• En voiture Simone C. Multi-défis

     

    En voiture Simone CLFCe livre existe aux éditions Michel Lafon sous le titre "Nos adorables belles-filles".

    Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et... trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l'arrivée va déstabiliser l'équilibre de la tribu.
    Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d'une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter... et savourez !

     

     

     

     

    En voiture Simone CLFJe n'étais pas du tout tentée par la lecture de ce roman, persuadée qu'il s'agissait de chick-lit. Tout dans le titre et la couverture me le laissait supposer.

    Et si ma nièce ne m'avait pas, plus ou moins forcée la main, je ne l'aurais jamais ouvert. Et malgré ce, il a traîné dans ma PAL pendant presque 1 an. Le plus drôle, c'est que j'avais glissé dans ma wish-list Nos adorables belles filles pour découvrir aujourd’hui que les 2 titres, totalement différents, correspondent à un  même roman. Et personnellement, je trouve que le 1° titre colle bien mieux au contenu, tant je ne vois pas du tout le rapport avec le "En voiture Simone", aucun protagoniste ne portant ce nom.

    Très rapidement, après m'être plongée dans la lecture, en occultant résumé et pages d’introduction sur les personnages, je me suis passionnée pour cette histoire familiale, traitant de la complexité des relations humaines. 

    Je pourrais dire que ce roman  a un air de déjà vu, qu'il m'a fait songer à Christian Clavier en père despotique dans "Mais qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu". L'aventure, ici, est moins loufoque, et personnellement, j'ai apprécié que l'auteure privilégie un aspect plus sérieux, plus centré sur des thèmes contemporains de problèmes de couple, de conflits générationnels, de questionnements et de doutes, de remises en question et particulièrement traite de LA Relation souvent complexe et difficile  avec "les pièces rapportées "porteuses de leurs sacs à dos emplis de pierres personnelles (j'ai adoré la métaphore d' Antoinette et  ses différentes phases ). Nombreuses sont celles qui se reconnaîtrons en Martine ou  en une des belles-filles. 

    On appréciera la plume d' Aurélie Valognes et son talent pour dépeindre les ambiances, à brosser les personnages, développer les personnalités, le tout rendant son histoire cohérente et crédible.  On s'attachera aux divers personnages d' Antoinette à la nouvelle venue, Jeanne, qui cherchera le moyen de s'imbriquer et se faire accepter dans sa belle-famille, sans parler de son positionnement dans son propre couple .

    Histoire touchante qui interpelle et questionne, amuse aussi, mais pas au point de s’esclaffer et cela me va bien, tant je n'aime pas les situations excessives censés faire tordre de rire le lectorat. Néanmoins, ce roman bien construit, maîtrisé, abouti, malgré qu'il soit relativement court se range bien dans le genre comédie familiale et vous fera passer un excellemment moment de lecture.

    En voiture Simone CLF

     

     

    En voiture Simone CLFL'auteur : 

    Nationalité : France
    Né(e) à : Châtenay-Malabry , 1983
    Biographie :

    Aurélie Valognes est une auteure française de littérature contemporaine.

    Elle est diplômée de l’École Supérieure de Commerce (ESC Reims) en 2006 et de NEOMA Business School en 2007. Un cursus qui lui ouvre les portes du travail en entreprise dans le secteur de la communication. Mais c’est un autre rêve qui lui trotte dans la tête depuis de longues années, elle a toujours voulu être romancière.

    En 2013, la mutation de son mari, cadre chez L’Oréal, à Milan lui fournit cette opportunité. Aurélie décide d’abandonner son travail (cadre marketing dans une multinationale) à Paris et de réaliser son rêve : écrire un livre. Mère de deux petits garçons, elle commence alors ses recherches d’intrigues et de personnages.

    Après 4 mois d’un travail intense, son premier roman (et futur best-seller), "Mémé dans les orties" (2014), est publié en auto-édition sur Kindle Direct Publishing. En l’espace de 6 mois, plus de 20 000 exemplaires du roman sont vendus via la plateforme, suscitant ainsi l’intérêt des éditeurs.

    Révélée par l'incroyable succès de "Mémé dans les orties", publié chez Michel Lafon (2015) et au Livre de poche (2016), elle enchaîne les best-sellers. Aurélie Valognes publie son deuxième roman, "Nos adorables belles-filles", retitré "En voiture, Simone !" au Livre de Poche en 2017, puis "Minute, Papillon !" (Mazarine, 2017 / Le Livre de Poche, 2018).

    Son quatrième roman "Au petit bonheur la chance", est paru le 7 mars 2018 aux éditions Mazarine et le succès ne se dément pas. En 2018, elle est selon le classement GFK-Le Figaro, quatrième écrivain français en nombre de livres vendus, juste devant Marc Levy et première femme de ce classement.

    Ses livres, véritables phénomènes, ont conquis des centaines de milliers de lecteurs à travers le monde.

    Aurélie Valognes vit avec sa famille en France depuis 2018.

    son site : http://www.aurelie-valognes.com/


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaelle
    Mercredi 24 Juin à 14:46
    J’accroche pas du tout avec cette auteure. J’ai essayé plusieurs fois j’y arrive pas
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :