• La terre des Vikings : L’intégrale LC

     

    Une romance historique  très fleur bleue 

     

    La terre des Vickings : L’intégrale LCLe Viking
    Enlevée par un Viking, redoutable ennemi de son peuple, Meredyce est déterminée à s’échapper. Car elle ne se fait aucune illusion sur les intentions de son ravisseur : il sera sans pitié. Mais, avant toute chose, il lui faut libérer les enfants innocents qui ont été enlevés en même temps qu’elle. Et, surtout, résister à la flamme troublante qui brûle dans les yeux du guerrier viking. Car, pour tromper la vigilance de cet homme, elle doit l’apprivoiser – et non l’inverse !

    Le Saxon
    Bouleversée, Endredi apprend qu’elle devra épouser un seigneur ennemi du nom de Bayard, afin de sceller la paix entre les Vikings et les Saxons… Mais lorsque, le jour de ses noces, elle découvre son époux, elle ressent un immense soulagement. Car Bayard est loin d’être déplaisant. C’est alors qu’elle aperçoit un visage familier : celui d’Adelar, son premier amour… et le cousin de son mari ! Un hasard d’autant plus troublant que les deux hommes semblent avoir conclu un mystérieux pacte dont elle est l’objet

    Editeur : Harlequin
    Genre:  Roman sentimental
    Date de sortie: 1/10/2018
    Prix du livre papier :  Broché : 8,90€ 
    Version numérique: 6,99 € 
    Nombre de pages : 624

     

    La terre des Vikings : L’intégrale LC  Tome 1

    Fan de romances historiques, je me suis laissée séduire par la couverture et le thème.  Le volet historique est, juste, la toile de fond pour planter le décor de cette histoire très romanesque dans laquelle les héros tombent très  vite sous le charme l'un de  l'autre. Quelques situations donnent l'image d'une Meredyce volontaire, déterminée  à rentrer chez elle. Il est donné à penser, dans le résumé, que leur relation sera explosive, personnellement ce n'est pas mon ressenti, et la relation amoureuse s'installe très vite, trop vite à mon goût.

    J'attendais davantage du volet historique, tant j'aime m’instruire à travers des romances. Malheureusement Margaret Moore s'en tient aux clichés sur les Vikings. Hormis quelques aspects de la vie quotidienne,  l'allusion à leurs croyances païennes, et le fait qu'ils sont polygames, je n'ai donc rien appris de nouveau.

    De même il est assez difficile de situer la romance dans un contexte géo-politique. Si l'on parvient à localiser Hedeby, on ne parvient pas à situer le village de Meredyce. Quoiqu'il en soit, une chose est certaine c'est que la géographie,  pour peu qu'on s'y penche, met à mal certaines situations que je trouvais déjà incohérentes. Certes,  l'on peut accepter que l'auteure se permettre quelques fantaisies littéraires mais, j'ai, moi, besoin d'un peu de crédibilité. 

    Il m'est aussi nécessaire pour m'ancrer dans l'histoire, m'attacher aux personnages, en avoir un portrait brossé assez précisément. Hors je peine un peu avec l'âge des protagonistes, ce qui me gène pour les lier à leurs comportements, à leurs émotions. Comme celui d' Adelar, par exemple. je m'efforce de remettre le personnage dans son temps, où à 12 ans on est presque un homme.  Cependant, je n'y suis pas totalement parvenue.   

    Malgré quelques petites séquences émotions, la romance est assez plate, traîne même un peu en longueur, avant de s'accélérer pour parvenir à un dénouement attendu. Je me suis assez ennuyée dans l'ensemble.

    Toutefois le style de l'auteure est plaisant et la traduction offre un texte  fluide et riche en vocabulaire moyenâgeux, viking et saxon.

     

    La terre des Vikings : L’intégrale LC

     

    Tome 2 

    Un deuxième volet, plus intéressant que le précédent, qui met en scène Adelar et Endredi, les plus jeunes personnages du tome 1.

    Ici, l'auteure place plus précisément son récit dans le contexte géo-politique de la Grande-Bretagne des années 902 dans le Wessex. Elle nous offre des descriptions précises des lieux et habitudes de vie, des relations entre dirigeants et entourage. La romance évolue dans un climat de manipulations et mensonges.

    Romance quant à elle, qui met en scène des amoureux de longue date, séparés par la vie que les circonstances vont mettre face à face. Ici, encore je déchante, trop bluette à mon goût, passablement crédible, quant on songe aux âges de nos protagonistes, dans le précédent opus, et que rien dans le tome 1 ne laissait pressentir quoi que que soit.

    Un évolution sans réelle surprise, le dénouement des plus attendus, tant les éléments en place sont gros comme des "camions" !

    Une fois de plus, les aventures de nos héros manquent de rebondissements et de suspens, l'identité du traître est d'une telle évidence, que cela en est désolant !

    Le volet historique est plus développé, et j'avoue avoir eu du mal avec cette partie de l'histoire d'Angleterre, de ses relations avec leurs ennemi les Vikings ,( appelés ici Danois ), Magaret Moore nous abreuvant de noms de personnages célèbres ayant règné, un temps, sur les divers territoires anglais avant l'unification. Intéressant mais perturbant. Tant et si bien que j'ai dû consulter Wikipedia pour comprendre et me situer géographiquement, car entre la Mercie, le Wessex et le Danelaw durant cette période historique, j'étais perdue.  Une chose est certaine, je voulais de l'historique, j'en ai eu ! Un bon point donc pour l’intérêt culturel de ce roman. 

    Pour ce qui est des personnages d' Endredi et d' Adelar, ils sont trop lisses, à mon goût, et la romance trop guimauvr. Elle ne suscite ni passion, ni émotions.  Un fois de plus l'histoire est trop plate, malgré le suspens que tente d'instaurer l'auteure. Un dénouement cousu de fil blanc et sans surprise.

    Une duologie trop fleur bleue pour moi qui séduira, néanmoins, les amoureux du genre.   

     

    Conclusion : 

     Pas le meilleur choix que nous ayons fait avec ma binôme
    Je voulais une romance historique et j'ai... ben je sais pas quoi... si un Harlequin du genre que j'ai lu ado et dont je ne suis plus très fan.
    C'est la couverture qui m'a séduit et le thème Viking, donc mon imaginaire est parti en goguette, pour revenir sur terre très tres vite.
    Je me suis assez ennuyée dans l'ensemble. Des personnages trop palots, une romance trop guimauve. Pas ce que j'attend même dans une histoire d'amour.
    Bref je laisse apprécier ce genre au lectorat auquel il s'adresse. Une auteure que je ne suivrais pas.
    Le seul point positif, j'en sais un peu plus sur le contexte anglo-saxon de l'époque parce que pour comprendre j'ai du me documenter.

     

     

    La terre des Vikings : L’intégrale LC

     

     

    Avec Gaëlle dans le cadre du Challenge Multi-Défi Babelio.

     

    La terre des Vikings : L’intégrale LCL'auteur

    Nationalité : Canada 

    Biographie : 

    Auteur canadien de romans d'amour.

    Margaret Moore est diplômée de l'Université de Toronto, titulaire d'un diplôme en littérature anglaise.
    Depuis 1992,Margaret Moore a écrit plus de 40 romans historiques et nouvelles pour Harlequin et Avon Book
     
     
    Le détail :
     
     
    Distance entre le pays saxon et Viking
     
     
     

    La terre des Vikings : L’intégrale LC

     

    La terre des Vikings : L’intégrale LC

     
    Hum ! Elle met vraiment à mal certaines scènes de l'histoire. Il faudrait mettre plusieurs mois pour des naviguants aguerris. Alors des femmes, de Vikings soient-elles !
      
     
    La grand-Bretagne moyenâgeuse dans le contexte de la romance
     
     
     
     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Gaelle
    Vendredi 8 Février à 11:43
    C’est bien d’avoir mis les cartes. Je n’ai pas trop ressenti le côté historique dans le tome 2 tellement la Romance me gonflait
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :