• Fantasy/Fantastique/SF/Dystopie

     

     

    Saga Twillight

     

    Fantastique

    Sublimes Créatures

     

    Fantastique

    17 Lunes

     

    Fantastique

    18 Lunes

     

    Fantastique

    19 Lunes

     

    Fantastique

    Les Ames Vagabondes

     

    Fantastique

     

    Cliquer sur les liens pour voir résumés et commentaires

     

     

    Enregistrer

  • Hugo Moon: Survivre SURVIVRE - COMPRENDRE - VAINCRE.J'entends des appels hystériques, c'est ma mère. Je sens une main qui m'agrippe pour m'emmener vers la maison. Je résiste, je proteste. Puis la voix de mon père s'impose de toute sa gravité, plus calme que celle de ma mère mais bien plus autoritaire. Néanmoins, je ne flanche pas, j'essaie même d'atteindre le portillon.Puis tout va très vite et je perds le contrôle des événements. Ils me recouvrent d'une grande couverture, ce qui me fait disparaître du décor, comme si je n'existais pas.« Ma vie est un jeu dont je ne connais ni les règles ni la finalité. »Hugo MoonAprès « Le sanctuaire d'Ombos », « Les héritiers des ténèbres » et « Résilience », trois purs thrillers, Damien Leban revient avec le premier tome d'une trilogie thriller/science-fiction qui nous entraîne dans le monde effrayant d'Hugo Moon.

     

    Editeur :  Auto-edition
    Genre:  SF, Fantastique
    Date de sortie: 16/05/2018
    Version numérique: 0,99 € (en promo)
    ISBN:  B07D49R2XP 

     

     

    Hugo Moon: Survivre Ce fut un grand plaisir pour moi de découvrir la plume de Damien Leban qui cherchait des chroniqueuses  pour lire son nouveau roman en avant première, bien avant sa sortie.

    Un défi pour lui qui sort de sa zone de confort avec l'aventure d' Hugo et un roman fantastique, SF. Un défi particulièrement relevé pour un auteur de policier et thriller.

    Dès les premiers chapitres Damien Leban nous surprend avec son héros atypique, Hugo, qui a plutôt tout du anti-héros. Cet enfant de la lune vit dans une bulle protectrice sous le regard inquiet de ses parents hyper protecteurs. Un jeune ado qui ne connait rien du monde extérieur, des relations humaines. Comment va-t-il  s'adapter à ce monde dans lequel il se trouve catapulté à 1000 lieux de ce qu'il connait, un territoire hostile dans lequel sa tenue protectrice est  bien mince contre tous les dangers qui le guettent ?

    Tout comme Hugo et ses acolytes, jeunes ados aux personnalités différentes, le lecteur s'interroge. Que s'est-il passé suite à cet orage, sur cette estrade alors que 4 jeunes gens s'y trouvaient, venus tester un nouveau jeu vidéo ? Sont-ils dans une autre dimension ? Une dimension virtuelle avec un jeu semblant plus vrai que nature ? Sont-ils dans le futur ?

    Tout porte a croire qu'ils sont dans un jeu, cependant Hugo subit physiquement les effets néfastes du soleil, est-ce réel ?

    Le jeune Hugo par la force des choses va trouver sa place dans cette équipe des plus étranges. Il s'adaptera, contraint de faire des alliances pour survivre. Il va mettre en oeuvre des compétences méconnues pour avancer, soutenant certains de ses copéquipiers.

    J'ai aimé l’approche de cet aspect de la personnalité et les capacités que chacun possède en lui sans le savoir jusqu'au jour ou la vie vous pousse à les mobiliser.

    Le quator concocté par l'auteur est à la fois insolite et crédible. Chaque ado pourra s'identifier à l'un des membres. Ici un geek, un chef de bande, une petite fille qui n'aurait jamais dû être là, un jeune japonais qui ne parle pas la langue (j'avoue avoir été étonnée, et je m'attends à une surprise dans le tome 2).

    Le décor est bien planté, paysage lunaire, désert avec soleil de plomb, zombies, militaire. Un jeu, une dystopie, parfois on ne sait plus trop.

    Au fil des chapitres, le lecteur s'attache à Hugo, stresse pour nos protagonistes. Il suit l'évolution du personnage principal. l'auteur dépeint des situations stressantes suscitant de l’émotion.

    Du suspens, des rebondissements, du style, une plume légère et addictive, tous les ingrédients sont là pour une superbe romance fantastique avec une intrigue qui vous tient en haleine qui m'a laissé frustrée car lancée dans en lecture en aveugle. Par choix, je n'avais pas voulu du résumé, quand à la couverture, elle n’était pas encore finalisée et cerise sur le gâteau, j'ignorais qu'il s'agissait d'une saga en plusieurs tomes.

    Aussi je dis Félicitions Damien !  Un coup de cœur pour moi désormais impatiente de lire le tome 2, ainsi que d'autres romans de l'auteur.

    Un grand bravo aussi à Matthieu Biasotto qui crée de superbes couvertures.

     

    Hugo Moon: Survivre

     

     

    Extraits citations

     

    "je suis fils unique et unique à tout point de vue"

     

    " je ne veux pas céder, je ne veux plus vivre ainsi alors que je viens de fêter mon quinzième anniversaire !"

     

    "j’étais dans impossibilité de jouer en réseau avec des amis virtuels, d'enregistrer une video de gaming et de la poster sur les réseaux sociaux  pour montrer que moi aussi  Hugo je suis parfois un gars de 17 ans comme les autres"

    " totalement ébloui, je ne vis au début qu'un immense halo d'un blancheur immaculée, laissant planer le doute un instant dans mon esprit de l'existence d'un décor au delà de mon perron"

     

    "- cette maladie est incurable, papa. Ça veut dire qu'elle va me tuer, c'est cà ? Qu'on ne peut rien y faire ?"

     

    "-  les héros  comme toi, ne meurent pas. Ils luttent jour après jour, encore et encore. Ils combattent le mal en attendant de le vaincre, ils côtoient et font  en sorte de vivre avec."

     

    © D. Leban

     

     

     


    2 commentaires
  • Heartless LCLa Reine de Coeur n'a pas toujours été la terrible souveraine d'Alice au pays des merveilles. Avant d'être couronnée, elle s'appelait Catherine et rêvait de devenir la plus grande pâtissière du royaume. Mais le sort a décidé de lui jouer un vilain tour : le Roi de Coeur veut absolument l'épouser et les parents de Catherine, très ambitieux, placent de gros espoirs en cette union. 
    Catherine, elle, veut vivre librement et aimer celui qui fait battre son coeur : Badin, le bouffon du Roi. 
    Malheureusement au pays des merveilles, où s'entrechoquent magie, folie et monstres, les contes n'ont pas tous une fin heureuse.

     

    Editeur :   PKJ
    Genre:  Jeunesse
    Date de sortie: 05/10/201
    Prix du livre papier : Relié  17,42€  Broché : 9,58€
    ISBN:  2266278827 

    Existe en numérique: 6,49€

     

     

    Heartless LCQui ne connait pas  le conte Alice aux pays des merveilles de Lewis Caroll, en tout cas rares sommes nous j'imagine à ne pas avoir vu la version cinématographique de Walt Disney à défaut d'avoir lu le roman. Alice notre intrépide héroïne y rencontre une Reine de Coeur ... sans cœur ! Nous sommes nous interrogés sur ce personnage ? Du pourquoi du comment ? Notre passé fait de nous ce que nous sommes. Alors qu'en est-il dans ce cas là ? L'histoire ne le dit pas.

    Eh bien qu'à cela ne tienne, Marissa Meyer nous offre ici une version des plus plausibles, relevant ce défi lancé inopinément. Elle va nous revisiter ce conte avec une version moderne tout en conservant la magie et la poésie nécessaire à nous entraîner au delà du Miroir bien avant qu' Alice ne s'y promène.

    Un récit entre préquel et spin-off, pourrait-on dire, termes dans l'air du temps pour ce récit sur la vie de Catherine, l'horrible Reine de Cœur de Lewis Caroll. Nous découvrons ainsi ce qui est arrivée à la jeune femme pour devenir cette méchante femme, cette Reine de Cœur sans cœur, l'inconcevable ! 

    Catherine, jeune et très belle aristocrate est promise a un brillant avenir, si ce n'est que les projets de ses parents et du roi lui même, sont loin d'être les même que les siens.

    Ses rêves, son rêve initial est d'ouvrir une pâtisserie avec sa servante et meilleur amie  et non pas de devenir reine de cœur. Mais parviendra-t-elle a échapper à son destin d'autant que quand l'amour s'en mêle tout se chamboule dans sa tête.

    Cath est une jeune fille au fort caractère, cependant l'affection qu'elle porte à ses parents, son éducation, son statut social, vont bien souvent la tourmenter et perturber ses décisions. Jusqu'au est-elle capable d'aller pour réaliser ses rêves ? Cédera-t-elle à l'alchimie qui la lie à Badin, le fou du Roi ?  Est-elle capable de sacrifices, de faire les choix qui feront son bonheur ou brisera-t-elle le cœur du Joker ? 

    C'est ce chemin que suivra le lecteur jusqu'au dénouement. Un final annoncé avec lequel Marissa Meyer joue de nous. 

    L'auteure nous transporte dans son monde, conte de fée, histoire fantastique transposable dans un monde moderne, sans personnages extraordinaires, sans monstres mangeurs de potiron... plongeant  ici le lecteur dans une romance, celles de  2 jeunes gens de milieux différents, 1 nanti et 1 simple "fou", des parents persuadés d'agir pour le bien de leur enfant, avec leur propre idée de la notion de bonheur. Ajoutons y une pointe de drame, un zeste de sens du devoir, un soupçon de "soit parfaite, ne nous déçoit pas", une rencontre inopinée, un coup de foudre et le tour est joué. Ne reste plus qu'à faire cuire le tout à feu doux et attendre le résultat. Un résultat loin des happy-end des contes de fées, donc plus crédible et répondant au but fixé : le pourquoi du comment du caractère horrible de la Reine de Coeur de J. Carolls.

    Eh oui, brillantissime interprétation que celle de Marissa Meyer, avec ce retour en arrière dans ce passé, avec ses épreuves qui font de nous ce que nous sommes. Il fallait bien y songer.

    L'auteure nous séduit avec son récit, avec ses personnages attachants, Cath et Badin dont le lecteur tombe sous le charme. Avec lui rien n'est impossible, sauf peut-être changer le destin gravé dans la pierre.

    Ah ce destin, ces croisées de chemin, ces portes qui s'ouvrent devant nous et qui pourraient changer notre destinée, un thème récurent ! Et cette éternelle question qui nous ronge : et si ?  Quoi qu'il en soit, ici, Cath s'est laissé rattrapée par lui. Donc la question reste encore et toujours peut-on échapper à notre destin ? 

    Premier roman que je lis de Marissa Meyer, et, même si je n'ai pas eu de coup de cœur, je comprend l'engouement du public, des lectrices qui font la queue des heures pour un autographe, (ah ah ! j'ai fait de même, après tout ayant fait l'acquisition de ce livre à la couverture sublime, je n'allais pas passer à coté d'une dédicace).

    J'ai donc passé un bon moment de lecture avec cette approche originale et cette appropriation, ( grâce à son invagination fertile), par l'auteure, du roman de Lewis Caroll, donnant ainsi l'envie de découvrir  Alice aux pays des Merveilles autrement qu'en version dessin animé.

    Je suis intriguée désormais par l'approche de Marissa Meyer et tentée de ce fait par la lecture des Chroniques Lunaires.

     

    Heartless LC

     

     

    Avec Gaelle

     

    Extraits citations

     

    "quand il ne la regardait pas directement Badin pouvait passer pour timide, même si Catherine trouvait cela difficile a concevoir

    Timide ou arrogant, charmant ou insupportable, et Catherine se sentait tomber, tomber,tomber."

     

    "- vous en parlez comme si l'amour était un prix qu'on remettrait à un festival. Je suppose qu'ils veulent avant tout votre bonheur.

    - Bien sur qu'ils veulent mon bonheur. Ils pensent  simplement que je serais heureuse avec le Roi, mais ils se trompent. Je ne pourrais jamais l'être"

     

    "-le meilleur moyen de voler quelque chose, murmura badin, c'est de le se faire remettre de son plein gré.

    Elle se rendit compte que c'était vrai. Il aurait déca son cour  en sa possession s'il le lui avait demandé"

     

    " C’était une tout autre femme qui se tenait devant elle, pale et muette. Une autre jeune femme qui sacrifiait son bonheur pour une cause supérieure."

     

    " -mais après tout, c'est par l'espoir, dit-il que l'impossible peut devenir possible."

     

    "- la morale de cette histoire, déclara Cath en inspirant un grand coup, c'est qu'on ne peut pas juger un livre à s seule couverture."

    " - toute ma magie ne tient pas dans mon chapeau.

    Elle sourit, enhardie par le fait de se trouver hors de chez elle.

    - Je sais, dit-elle. L'impossible est votre spécialité."

     

     

     


    1 commentaire
  • Le peintre SPUn soir de vernissage, Marc, un jeune peintre prometteur, rencontre un bien étrange visiteur qui suscite en lui un trouble qu’il ne comprend pas. Lui, le tombeur de ces dames, attiré par un homme ? Impossible !Comment Marc vivra-t-il cette nouvelle facette de sa personnalité ?

     

    Editeur :  Amarante Editions
    Genre:  Paranormal/ érotique
    Date de sortie: 15/04/2018
    Prix du numérique: 1, 99€
    ISBN: 2369762950 

     

     

     

     

     

     

    Le peintre SPJe remercie les Editions Lune écarlate pour ce SP, le résumé  m'avait intrigué et la couverture attirée.

     Pas vraiment friande de Vampires, toutefois j'ai toujours accrochée aux livres lus sur le thème,y compris version érotique comme dans Les Vampires de Scanguard, genre dans lequel l'image de ces immortels est revisitée. 

    Il en est de même dans cette courte nouvelle. A vrai dire ma tentative pour ce style de lecture  se solde un nouvelle fois par ce constat : les histoires trop courtes ne me satisfont pas, je reste trop frustrée, aimant que les relations se construisent au fil  des pages avec quelques rebondissements pour m'intriguer et me tenir en haleine, une évolution dans la personnalité des personnage. Ce que l'on trouve rarement dans des nouvelles  d'une soixantaine de pages, et ce bien sûr par la force des choses.

    Pour autant Nathy parvient à satisfaire le lecteur avec une romance bien construite et réussi son pari pour sa première romance paranormale dans laquelle un jeune homme hétéro sexuel va tomber sous le charme d'un vampire, représentant d'une caste Royale et c'est là que moi ça n'a pas suffit tellement le sujet est si peu abordé. Cette rencontre offrira à notre Peintre l'opportunité d'en faire une autre qui bouleversera sa vie et la romance se conclura comme on s'y attend.

    La plume de l'auteure est plaisante, fluide et agréable.

    Quant à l'histoire elle même, j'avoue ne pas avoir vraiment trouvé d’intérêt dans le statut de nos protagonistes, en quoi le fait que certains protagonistes soient des vampires apporte quoi que ce soit à la romance ? Opinion toute personnelle, car pour moi, je me répète peut-être, le sujet est bien trop peu développé, n'apportant pas le plus que j'attendais. Quant à ce qu'il en est du thème de l'homosexualité et la bisexualité et des relations sexuelles, il faut admettre que Nathy gère ce volet avec beaucoup de subtilité. le lecteur partage les doutes et les craintes de Marc qui ne comprend pas ses nouvelles pulsions.

    Malgré mes réserves, je conclurai en admettant avoir passé un agréable moment avec cette lecture légère qu'il faut appréhender sans prises de tête, mais qui ne me correspond pas ,ne parvenant pas à m'attacher aux personnages dans des histoires trop courtes. 

    Le fait est établi, les nouvelles pas pour moi.

    PS:  Ah je viens de découvrir en lisant un autre avis que Swan  est un personnage récurant de Nathy ! Peut-être cela change-t-il la donne si on connait les personnages.

     

    Le peintre SP

     

     

     

     


    3 commentaires
  •  

    La passe miroir : Les fiancés de l'hiver LCSous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d'une grande saga fantastique et le talent d'un nouvel auteur à l'imaginaire saisissant. 

     

    Editeur :  Gallimard
    Genre:  Jeunesse
    Date de sortie: 06/06/2013
    Prix du livre papier : Broché  18,00€  Poche : 8,65€ Numérique : 8,49€ 
    ISBN:  2070653765

     

     

     

    La passe miroir : Les fiancés de l'hiver LCJe remercie Lucy de la page Swaps et passionnés de lecture pour m'avoir fait sortir cette série de ma PAL  pour cette LC de groupe, je l'avais plus ou moins oubliée.

    Un roman jeunesse mais pas que car il séduira le lecteur quelque soit son âge, pour peu qu'il est conservé une âme de rêveur.

    L'imaginaire de Christelle Dabos n'a pas de limite et ne serait rien sans sa plume agréable, fluide et son talent pour les descriptions qui plantent le décor. Mais surtout l'auteure se distingue par son originalité, comme en son temps J.K Rollings avec l'univers de son Harry Potter.

    Ophélie est une jeune personne hors norme, très particulière, le vilain petit canard empotée de la famille, une héroïne à laquelle je n'ai pu donner d'âge malheureusement ( c'est le cas pour les autres personnages aussi), et j'avoue que je n'aime pas vraiment ça, ayant besoin de visualiser les personnages. Mon petit bémol.

    Nous plongeons donc, dans un monde d' Ophélie, cette jeune fille qui lit les objets et passe les miroirs, qui  vit  dans une des Arches,  un des territoires d'un monde post apocalyptique, comme on le devine. Chaque groupe survivant est gouverné par un être suprême, sorte d'esprit immortel, et ne se fréquentent pas vraiment, semble-t-il ,jusqu'à ce que survienne une demande en mariage incongrue qui va unir une Animite et un habitant du Pôle. Notre héroïne est l'être le plus effacé et terne qui soit, et les raisons de ce mariage, décidé par les Doyennes, bien mystérieuses. 

    Christelle Dabos nous transporte dans un univers particulier , entre roman fantastique et d'apprentissage, dans une sorte de passage initiatique entre le monde de adolescence et celui d'adulte.  Notre protagoniste principale  va devoir s'adapter à un nouveau mode de vie, un milieu dans lequel tout n'est qu'illusions, faux semblants, un monde de mensonges, de trahisons, de manipulations.   Elle devra faire face à des individus mal intentionnés. Elle devra apprendre à les cerner, dénouer la vérité des mensonges, découvrir quelles personnes sont vraiment ses alliées afin de survivre dans cet univers impitoyable et cruel. C'est ainsi qu'on grandi comme dans la vie réelle. Une réalité sur laquelle s'appuie l'auteure pour créer son macrocosme fantastique dans lequel elle peint une belle satyre sociale avec ses jeux de pouvoirs, différences sociales...

    Dans sa démarche pour se protéger, elle et sa tante chaperon, elle va donc, comme tout être humain, s'adapter et faire face à son futur époux, l'énigmatique Thorn, aussi froid et glacial que le pôle  dans lequel il vit. Tout autant qu' Ophélie, le jeune homme (?) ne semble pas très heureux de cette union, imposée (?).

    Cependant au fil des chapitres, l'auteure nous révèle quelques secrets de famille et nous présente un personnage dont la carapace semble se fissurer, mais ce que l'on voit, n'est-ce pas encore une nouvelle illusion ? Le lecteur s’interroge donc sur ses vraies motivations, tout en s'attachant à lui.

    Ophélie finira par découvrir les objectifs du Clan des Dragons, plus particulièrement de Thorn et de sa tante et trouvera en elle des ressources insoupçonnées afin de faire face à ce qui l'attend, surprenant ainsi un Thorn qui ne donnait pas cher de sa survie dans ce milieu impitoyable.

    Malgré quelques longueurs, le mystère passionne le lecteur avec ses rebondissements et ses personnages attachants y compris le taciturne Thorn, tant et si bien que l'on en vient aux dernières lignes sans même s'en apercevoir. 

    Une excellente mise en bouche qui laisse présager une suite intéressante, intrigante et  passionnante.

     

    La passe miroir : Les fiancés de l'hiver LC

     

     

    Avec Gaelle, Lucy et d'autres membres de

    La passe miroir : Les fiancés de l'hiver LC

    Swaps et Passionnés de Lecture

     

    Extraits citations

     

    "A force de voir des illusions, il avait perdu les siennes  et c’était bien comme ça. Quand les illusions disparaissent, seule demeure la vérité."

     

    "on peut aimer d'un seul regard. D'ailleurs, on s'aime jamais si bien que quand on se connait mal."

     

    " Ce qui rend les uns plus forts affaiblit la position des autres (...) le plus infime changement dans l'équilibre des pouvoirs précipite les intrigues et les meurtres de couloirs"

     

    © C. Dabos

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Le chant des AngesTrois ans que Gabrielle a disparu. Trois ans que sa fille, Juliette, tente de la reconnaître dans les visages anonymes des rues de Los Angeles.

    Quand Juliette surgit dans les bureaux de Léo, son père, elle ne peut contenir sa joie : enfin, elle a retrouvé sa mère ! Las. Léo sait qu’il n’a plus le choix : il doit trouver le courage qu’il n’a jamais eu. Il doit avouer à sa fille de sept ans que sa mère, tuée dans un accident de voiture, ne reviendra jamais.

    Mais aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres.
    Aujourd’hui, Léo va échapper à la mort.
    Aujourd’hui, Gabrielle va revenir à la vie.
    Aujourd’hui, quelqu’un va libérer le Chant des Anges.

     Editeur :  Timée Editions
    Genre: Fantastique
    Date de sortie: 26/11/2009
    Prix du livre papier : 14,50 €
    Version numérique: 2,99 €
    ISBN:  2354012284  
     

     

    Le chant des AngesJe ne suis pas suffisamment ouverte au paranormal pour apprécier cette histoire à sa juste valeur.

    Une histoire trop complexe pour moi, qui démarrait pourtant très bien avec cette approche extra sensorielle entre une fillette et sa mère décédée.

    Puis tout part dans une approche sur le temps, la distorsion de celui-ci, la physique quantique, les mondes parallèles, des travaux de recherche de l'armée, l'au-delà, les anges gardiens.

    Et... je me suis perdue.

    Un chant, le Chant des Anges provoquant une faille tempo-spaciale, un ange gardien, un chercheur, un père embrigadée malgré lui dans une quête étrange, le chaos engendré par des travaux secrets... oui des éléments qui bout à bout sont là pour une histoire paranormale dans laquelle je ne suis pas parvenue à entrer.

    Pourtant la plume de l'auteur est belle, fluide, poétique et le tout addictif. Oui je me suis quand même laissée prendre à vouloir en connaitre l'issue,  à vouloir savoir dans quel monde évolue Leo, l'accident a-t-il eu lieu ? 

    Malgré tout, j'en suis ressortie pas convaincue et insatisfaite malgré les thèmes existentiels  tels que la fuite du temps et des questionnements sur toutes ces alternatives qui nous perturbent,  que l'on se pose en songeant au passé, à l'existence de mondes parallèles, de possibilités de revenir en arrière,  souhait de beaucoup d'entre-nous et travaux sur le voyage dans le temps, sur la vie après la mort ...

    Bref, je laisse les lecteurs de ce genre apprécier cette lecture qui les séduira surement. Personnellement je passe mon tour et remercie l'auteur pour m'avoir permis de tester des nouveaux genres.

     

    Le chant des Anges

     

     

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique