• Corps impatients

    Corps impatientsAprès un début de vie chaotique, consacré à sa mère alcoolique, ses trois petits frères livrés à eux même et ses quatre jobs sous payés,  Thélma  décide d'échapper au destin médiocre qui l'attend et de s'occuper enfin d'elle. A 21 ans elle décroche une bourse pou entrer à la prestigieuse université de Colombia, à New York. Les mecs ? Pas envie. Les loisirs ? Pas le temps.  Les amis  ? Tout juste divertissants. Sourire ? Et puis quoi encore ? Thelma sait qu'elle tient son unique chance de s'en sortir. Et rien ne pourra l'empêcher de réussir.Mais sur le chemin de la réussite, elle va très vite croiser Finn McNeil, le plus célèbre et sexy des profs de littérature, dont les best-seller s'arrachent par millions. Thelma se fait alors une promesse : ne jamais intégrer Le cercle des étudiantes  transies d'amour qui gravite autour du professeur McLove 

    Editeur : Les Addictives
    Genre: New Adult Collection Luv
    Date de sortie: 14/11/2016
    Prix du livre papier : 14,90€
    Version numérique: 9,99 € 
    Nombre de pages :  580 p

     

    Corps impatientsJe suis une inconditionnelle d'Emma Green qui nous concocte des histoires originales et bien ficelées aux personnages attachants, et trouve toujours le moyen de les faire évoluer dans des univers différents.

    Pour une grande part tout y est, même si, l'histoire de base est déjà vue et revue, et j'avoue être tombée sous le charme de nos protagonistes principaux et des secondaires aussi.

    Néanmoins, je ressors plutôt déçue de ma lecture. la romance est belle, c'est un fait, il n'y a rien à redire à ce propos. Finn, forcément, on  craque pour lui, pour son physique ravageur, son charisme, sa personnalité généreuse, son engagement, sa gentillesse. Thelma nous séduit par sa volonté farouche, ses valeurs et son esprit de famille,  avec pour objectif majeur : s'en sortir à la force de son poignet.

    On s'attache rapidement aux frangins, un peu moins à la bande hétéroclite de colocataires dont on ne saisit pas très bien la profondeur de la relation. Le départ de  Phoebe et les rebondissements qui viendront par la suite m'ont assez déconcertée et je n'ai pas très bien saisi la finalité, je n'ai pas trouvé qu'ils servaient à l'histoire quand  d'autres points auraient mérités d’être plus exploités.    

    Notre notre duo d'auteures s'est évertué a développer  la relation sexuelle entre nos protagonistes. Certes Emma Green sait s'y prendre pour ce genre de description toute en poésie. Cependant, j'ai trouvé ce volet bien trop présent avec des scènes trop nombreuses, même si elles sont bien amenées malheureusement et ce au détriment de l'histoire personnelle de Finn. Emma Green reste trop évasive sur ce sujet, de mon point de vue. 

    Car j'aurais aimé découvrir le propre cheminement de Finn, de son milieu social de base à l'homme qu'il est devenu : un professeur et écrivain talentueux et célèbre. Découvrir son passé, sa relation avec sa sœur de cœur, entre autres. Malheureusement ce pan de vie de notre héros passe aux oubliettes et de ce fait, Finn reste un personnage un peu mythique, auréolé de mystères avec une histoire personnelle à peine effleurée, comme un secret bien gardé qu'il ne partage pas avec Thelma, même quand leur liaison secrète évolue sur autre chose qu'une alchimie sexuelle. Je ne trouve pas ceci très cohérent dans une relation basée sur la confiance.

    Un roman, donc, avec de nombreuses zones d'ombres, plus centré sur une répétition de scènes de sexe  assez torride, dont l'absence de certaines n'auraient pas nuit à la romance. J'ai comme le sentiment que le duo a péché par facilité en négligeant de créer un passé fourni à son personnage principal et survolant d'autres points centraux tels que la relation interdite, la jalousie et une certaine situation particulière qui concerne la doyenne.   

    Néanmoins l'histoire reste addictive, plaisante à lire, une lecture légère sans prise de tête et idéale pour les fans de contes de fées dans lesquels des séduisants  et aisés professeurs tombent amoureux d'une jeune fille ordinaire. 

     

    Une douce nuit d'été

     

    Corps impatientsL'auteur : 

    Nationalité : France 

    Biographie : 

    Derrière le pseudonyme Emma M. Green se cachent en réalité deux auteures, qui aiment écrire des romances, passionnelles et passionnées.

    Depuis leur premier roman en 2013, leurs histoires d’amour ont conquit des milliers de lecteurs à travers le monde.

    Elles comptent plusieurs romans à leur actif : "Cent facettes de Mr. Diamonds", "Toi + Moi", "Call me Baby" et sa suite "Call me Bitch", "Love me if you can" et sa suite "Kiss me if you can", "Bliss : Le faux journal d’une vraie romantique", "Jeux Interdits" et sa suite "Jeux Insolents", "Fallait pas me chercher", "Corps Impatients", "Âmes Indociles". 

    page Facebook: https://www.facebook.com/EmmaGreenAuteure/
    Instagram : https://www.instagram.com/emmagreenauteure/

     

     

     

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaëlle
    Mardi 23 Juillet à 06:25
    Si je me souviens bien je reprochais au roman trop de sexe et pas assez exploité le pauvre Finn encore des zones d’ombres
    2
    Mardi 23 Juillet à 08:31
    LADY MARIANNE

    merci pour ton avis éclairé-
    bon mardi- bises-

    3
    Mardi 23 Juillet à 11:17

    Merci pour ton avis, mais je ne le note pas cette fois, j'ai du mal avec l'auteure, je ne sais pas pourquoi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :