• Horreur boréale

    Horreur boréale

    Une ferveur religieuse sans précédent s’est emparée de la petite ville minière de Kiruna, en Laponie, depuis que le charismatique Victor Strangård, le Pèlerin du Paradis, a survécu à un terrible accident et est revenu d’entre les morts. Pourtant, un matin, il est retrouvé sauvagement 
    assassiné et mutilé dans l’église de la Force originelle où il officiait. Sanna, la fragile sœur de Victor, demande à son amie d’enfance, Rebecka Martinsson, avocate fiscaliste à Stockholm, de venir la soutenir et l’aider à échapper aux soupçons de la police. Rebecka, aux prises avec son passé et menacée par les disciples de cette communauté religieuse qu’elle a fuie, doit prouver l’innocence de Sanna au nom d’une amitié depuis 
    longtemps brisée...

     

    Editeur :  Gallimard
    Genre:  Serie noire
    Date de sortie: 02/02/2011
    Prix du livre papier : Broché  21,30€  Poche : 8,20€
    ISBN: 207044113X 

     

     

     

    Horreur boréaleLe sang versé ayant rejoint ma PAL, cadeau de ma sœur adepte des polars et auteurs scandinaves, il m'a été conseillé de lire les romans d' Åsa Larsson dans l'ordre chronologique.

    Donc en avant pour Horreur Boréale, avant de rejoindre Anne ma binôme pour la LC du tome suivant

    Découverte totale de cette auteure dont je n'avais jusqu'à ce jour, jamais entendu parler. 

    Pour beaucoup les auteures nordiques sont connues pour des styles bien à elles, loin des genre des séries américaines, à l'opposé de la facture d'un Harlan Coben, auteur de référence.

    J'avoue avoir adhéré totalement au monde construction littéraire d' Asa Larsson avec l'entrée en matière avec  l'avocate Rebecka Martinsson, personnage récurrent comme on pourra le voir dans le tome suivant. Donc bien en a pris, puisque ce tome met en avant ce personnage.

    Nous plongeons donc dans un univers bien peu familier, enfin surtout pour moi, dans une région reculée de Laponie  Suédoise et sa petite ville de Kiruna.  Petit voyage touristique s'impose pour la curieuse que je suis qui aime planter les décors. 

    Une petite ville tranquille en apparence avec son ambiance hivernale et ses paysages  teintés d'aurore boréale, et que nenni, un crime atroce vient d'y être perpétré à l'encontre d'un éminent pasteur.

    D'emblée l'auteur nous intrigue avec ses personnages et les liens entre une avocate et la victime, sa sœur et d'autres imminents protagonistes.

    C'est entre passé et présent que Rebecka nous entraînera jusqu'au dénouement, et nous dévoilera tout un pan de sa vie passé dans la ville de son enfance.

    Tandis que les inspecteurs enquêtent, Rebecka va de son coté mettre à mal la communauté religieuse avec son retour inattendue. De fil en aiguille elle va faire tomber quelques voiles et révéler la vraie nature de quelques personnalités  aux âmes plus  noires que celles que l'on attend de pasteurs agissants au nom de Dieu. Et le lecteur de s’interroger: quels sombres secrets cache la communauté pour refuser de collaborer avec la police ?

    Quel est le but de notre avocate ? Quels liens l'unissent à Sanna pour qu'elle accepte de protéger sa progéniture et mettre tout en oeuvre pour l'innocenter alors que les membres de son groupe n'en ont semble-t-il  rien à faire ?

    Cette communauté religieuse qui ressemble plutôt à une secte, avec des hommes de pouvoir qui prônent des règles qu'ils ne semblent pas vraiment suivre eux-même. 

    Jusqu'au sont capables d'aller certains individus pour le bien de tous ? Ses actions sont-elles justifiables  au nom de Dieu ?

    Asa Larsson  tient le lecteur en haleine, avec ce polar psychologique, le surprenant en le maintenant jusqu'au dernières pages malgré les doutes qui se confirment  au fil des pages.

    Sa profession d'avocate lui permet d'être crédible, quand elle développe certains thèmes sur la fiscalité. Sa plume est fluide et addictive et transporte tranquillement le lecteur vers une conclusion dans laquelle il manque encore quelques réponses.  Réponses que je présume trouver dans le tome suivant Le sang versé.

    Une belle découverte.

    Horreur boréale

     

    Extraits citations

     

    " Tel l'amour de Dieu. Le même pour tous. distribué sous emballage conditionné. à ceux venant faire la queue"

     

    "Incroyable ce qu'on vous aime, médita Rebecka. ils mentent, ils vous trompent et ils vous dévorent au petit déjeuner. Et tout cela au nom d'un pur amour." 

     

    " Une fois brisées, certaines fêlures ne peuvent être recollées."

     

    © A. Larsson

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Février à 14:25
    Bon je ne dis rien pour ne pas révéler mon ressenti sur Le sang versé, juste dire qu'il y a des auteurs de ces pays là qui passent et d'autres pas.
    Ça dépend
    2
    alain
    Jeudi 1er Février à 17:23

    il à l'air bien, merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :