• la Maison des enfants perdus : L'égide 1 SP

    la Maison des enfants perdus : L'égide 1 SP

      Dès son arrivée sur la base de sélection des Ambassadeurs, Gort Atiam se distingue des autres recrues. Agitateur, curieux, pessimiste, il refuse d’entrer dans le moule et semble préférer se mettre à dos tous ses camarades. Pire, il s’oppose au responsable de la base, l’effrayant Carl Edas, sur lequel circulent les rumeurs les plus folles. Mais si Gort ne semble pas à sa place dans cette base de sélection, c’est qu’il est le seul élève à savoir que le mythe des Ambassadeurs est tissé de mensonges. Jusqu’où ira-t-il pour conserver son intégrité ? Et si c’était ustement lui qui était retenu pour devenir le nouvel Ambassadeur ?

     

    Editeur :  Lune Ecarlate
    Genre: SF
    Date de sortie: 15/02/2018
    Version numérique: 1,49€ (45 p environ)
    ISBN: 9782369762874

     

     

     

     

     la Maison des enfants perdus : L'égide 1 SPTout d'abord je tiens à remercier les Editions Lune Ecarlate pour ce SP m'ayant permis de découvrir la plume et l'imagination fertile de Sylvain Lasjuilliaras.

    Je tiens à préciser qu'attirée en premier lieu par la couverture, je n'avais nulle notion de ce que laissais entendre mini-série, et que je ne m'attendais donc pas à tomber sur des nouvelles très courtes d'une 50 pages en epub.

     L'histoire est tellement passionnante que l'opus est trop court, bien trop court et me laisse avec un goût de pas assez malgré que je sache qu'un autre épisode suit celui-ci.

    Oui, un petit coup de pas assez, un sentiment frustrant d'avoir l'eau à la bouche et de ne pas parvenir à étancher ma soif.

    D'abord parce que la plume et le style de l'auteur sont juste superbes. Sylvain Lasjuilliaras nous transporte dans son monde SF  avec juste 3 personnages, dans une sorte de huit-clos, et pourtant l'aventure est intense.

    L'auteur se joue de noue avec brio, narrant son histoire  à la première personne  par l'intermédiaire d'un  protagoniste énigmatique qui vous déroute, à la fois cruel et empreint de sentiments forts envers sa recrue et provoquant chez le lecteur, à travers cette sorte de lettre adressée à Gort, des émotions totalement ambivalentes. Le lecteur le trouve tout à la fois attachant et détestable.

    Got est un jeune garçon de 11 ans pré-sélectionné  avec d'autres enfants dont nous ignorons tout, en vu de devenir Ambassadeur.  Si l'on suppose que les ados semble satisfaits de leur sort, une chose est certaine ce n'est pas le cas de Gort qui en sait (on ignore comment) trop sur le devenir des recrues et pas toutefois  assez. Son esprit rebelle le pousse à se heurter en permanence à Carl Edas jusqu'au point de rupture. Mais face à ce rusé personnage parviendra-t-il à ses fins ?

    L'entrée en scène de 460 va tout bouleverser. De ce personnage le lecteur n'apprendra rien jusqu'au dénouement auquel le lecteur ne veut croire. Existe-t-il une autre alternative ? 

    En conclusion je dirais que ce mini opus est une excellente mise en bouche avant le tome suivant que j'espère aussi palpitant que celui-ci.

    Belle analyse de la nature humaine entre manipulations, trahisons et sentiments dans un monde futuriste mais si contemporain aussi, qui laisse la lectrice que je suis sur ma faim. J'en voulais plus. 

    Petit coup de coeur quand même pour cette série qui mérite d'être plus étoffée.

     

    la Maison des enfants perdus : L'égide 1 SP

     

     

     

    la Maison des enfants perdus : L'égide 1 SP

     

    Extraits citations

     

    "La pression crée l'émulation, et vous  vous montriez bien plus inventifs dans vos geôles que les  autres, malgré leurs activités scolaires soutenues."

     

    "mon comportement avait tué les faibles espoirs qui te restaient, le peu de soleil qui perçait encore à travers les nuages de ton horizon"

     

    "la violence  n'engendre que la violence, et tu me jugeais maître en  la matière. La résignation est un acte de d'une difficulté inhumaine, pourtant nécessaire en de nombreuses circonstances."

     

    "contrairement aux autres, ton moteur n'était pas la volonté d'être le meilleur, d'écraser les autres pour être certains d'être sélectionné, mais la haine. Haine de l'Oculus (...) haine de ton instructeur qui t'avait brimé dès le premier jour, haine des autres qui n'étaient que des moutons aveugles.

     

     © S. Lasjuilliarias

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaelle GUITTON
    Dimanche 1er Avril à 20:03
    Intéressant. Je note. Il y a combien de petits épisodes? Je le lirais si c’est en intégrale
    2
    Lundi 2 Avril à 09:27

    coucou ! merci pour ce partage de lecture

    3
    Lundi 2 Avril à 09:31

    Bonjour Miss, juste un petit coucou afin de te souhaiter un excellent lundi de Pâques. A très bientôt, bisous.

    4
    Sylvain L
    Lundi 2 Avril à 14:55

    Hello.

    Le premier cycle est en 3 épisodes. D'autres viendront... plus tard.

    Sylvain

      • Lundi 2 Avril à 19:35

        j 'espère Merci Sylvain pour cette super mini trilogie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :