• La femme au manteau violet CLF

     

    La femme au manteau violet CLF2018.

    À la suite d’un accident, Jo apprend qu’elle risque la rupture d’anévrisme, et que l’opération qui pourrait la sauver n’est pas sans risques. Persuadée qu’elle va mourir, elle se réfugie chez son grand-père. Elle découvre alors qu’il a reçu quinze ans plus tôt un pendentif, accompagné de quelques mots griffonnés : « De la part de Charlotte, qui n’a jamais oublié Gabriel. Ce souvenir vous revient de droit. » Déterminée à percer ce secret de famille, Jo se rend en Angleterre, sur les traces du mystérieux bijou.

     

    1929.

    Charlotte et son mari se rendent à New York en voyage d’affaires. Là-bas, la jeune femme s’éprend du charmant Ryan… Lorsqu’il apprend qu’elle l’a trahi, son époux, pris d’un violent accès de rage, la laisse pour morte. À son réveil, Charlotte comprend, effondrée, qu’il est parti avec ses papiers : il lui est désormais impossible de rentrer en France et de rejoindre son fils Gabriel.

    Un roman qui traverse les océans, les générations, et s’interroge sur la maternité dans la vie d’une femme.

     

    La femme au manteau violet CLFClarisse Sabard suit toujours la même trame, traite des même sujets : Histoire de femmes, secrets de famille. L'on pourrait, de ce fait, trouver que ces romans manquent d'originalité. Loin sans faut. L'auteure nous entraîne dans des aventures uniques, chaque héroïne est différente, même si toutes ces femmes, dont Clarisse Sabard nous narre l'histoire, ont un point commun : être des personnages forts, ayant vécus mille épreuves, avec comme moteur l'amour, - pour un homme, un enfant - .  

    La condition féminine à travers les époques est un thème qui tient à coeur à l'auteure et elle le maîtrise, plante ses décors dans un passé toujours sexiste. Une réalité, et bien que les esprits aient évolué depuis, tout n'est pas très facile, encore aujourd'hui. 

    Dans ce roman présent et passé se mêlent, et la romance de Jo n'est que prétexte pour nous faire plonger dans celle de Charlotte, bien plus puissante mais qui apportera des réponses à Jo et lui permetra de voir son avenir sous un autre angle. 

    Une fois de plus, l'auteur s'attache à brosser des contextes réalistes. Elle nous plonge, ici dans l'univers de la prohibition, dans  le New York des années 30,  évoque le crash boursier et ses conséquences.

    J'ai adoré cette ambiance, marcher dans les pas de Charlotte de ce New York que j'ai arpenté moi même à plusieurs reprises. L'auteure, de ses coups de pinceaux littéraires, offre au lecteur une vision nette de cette ville, et pas que photographique, elle nous imprègne de l’atmosphère typique de  l'époque, de ses modes de pensées, de l'opinion publique, du racisme, du monde de la nuit, de la mafia New Yorkaise. Son récit est riche et documenté. 

    Outre le contexte, Clarisse Sabard nous offre une romance émouvante, des personnages complexes, des personnalités abouties, et même si l'on pressent certains événements, l'auteure parvient à nous surprendre que cela soit dans le passé que dans le présent.

    Coup de coeur pour ce roman. À ce jour mon préféré tellement je le trouve abouti, profond et émouvant. Une histoire passionnante qui se dévore, sublimée par une plume addictive et fluide, et qui tient le lecteur en haleine.  À découvrir.

    La femme au manteau violet CLF

    La femme au manteau violet CLF L'auteur : 

    Nationalité : France
    Né(e) à : Le Blanc, Berry , 1984

    Biographie :

    Clarisse Sabard est une romancière.

    Après un bac littéraire, elle s’oriente vers un parcours professionnel dans le commerce. Un AVC la rattrape et elle décide de se consacrer à l’écriture.

    Son premier roman, "Les Lettres de Rose" (2016), est le lauréat du deuxième Prix du Livre Romantique.

    Elle vit aujourd’hui à Nice.

    Facebook : https://www.facebook.com/clarisse.sabard.auteur/
    Twitter : https://twitter.com/clarissesabard
    Instagram : https://www.instagram.com/clarissesabard

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaelle
    Mercredi 24 Juin à 14:34
    J’ai adoré ce roman comme à chaque fois avec elle. Pas mon préféré cependant
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :