• Fantasy/Fantastique/SF/Dystopie

     

     

    Saga Twillight

     

    Fantastique

    Sublimes Créatures

     

    Fantastique

    17 Lunes

     

    Fantastique

    18 Lunes

     

    Fantastique

    19 Lunes

     

    Fantastique

    Les Ames Vagabondes

     

    Fantastique

     

    Cliquer sur les liens pour voir résumés et commentaires

     

     

    Enregistrer

  •  

    La servante écarlate : LC

     

    Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, « servante écarlate » parmi d’autres, à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l’austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté.

     

     

     

    Editeur : Robert Laffont
    Genre: SF Dystopie
    Date de sortie: 08/06/2017
    Prix du livre papier poche : 11,50€ 
    Version numérique : 10,99€   
    ISBN: 2221203321  

     

      

     

     

    A plusieurs reprises ces derniers temps, j'ai pu lire des références à ce roman dans plusieurs de mes lectures,( sans parler de celles à cette série une des plus marquantes du moment) et bien sur en curieuse que je suis je me suis empressée de glisser ce livre dans ma PAL en projet de le lire en LC avec ma binôme Gaelle, un jour. 

    C'est le défi de novembre ( une couverture moche)  sur la page FB de Au fil des livres qui en a accéléré la lecture.

    Question couvertures , il faut dire que depuis sa publication en 1985 et le succès tapageur de la série les nouvelles sont bien plus attrayantes. Je vous en offrirais un petit florilège en fin d'article.

    Que dire de cette histoire sombre dont je n'avais pas lu le résumé avant de me lancer dans cette LC avec Gaëlle et Anne Saulot ?

    Et bien c'est particulièrement déconcertant et effrayant. L'imagination de l'auteure nous transporte dans un monde futuriste sans que l'on ne puisse se situer dans le temps, dans lequel toute liberté est abolie. Un monde post-guerre civile.

    Comme dans toute dystopie le gouvernement est  totalitaire et dictatorial avec au pouvoir des dirigeants persuadés qu'ils agissent pour le bien de la communauté. Ici la religion domine  de manière excessive, nous voici de retour au Moyen-Age avec ses grands inquisiteurs sanctionnant, punissant tous les dissidents qui ne respectent pas les règles, la loi. Les femmes sont dévolues à des rôles définis et redeviennent ce quelles furent jadis : des êtres jugés inférieurs, et dont le rôle essentiel est la procréation.

    Un roman donc extrême et angoissant quand l'on assiste au quotidien  des femmes dans certains pays dans lesquels leurs droits sont bafoués, dans lesquels elles sont mises au rebut pour être incapables de procréer ce qui rend ce roman intemporel !

     Dans ce monde utopique il existe plusieurs castes, les Marthas, le Epouses et les Servantes Ecarlates  Chaque caste possède sa propre tenue afin de bien les différencier. Les hommes ne sont pas non plus tous logés à la même enseigne bien que leur sort soit plus enviable. 

    Notre héroïne est une servante, une élue ( ?) à laquelle la nation devrait être reconnaissante puisqu'elle contribue à la survie de l'espèce dans ce monde à la natalité faiblissante , c'est sa mission qu'elle assumera en servant les Commandants dont les femmes vieillissantes ne peuvent enfanter.

    Nous suivons  donc le quotidien  bien triste de June ( son ancien nom) et ses flash-backs vers son passé heureux qui lui permet de ne pas sombrer comme d'autres servantes qui trouveront le moyen de se libérer de manière drastique. Car quand toute liberté est perdue quel sens reste-il à la vie dans un monde dans lequel les sentiments sont bannis, dans laquelle chaque jour ressemble à l'autre avec pour seul horizon le ciel bleu de leur chambre, aucun échange possible, aucune possibilité de lire, une vie sombre à prier un Dieu bien peu miséricordieux ?

    Dans cette sorte de huit-clos Margaret Atwood nous plonge dans le débat intérieur de Defred, dans son introspection et ses regrets d'un vie passée, sur le bonheur dont on ne prend conscience qu'il est si précieux que quand on l'a perdu, sur cette liberté quotidienne si chère à tous que l'on n'apprécie pas toujours à sa juste valeur tellement elle semble normale. 

    Liberté de penser, d'échanger, de lire, de travailler, de croire en Dieu. Pouvoir rire, pleurer, aimer, être libre de son corps et non pas  être une esclave sexuelle selon les règles d'une nation totalitaire.

    Au fil de la lecture on espère que notre héroïne , malgré son coté soumise fera preuve de rébellion et ne restera pas si passive.

    Comme dans toute dystopie de ce genre dans l'ombre combattent des rebelles . Ainsi l'auteure nous offre l'espoir, cet espoir d'une vie meilleure qui vit toujours en nous, et la foi, la foi en l'humanité.  

    Ces dissidents au régime parviendront-ils à renverser ses fanatiques religieux  ?

    Que deviendra Defred ?

    La fin originale de l'auteure  nous donne quelques réponses, alors que les derniers mots de l’héroïne nous laissaient dans l'expectative.

    L'on pourrait classer ce roman dans la catégorie roman féministe si l'on occulte les hommes de cette histoire qui tout comme les femmes  sont victimes de ce système dictatorial, privés de femme s'ils ne font pas partie de l'élite, seule leur position sociale peut leur offrir une vie de couple. Et qu'est ce qu' une vie  sans amour, sans sentiments ?

    Cette dystopie sinistre n'est pas si éloignée de la réalité, vu ce que vivent les femmes un peu partout dans le monde. C'est peut-être ce qui fait le succès à nouveau  renouvelé pour ce roman de Margaret  Atwood, très favorisé bien sur par la saga et  l'avènement au pouvoir d'un président dont on ne citera pas le nom, mais que l'on peut voir cité sur la nouvelle couverture bien plus accrocheuse.

     Roman dystopique effrayant dans le contexte actuel quand on songe à tous les scandales en cours concernant les femmes et les abus subis dans cette Amérique si puritaine que l'on s'inquiète de voir un jour la réalité rattraper la fiction.

    Il m'a fallu parvenir au terme de cette lecture et y réfléchir quelques jours avant de pouvoir vraiment noter ce livre, je ne savais pas vraiment quoi en penser, d'abord parce que le style narratif et les longs monologues  ne sont pas ma tasse de thé et par le sentiment de frustration quant à sa fin, car j'aurais aimé en savoir davantage sur le devenir de certains autres personnages.  Quelques jours plus tard en écrivant ma chronique, j'ai réalisé que ce roman m'avait marqué plus que je n'aurais cru et j'avoue que je suis curieuse d'en découvrir l'interprétation ciné.

    Ce n'est toutefois pas un coup de cœur, ce roman est bien trop médiatisé ce qui perturbe le jugement car il suscite trop d'attentes. Cependant c'est un excellent livre à découvrir car il perturbe nos mondes de pensées tellement il est effrayant par son coté réaliste avec son approche des atteintes aux libertés.

     

     

     

    LC avec ma binôme Gaelle et Anne Saulot auteure

     

    Extraits citations

     

    "Ne laissez pas les salopards vous tyranniser"

     

    " le soleil est gratuit, il est encore là pour qu'on en jouisse, pourtant plus personne ne prend plus des bains de soleil, pas en public" 

     

    "on ne peut jalouser quelqu'un que s'il possède une chose qu'on devrait avoir soi même"

     

     

    "nous sommes des utérus à deux pattes, un point c'est tout : vases sacrés, calices ambulants"

     

    "(...) personne ne meurt d'être privé de rapports sexuels. C'est du manque d'amour que nous mourrons"

     

    "je suis trop importante, trop rare pour cela.Je suis une ressource nationale"

     

    "notre société se mourrait, disait Tante Lydia, à cause de trop de choix"

     

    " je suis pour elle un reproche et une nécessité"

     

    ©M. Atwood

     

    Petit florilège de couvertures au fil des  éditions

     

    La servante écarlate : LC

     

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • Victorian Fantasy : De velours et d'acier LC Gaelle     Dans les Bas-fonds de Néo-Londonia, Léopoldine se bat depuis des années pour survivre. Lorsque le groupe auquel elle appartient maltraite un enfant, elle décide de se rebeller, quitte à affronter la colère de la Guilde des Voleurs. Dorénavant, elle ne laissera plus rien ni personne lui barrer la route.

    Augustin, lui, a toujours mené une existence fastueuse et insouciante, résigné à subir en parallèle l’écrasante emprise de sa mère, la Reine Victoria au règne sans fin. Mais il tombe de haut quand, pour la première fois, il refuse de se conformer à ses plans aussi tortueux que mystérieux. Car, s’il est un prince dont la fonction n’est que titre, c’est lui. Le jeune homme devra résister et fuir pour s’affranchir du joug de la souveraine et embrasser sa destinée.

    Une rencontre qui pourrait bien tout bouleverser… mais la liberté ne s’obtient jamais sans sacrifice

     

    Editeur : Pygmalion-Gerard-Watelet
    Genre: Fantasy-Steampunk
    Date de sortie: 29 /03/2017
    Prix du livre papier : Broché : 17,00€
    Prix du livre numérique: 5,99€
    ISBN: 2756418080  

     

    waouh !

    Ce tome est étonnement surprenant, beaucoup plus élaboré sur le thème de la magie et du fantastique que le précédent.

    J'avais apprécié le premier volet, un peu frustrée tout de mème, l' histoire un peu trop centrée sur la romance.

    Mais cet opus vous centaine dans un monde fantastique et la magie opère et ce de plus en plus au fil des pages

    Georgia Caldera nous ne nous laisse aucun répit, nous suivons le souffle court, les aventures époustouflante de ce couple insolite Léo et Augustin de rebondissements en rebondissements

    Quand je me suis lancée dans cette saga , je pensais, à tort que les deux tomes concerneraient  encore Tadheus et Andraste ; la fin du dernier tome se terminant avec l' arrivée d' Augustin chez le couple

    Si Tadheus m'avait séduite, ce n'est rien à coté d' Augustin, ce prince transparent, obéissant à sa m_re la reine Victoria dont nous découvrons une facette de sa personnalité  bien plus attachante, touchante et surprenante.

     Jamais je n'aurais songé une seconde que l'imagination débordante de l'auteure lui concocterait un destin hors du commun

    Ce tome est un pavé avec ses  625 pages version e-book, mais pas une minute, le lecteur s'y ennuie

    Descriptions, contexte, trame,style, vocabulaire, magie,  Georgia Caldera maitrise et règne en maitre sur l'intrigue, malgré la complexité de l'histoire, des nombreux personnages dont on s'interroge sur la place, car tout se met en place à point nommé, nous scotchant au fur et à mesure que l'on avance

    J'avoue que le tout est particulièrement troublant, suscite une multitude d'émotions, m'obligeant à faire quelques pauses alors que pourtant j'étais impatiente de découvrir la suite.

    La magie règne en maitre,bien qu'elle soit assez sombre, elle nous envoute tout comme Léopoldine est sous sous le charme d' Augustin et réciproquement

    La romance est belle, se met en place progressivement et j'en remercie l'auteur, qui ne nous la jette pas à la figure d'emblée ce qui a fait défaut dans le tome précédente

     Oui je suis sous le charme des personnages. Ils sont sublimes, c'est avec plaisir que je viens les retrouver dans les échanges piquants, dans les moments de tendresse et d’émotions, bref dans tous les instants partagés. Charismatiques, touchants, aux personnalités bien travaillés, fortes et vulnérables; Leo nous séduit étant tout à la fois une main de velours dans un gant de fer. Oui ce titre résumé la forte personnalité de la jeune femme.

    Au fur et à mesure que les pages se tournent on s'inquiète du dénouement car notre esprit est concentré sur le prologue et l'on se demande si l'auteur ne va pas nous bâcler la fin, vu qu'il reste peu de pages  à lire.

     Eh bien non, tout au contraire !  La chipie laisse la porte entrouverte sur d'autres aventures et je croise les doigts pour qu'elle honore ce contrat et nous laisse pas comme ça, face aux doutes et à notre propre imagination sur ce que l'on pourrait attendre d'une suite avec Endell et Anton, peronnages secondaire  de ce tome mais pas que.

    Je suis conquise par la plume et l'imagination débordante de Georgia Caldera dans un genre dans lequel je ne m'étais pas aventuré. Cependant je crois toujours que le coté steampunk n'est pas le plus exploité mais ce n'est pas grave, vu que je me suis laissée transportée dans un monde fantastique et magique que l'auteure maitrise parfaitement

    Je dois aussi la féliciter pour  ce virage complet et le chemin qu'elle fait prendre à Augustin, à la personnalité si diamétralement opposé à celle de son premier tome.

    Bravo, pour ce roman passionnant, rythmé et plein  de mystères dans un univers magique, batailles sanglantes et romance se mêlent pour offrir une aventure particulièrement addictive et émouvante.

    Un gros coup de cœur pour moi et JE VEUX UNE SUITE !

    Merci ma binôme pour cette suggestion, encore une fois une excellente idée .

     

     

     

     

     

     

     

    Avec Gaelle

     

     

    Extraits citations

     

    Une souffrance presque agréable dans le fonds,parce qu'elle avait au moins le mérite de le faire se sentir vivant- quand les ténèbres qui l'engloutissaient un peu plus chaque jour passé à la Tour Éternelle lui donnaient la sensation de l'inverse"

     

    "- j'ai fait de toi un Roi !

    - Tu as fait de moi un prisonnier, s'étrangla-t-il en désignant les murs austères  de cette tout sans âge"

     

    " Maud n'aurait jamais pu s'en sortir, elle n'aurait jamais pu être des leurs simplement parce qu'elle était une femme"

    "Évidemment, la fierté n’était pas le privilège des seuls aristocrates. Elle avait même tendance à être plus vive chez les gens du commun, car plus difficile à acquérir et bien plus encore à conserver. Mais l’inconnu s’exprimait avec l’aisance de ceux qui avaient eu la chance de recevoir une éducation poussée. Il possédait également de grands pouvoirs, même s’il n’avait pas l’air d’en avoir vraiment conscience."

     

     


    3 commentaires
  •  

    Victorian Fantasy LC Gaelle   D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête. Sa découverte du monde commence, très loin de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de danger, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas. Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan

     

     

    Editeur : J'ai lu
    Genre: Fantasy-Steampunk
    Date de sortie: 10 /09/2014
    Prix du livre papier : Broché : 11,90€
    Prix du livre numérique:  8,49€
    ISBN:   2290077615 

     

     

     

     

    C 'est pour répondre au défi Lecture 2017  dans le genre steampunk, auquel jusqu'à ce jour je ne m'étais pas encore intéressé que j'ai suivi ma Binôme une fois encore sans savoir dans quoi je me lançais

    Après une lecture rapide du résumé, je constate connaitre la plume de l'auteure Georgia Caldera pour avoir lu Hors de portée, un tout autre genre (romance contemporaine)

    Cette lecture est pleine de surprises; Je suis d'abord subjuguée par la beauté de la couverture, puis  surprise par l'intrigue elle même

    Je plonge dans un monde féerique, mi-fantastique, mi-magique, genre cours de magie à la Harry Potter ( c'est du moi ma première impression) et mi-romance érotique, celle-ci prenant le pas, un temps sur le coté magique et intriguant de l'histoire, pour s'emboiter magistralement au fil des pages à cette aventure passionnante particulièrement addictive et émouvant

    Les relations, de par les dialogues percutants entre nos protagonistes principaux, donnent vie et nos héros, Andraste et Thadeus nous séduisent et nous tiennent sous le charme de leurs sortilèges

     Georgia  Caldera est indubitablement une sorcière aussi, car de sa plume, que j'avais apprécié dans Hors de portée , nous transporte dès les premières pages dans son univers Steampunk, à l'ère Victorienne  dans une intrigue et une romance prégnante, voire un peu trop peut-être au détriment du genre que j''attendais plus développé, mais je vous le dit l'auteure m'a ensorcelée à moins que ce ne soit le beau ténébreux bad-boy de Thadeus ?

    L'histoire donc tourne un peu en rond et j'avoue  que je me demandais, malgré mon engouement pour la romance quand l'auteure développerait certains sujets et répondrait ainsi à certains de mes interrogations, genre que cherche la reine Victoria  ? Qui est cette femme mystérieuse qui traque les sosies d' Andraste ?   Et bien d'autres questions que je tairais ici pour ne pas spolier.

    Puis tout s’accélère et Georgia Caldera nous comble au delà de nos espérances par des scènes de batailles grandioses magnifiquement décrites et nous parvient même à nous déstabiliser nous faisant craindre pour nos héros chouchous.

    Un final en apothéose, une bataille qui m'a fait beaucoup penser à une de celles de Twillight,

    En conclusion j’avouerais que j'ai été séduite les personnages charismatiques, ce monde inédit et original et cette magnifique plume. Seul bémol, bien que n'étant qu'une novice dans le genre stempunk je pense que le genre n'est pas totalement exploité car l'auteure donne beaucoup de place à sa romance donc je ne suis pas sure de me faire une idée fiable du steampunk en littérature

    Pour autant, j'ai hâte de poursuivre les aventures de notre charismatique couple, espérant cependant que Georgia Caldera nous entrainera dans un monde féérique dans lequel magie nécromancie et steampunk prendront plus de place

    Ce roman a frôlé le coup de cœur pour le coté romance, mais les certains points ne correspondaient pas à mes attentes coté genre attendu.

     

    Pour infos pour les curieux  qui souhaitent en savoir plus sur ce que l'on doit trouver dans ce genre littéraire

    Steampunk

    et ICI

     

     

     

    Avec Gaëlle

     

    Extraits citations

    "pour elle, il était prêt a tous les sacrifices, jusqu'au plus pénible ,lequel s'était révélé pas si pénible que ça en fin de compte"

     

    "Tuer n’était pas un problème en soi, beaucoup d’ennemis avaient déjà péri sous sa lame, ou grâce à sa magie. Mais s’en prendre à quelqu’un dont le seul tort était d’exister était déjà beaucoup plus délicat. Il lui restait tout de même quelques principes"

     

    "Ce que j'éprouve pour toi, c'est au-delà des mots, et je peux te répéter autant de fois que tu le désires que je t'aime, parce que c'est la fichue vérité"

     

    © G.Caldera

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer


    1 commentaire
  • Phobos OriginesSix pionniers en apparence irréprochables.
    Six jeunes terriens rongés par leurs secrets.
    Six dossiers interdits, qui auraient dû le rester. 


    Ils incarnent l'avenir de l'humanité. 
    Six garçons doivent être sélectionnés pour le programme Genesis, L'émission de speed-dating la plus folle de l'histoire, Destinée à fonder la première colonie humaine sur Mars. Les élus seront choisis parmi des millions de candidats pour leurs compétences, Leur courage et, bien sûr, leur potentiel de séduction.
    Ils dissimulent un lourd passé. 
    Le courage suffit-il pour partir en aller simple vers un monde inconnu ? La peur, la culpabilité ou la folie ne sont-elles pas plus puissantes encore ? Le programme Genesis a-t-il dit toute la vérité aux spectateurs Sur les " héros de l'espace " ?
    Ils doivent faire le choix de leur vie, avant qu'il ne soit trop tard.

     

     

    Editeur : R. Laffont (2 Juin 2016)
    Format : 135 x 215 mm
    Nombre de pages : 304
    Prix : 14,90 €
    ISBN : 2-221-19320-2

    Existe en e-book : 9,99 €

     

     

    Après avoir lu les 3 tomes, il me manquait vraiment quelque chose.  En savoir plus sur les protagonistes de cette aventure, qui sont-ils , pourquoi Serena les a choisi ? Parce qu'un fois que l'on a compris que ces jeunes gens pouvaient être sacrifiés, que le choix  était motivé pour rendre ce talk-show émouvant et fidéliser le téléspectateur; il était évident que leur passé ne pouvait être commun.  Il fallait que le public puisse s'identifier, s'émouvoir et espérer une fin heureuse, des rebondissements, pour ces héros de l'espace aux histoires passées douloureuses. Et nous avons découvert l'existence d'un prequel avec Gaoulette

    Victor Dixen nous avait donc mis l'eau à la bouche avec quelques allusions et quelques retransmissions sur des vidéos tournées lors de la sélection. Oui un gout de pas assez.

    Si nous en avions appris sur certains, comme sur Mozart par exemple, certains personnages principaux restaient encore énigmatiques, le premier sur le podium Alexeï notre Russe  a la personnalité déconcertante et notre très secret Kenji .

    L'auteure nous promène donc entre les entretiens lors du casting et la vie quotidienne de nos héros. Du pur bonheur, avec toutefois un peu de déception de découvrir des facettes de leur personnalités qui n'ont pas été finalement à mon sens assez exploitées lors des speed-dating et durant la vie sur mars.

    On ne peut qu’espérer que Victor Dixen va nous offrir un superbe 4e opus en septembre dans lequel tous nos personnages favoris  vont prendre la place qu'ils méritent.

    Cet opus est à la fois complémentaire et indispensable à l'intrigue. je suis persuadée que son rôle est déterminant pour la suite de la saga et le retour sur terre de nos héros. Héros auxquels on s'attache enfin vraiment ce qui me frustrait dans les précédents tomes.

    je ne parlerais pas des révélations surprenantes , ni des rebondissements que l'auteur a magistralement concocté pour remuer nos petits cœurs et perturber notre regard sur certains personnages.

    Ce que j'ai appris sur Marcus me fait grincer des dents, pourquoi pourquoi ce destin pour mon petit martien préféré ? Je n'ai toujours pas digéré la décision de Victor Dixen pour le tome 3 qui m'a frustrée de la présence de Marcus dans  ce volet.

    Ce tome répond à certaines de mes interrogations mais laisse planer le doute sur  une certaine situation, je me demande si ma binôme de lecture sera du même avis.

     Il faut reconnaitre que ce tome est un petit coup de génie de Victor Dixen, cependant j'aurais préféré ressentir toutes ces émotions avant. Cela aurait pu être le cas si lu au moment de sa sortie, perturbant peut-être les sentiments éprouvés envers certains garçons.

     Cependant je m'interroge : faut-il lire ce tome dans l'ordre de parution, ou en tout début de lecture  ? Je m'interroge et n'arrive pas  à trouver la réponse pour conseiller les futurs lecteurs de cette saga.

    Bref! un grand plaisir de lecture et mème un coup de cœur pour ce volet et l'envie encore plus grande de tous les retrouver, car les protagonistes sont attachants et on a du mal à la quitter.

    Certains me manquent encore plus et Victor Dixen je crois que je te déteste maintenant davantage que  tu nous a fait ce cadeau

    Une saga à découvrir absolument.

     

     

     

     

     Avec Gaelle

     

     

    Extraits citations

     

    "Mozart ne sourit plus, ne badine plus à présent. Il ne joue plus un rôle. Il est seulement, pleinement, lui-même.
    Il fixe la caméra de ses yeux noirs et répond dans un murmure : L'espace, pour moi, c'est la liberté"

     

    "Elle était mon soleil, mon assurance, mon intelligence. Moi, je n'étais que sa lune. Un soleil peut vivre seul, sans planète. Mais une lune a besoin de tourner autour de quelque chose, sinon elle se désaxe et se perd dans l'espace."

     

    "Vous voulez savoir pourquoi l'espace me fait peur ? Parce que, au fond, malgré nos télescopes surpuissants et nos sondes spatiales high-tech, on n'a aucune idée de ce qui s'y cache réellement."

     

    " - Tu es orphelin de naissance comme moi... Est-ce que parfois tu regrettes de n'avoir jamais connu tes parents?
    -Non (...) Pourquoi je regretterais des inconnus? (...) Les vrais parents,ce ne sont pas ceux qui nous éjectent dans le monde : ce sont ceux qui récupèrent le paquet et qui se débrouillent avec."

     

    ©V.Dixen

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    2 commentaires
  •  

    Phobos tome 2      Reprise de la chaîne Genesis dans :

    3 secondes...

    2 secondes...

    1 secondes...

    ILS CROYAIENT MAITRISER LEUR DESTIN.

    Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.

    Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d'avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.

    En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.

    ELLE CROYAIT MAITRISER SES SENTIMENTS.

    Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l'amour.

    Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.

    En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.

    MÊME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE, IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.

     

     

     

    Petite précision : il faut lire les livres dans l' ordre tout comme les chroniques afin de ne  pas être spolié.

    Nous retrouvons la petite bande de spationautes pas encore réunie physiquement, mais unis autour de Léonor et confrontée à une décision terrible à prendre.

    Comment choisir entre une mort certaine durant le retour vers la terre et la mort  sur cette planète rouge sur laquelle le groupe avait misé tous leurs espoirs d'une vie nouvelle, d'une vie à deux ?

    Plusieurs arguments pèsent dans la balance pour l'un et pour l'autre. Que justice soit faite et que Serena et ses investisseurs paient pour leur crime. Que l'union des 12 leur permette de trouver le défaut de la base, le temps qui leur est accordé en mois martien jusqu'à la prochaine tempête est plus long que le prévisionnel, les chances sont doublées.

    C'est donc au vote que la décision sera prise et la présence d'alliés sur terre devient un argument majeur.

    Et voilà donc le show reprend, des contrats sont passés entre Serena et ses poulains, chacun possédant les moyens de nuire à l'autre. Tout est donc possible, la trahison comme la collaboration.

    Victor Dixen  nous entraine à nouveaux dans les champs et contre-champs. Encore ici la partie la plus intéressante se passe sur terre.

    Dans un premier temps, c''est Andrew et Harmony qui suscitent toute notre attention, notre empathie, c'est pour eux que l'on tremble en partageant leur course poursuite. C'est le secret de Serena de d' Harmony qui m’intéresse, ceux sont ces rebondissements là,qui me  tiennent en haleine. Parviendront-ils à échapper à la très grande manipulatrice de  Serena ? Cette dernière sacrifierait-elle sa fille au nom du pouvoir et de l'argent ? Qu'en est-il de tout ce secret autour d'Harmony ?

    Sur Mars tout est assez tranquille, malgré que l'auteur nous ait fait quelques petites frayeurs et révélés quelques secrets de Marcus. Pour autant  cela reste insuffisant.

    Le lecteur cherche toujours le pion de Sérena, celui qu'elle pourra manipuler si nécessaire, qui est-ce ?

    Le très perturbé et phobique Kevin ? Alexis le beau russe avec ses crises de jalousie est-il vraiment ce qu'il parait ? son coté violent faisant surface bien trop souvent ?

    Qu'en est-il du coté fille ? Tout le monde montre-t-il son vrai visage ?

    J'avoue que j'attendais plus de secrets dans la vie de notre petit groupe. Bien sur certains ont été deja dévoilés  et l'on en pressent d'autres. Cependant j'avais envie que ça bouche davantage de ce coté là.

    J'ai  éprouvé quelques  doutes sur la crédibilité de l'histoire, comment une bande de jeune gens à la formation sommaire de scientifiques peut-elle  réussir là ou la bande d'experts de la NASA a échoué ? Mais l'auteur possède un réel talent pour faire passer la pilule avec un rebondissement de taille et relance le suspens.

    Il parvient ainsi a reprendre la main et nous tenir en haleine comme les millions des spectateurs qui suivent le show à travers la chaine Genesis.  Mais nous sommes des privilégiés suivant ce qui se passent sur Mars sans avoir besoin d'abonnement. Et c nouveau final époustouflant qui me laisse songeuse malgré tout, car je ne suis pas sure que cette révélation nous confirme qu'il s'agit bien là du pion de Serena, non j'ai comme le sentiment que tout n'est pas encore joué.

    Encore un tome qui nous tient en haleine malgré quelques faiblesses, je suis totalement accro.

     

     

    Extraits citations

     

    "Alors oui je regarde souvent cette liste , mais pas quand je fais mes courses.Quand je me lève le matin, pour me rappeler que  je ne sais pas de quoi demain sera fait et que le jour d’aujourd’hui, je dois le vivre comme si c'était le dernier"

     

    "(...) les images n'ont aucune signification en elles-même; elle ne disent que ce qu'on veut bien leur faire dire"

     

    "Même dans les situations les plus difficiles, il reste toujours un espoir, même dans les mines les plus asséchées, il reste toujours une pépite. "

     

    ©V.Dixen

     

     

    Avec Gaelle.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique