• Effet de vague LC

    Effet de vague LCLe sexe, c'est facile. L'amour, c'est une évidence qui s'impose. La confiance, c'est plus compliqué. Que fait un homme qui n'a confiance en personne et ne ressent aucune émotion quand le « coup d'un soir » fait ressurgir le passé sombre qu'il avait enterré ?
    Matt Garrett est un capitaine d'industrie qui n'a pas l'habitude d'être dominé ni dompté. Alors que tout les sépare, il rencontre Alex Sand, une jeune avocate franco-américaine dont le rêve est de travailler à la Cour Pénale Internationale de la Haye.
    Pas ce qu'il y a de plus facile.
    Entre eux, l'attirance est immédiate.
    « - Qu'est-ce que je risque si je ne passe qu'une seule nuit avec vous ?
    - Vous devriez pouvoir survivre à une nuit. »
    L' histoire d'une nuit va dès lors rapidement se compliquer.

     

     

     

     

    Effet de vague LCLongtemps cette série m'a intriguée, tout d'abord par la couverture, que franchement je ne trouve pas super, le résumé et son succès auprès des lectrices.

    En cours de lecture, je n'ai su que penser des sentiments  ambivalents que je ressentais. Tout d'abord trop de similitudes avec 50 nuances de Grey m'ont dérangée. De ce fait, je trouvais l'histoire peu originale. Il faut reconnaître que lire ce genre de romans à la longue rend un peu exigeante et à la recherche d'un peu fantaisie.  Beaucoup trop d'auteures, depuis E.L James, surfent sur la vague de ce genre littéraire tant et si bien que souvent les histoires se ressemblent.

    Cependant,il faut bien avouer que Jana Rouze nous plonge dans un univers particulier et nous captive avec le mystérieux passé de Matt. Et il faut dire que l'auteure maîtrise son sujet, pas du tout banal. Jana Rouze attise la curiosité, ce qui rend l'histoire addictive et l'on en vient presque à oublier toutes les similitudes avec le célèbre roman de E.L James, jusqu'aux derniers chapitres où nous replongeons , un peu trop à mon goût,  dans  l'univers de 50 nuances.

    Toutefois,  l'auteure parvient, dans le chapitre manquant et l'épilogue, à nous intriguer pour nous pousser à lire à la suite, d'autant que toutes les réponses ne sont pas encore données et qu'un nouveau rebondissement pousse le lecteur à des spéculations les plus folles. C'est donc le coté mystère et le coté polar qui m'incite à changer en partie ma vision de l'histoire.  J'espère que dans les tomes suivants l'auteure va se démarquer et nous faire oublier le coté trop ressemblant avec de nombreuses scènes de 50 NDG qui le revient trop souvent à l'esprit.

    Au terme de ma lecture, mes ressentis pour les personnages restent encore ambivalents. Je ne sais trop qu'en penser. Je peine à comprendre leur comportements et trouve un peu trop redondants leurs interrogations personnelles. Alex est le personnage que je comprend le moins. Ses réactions pour une fille de 22 ans, vu son passé me surprennent. J'avoue avoir du mal à les suivre, malgré cette relation très particulière qui ressemble à un jeu perpétuel, une sorte de partie d'échecs qu'ils jouent en permanence et laisse entrevoir cette connexion spéciale entre eux. Les sentiments éprouvés sont particuliers et déroutants, ce qui peut être m'empêche de ressentir de l'empathie pour ces personnages hors du communs. Et pourtant il se passe quelque chose entre eux et moi, un peu comme comme entre Matt et Alex, une connexion qu'il n'explique pas qui le touche et le lie à elle. Je dirai que c'est pareil pour moi. Un étrange sensation jamais ressentie en cours de lecture pour des personnages, entre fascination, incompréhension et ambivalence. Habituellement les protagonistes séduisent ou pas. Ici je ne saurai dire. Probablement parce qu'ils sont différents, clichés sans l'être, charismatiques et à la fois non... Bref je suis comme eux, paumée dans ce qu'ils me font ressentir.   

    Pour ce qui est de la plume de l'auteure, j'en ai énormément apprécié le style avec ses phrases parfois courtes, ( oui, oui, moi pas du tout adepte du genre) qui ici donne un certain rythme, un coté cassant à l'image de Matt froid, impersonnel. J'ai les descriptions,  le contexte social et professionnel, l'abord éducatif, qui laisse deviner le travail de recherche de l'auteure et qui rend de nombreuses situations crédibles. Les dialogues sont assez percutants parfois complexes, à l'image des protagonistes.

    Premier roman de l'auteur, assez déroutant qui laisse perplexe et intrigue et pousse à se lancer dans la suite des aventures du duo Matt/Alex.

     

     

    Effet de vague LC

     

    LEffet de vague LC'auteur :

    Nationalité : France

    Biographie :

    Jana Rouze est française et vit à Marseille.
    Elle est l'auteure de la série Effet de Vague qui a déjà séduit de très nombreux lecteurs en France.
    Elle aime écrire de belles histoires d'amour en utilisant le suspense et la tension narrative des thrillers les plus noirs, tenant en haleine ses lecteurs jusqu'au dénouement de l'intrigue, pour dénoncer des situations qui la dérangent.
    Elle aborde ainsi des sujets contemporains très variés et signe quelque chose de différent. ;-)

    Jana est publiée chez Hugo&Cie et Addictives.

      

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaelle
    Vendredi 28 Août à 08:43
    Elle a un truc auteure. Je suis comme toi.
    2
    Vendredi 28 Août à 10:12

    Je ne sais pas, j'hésite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :