• Je viens de loin

     

    Je viens de loinL’épreuve fut difficile (Oh combien !), mais je l’ai surmontée… enfin presque, pas sans encombre, évidemment…
    Je vais vous raconter mon AVC (avant, pendant, après) et le bouleversement, le tsunami qu’il a provoqué dans ma vie, dans nos vies. La famille, les amis et les collègues m’ont aidée… mais, vous le verrez, c’est à mon bébé que je dois la vie… Une formidable histoire d’amour est née entre ma fille et moi.
    Tout ce que je n’ai pas pu dire, ou écrire… sur les relations avec mon mari, sur l’amour mystérieux, méconnu, presque idéal… je le confesse, ici.
    Comment vous donner envie d’aller plus avant dans mon récit sans vous conter la toute fin de l’histoire ? Mais mon histoire est sans fin puisque mon existence n’est pas achevée ! Cependant, j’en ai tiré tant de leçons que je voudrais partager avec vous.
    Est-il possible que l’AVC soit le générateur imprévisible de ce modeste hymne à la vie ?
    Que ferions-nous sans espoir ? On peut considérer ce qui m’est arrivé comme la source inépuisable d’une magnifique aventure. Si vous saviez combien j’ai envie de vivre, de pouvoir faire ce que je n’ai pas pu entreprendre auparavant ! J’ai croqué, je croque encore, et je croquerai toujours la vie à pleines dents…

    Alors, pourquoi pas vous ? 

    Editeur : Persée Editions
    Genre: Autofiction
    Date de sortie: 22/11/2017
    Prix du livre papier : Broché 16,20€ 
    Version numérique: 7,99€
    ISBN:   2823121935

     

     

     

    Je viens de loinTout d'abord je vous dire un grand merci à  Claire Garcia-Deloffre et aux éditions Persée pour ce SP.

    L'auteure nous raconte les conséquences de son AVC, véritable tsunami dans sa vie, mais aussi l'avant, pour que nous puissions mieux comprendre, la comprendre.

    Ce petit ouvrage très court est une pépite.

    D'abord de part la plume de l'auteure, ses illustrations personnelles faites par son mari, mais surtout pour le message fort qu'elle veut transmettre à travers ce récit lui même , un hymne à la vie, sous forme d'auto-fiction.

    Une autofiction donc tirée de l'expérience de Claire sublimée par la plume de notre narratrice. Un récit qui vient du coeur, une expérience qui donne espoir  à ceux qui vivent ou ceux qui vivront, personne n'est à l'abri, 'un tel drame avec lequel il faut composer après avoir accepté les effets secondaires du handicap, de l'image de soi sur nous même sur les autres, les proches ou les anonymes. 

    Mais le chemin est long semé d’embûches, de luttes de chutes.

    Un bel hommage aux soignants auquel je ne suis pas insensible,vu bien sûr que j'en suis une, enfin toujours dans l'âme, aux patients aussi, à tous ceux qui ont portés,poussés, soutenus, Claire et sans lequel sans doute la fin n'aurait peut être pas été aussi belle.

    L'auteure nous émeut avec son histoire qu'elle nous narre avec simplicité, sans apitoiement et beaucoup de pudeur. Nous vivons avec les épreuves, percevons les regards des autres sur ce qu'elle est devenue, regards d'inconnus mais des siens aussi et pas tous les jours faciles d'y lire ce quelle est pour beaucoup : une handicapée. Oui le lecteur souffre avec elle, s’émeut, s'insurge de ces réflexions déplacées faites souvent en toute innocence.

    J'admire Claire pour sa volonté farouche, mais surtout pour sa faculté, au bout du chemin, de vivre avec son handicap après qu'elle ait tracé pour nous le chemin de l'acceptation et de l'adaptation à son nouveau monde.

    Une leçon de vie qui nous fait prendre conscience de l'importance d'apprécier le bonheur à son juste prix.

    " le bonheur... Ce après quoi tous les humains courent ! Si le récit de mon aventure, de mon "heureuse tragédie",  vous a permis de prendre conscience de votre bonheur, alors je n'aurais pas perdu mon temps" 

    Touchée Claire, vous n'avez pas perdu votre temps. Merci et encore merci ! 

    Un coup de coeur. Un récit à lire absolument.

     

     

    Je viens de loin

     

     

    Extraits citations

     

     

    " Je m'étais imposée un modèle, Lolita, une autre patiente rencontrée dans un des hôpitaux de Berck. Elle récriait avec  véhémence " battez vous contre la fatalité" Et oui c'est pourquoi nous étions la  : la fatalité"

     

    " (...) "la fatalité vient à semer un parcours d’embûches, mais ces embûches nous les vaincrons " , Néanmoins, nous tenons en main notre destin et nous faisons ce qu nous voulons de notre vie, dans la mesure où les choix que nous privilégions sont justes. Il convient d'arranger les petites et les grandes choses de notre destinée"

     

    " fameuse autorité parentale ! En avais-je l'autorité, moi ? Pas sure ! En matière d'autorité, les enfants sont ce que nous faisons d'eux . A bon entendeur, salut...!

     

    " Il n'y a rein d'impossible dans la vie, il suffit juste d'y croire"

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Février à 16:20
    En effet, ce livre doit être une belle leçon de vie.
    Je note
    2
    claire garcia
    Lundi 26 Février à 18:23

    Al leer esto, lloré, ya se lo digo... En lisant cela, j'ai pleuré, c'est vous dire!

    3
    claire garcia
    Lundi 26 Février à 18:23
    4
    Lundi 26 Février à 20:23
    LADY MARIANNE

    ça ne m'étonne pas que ce livre soit un coup de coeur pour toi-
    bonne soirée-

    5
    Gaelle GUITTON
    Mardi 27 Février à 16:05
    Rien que le résumé c’est émouvant. Je ne sais si c’est écrit comme ça tout le long du livre. Ton coup de cœur dit oui.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :