femmes entendraient que jadis , il y a bien longtemps, avant que nous soyons tous des étoiles, nous avons vécu."


    1 commentaire
  •  

    Rebelle du désert :Tome 2 LCLe destin du désert repose entre ses mains

    Amani et Jin luttent désormais ensemble pour libérer le désert du Miraji. Retenue au coeur du palais du sultan, la guerrière est déterminée à découvrir les secrets du tyran sanguinaire. Mais ce qu'elle apprend ébranle toutes ses convictions... Le sultan est-il le véritable traître ? Et surtout, que cache la mystérieuse disparition de Jin ?

     

    Editeur :  PJK 
    Genre: Jeunesse
    Date de sortie: 18/01/2018
    Prix du livre papier :  broché : 18,90
    Version numérique:  13,99€
    Nb de pages: 446

     

     

     

     Rebelle du désert :Tome 2 LCAprès le cliffhanger du dernier tome, nous entamons celui-ci en nous inquiétant du sort d'Amani, de Jin et autres rebelles. 

    La plus grand part va porter sur notre Djemdi  qui ne peut que dire la vérité. Va t'elle ainsi trahir malgré elle ses amis ? comme évoqué dans le titre de cet opus ?

    Une fois encore Alwyn Hamilton nous a concocté une histoire toujours aux airs des contes ancestraux, nous plongeant également dans l'univers des sultanats de l'Empire Ottoman, dans ses palais, ses harems dans lesquels se mêlent intrigues, manipulations et jeux de pouvoirs de femmes maintenues en esclavage. Nous y ferons une rencontre inattendue. 

    Ce tome est moins mouvementé que le précédent. Cependant l'entrée  en scène de nouveaux personnages nous intrigue. Et l'auteure nous tient en haleine avec un opus tout aussi addictif. 

    Elle sème le doute dans notre esprit à travers ce qu'éprouve Amani et donne une vison du Sultan  assez déconcertante, aux comportements ambivalents. Est-il concevable de commettre des exactions sous couvert que les conséquences sont les moins pires ?

    Manipulations, trahison , mensonges, rebondissements sont donc toujours au rendez-vous, avec quelques revirements de situations assez inattendus. La tension va crescendo, de paire avec les émotions tant on s'attache aux rebelles et Alywyn Hamilton ne craint pas de décaniller au passage certains personnages, comme elle l'a déjà fait dans son tome 1. Touche-t-elle à nos chouchous pour lesquels on tremble ?

    J'avoue que l'on peut lui en vouloir de jouer avec nos sentiments si elle ne maîtrisait pas aussi bien son sujet et les rebondissements. L'on s'attend donc qu'elle nous réserve encore quelques surprises et autres moments d'intense émotion dans le dernier opus.

    Une fois encore un coup de coeur pour ce tome et une saga je verrais bien sur les écrans.

    Je valide ainsi un nouvel item du Challenge Babelio.

     

     

     

    Avec Gaelle

     

     

    Rebelle du désert :Tome 2 LC

     

    Extraits citations 

     

    "Et cette fois, le sultan nous avait donné l'avantage, - la seule chose véritablement invincible-. pas une créature  Immortelle. Non, une idée. Une légende. Une histoire"

     

    "- (...) c'est le rôle des enfants de remplacer leurs parents. Nous sommes les enfants de Djinns"

     

    " L'amour rend les gens égoïstes, dit Jin"

     

     © A.Hamilton


    1 commentaire
  •  

    Les porteurs : Lou LCDans ce troisième et dernier tome de la trilogie, Matt et Lou sont au centre de toutes les convoitises. Pourquoi les Porteurs intéressent-ils autant l’État, les Naturalistes et le mystérieux groupe Renaissance ? Ce qu’ils possèdent pourrait bien bouleverser à jamais l’avenir de l’humanité…

     Editeur : Thierry Magnier
    Genre:  Jeunesse Uchronie
    Date de sortie: 23/5/2018
    Prix du livre papier :  Broché : 14,90€ 
    Version numérique: 11,99 € 
    Nombre de pages :  400

     

     

     

     

     

     

     Les porteurs : Lou LCUn final en apothéose.  Comme dirait ma binôme, une saga dont il faut lire tous les tomes avant de l'apprécier  à sa juste valeur genre .... Movie Star Clin d'œil !

     Dystopie ou Uchronie, aux dires de Gaoulette, et j'avoue qu'il faut que je penche sur la question, parce que je ne sais pas du tout de quel genre littéraire il s'agit. Vous si ? Bon  pour moi un travail de recherche s'impose si je veux comprendre la différence.

    Toujours est-il c'est que Cat Kueva est la reine des surprises. Chaque tome apporte les siennes. Des réponses aussi, toutes ? Ben, pas vraiment dirai-je. Quelques petits points restent encore mystérieux. 

    Je comprend bien que Matt et Lou sont des éléments importants au fil de l'histoire, mais pas en quoi il est déterminant dans le contrat qui lie Lou, Cob je sais plus combien et Meyriam. Je reste aussi sur ma fin sur l'histoire des phéromones et la sexuation de Matt voulu par Lou et celle de Gaelle.  Matt était-il prédestiné à être fille ? Autre point dont je n'ai toujours pas compris l’intérêt : Idriss et Théodort.

    Pour le reste, il n'y a pas photo, le parallèle avec des sociétés modernes, la manipulation, la raison d'état, les rebellions en font un roman réaliste et contemporain, tant cette société fictive ressemble à la notre. 

    Dans ce récit à 2 voix, celle de Lou et d'un narrateur externe nous appréhendons tous les tenants et les aboutissants de cette uchronie ( à vrai dire, après avoir cherché la définition, je ne suis pas sure que cela en soi-une, car je ne trouve pas le point de départ historique, mais peu importe).

    Le rythme est soutenu et de nombreux rebondissements nous poussent à nous inquiéter pour nos protagonistes.

    Au fil des chapitres, nos soupçons se confirment et le dénouement ne surprend pas. 

    Un roman jeunesse qui interpelle avec ses sujets divers qui soulèvent des questions sur notre identité propre. Doit-elle se définir suivant les codes imposés, suivant notre sexe ? Sur la tolérance et la différence. Le pouvoir de l'état et ses dérives effraie, quand on le sait intrinsèquement lié à celui de l'argent. Mais une société aux comportements ambivalents qui laisse chacun libre de choisir son sexe, son identité.  Ou derrière cette liberté de choix, se cache des enjeux insoupçonnés ? Et après tout, Flo nous prouve que son choix n'est pas total puisqu'elle subit les pressions pour qu'elle termine le traitement qui déterminera sa sexualisation.

    Cat Kueva mène sa trilogie crescendo. Un tome un poussif, des chemins sinueux dans lesquels le lecteur se demande où il va et un dernier tome rondement mené mêlant action et réflexions sur les bons choix à faire et que les apparences sont parfois trompeuses, que les cages même dorées sont toujours des cages.

     Cependant cette saga, est pour moi, très faible sur certains points moyennement développés. C'est pourquoi, malgré une fin en apothéose qui répond aux questions du lecteur, je ressors avec un avis mitigé sur l'ensemble de cette trilogie. 

     

    Les porteurs : Lou LC

     

     Avec Gaelle

     

     

    Pour en savoir plus sur l'auteur c'est Les porteurs T1  et T2

     

     

     

    Extraits Citations

     

    "- (...) je suis fière de vivre dans la néo-société, une société qui laisse le choix aux individus de devenir  ce qu'ils décident d'être.

    - Mais moi aussi je suis fière  de ce que  représente  cette naissance. C'est un espoir pour tous le Porteurs"

     

    "Ils voulaient réinventer le monde. Mais on ne bâtit pas l’avenir en effaçant le passé"

     

    © C. Kueva


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique