• Thrillers/Suspens/Policiers

  •  

    Je m'appelle Requiem et je t'... SPMoi, vous ne me connaissez pas encore, mais ça ne va pas tarder. Je m'appelle Estéban Lehydeux, mais je suis plus connu sous le nom de Requiem. Je suis curé, ça vous en bouche un coin ? Oubliez tout ce que vous savez sur les prêtres classiques, je n'ai rien à voir avec eux, d'autant que j'ai un truc en plus : je suis exorciste. Je chasse les démons. Bon pas tous, parce que je dois d'abord gérer les miens, surtout quand ils font du 95 D, qu'ils dandinent du prose et qu'ils ont des yeux de biche. Chasser le diable et ses comparses n'est pas de tout repos, je ne vous raconte pas. Enfin si, dans ce livre. Ah, un dernier détail : Dieu pardonne, moi pas

     

    Je m'appelle Requiem et je t'... SP

     

     

    Voici un roman réédité chez Eaux Troubles Editions qui m'a été gentiment proposé en SP. L'idée de lire un polar humoristique me tentait. Pour être honnête je ne m'attendais pas à ça.

    Autant le dire tout de suite, ce polar ne séduira qu'un certain lectorat. Le curé atypique aux mœurs et vocabulaire singuliers ne fera pas que des adeptes.  Parce que le père Esteban, il ne fait pas dans la dentelle. Il peut être aux yeux de certains lecteurs très choquant. J'avoue, les propos que met Stanislas Petrosky dans la bouche d'un ecclésiastique, sans parler de ses actes, ça déménage.

    De nombreuses scènes sont crues et violentes et ne conviendront qu'à des lecteurs avertis, fans de ce genre de roman. Roman atypique à l'intrigue addictive avec lequel j'ai passé un bon moment.

    Le volet humour tient ses promesses, le personnage principal également. La plume et le style sont originaux et s'adaptent parfaitement au récit et au thème. J'ai noté cependant plusieurs coquilles passés à la trappe de la relecture et la correction, quelques défauts de ponctuation.

    Je note à la lecture d'autres retours que certains lecteurs comparent ce roman à un San Antonio, une lecture trop lointaine pour que je m'en souvienne et que je n'ai pas renouvelé, pour d'autres, l'auteur ne lui arrive pas à la cheville. Je ne peux donner mon avis sur la question. Si vous êtes fan de Frédéric Dard, à vous de faire votre propre opinion en découvrant la plume de Stanislas Petrosky.

    Polar original et atypique pour la lectrice de polars que je suis et que je conseille aux lecteurs qui aiment ce genre.

    PS : Côté couverture, je ne suis pas fan

     

    Je m'appelle Requiem et je t'... S°

     

     

     

    Je m'appelle Requiem et je t'... S°

     

    Je m'appelle Requiem et je t'... S°Nationalité : France
    Né(e) : 1970
    Biographie :

    Stanislas Petrosky, de son vrai nom Sébastien Mousse, est un écrivain qui vit en Normandie.

    C’est après une première vie de thanatopracteur qu'il rentre en écriture.

    Après quelles nouvelles, il se lance dans l’écriture d’un roman noir historique "Ravensbrück mon amour" (2015) et reçoit le Grand prix des Blogueurs 2016 qui sera suivi par une romance noire sur la dépression "L’amante d’Etretat" (2016).

    En 2016, il publie "Je m’appelle Requiem et je t’…", puis la suite, "Dieu pardonne, lui pas !", aux éditions LaJouanie, en 2017.

    Aujourd’hui avec son personnage de Requiem, prêtre exorciste déjanté, il égale les grands auteurs du noir burlesque avec un style mêlant humour et polar.

    son site : https://stanislaspetrosky.com/

     

    Je m'appelle Requiem et je t'... SP


    1 commentaire
  •  

    Dans ses yeuxPourquoi Samuel souffre-t-il de migraines et de cauchemars récurrents ? Les racines de son mal sont-elles plus profondes qu'il n'y paraît ?

    Dans cette nouvelle, Sébastien Theveny fait montre de son sens du suspense et des situations inquiétantes...

     

    Dans ses yeuxNouvelle très courte, proposée en lecture gratuite pour liseuse par l'auteur sur son site. Merci à lui.

    Ma première rencontre avec Sébastien Theveny, (enfin si l'on peut dire) n'a pas été un franc succès.  De discussions en discussions avec cet auteur très à l'écoute de son lectorat, celui-ci en est venu à me proposer cette lecture et d'autres qui, a priori, devraient mieux répondre à mes goûts. (d'ailleurs Un frère de trop est déjà dans ma PAL)

    Je ne suis pas hyper fan de nouvelles, pourtant celle-ci à su me passionner. Elle aborde un thème déjà traité en littérature (J'ai d'ailleurs pensé à Les mains d'Orlac), cependant Sebastien Théveny parvient, de la même manière que Maurice Renard, à nous surprendre, semant le doute dans nos esprits.

    J'avoue que j'ai aimé le sujet et cette "possibilité" qui bien évidement, pour tout être rationnel ne peut exister. pourtant... et si ? 

    PS La couverture est sublime. Bravo à l'auteur dont j'aime beaucoup la plume, à défaut, pour l'instant, d'être tombée sur LE thriller palpitant qui me fera vibrer :) Je ne doute pas trouver mon bonheur parmis tous ses livres à succès 

    Pour obtenir la nouvelle  et découvrir toute l'actualité c'est par ICI

    Dans ses yeux

     

     


    1 commentaire
  •  

    Le voisin d'en faceQuand la curiosité est vraiment un vilain défaut…
    Paris, Lyon, Alicante. Une série de crimes méthodiques, au modus operandi similaire.Un suspect bien sous tous rapports, au passé lourd d’une blessure jamais refermée.Louise, derrière la fenêtre de son appartement de Montmartre ou la vitrine de la librairie où elle travaille, s’éprend d’un inconnu au charme fou.Bientôt, des coïncidences troublantes et des mensonges, l’incitent à voir en lui le coupable des meurtres mentionnés dans la presse.
    Louise regrettera-t-elle d’avoir espionné son voisin d’en face ?

     

     

    Le voisin d'en faceTentée par cette LC, car depuis que je lis des avis positifs sur les romans de Sebastien Theveny, je m'étais promis d'en lire.

    Malheureusement mon retour ne sera pas aussi élogieux que la majorité du lectorat et ne changera pas grand  chose de l'avis général, auquel malheureusement je n'adhère pas.

    Je n'ai pas retrouvé, ici, les codes du thriller attendus, tout au moins les miens. Pas suffisamment de suspens, pas de grandes surprises. Connaitre le nom de l'assassin d'entrée de jeu ne me dérange pas, il reste les motivations à découvrir, des rebondissements à vivre. Or celles-ci sont très vite suspectées dès le premier meurtre et, ce à peine au premier tiers de la lecture. Quant à l'action, j'avoue que je n'ai pas trouvé mon bonheur, ni ce petit stress devant le danger que l'on ressent dans ce genre de lecture. Non je n'ai pas tremblé pour les victimes, non je ne me suis pas attachée à Louise, très irritante, et dont les longs passages consacrés à son journal ( une disgression de plus parmi tandis d'autres et nuisant au rythme du récit)  m'ont terriblement ennuyée. Et encore moins à Mario.

    La seule surprise et révélation, un peu fracassante, arrivent au terme du récit et de l'enquête qui, somme toute ,manque d'un peu de crédibilité. Nous sommes confrontés à des enquêteurs beaucoup moins perspicaces que les lecteurs, certes cela permet de faire avancer l'histoire, cependant celle-ci est moins développée que d'autres thèmes plus ou moins philosophiques abordés par l'auteur. Sans parler de disgressions littéraires et musicales qui personnellement n'apportent que lourdeur au récit, de mon point de vue. Pour ce qui est de l'intrigue, j'avoue avoir bloqué en tant qu'infirmière sur la crédibilité, et peinant à croire aux justificatifs de ces meurtres, probablement parce qu'elles ne sont pas suffisamment développées, par manque d'approfondissement de la personnalité de Mario, sans parler qu'il impossible dans la vraie vie que Mario puisse avoir accès à certaines informations, très protégées.   

    Cependant, le style et la plume sont plaisants et Sebastien Theveny brosse parfaitement les décors et nous transporte en divers endroits parfaitement visualisables. J'aurai néanmoins préféré plus d'approfondissement sur les personnalités et plus d'émotions comme parvient à le faire M.J Arlidge, par exemple.

    Premier essai non transformé, peut être explicable, puisqu'il se dit, ici et là que ce n'est pas le meilleur  Theveny. Je ne restais donc pas sur un avis négatif et tenterai une nouvelle lecture. 

     

     

    Le voisin d'en face LC

     

     

    Le voisin d'en face LC

     

    Le voisin d'en faceL'auteur 

    Nationalité : France
    Né(e) : 1976

    Biographie :

    Sébastien Theveny est né en 1976 en Pays de Champagne. Depuis 2002, il vit en Franche-Comté. Il est marié et père de deux enfants. Il a une formation littéraire et exerce le métier de commercial. Il redige aussi des contes pour enfants et des romans et joue au tennis de table. Il est l'auteur de "Trouble Je", son premier roman. Il est aussi l'auteur d'un recueil de poèmes, écrits sur une période 14 ans, intitulé "En Vers... et contre tout". Il est également l'auteur du roman " un frère de trop".

     


    1 commentaire
  •  

    La liste Alpha Un fils de paysan pauvre dans une région isolée du Nord-Ouest du Mexique.

    Une jeune femme rwandaise rescapée du génocide des Tutsis.

    Un jeune bûcheron dans un camp d’abattage au fin fond de la forêt indonésienne.

    A priori, rien ne semble relier les destinées de ces trois personnes…

    Et pourtant, il y a un point commun : un logiciel, surpuissant, testé par une société multinationale. Mais les choses ne se passent pas tout-à-fait comme prévu… ce qui amène le patron de l’entreprise informatique à imposer à son chef de projet le gel de l’expérimentation. Un groupe écologiste radical parvient néanmoins à subtiliser le logiciel, et entreprend de l’utiliser afin de parvenir à ses fins : un plan démoniaque se met en place. Le jeune chef de projet, Patrick Doyle, est désormais engagé dans une course-poursuite désespérée afin d’éviter un cataclysme planétaire.

    Devant l’ampleur de la menace, les services secrets du monde entier se mobilisent, mais une responsable du groupe terroriste parvient à se fondre dans la nature, et à relancer son combat fanatique. Le face-à-face avec Patrick Doyle se révèlera impitoyable…
     
     
    La liste Alpha J'attendais ce Masse Critique, et la ME ne pouvant l'adresser la version papier, s'est excusée de ne pouvoir honorer son contrat m'a aimablement proposé l'ebook en contrepartie sans obligation d'en faire un retour. 
    Je suis ravie de l'occasion qu'elle m'a donné de découvrir la plume et l'univers de Philippe Smans.
    Très vite le lecteur se passionne pour cette aventure assez stressante tant les thèmes abordés sont contemporains et, vu la période que nous traversons, les sentiments qu'éprouvent une grande part de la population, évoquant le complotisme, l'on ne ressort pas indiffèrent de cette lecture. 
    Parce que l'intrigue de Philippe Smans s'appuie sur la réalité de notre monde connecté en permanence dans lequel nous laissons de multiples traces de notre passage nous laissant inconsciemment, ou consciemment épiés. Ceci n'est qu'un des thèmes qu'a choisi de traiter l'auteur. Celui qui vient en parallèle, et qui s'accorde avec celui-ci,  alors que rien ne le laisse présager au départ, n'évoque rien moins qu'un problème que nul ne peut nier et qui engendrera un cataclysme planétaire. Un troisième thème important nous pousse aux questionnements. Pour tout dire, touts les thématiques incitent au questionnement. 
    Donc oui, le roman est terriblement crédible et l'on s'interroge sur la finalité que peut avoir cette histoire. 
    La préface l'annonce, "le plus terrifiant c'est que ceci pourrait être vrai"
    Dans sa quête, Patrick Doyle nous entraine à travers la planète et Philippe Smans émaille  de références sur une foule de sujets intéressants et passionnants qui n'alourdissent en rien le récit. Le style est fluide, plaisant, addictif et une fois dans le récit, l'on ne souhaite qu'aller jusqu'au terme pour connaitre le dénouement que certains rebondissements ne laissent pas présumer.  
    Au fil des chapitres, l'on se passionne pour cette intrigue mi thriller, mi science fiction et l'on s'attache à certains personnages.
    Jusqu'au bout, l'auteur saura nous surprendre.
    Une Maison d'Editions et un auteur à suivre.
     
     

    La liste Alpha

     

     

    La liste Alpha

     
     
     
    La liste Alpha L'auteur :
     
    Nationalité : Belgique
    Biographie :

    Après avoir travaillé durant 20 ans comme cadre et dirigeant dans des multinationales du secteur privé (industrie et services), Philippe Smans, ingénieur civil de formation, a offert ses services de consultant en Belgique et à l’étranger.

    Il cumule aujourd‘hui ces fonctions avec diverses charges académiques auprès d’ICHEC-Entreprises, des Institutions Européennes et de la Cour des Comptes européenne. Il est directeur des programmes internationaux d’ICHEC-Entreprises.
    "Je suis belge et j’habite dans une commune verte de Bruxelles. Marié et père de trois filles, j’ai une formation d’ingénieur complétée par des formations en management, notamment un MBA.
    Ma carrière professionnelle a débuté par plus d’une vingtaine d’années de fonctions managériales dans diverses industries, à chaque fois au sein de sociétés multinationales à fort contenu technologique, en Belgique et à l’étranger.
    Actuellement, deux activités principales se partagent mon temps : l’enseignement (notamment au sein d’ICHEC, une école de management de réputation internationale basée à Bruxelles, et comme formateur agréé pour les institutions européennes), et la consultance. Ces deux activités concernent essentiellement des matières financières, stratégiques et de contrôle de gestion et parfois des aspects un peu plus techniques (management de la qualité, par exemple)."
     
     
    La liste Alpha La ME :
     

    Les Éditions EAUX TROUBLES, c’est une équipe passionnée par les thrillers en tous genres. Constatant que la majorité des romans à suspense publiés en langue française sont traduits, nous avons choisi de mettre en valeur des auteurs francophones de thrillers du monde entier.

    Nous nous considérons comme des passeurs, notre rôle consistant à permettre la diffusion de thrillers francophones de qualité de trouver son public et de devenir des best-sellers.

    Les auteurs publiés par les EAUX TROUBLES forment une vraie famille et inscrivent sur la durée leurs œuvres auprès de la maison d’édition. Une grande partie des éditeurs qui évaluent les manuscrits sont eux-mêmes écrivains.

    Enfin, pour les EAUX TROUBLES, le but ultime et indispensable, c’est que nos auteurs trouvent et rencontrent leur public. Notre ligne éditoriale veut que nos ouvrages publiés soient de bonne facture littéraire, mais aussi accessible à tous public.

     
     

     

     

    votre commentaire
  •  

    Mutations SPÀ peine l'accouchement est-il terminé que les parents disparaissent et abandonnent leur enfant. Est-ce à cause de la pathologie suspectée sur le nourrisson qu'ils ont fui ? À trente-six ans, sage-femme expérimentée, la jolie métisse porte toujours la souffrance du départ de son père pour la Martinique quand elle avait trois ans. Maman d'une fille de dix ans, son instinct maternel et son histoire personnelle la poussent à vouloir protéger l'enfant abandonné. Sortant du cadre de ses prérogatives pour s'opposer aux logiques gestionnaires qui gangrènent l'administration, Renée découvre que la pathologie de l'enfant fait l'objet d'une surveillance secrète par les autorités car une pandémie se profile avec de puissants enjeux économiques et politiques.

     

    Mutations SP

     

     

    Connaissant parfaitement le milieu médical, cette proposition de SP ne pouvait que me séduire.

    L'auteur, quant à lui, maitrise son sujet, soit qu'il le connaisse parfaitement, soit qu'il se soit suffisamment documenté pour nous concocter une intrigue plausible. Quoi qu'il en soit, l'approche de l'univers hospitalier, des sentiments des soignants impliqués et désabusés est particulièrement brossé.  L'on s'attache donc à notre héroïne, en totale immersion dans ce microcosme médical. Peut-être avec une pointe de liberté que peut s'octroyer un auteur, dans certaines situations, de mon point de vue, ayant pas mal côtoyé la hiérarchie hospitalière. Pas bien grave, elles servent à l'intrigue dans laquelle Thierry Gautret de La Moricière aborde des thématiques fascinantes, intéressantes, contemporaines et tristement réalistes.

    Je n'ai pas cependant trouvé assez puissant le volet thriller et suspens. Pour tout dire, j'en attendais plus et, c'est bien évidemment le problème avec les attentes des lecteurs. Quelques rebondissements viennent cependant faire avancer le récit, et nous surprendre avec quelques retournements de situation. Pas assez stressant à mon goût pour le coté thriller, toujours bien évidemment en fonction de ce à quoi j'aspire : plus d'action, moins de passages introspectifs qui bien qu'intéressants sont un peu redondants. Particulièrement quand je lis ce genre de roman.

    Pour ce qui est du style, j'avoue le trouver plutôt simple, un soupçon factuel et les dialogues manquant d'incises, j'ai du parfois relire certains, un peu longs, pour comprendre quel interlocuteur parle. J'ai également noté que quelques coquilles émaillent encore le récit.  

    Cependant, malgré ces petits bémols, j'ai passé un plaisant moment de lecture avec cette approche s'appuyant sur des faits de société, tristement envisageables.

    Le dénouement, un peu abrupt, m'a un peu déstabilisée, j'espérais quelques réponses supplémentaires à des questions que je me posais.

     Merci à  l'auteur pour sa confiance.

     

    Mutations SP

     

     

    Mutations SP

      

     Mutations SPL'auteur :

    Mon écriture est une quête de la liberté intérieure où l'introspection permet d'affronter les peurs qui nous empêchent de chevaucher le cheval fougueux de notre élan de vie. A travers mes récits, je souhaite emmener le lecteur sur son chemin intérieur et le convier à imaginer des futurs joyeux.

     https://www.facebook.com/Thierry.auteur

     https://editions-tglm.mystrikingly.com/

     

     

     

    Mutations SP


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique