• Fantasy/Fantastique/SF/Dystopie

     

     

    Saga Twillight

     

    Fantastique

    Sublimes Créatures

     

    Fantastique

    17 Lunes

     

    Fantastique

    18 Lunes

     

    Fantastique

    19 Lunes

     

    Fantastique

    Les Ames Vagabondes

     

    Fantastique

     

    Cliquer sur les liens pour voir résumés et commentaires

     

     

    Enregistrer

  • Everless T2 LCAccusée du meurtre de la reine et traquée par tous les soldats du royaume, Julie a fui Everless. Tout a changé depuis son premier jour au château : elle est l'Alchimiste, et Caro, son ancienne âme soeur, n'est autre que l'Envoûteuse, ennemie jurée qui lui voue une haine mortelle.
    Finalement arrêtée, Julie est conduite au palais royal où l'attend Caro, ivre de colère, bien décidée à l'anéantir.
    Grâce à des soutiens qui lui révèlent l'existence d'un poignard enchanté capable de détruire l'Envoûteuse, Julie réussit à s'échapper.
    Elle se rend aussitôt à l'autre bout du royaume, dans la demeure ancestrale de l'Alchimiste, détruite jadis par l'Envoûteuse et désormais en ruine.
    Dans cette course contre le temps, elle est rattrapée par le Traqueur, un mystérieux chasseur de primes énigmatique lancé à ses trousses.
    Mais Julie réussit à mettre la main sur le précieux talisman et retourne à Everless, là où tout a commencé...
    Dans le combat final, Julie brise enfin l'enchantement qui liait le temps au sang.

     

     

    Everless T2 LC

     

    Sara Holland m’avait enchantée dans son tome 1 lu l’année dernière. J’ai dû fouiller dans ma mémoire pour faire remonter mes souvenirs. Finalement bien que j’eusse apprécié, je réalise qu’à la longue, elle ne m’a pas tant marqué que ça.

     Une fois ma mémoire rafraichie, un peu à l’aide de ma binôme qui sortait du premier opus, j’étais plutôt emballée de découvrir les nouvelles aventures de Julie.

    Pour tout dire, je suis ressortie très déçue de cette lecture. L’attrait s’est très vite estompé face aux longueurs, aux redondances, à une héroïne aux comportements déconcertants pas vraiment ceux d’une Alchimiste puissante. Julie fait tout et n’importe quoi. Le personnage le plus cohérent de cette intrigue est Liam qui devient le protagoniste le plus intéressant de cet opus.

    Après plus d’un an d’attente, j’ai l’impression que l’auteure ne suit plus trop vraiment sa trame de départ.

    J’attendais des réponses, de l’action et je me suis accroché à une histoire qui traine en longueur avec des incohérences, des sujets peu développés alors qu’ils auraient dû l’être.

     Je ne comprends pas comment au bout de 11 vies à se battre contre Caroline, l’Achimiste a pu devenir cette jeune fille fade, faible, pleurnicharde et insignifiante et désorganisée, pourquoi elle ne souvient pas de ses vies antérieures, vies que l’on aurait aimé découvrir.  

    Il faut arriver presque au terme du récit pour voir le dénouement se profiler ainsi que quelques explications. L’issue donc se trouve prévisible. Cependant, j’ai trouvé ces révélations confuses, bien que logiques.

    L’auteure aborde des thèmes intéressants, tels que l’amour et l’amitié et ses conséquences, cependant le tout est amené assez abruptement et je trouve, de mon point de vue, que le coté romance entre plusieurs protagonistes n’étant pas assez travaillé ne passe pas vraiment chez moi. S’il est crédible dans un sens, il ne l’est pas dans l’autre, quant à celui concernant un autre couple, alors là, franchement, elle déboule de nulle part.   

    Lecture déception dans laquelle j’ai peiné, tant l’abord est superficiel et l’ensemble déroutant dans un construction oscillant entre passages ennuyeux et un peu rythmé. Pour tout dire, j’avais hâte de terminer pour passer à autre chose.

    Dommage, l’idée de départ était intéressante.

    Coté écriture, j'ai trouvé le style un peu trop factuel par moment et noté quelques erreurs grammaticales qui m'ont assez dérangée.  

     

     

    Everless T2 LC


    1 commentaire
  •  

    L'héritier du Dalaras SP« Abritée dans l’ombre d’une impasse, Aléane épiait le moindre bruissement d’air. L’épée sortie de son fourreau, serrée contre son corps, elle s’apprêtait à faire face… »
    Les légions de l’empereur Arthas avaient attaqué Nirader, petite ville frontalière sans prétention, où était cependant dissimulé un trésor au pouvoir infini.
    Pour protéger cet objet sacré, Aléane ne pouvait s’appuyer que sur son courage et la magie. Depuis toujours, elle s’était entrainée pour affronter le pire et aujourd’hui elle était prête à tous les sacrifices. Ni peur ni doute n’effleuraient son âme. Mais c’était sans compter sur cet inconnu farouchement rationnel que le destin avait décidé de mettre sur sa route… et qui venait de lui sauver la vie…

    « — C’est sans doute cela être un héros, savoir renoncer à tout, jusqu’à l’amour même.
    — À moins, au contraire, que ce ne soit avoir la force de ne renoncer à rien, pas même à ses sentiments.
    — Ne vous y trompez pas, si l’adversité et la guerre fabriquent les grands hommes, c’est seulement la hauteur de leurs sacrifices qui les détermine. Les héros meurent au combat !
    — Peut-être… »

     

    L'héritier du Dalaras SPTrès rapidement l'auteur nous plonge dans un cocktail parfaitement dosé de suspens, de rebondissements et de romance et nous tient en haleine tout le long du récit.

    Un récit, tout en alternance d'actions et de passages plus posés, durant lequel le lecteur peut se remettre de ses émotions, tant les protagonistes de cette intrigue sont malmenés, suivant un rythme cadencé.

    L'histoire est originale tout en faisant songer à d'autres récits fantasy,  (j'y ai trouvé un air de Games of Thrones, le Seigneur des Anneaux... ), mais cependant L R Roy se démarque et nous entraîne dans des aventures palpitantes. 

    Le lecteur fan de Fantasy prendra plaisir à visualiser les scènes d'actions et découvrir en l'auteur un fin stratège militaire, tant il expose des plans de batailles remarquables et particulièrement scénarisées pour le plus grand plaisir des fans  de ce style de roman. Et l'auteur n'a rien à envier à de grandes plumes du genre, tant la sienne est belle, riche et plaisante.

    Outre les descriptions, LR Roy sait jouer de la carte émotion et nous  pousse à partager avec ses personnages des pensées philosophiques sur des grands thèmes tel que la guerre, la vie, la quête de l'amour, les valeurs morales... l'esprit chevaleresque. Les personnages séduisent par leur charisme et leur noblesse d'âme.

    Ce roman n'est donc pas qu'une suite de combats, d'une lutte entre le bien et le mal. Il interpelle par ces thèmes et donne du sens à une histoire qui aurait pu, sans cela, être plus banale.

    Je remercie l'auteur pour m'avoir permis de découvrir son talent, son monde imaginaire et ce premier roman dont le rebondissement final surprend avec un épilogue en fin ouverte  qui peut laisser présager une suite.

    L R Roy, un auteur à suivre. 

     

    L'héritier du Dalaras SP

     

     

     

     

     

    L'héritier du Dalaras SP

     

     

    L'auteur 

    Né en 1977, Pascal Royer se tourne d’abord vers des études scientifiques. Lorsqu’il découvre la littérature à 17 ans, avec « Seconde Fondation » d’Isaac Asimov, puis « Un tramway nommé Désir » de Tennessee Williams, il développe un goût pour l’écriture qui ne le quittera jamais. Ses études à l'université terminées, il intègre rapidement une compagnie de théâtre professionnelle et enchaîne de nombreuses créations et interprétations dans des pièces telles qu’« Il est minuit, docteur Schweitzer ».

    Après plusieurs années, il change de cap et décide de partager son temps entre sa famille et le métier de vigneron.

    C’est seulement plus tard, à travers des œuvres majeures comme « Le Seigneur des anneaux » ou encore « Shannara », qu’il plonge dans le monde de l’héroic fantasy et voit renaitre son désir de création. Poussé par son attrait pour l’imaginaire et la complexité des sentiments qui animent les rapports humains, il écrit alors son premier roman « L’héritier du Dalaras ».

     

    La ME 

    Les Éditions Sharon Kena sont fondées le 2 mai 2011 par Cyrielle Walquan.

     Ligne éditoriale : romance en tout genre, bit-lit, fantastique et imaginaire, chick-lit. 

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Coups de vent en mer  SPLa mer. Fascinante et tentatrice, entre voyage et évasion, riche de mystères et de découvertes... Appel à la liberté, appel à l'inconnu, elle s'étend, calme et vaste. Lieu de vies, lieu de dangers, elle s'offre aux regards, dissimulant autant qu'elle dévoile. Puis arrivent les coups de vent, les vagues prennent vie, les dangers se dévoilent, le surnaturel surgit... Osez prendre la mer et affrontez ses coups de vent ! Ce recueil présente les quinze voyages lauréats d'un appel à textes organisé par Marathon Editions et le blog littéraire Imagin'encre.
    Parce que, courageusement, bénévolement, au péril de leur propre vie, les hommes et les femmes de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) viennent en aide aux navigateurs qui en ont besoin, les droits d'auteur de ce livre leur seront reversés.

    Éditeur : Marathon éditions
    Genre: Fantastique jeunesse
    Date de sortie : 3/7/2020
    Prix du livre papier :  Broché : 13,0
    Version numérique: 3,99
    Nombre de pages :  240

    Disponible Amazon  et Marathon éditions

     

     

    Coups de vent en mer  SPRecueil de nouvelles toutes aussi différentes les unes que les autres, elles ont pour thème la mer et les tempêtes. 

    Le fantastique y tient une grand place, cependant de nombreuses d'entre elles prennent source dans des contes passés, dans les voyages aux airs de liberté, chargés d'émotions et de complications.

    La mer calme peut devenir traîtresse et  dangereuse, parfois des monstres en surgissent, parfois des individus tentent de protéger  ses résidents et cet élément vital pour la planète.  

    Quoi qu'il en soit, quel que soit la nouvelle, qu'elle plaise plus ou moins au lecteur, le recueil lui séduira par la diversité et des textes dans lesquels 15 auteurs se sont investis pour une bonne cause en cédant leurs droits d'auteur à la SNSM, cet organisme qui sauve des vies parfois au péril de la leur.

    Un livre donc à découvrir, ne serais-ce que pour cette raison, je ne doute pas que vous y trouviez quelques nouvelles à votre goût, à défaut de les apprécier toutes. À glisser donc dans votre sac de voyage, à offrir à un jeune de votre entourage, profil type de la ME. 

     

    Coups de vent en mer  SP

     

     

     

     

    Les auteurs 

     

     

     

    Coups de vent en mer  SP

     


    votre commentaire
  •  

    Hunger Games : La ballade du serpent et de l'oiseau chanteurDévoré d'ambition
    Poussé par la compétition
    Il va découvrir que la soif de pouvoir a un prix
    C'est le matin de la Moisson qui doit ouvrir la dixième édition annuelle des Hunger Games. Au Capitole, Coriolanus Snow, dix-huit ans, se prépare à devenir pour la première fois mentor aux Jeux. L'avenir de la maison Snow, qui a connu des jours meilleurs, est désormais suspendu aux maigres chances de Coriolanus. Il devra faire preuve de charme, d'astuce et d'inventivité pour faire gagner sa candidate.
    Mais le sort s'acharne. Honte suprême, on lui a confié le plus misérable des tributs : une fille du district Douze. Leurs destins sont désormais liés. Chaque décision peut les conduire à la réussite ou à l'échec, au triomphe ou à la ruine.
    Dans l'arène, ce sera un combat à mort.
    Pour assouvir son ambition, Coriolanus parviendra-t-il à réprimer l'affection grandissante qu'il ressent pour sa candidate, condamnée d'avance ?

     

     

     

     

    Hunger Games : La ballade du serpent et de l'oiseau chanteurFan de la saga Hunger Games, j'étais ravie de découvrir ce préquel sensé apporter des informations sur l'horrible personnage qu'est Snow.

    Les 3/4 du récit sont intéressants et nous découvrons le passé du sinistre personnage, et l'auteure nous déconcerte entretenant ainsi le mystère sur les raisons qui ont pu faire basculer le jeune Coriolanus Snow et en faire cet homme cruel que nous connaissons. Nous attendons donc la chute.

    Personnellement Suzan Collins n'a répondu à mes attentes, la psychologie du personnage reste assez floue et les motivations ne sont pas assez claires. Par contre, nous en apprenons davantage sur l'évolution des jeux et la part qu'à joué le futur Président de Panem, sur la guerre. 

    Je ressors frustrée de cette lecture dans laquelle je me suis ennuyée , tout particulièrement dans dernière partie, tant le récit manque de rythme et de rebondissements, émaillé qui plus est de de textes de chansons, que je n'ai pas toujours lues en entier et dont perso, je n'ai forcément compris tous les messages et qui nuisent à la rythmique du roman, l'alourdissent, même.

    Au final, le personnage de Snow reste, malgré les détails de son comportement, assez hermétique et il en est de même, voire plus de Lucy. 

    L'on peine à s'attacher à l'un et à l'autre, tant les personnalités sont superficiellement brossées, Suzan Collins développe davantage celle de Sejanus, qui lui retient notre attention.

    Je regrette également que ce récit, narré à la 3e personne, n'apporte pas plus d'infos sur le comportement de Lucy et du pourquoi  dans une certaine situation, ni quel a été le soudain déclencheur chez Corialanus.

    Je conclurai en disant que ce préquel n'apporte que peu d’éléments intéressants malgré sa longueur et de nombreux passages sont de peu d’intérêts. Après un début prometteur, l'auteure s'enlise dans une dernière partie des plus ennuyeuse et conclu avec une fin rapide et nous offre une histoire bien fade, monotone et monocorde dans un style factuel qui dénote des précédents opus.

    Déçue, d'autant que l'accroche du résumé et le personnage de Snow laissaient supposer un tome plus incisif et riches en émotions et il n'en est absolument rien.

      

     

    Hunger Games : La ballade du serpent et de l'oiseau chanteur

     


    votre commentaire
  • AAA  SPresseParis, 2040

    Le Big Hole, la grande dépression économique post-COVID, a tout chamboulé. Les États-Unis ont basculé dans la guerre civile, l'Europe a explosé et la Chine domine le monde.
    La France connaît une parfaite sécurité : Jenny© contrôle tout, et tout le monde. Les citoyens de seconde zone sont cotés D-. Les citoyens exemplaires obtiennent l'inestimable AAA.

    Gabriel, AA, est un pur produit de cette société ; Eva en est une victime et Mingyue rêve de la révolution.

    Parviendront-ils à vivre et survivre dans cette France qui a sacrifié la liberté au nom de la sécurité ?

    Éditeur : Auto édition
    Genre: Thriller D'anticipation
    Date de sortie : 5/6/20
    Prix du livre papier :  Broché : 16,€ 
    Version numérique: 3,99 et empruntable sur Kindle 
    Nombre de pages :  315

    Disponible 

     

    AAA  SPresseJ'ai été immédiatement tentée par la couverture, le titre et le résumé lorsque l'auteur m'a proposé lire cette fiction. Je l'en remercie, car il m'a permis de varier mes lectures en me plongeant dans un roman futuriste, ce que je n'avais pas fait depuis longtemps.

    Très vite, les aventures de Gabriel et Eva sont captivantes. Elles font écho à l'actualité et Yoan H.Padines gère bien son sujet. 

    Les thèmes de base ne sont pas fantaisistes, malheureusement, ce qui rend cette aventure crédible et génère de nombreuses émotions, tant un futur de cet ordre peut être envisageable. Nul n'ignore  que le crédit social n'est pas une élucubration d'auteur, mais une triste réalité, que nous sommes surveillés de diverses manières, et que les progrès de la technologie, censés nous faciliter la vie, peuvent être utilisés pour des objectifs plus étatiques et porter atteinte à notre liberté. 

    L'auteur nous entraîne donc dans une course contre la montre dans cette lutte mené par une poignée de combattants qui souhaitent mettre fin à un système totalitaire qui se vante de vouloir protéger la population des malfrats, des pervers et autres... Le suspens y est parfaitement maîtrisé, le contexte brossé avec justesse, les descriptions et certaines scènes parfaitement frappantes et angoissantes. 

    On trouve dans ce roman des parallèles avec les camps de concentration, des batailles menées par les résistants de nos guerres passées, des personnages aux allures de miliciens et de chefs de Gestapo, particulièrement détestables. Bref, toute une série d’éléments qui s'imbriquent parfaitement dans cette fiction et la rend fortement effrayante.

    Au fur et à mesure que l'on avance vers le dénouement, l'on s’interroge sur un certain personnage et ba da boum, l'auteur parvient à me scotcher alors que mes doutes semblaient se confirmer. Super rebondissement inattendu ! 

    Cependant, l'auteur n'a pas répondu à toutes mes réponses, il reste un sujet sur lequel Yoan H.Padines reste flou. Dommage.

    Roman d'anticipation parfaitement maîtrisé, d'une plume fluide et plaisante. j'émet cependant un petit bémol, concernant le temps verbal qui passe parfois soudainement du présent au passé, un peu déconcertant pour moi ne le trouvant pas toujours adapté. 

    Je réitère mes remerciements à Yoan H. Padines pour m'avoir permis de découvrir sa plume, son imaginaire et son univers à travers cette fiction addictive, passionnante et néanmoins flippante.  

    Un auteur à suivre pour les fans du genre.

     

    AAA  SPresse

     

    AAA  SPresseL'auteur : 

    Nationalité : France

    Biographie :

    Yoan H. Padines est un écrivain de l'imaginaire : ado dans les années 90, il a découvert le fantastique avec Lovecraft, l'horreur avec King, la SF avec Daley, mais surtout son genre de prédilection, la Fantasy avec Eddings et Tolkien.

    "AAA" (2020) est son dernier roman.

    Professionnel du marketing et du management, il est installé à Jarzé depuis 2019.

    page Facebook : https://www.facebook.com/yoanhpadines/
     

    AAA  SPresse

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique