• Faux rebond: LC

     

    Faux rebond: LC

    Nouveau challenge pour l'agent sportif Myron Bolitar: l'ex-champion de basket se voit en effet proposer un poste de remplaçant au sein de la glorieuse équipe des Dragons du New Jersey. En échange, Myron doit mener une enquête officieuse auprès des autres joueurs. Objectif? Retrouver la trace de Greg Downing, basketteur superstar mystérieusement disparu.
    Secondé par ses deux fidèles complices, le flamboyant Win et la belle Espéranza, ancienne lutteuse à la grâce féline, Myron va tenter de gagner cette partie qui s'annonce riche en coups tordus et autres rebondissements sanglants.........

     

     

    Harlan Coben une valeur sure pour les fans de cet auteur. pour les fans de Myron Bolitar c'est encore mieux.

    Quoique les aventures de notre détective et agent sportif puissent se lire indépendamment les uns des autres je persiste a dire qu'il vaut mieux , les suivre dans l'ordre pour la simple raison que l'auteur en ayant fait le personnage principal de sa saga sportive, nous suivons le petit trio Myron Win et Esperanza, et dans ce tome Big Cindi vient rejoindre le groupe, dans  leur vie personnelle.

    Donc hors intrigue, il est bon de savoir ou en sont nos protagonistes  dans leur vie amoureuse par exemple.

    Bref revenons à nos moutons.

    Que dire de l'intrigue elle-même , d'abord que dans un premier temps j'ai eu l'impression d'avoir lu cette histoire, des images familières m'ont "titouillee", cependant rien sur le dénouement , j'ai donc poursuivi cette lecture.

    A vrai dire j'aime bien Myron et sa triste histoire perso de carrière brisée est émouvante. l'auteur nous plonge dans le milieu sportif Américain avec ses enjeux dès l'université. 

    L'intrigue dans la saga Myron Bolitar n'est jamais aussi prenante que dns les autres romans de l'auteur.  Ce tome ne faillit pas à la règle. Parce que  Harlan Coben fait plus la part belle à son héros qu'à l'intrigue elle-même. Bref on s’ennuierait presque si nos héros, dont Win, n'étaient pas charismatiques et drôles.

    On ne peut pas dire non plus que l'auteur nous tienne en haleine, l’histoire avance tranquille, trop tranquille jusqu’au ce qu'enfin ça s’accélère et qu'il y ait un peu d'action.

    Question volet policier ce n'est pas pas transcendant, mais si vous êtes attachés à nos personnages principaux c'est un tome qui vous en apprendra  un peu plus sur eux.

    Un tome qui se laisse lire et un tome très intéressant sur Myron.

    Pour tout dire, je sais maintenant que je n'ai pas lu ce tome  comme je l'avais pensé mais en ayant lu quelques suivants, j'ai certainement été influencée par quelques références, comme le fait souvent l'auteur dans cette série.

     

     

     

    Avec Marie

    et

    Gaëlle

     

    Suivre les liens pour lire leurs avis

     

    Extraits citations

     

    "savoir aimer sans le montrer: un art difficile que maitrisait Art Bolitar. Certains appellent ça de la pudeur."

     

    "quand on a dix-huit ans, on n'a pas le sens des proportions.Un match de basket perdu ou gagné fait de  vous un raté ou le roi du monde"

     

    " l’association de la sexualité et de la culpabilité est un concept moderne et absurde"

     

    "les rêves ne meurent jamais, dit-il.Parfois on croit les avoir perdus mais ils ne sont qu'endormis"

     

    ©H..Coben

     

     

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaoulette
    Mardi 16 Mai à 18:52
    Le point fort de cette saga c'est le tandem
      • Mardi 16 Mai à 19:16

        c 'est vrai mais je connais deja ce tandem  ayant lu d'autres tomes et j'aime Win meme s'il est comcompletement fele

    2
    Mardi 16 Mai à 19:24
    Je suis d'accord avec ton analyse. Je suis très attaché aux personnages et l'intrigue vient en second plan
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :