• Le berceau vide Challenge les féminines

    Le berceau vide Challenge les féminines

     

    Sylvie a vingt ans et elle n'a quitté Cally, son bébé d'un mois et demi, que cinq minutes. Cela a suffi pour qu'un ravisseur pénètre dans l'appartement et transforme la vie de Sylvie en cauchemar.
    Plus le temps passe, plus les chances de retrouver l'enfant s'amenuisent. Il y a aussi ce terrible soupçon qui pèse sur la jeune femme : et si elle s'était débarrassée de son bébé ? Sa propre mère en viendrait presque à le penser. Quant au FBI et à Peter, le père de l'enfant, ils semblent en être convaincus. Quand elle finit par comprendre qu'elle ne peut plus compter sur quiconque, elle décide d'entreprendre sa propre enquête pour retrouver sa fille. Ou la perdre à jamais.

    Éditeur : France Loisirs
    Genre: Thriller psychologique
    Date de sortie : 1/11/1995
    Prix du livre papier :  Broché : 1,5 Relié : 2,90 Poche : 7,95
    Version numérique: 5,99
    Nombre de pages :  330

     

     

      

    Le berceau vide Challenge les féminines Thriller psychologique qui démarre plutôt mollement pour devenir intriguant et haletant.

    Le volet psychologique prend une bonne part du récit et l’auteur nous fait douter de l’équilibre psychique de Sylvie, cette jeune femme atteinte de troubles de l’attention. Pas à pas, l’on en vient à se demander devant l’absence de pistes si notre personnage principal n’a pas nui à son enfant.

    D’un autre côté, l’auteur traite subitement la souffrance de Sylvie, son sentiment de culpabilité et d’autres thèmes tels que le désir d’enfant, la perte.

    Au fil des chapitres, notre Sylvie instable se transforme, une fois les éléments en place et malgré sa fragilité émotionnelle, en une femme déterminée à retrouver Cally, coûte que coûte. Jessica Auerbach parvient à rendre son personnage crédible par son comportement, et son acharnement à convaincre le seul inspecteur qui ne la croit pas coupable, devient réaliste.

    Les portes s’ouvrent grâce aux clés que l’auteur nous donne au fur et à mesure que l’on avance. Et l’on en vient à être néanmoins surpris, après quelques doutes insidieusement glissés par l’auteure sur certains personnages qui deviennent suspects à leur tour.

    La plume est fluide, l’intrigue bien construite et le thriller se lit rapidement. Je reproche néanmoins à l’auteure quelques digressions et je regrette qu’elle ne soit pas développée une idée en rapport avec l’inspecteur et son fils. De même, la fin un peu abrupte m‘a un peu déconcertée.

     

     

    Le berceau vide Challenge les féminines

     

    Le berceau vide Challenge les féminines L'auteur :

    Nationalité : États-Unis
    Né(e) le : 1 janvier 1960

    Biographie :

    Jessica Auerbach est diplômée de Vassar College et Wesleyan University en littérature anglaise et musique. Elle a écrit quatre romans : Catch Your Breath (Putnam, 1996); Sleep, Baby, Sleep (Putnam, 1994); Painting on Glass (Norton, 1988); et Winter Wife (Ticknor & Fields, 1983). Elle a aussi écrit un scénario , Swing Time.
    Son dernier livre, Writing in Chocolate, s'inspire de son travail dans une boutique de chocolat, et tient du documentaire, du roman policier et du livre de mémoires.

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Juin à 20:40
    Merci, je note ce livre
    2
    Gaelle
    Mercredi 24 Juin à 14:50
    Moi aussi je note. Il a l’air vraiment bien
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :